La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Luba Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Masque africain réduit, semi-sphérique, qui présente des similitudes avec les masques des Songye. Il ne revêtait cependant pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains plutôt rares sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures.
Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d'une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Chez les Luba le blanc est synonyme de relation avec le monde spirituel, par l'évocation de la lune qu'évoque ...


Voir la fiche

240,00

Masque Pende Mbuya
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Collection art africain française.
Intégrant la catégorie des masques féminins, ce masque africain d'initiation, Mbuya, incarne un devin nommé Nganga Ngombo, ce qu'indiquent les signes symbolisant une acuité sensorielle particulière gravés sur le front et les joues . La patine résulterait d'un mélange d'écorce ocre rouge et d'huile de palme.

Patine mate abrasée. Hauteur sur socle : 37 cm.

Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les dix ans, ...


Voir la fiche

140,00

Masque Lega / Leka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Leka

Collection art africain belge.
Masque africain d'initation des Lega ou encore des Leka, dont la société, le Bukota, accueillant à la fois les hommes et les femmes, est l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Une cordelette en raphia tressé met en valeur la forme ovale du masque, dont les yeux très rapprochés surmontent un nez traversé d'une rainure, et des narines asymétriques. La large bouche, des commissures de laquelle s'élèvent des lignes brisées, est fendue horizontalement. Des motifs étoilés complètent les cicatrices tribales.

Les sculptures des Leka, soumises à l'influence des Mbole, Lega et Binja voisins, jouaient un rôle au cours des cérémonies d'initiation,de funérailles ou de circoncision, et étaient ensuite placées sur la tombe des initiés de ...


Voir la fiche

Faire offre

180,00

Statuette Lega Kakulu ka mpito
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain française.
La figure Kakulu ka mpito où les bras sont absents ou accolés au tronc, se réfèrerait un homme qui souffrirait des infidélités de son épouse. On le nomme aussi Mukobania , pour désigner un jeune homme dont la décision d'inviter des étrangers aurait été désastreuse. La tête de ce personnage est le plus souvent cagoulée de poils de chèvre ou de félidé dont peu subsistent sur cet exemplaire. Le visage est enduit de résidus croûteux d'argile blanche. Patine brun clair satinée, légèrement abrasée.
L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destinés aux plus hauts gradés du Bwami de différentes ...


Voir la fiche

180,00

Panneau tissé Shoowa des Kuba du Kasaï
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Textile Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il avait précédemment initié les ...

Statue Songye Nkisi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Songye

Ex-collection art africain belge.
Singulière sculpture africaine représentant un personnage figé dans une puissante gestuelle, portant un masque songye et dont un bouclier circulaire, au motif du masque Kifwebe, forme le buste. Les boucliers songye/luba, nommés ngabo , étaient conservés dans la case d'entreposage des masques dans laquelle ils étaient symboliquement suspendus aux murs. Certains furent offerts aux chefs songye qui pactisaient avec les Luba.
Une corne rituelle, à présent manquante, s'insérait dans la tête.
Patine satinée. Erosions, petites abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts) se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête ...


Voir la fiche

280,00

Statuette d ancêtre Byeri Fang
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

Ex-collection art africain française.
Toujours d'une taille oscillant entre 45 et 60 cm de haut, les statues relatives au culte Byeri s'illustrent par diverses sculptures anthropomorphes faisant office de "gardiens" et incarnant l'ancêtre.
Le visage de cette figure masculine offre une bouche en moue dévoilant des dents limées.
Sous les mains jointes, l'excroissance ombilicale renvoie au lignage. Patine semi-mate noire, manques. Les boites recelant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les ...

Statue Zande
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Zande

Collection art africain belge.
Statuette africaine de conception très structurée, affichant entre des oreilles en cylindre une tête étroite traversée d'une profonde rainure. Des matières fétiches sont incrustées dans le creux ombilical.
Patine brune satinée.
Légères érosions.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. Les Zande, ou "ceux qui possèdent beaucoup de terres", utilisent deux types de statues : Les statues Kudu d'un hauteur comprise entre 30 et 50 cm représentent des ancêtres. Il existe aussi des statues dites Yanda de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Zamblé Guro, Gouro
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Ex-collection d' art africain française.
Frappés d'interdit, les masques de la société Gyé, ou Dyé, ne pouvaient être vus des femmes. Ce masque africain de Côte d'Ivoire, masque sacré incarnant un esprit de la nature associant des éléments animaliers évoquant le léopard et l'antilope, est le Zamblé, héros mythique masculin. Etroit et incurvé, il présente le plus souvent une vive polychromie.
Manque sur le contour.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations d'art tribal africain. Animistes, ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la ...


Voir la fiche

290,00

Autel figuratif Dogon Toro
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Autel Dogon

Collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine dogon a été acquise par son propriétaire dans la partie centrale de la falaise de Bandiagara, bombou-toro. Quatre figures surmontées d'un polyèdre sont adossées à un tronc central. Leurs pieds disparaissent dans une base circulaire. Les bras étirés, longeant le buste étroit, se prolongent de mains prenant appui sur les genoux fléchis.
Surface érodée empreinte de résidus noirâtres, épars, consécutifs aux libations d'usage. Abrasions et fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent ...


