La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Kongo Ngobudi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kongo Yombe

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain constituait l'apanage du nganga, prêtre-devin. Ses capacités médiumniques, que les Kongo pensaient favoriser grâce à la prise de substances hallucinogènes, se révèlent par le regard aux pupilles évidées. Ce type de masques réalistes portaient le nom de ngobudi en référence à une chose effroyable, terrorisante. La surface pelliculeuse porte des pigments résiduels clairs.
Manques et abrasions.
Hauteur sur socle : 43 cm.

Ces masques médiateurs, également présents dans les processus initiatiques, étaient utilisés par les féticheurs au cours de rituels de guérison. Parallèlement, ils servaient aussi à identifier les individus qui, par leurs agissements, pouvaient perturber l'harmonie de la ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Beembe Biteki Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Beembe

Les Beembé sont appréciés dans l' art africain pour le soin et les finitions apportées aux sculptures d'ancêtres destinées aux rituels de fertilité et de guérison.
Figure masculine naturaliste, fétiche à usage individuel chargé du bilongo, amas d'ingrédients magiques ou thérapeutiques. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés d'un bois clair.
Surface polie brun doré.
Socle en bois noir en "produit associé". Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé,Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Les Béembé formaient à l'origine le royaume Kongo, avec les Vili, ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statues Eyema Fang Byeri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Fang

Ex-collection art tribal française.
Sculptures rituelles de l'art africain Fang.
De proportions majestueuses, ce couple de statues gardiennes de reliquaire " eyema " ( de yem : connaître) présente la morphologie caractéristique des fétiches protecteurs de reliquaire liés au rite traditionnel du Byéri, culte des ancêtres chez les Fang du Gabon, du sud Cameroun, et de Guinée équatoriale. Ces statues apparaissaient également lors des rites de la société du So qui structurait la société Fang. Les rites du Ngil,redoutés par la population, accomplissaient par ailleurs la justice sociale en démasquant les sorciers. Les initiations au So se déroulaient tous les trois ans, au cours desquelles les boites contenant les reliques des ancêtres, les masques et les statues étaient présentés ...


Voir la fiche

19500,00

Statue Tetela Songye
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.

Issue de la région sud-ouest du territoire tetela, cette sculpture forme une interprétation schématique des fétiches des Songye. La tête reproduit un masque Kifwebe. Base altérée. Erosions au sommet. Patine mate plutôt claire. Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo , au nord-ouest celle des Nkutschu , et à l'ouest celle des Binji et Mputu . Les traditions Kuba ont également été une source ...


Voir la fiche

140,00

Figure d ancêtre Tabwa
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Tabwa

Art africain du Congo.
Affichant des scarifications linéaires en damiers, ce personnage africain sculpté arbore par ailleurs une coiffe en petits losanges. Sa posture demeure classique, mains symboliquement placées sur l'abdomen, évoquant l'importance du lignage, de la transmission, et siège du savoir. Patine lisse brun ocré.
Les Luba ont dominé les Tabwa dans la région du long du lac Tanganyika, entre le Zaïre et la Zambie. "Tabwa" ou "être attaché" se réfère vraisemblablement au système d'esclavage pratiqué autrefois par les marchands islamiques. Les Tabwa ont ensuite regagné leur indépendance grâce aux richesses procurées par le commerce de l'ivoire. De même que l'influence des Luba est perceptible dans les sociétés et les rites des Tabwa, les tribus tanzaniennes ont ...


Voir la fiche

190,00

Canne à tête de cheval Bamana du Koré
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Canne Bambara

Collection art africain française.
Instrument rituel utilisé dans le quatrième rang initiatique de la société Koré des Bamana, Bambara, cette canne est nommée, à l'instar du masque cheval, Kore Duga ou encore le vautour du Kore. Le nom du masque fait référence au comportement satirique du danseur-bouffon qui enfourche le bâton lors de sa prestation. Il dispose d'objets divers associés à la connaissance dispensée par le Koré, dernière société initiatique des Bamana.
Le manche sculpté en forme de tête de cheval a ensuite été plaqué de feuilles de métal. Un cloutage linéaire décoratif fixe les ornements sur le bois. Du crin simule en outre une crinière. L'extrémité inférieure est gainée de cuir et s'achève en un toupet de fibres.
Patine d'usage brun foncé.

Bâton de commandement Lulua
Art africain > Bâton de commandement, chefferie > Bâton Luluwa

Ex-collection art africain belge.
Différents objets de prestige furent sculptés par les Lulua, tel cet insigne de dignitaire, sculpté d'une figure de maternité "bwanga bwa cibola". Les motifs tégumentaires constituaient des marques de beauté à valeur symbolique, révélatrices de qualité physiques et morales hors du commun.
Patine brune nuancée, fissures de dessication.
Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand nombre de peuples hétérogènes qui peuplent la région près de la rivière Lulua, entre les rivières Kasaï et Sankuru. Le peuple Lulua a migré d'Afrique de l'Ouest au cours du 18ème siècle et s'est installé dans la partie sud de la République démocratique du Congo (ex-Zaïre). Ils ont produit peu de masques, mais surtout des statues d'ancêtres ...


Voir la fiche

230,00

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Ex-collection art africain belge.
Masque africain lega du Bwami, peut-être animalier du fait de sa structure allongée, resserrée au niveau de la mâchoire traitée en rectangle. Les motifs en croix symboliseraient une crinière ou un pelage. Ces masques indiquaient le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu.
Patine beige doré.


Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont ...


Voir la fiche

390,00

Masque Ligbi/Djimini du Dô
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ligbi

Ex-collection art africain française.
Un visage aux traits fins porte une coiffe-cimier sculptée de têtes janiformes. Les volumes harmonieusement galbés du visage sont souligné de striures colorées, tandis que des rehauts de coloris similaires rehaussent les éléments supérieurs.
Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo, puisqu'ils chargeaient des Senoufo ou des Mandé de sculpter leurs masques. Les Djimini, quant à eux, sont des Sénoufo habitant la région de Dabakala. C'est la raison pour laquelle leurs masques liés à la société du do dont les danses étaient généralement supervisés par les Ligbi sont empreints de ces influences réciproques. Cette tradition masquée, partagée par ...


Voir la fiche

240,00

Masque animalier Baule, Baoulé
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque bélier

Ex-collection art africain britannique.
Un réseau de hachures parallèles et de motifs ornementaux agrémente ce lourd masque tribal animalier. Il se distingue par ses pupilles coniques et protubérantes. Ses longues cornes sculptées torsadées, dans l'art africain, évoquent l'agressivité et la puissance destructrice. Victime sacrificielle en vue d'offrandes et métaphore de la pugnacité , le masque-bélier baoulé est une allégorie de la force. Ce masque apparaissait en compagnie de masques humains au cours de diverses cérémonies, dont des funérailles ou de nos jours lors de visites d'hôtes de marque.
Bois dense, patine noire satinée.
Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des ...

Tablette Mnémonique Luba Lukasa
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Planche Luba

Ex-collection art tribal africain allemande.
Cette tablette pourvue de rebords incurvés est surmontée d'une tête censée incarner un ancêtre communiquant avec les esprits tutélaires, "mvidye", intermédiaire entre le monde spirituel et les individus, pouvant également incarner des esprits de la nature chez les Luba du Kasaï. Les dessins, les couleurs et la disposition des incrustations du plateau sont liés à un proverbe ou un code mnémonique associés aux mythes, origines et préceptes de la royauté luba. Cet objet aux multiples interprétations permettait aux adeptes du Mbudye de transmettre lors de rituels codifiés, grâce à des récits et des chansons, la généalogie des héros fondateurs, l'histoire des migrations du clan, certains code du royaume, etc... H. sur socle : 37 ...

Petit masque Kwese
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masquette Kwese

Ex-collection art africain espagnole.
Masque africain facial de format relativement réduit, cerné d'une bordure sur laquelle la parure de raphia veanait se fixer. Le visage, creusé en coeur, adopte un front bombé, des paupières saillantes baissées, un nez droit surplombant des lèvres incisées, lesquelles renvoient à la dentition traditionnellement taillée. Les oreilles, minimes, sont relevées d'une touche d'ocre rose. Patine brun doré nuancée de pigments clairs.
Hauteur sur socle : 32 cm.
Les Kwésé sont établis parmi d'autres tribus telles que les Mbala et les Hungaan , le long des rives de la rivière Kwango en République Démocratique du Congo. Un triumvirat choisit les chefs territoriaux dont dépendent les chefs de village. Les Kwese cultivent ...


Voir la fiche

Vendu

Statue reliquaire Mbete, Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ambete

Ex-collection art tribal américaine.
Statues d'ancêtres dans l'art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statue dispose en effet d'une cavité dorsale obturée par un volet. Une résine subsiste dans le coffre. La face plane offre les détails caractéristiques : d'étroites paupières mi-closes figurées par des cauris, abritées sous des sourcils obliques, un nez triangulaire en prolongement du front, une étroite bouche évidée. La coiffure est organisée en tresses rassemblées en coques. Les bras naissant sur la poitrine sont repliés en angle droit. Des jambes musculeuses semi-fléchies, portées par de larges pieds, évoquent une danse rituelle. Patine de kaolin ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette fétiche Ngbaka
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statuette Ngbaka

Ex-collection art africain belge.
Solidement établie sur de larges pieds, cette figure africaine féminine place l'extrémité de ses doigts sur un abdomen bulbeux. Le visage triangulaire, où se logent d'amples globes taillés en coeur, dispose de scarifications représentées par des entailles et des trous concentriques. Sa singularité  réside dans le détail d'une cordelette traversant la mâchoire. Cette statuette était probablement utilisée dans des rites de fécondité ou thérapeutiques.
Patine constituée de dépôts granuleux ocrés. Erosions et fissures.