Voir la fiche

490,00  360,00

Statue Bena Lulua
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lulua

Collection art africain belge.
Les différents types de statues africaines Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Les statuettes de ce type relèvent du culte Buanga bua cibola, et seraient censées protéger les enfants et la femme enceinte. Par la position des mains en effet, ce personnage met en évidence un abdomen proéminent, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des scarifications saillantes ornent son corps. Patine satinée.
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Mwana pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain française.
Prolongeant un large bandeau ciselé de damiers, des tresses en fibres végétales, puis une cagoule, garnissent ce masque africain des Chokwe que portaient des initiés de grade élevé. Cette parure rappelle la coiffure enduite de terre rouge des femmes Chokwe. Patine lisse brun orangé.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi ou "akixi" (sing : mukishi , indiquant la puissance)d'art tribal Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs ...


Voir la fiche

120,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain belge.
Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ce type de masque africain incarnant une ancêtre féminine était souvent agrémenté d'accessoires d'origine européenne. Des tresses en textile, délimitées par un fin diadème en raphia, agrémentent le visage offrant les dents taillées et les scarifications, marqueurs publics d'identité ethnique. Patine brun orangé satinée. Éclat sur le contour et légère fissure.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, ...


Voir la fiche

120,00

Coupe royale Kuba
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe royale Kuba

Collection art africain belge
Dans les groupes kuba, une large diversité de ces objets sculptés à motif figuratif sont destinés à mettre en valeur le prestige de leur détenteur. Le personnage dont la tête est évidée adopte ici des proportions tassées. Patine satinée.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires, le roi étant élu par un ...


Voir la fiche


Vendu à 170.00 Trouver un objet similaire

Coupe royale Kuba Bushoong / Ngeende
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Urne Kuba

Collection art africain allemande.
Coupe de prestige de type Kuba, gravé des motifs en frise traditionnels, et sculpté de miniatures représentant des masques et des tortues. Jolie patine satinée. Fissures de dessication.
Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets d'apparat anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boire et gobelets. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï ...


Voir la fiche

170,00

Tête Bembe Boyo/Buyu Mishi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Tête Bembe

Collection art africain belge.
Buste sculpté janiforme associé au culte de l'esprit de l'eau Kalunga, parmi les nombreux esprits de la nature vénérés par les Buyu. Les Bembe disposent du même type de figures.
Patine d'usage satinée, traces de kaolin et d'ocre rose, fissures de dessication.
Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo, Binji et Bangubangu. Les Bassikassingo, considérés par certains comme un sous-clan Buyu , ne sont cependant pas d'origine bembe bien qu'ils vivent sur leur territoire, les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions bembé et boyo sont relativement similaires Ils ...


Voir la fiche

140,00

Masque bélier Gouro, Guro
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baule

Ex-collection art africain espagnole.
Masque africain naturaliste représentant un animal domestique cher aux populations de Côte d'Ivoire, allégorie de la ténacité, de la force, et de la fécondité, et parfois également offrande cérémonielle aux dieux. La tête offre un gracieux bombé jusqu'au museau doté de narines pigmentées de rouge. Patine noire croûteuse,reflets bordeaux. Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations. Animistes,ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques africains Goli des Baoulé, l'ensemble ...


Voir la fiche

Vendu

Masque africain Lumbu du Gabon
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Okuyi

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain constitue l'une des variantes stylistiques des masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi) au visage au modelé subtil. Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti , Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti, contrairement aux Tsogo. Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi, et la danse de l' Okuyi , sur échasses, ...

Bracelet à pointes Mossi/Bwa
Art africain > Bijoux, ornement > Bracelet Mossi

Collection d' art africain française.
Parure de prestige en alliage de cuivre, striée de rainures, agrémentée de spirales, et garnie de pointes. Ce métal était censé revêtir un caractère sacré et donc protecteur. Hauteur sur socle : 23 cm.
Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa distinguent généralement trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les forgerons travaillent également le bois, sont médiateurs lors des conflits et intermédiaires avec le monde surnaturel. Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , Kurumba et Mossi , vivant au Burkina Faso , reprennent et combinent fréquemment des éléments stylisés empruntés aux hommes, aux animaux ou encore aux insectes. Ce sont les esprits de la nature ...


Voir la fiche

240,00

Statue figurative Tschokwe
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Chokwe

Ex-collection d' art africain belge
Symbole de pouvoir, cette statue africaine glorifie l'ancêtre et héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes. L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes a doté la sculpture d'une patine sombre lustrée.
Fissures de dessication mineures.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Trois siècles plus tard, ils finirent par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ...


Voir la fiche

380,00

Coffret à pigments Sarakolé / Soninké
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Boite Soninké

Collection d' art africain française.
Récolté au Mali par Jacques Anquetil, tisserand et auteur d'"Afrique noire", aux editions Dessain et Tolra, ce contenant en bois de forme géométrique a été conçu par les Soninké pour conserver la teinture végétale indigo ou autres fards (faite à partir de la plante indigotier), avec laquelle les tissus étaient colorés (tels les voiles des Touaregs). Des résidus cristallisés, de couleur bleue et verte, tapissent le fond du récipient. Patine d'usage nuancé de bruns, petits accidents. -Jacques Anquetil, homme de théâtre devenu maître tisserand initié chez les Dogon, président des Métiers d'Art français,  auteur d'"Afrique, les mains du monde" aux éditions Solar et "l'Afrique ...