Agriculteurs, ils font partie d'un ensemble de divers groupes ethniques installés sur la rive gauche de l'Ubangui, à l'extrème Nord-Ouest du Congo. Leurs réalisations artistiques, très diversifiées mais ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Gunyeya "de course"
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Collection art africain française
Acteur de l'ordre social, le masque africain Dan serait, selon Eberhard Fisher, de type féminin ou masculin. Le visage en amande, enduit d'une patine noire, est percé d'orifices circulaires cerclés de métal. Une somptueuse coiffe en raphia, et une petite barbe, viennent agrémenter l'ensemble. Patine lisse satinée.
Les masques équipés d'orbites rondes ( nommé gunyeya ou gunye ge ), facilitant la vision, font partie de l'ensemble des masques des Dan septentrionaux et sont utilisés pour les épreuves de courses lors de la saison sèche. Les zapkei ge


Voir la fiche

180,00

Masque Dan Go ge
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain française
A la différences des masques africains des Dan de la région nord présentant une patine lisse, les masques du sud offent une surface granuleuse, tel cet exemplaire doté d'une coiffe majestueuse.
Deux types de masques secondaires interviennent de manière particulièrement théâtrale : les masques de course, gunye ge , destinés aux compétitions inter-clans qui nécessitaient une bonne vision, et les masques gardiens du feu, zapkei ge . D'autres masques royaux ,les go ge , utilisés uniquement dans les grandes occasions, présentent une physionomie identique et sont ornés d'une somptueuse coiffe bordée de cauris, de textile, et parfois de plumes.

Au sein de la société dan, les porteurs de masques sont des membres élevés de la ...


Voir la fiche

Vendu

Statue  Baoulé
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Colon Baoule

Collection art africain française.
Cette statuette est représentée frontalement, dans une posture assurée, mains dans les poches. Les pieds sur-dimensionnés sont joints. Patine polychrome abrasée.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant ...


Voir la fiche

110,00

Figure de couple Beembe Lemba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Beembe

Les Beembé sont appréciés dans l' art africain pour le soin et les finitions apportées aux sculptures d'ancêtres.
Couple de statues africaines figurées côte à côte. Des tatouages chéloïdiens intriqués se dessinent en relief de la poitrine au pubis. Ces scarifications témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle un individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés de corne. Ce type de sculpture formait un support destiné aux rituels de la société Lemba, en vue de guérison par exemple. Patine satinée dorée, rehauts sombres, profondes érosions.
Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe ...


Voir la fiche

490,00

Masque Okuyi Galoa
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Galwa

Ex-collection art africain française.
Version tardive de l'Okukwé, ce masque africain dispose d'amples yeux globuleux contrastant avec une bouche réduite cernée d'une large bande sombre. Il s'agit d'un masque judiciaire de la société Okukwé, porté à l'occasion de funérailles, la naissance de jumeaux, ou d'autres grands évènements. Patine abrasée. Fissures, érosions.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou , vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont produit des masques nommés Okouyi , Okukwé , utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au ...


Voir la fiche

380,00

Masque Baoulé, Baule, "lune"
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Apparaissant de nos jours lors de célébrations associées à la danse Gbagba, ce masque africain de type "Lune" intègre l'ensemble des masques associés à des phénomènes naturels, tels que le soleil couchant, l'arc-en-ciel et la lune, et "réchauffe" la scène avant l'apparition de masques plus importants.
Ce masque circulaire peu courant, présentant plusieurs visages entremêlés, est en outre surmonté d'une statuette sculptée en ronde-bosse. Patine lisse, satinée, brun noir, incrustations résiduelles de kaolin.
L'art africain des Baoulé, groupe Akan établi dans le Sud-Est de la Côte d'Ivoire, comporte une vaste gamme de masques réputés pour leur qualité, leur finesse et leur symétrie. D'une part ces masques africain ...


Voir la fiche

280,00

Masque perlé des Bamoun
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamoun

Les productions d'art africain parmi les chefferies du Grassland
Ce masque tribal africain, sculpté dans un bois dense, affiche des traits soulignés de perles de verre polychromes. Ce type de masques Bamoun est porté sur le sommet de la tête, contrairement à la plupart des masques faciaux Bamileke. Les traits sont généralement soulignés de "Pe" , mélange d'huile de palme et de bois de padouk, bois rouge sang ,dont certains s'enduisent lors des cérémonies de réjouissances, et qui, après avoir été râpé , est conservé dans des récipients en bois sculptés. Sur cet exemplaire cependant la patine granuleuse adopte une teinte sombre.
Au sein du territoire nommé Grasslands camerounais vivent les ethnies Tikar, Anyang, Widekum, Chamba, Bamoun et Bamileke. L'influence de ...


Voir la fiche

Vendu