La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Dogon Kanaga Polychrome
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dogon

Ex-collection art africain italienne.

Masque africain Kanaga des Dogon. Dans les rites funéraires, les membres de la société Awa, dansent avec les masques sur le toit de la maison du mort, pour conduire son âme (nyama) à son repos éternel et pour défendre les vivants. Le masque Kanaga est également employé pour protéger les chasseurs de la vengeance de la proie qu'il a tuée.
Cet exemplaire est conçu d'après une structure récurrente: une planche centrale verticale, dotée de " bras" fixés par des liens de cuir et un masque aux traits anguleux. Les pigments polychromes étaient rafraîchis avant chaque performance. Surface granuleuse. Abrasions.
En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de deuil, de nombreux exemplaires presque tous identiques, ...

Masque Lega
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain Lega, multifaces, indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Patine miel doré lustrée, résidus incrustés de kaolin. Fissures de dessication. br> Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lwalwa Mvondo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Lwalwa

Ex-collection art africain allemande.

Les masques africains Mfondo et Nkaki , au profil nasal à peine dissemblable, sont difficilement différenciables. Le Nkaki posséderait un nez se perdant dans la coiffure, se prolongeant parfois en crête. C'est près de la rivière Kasaï que vivent les Lwalwa, entre l'Angola et le Zaïre. Disposant historiquement d'une société matrilinéaire, les Lwalwa après avoir subi l'influence luba et songye, adoptèrent un système patrilinéaire au sein de leur organisation politique et sociale rudimentaire. Le masque masculin nkaki, sculpté dans le bois mulela, fait partie des quatre types de masques produits par la caste privilégiée formée par leurs sculpteurs : Ces artisans, selon leurs mérites, peuvent devenir chefs et organiser des danses, dont ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de singe Amuin Baule, Baoulé
Art africain > Statues africaines > Statue Baule

Ex-collection art africain française.
Cette figure de singe cynocéphale, fréquemment représenté avec une coupe à offrandes, se distingue ici grâce à sa large gueule béante. Il existe plusieurs représentations du même type, dotées de noms différents selon l'usage qui en est fait. Ils ont été erronément nommés Gbékré (souris) à cause "de la mauvaise compréhension de Delafosse de deux cultes" (Boyer, "Baulé" 5Continents). Souvent liés aux culte Mbra de divination et de possession, ils appartiennent au groupe des "êtres-force" ou amwin , intermédiaires entre Dieu et les hommes et donnés aux Baoulé par leur Créateur, tout comme les masques sacrés dont ils partagent la large mâchoire béante. Il s'agirait également d'une divinité mineure du nom d' aboya associée au culte Mbra., et parfois ...


Voir la fiche

450,00

Masque Kwele Pipibudze
Art africain > Masque africain > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.
Masque Kwele Pipibuze, Pipibudze, ("l'homme") symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie. Ce masque est coiffé de cornes enveloppant latéralement le visage dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Les attributs zoomorphes évoquent l'antilope ou duinker, principal gibier de la région kwele. Ce type de masque n'étaient pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Discrets résidus de kaolin, patine mate poudreuse. Selon la présence de cornes et leur disposition, les masque se nomment pibibudzé, Ekuku zokou, etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé, Bakwélé, vivent en forêt sur la frontière ...


Voir la fiche

340,00

Figure d ancêtre de reliquaire Byeri Fang
Art africain > Statues africaines > Statue Fang

Ex-collection art africain française.

Plusieurs variantes des statues Fang Byeri composent l'art africain. Figure féminine incarnant un d'ancêtre, éyéma-o-byeri , disposant d'un objet de pouvoir, surmontant un ombilic en saillie. La volumineuse tête est fortement érodée : les Fang mêlaient à leurs remèdes thérapeutiques du bois, râpé, qu'ils prélevaient rituellement sur les sculptures.
Patine noire huilée.
Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", qualifiés de guerriers conquérants, ont envahi par bonds successifs, de villages en villages, toute la vaste région entre la Sanaga au Cameroun et l'Ogooué au Gabon, entre le XVIIIe et le début du XXe siècle.
Au fond de leurs cases, dans un recoin obscur et souvent enfumé, les chefs de lignages ...

Cimier vertical Ci Wara Bamana
Art africain > Ciwara > Masque Ti wara

Les Ti-wara dans l'art africain. Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre. Ornée sur la tête et les flancs de lamelles de cuivre oxydé gravées au repoussé, les oreilles et le museau s'agrémentent des pompons de fil de coton. Le sommet des cornes inclinées vers l'arrière est également gainé de cuir et de crin. Cette sculpture de Ti wara proviendrait de la région de Ségou. Patine mate mouchetée. Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn , association dédiée aux travaux ...


Voir la fiche

380,00

Figure tutélaire Punu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Figure tutélaire Punu

Cette figure d'art africain d'origine Punu dispose d'une  coiffure composée d'une double coque sommitale rembourrée se prolongeant dans la nuque et accompagnée latéralement de deux couettes. Un visage ovale doté d'un menton pointu arbore des traits classiques. Sur le buste des motifs représentant les chéloïdes en damiers s'étendent de la poitrine jusqu'à l'ombilic en saillie. Ces scarifications en damiers étaient gravées sur la peau des adolescents.
Vouée au culte des ancêtres, aux rites de guérison ou de divination, elle partage avec les Kongo une particularité qui consistait à introduire des ingrédients magiques dans un profond orifice percé à cet effet dans la coiffe.
Les Punu sont un peuple bantou d'Afrique centrale établi principalement au sud du Gabon, également en ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Yaure, Yahoure, Côte d Ivoire
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yaure

Ex-collection art africain française.

Patine sombre lustrée pour ce masque africain sculpté par des artisans de l'ethnie Yohouré. Des figures zoomorphes, renvoyant aux esprits de la brousse, forment le cimier de ce masque du lo. La chevelure tripartite ciselée de motifs décoratifs constitue un indicateur de richesse. Le délicat modelé du visage scarifié, la surface polie aux reflets brillants, révèlent le talent des sculpteurs d'art tribal africain de Côte d'Ivoire. Les Yaouré forment un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros, l'art yaouré a été marqué par l'influence de ces ethnies au travers du souci du détail et de l'esthétique. Les masques d'art africain Yaouré, ou Yauré, dont les ...

Masque Baule Kpwan du Goli
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoule

Ex-collection art africain française.

Masque africain de divertissement pouvant donc être vu des femmes, il offre un visage hermaphrodite délicatement souligné de scarifications traditionnelles nommées "ngole". L'influence des yohouré se lit grâce à la bordure crénelée et la forme de la bouche. Patine granuleuse noire/gris-beige. Une série de masques forment la famille des masques " Goli ", masques circulaires dotés de cornes arrondies évoquant l'antilope, apparaissent brièvement dans la journée puis en soirée afin d'annoncer la venue de leur parenté sous les traits du  goli glin ou du kpwan. C'est lors d'évènements tels que des épidémies ou des funérailles que sa manifestation se produisait chez les Wan et les Baoulé , afin de se concilier les faveurs des esprits "amwin" ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Luba
Art africain > Statues africaines > Statue Luba

Ex-collection art africain corse.
Figure féminine luba, effigie protectrice incarnant une intermédiaire politique et spirituelle, rôle détenu par la femme dans la royauté luba. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, est en relation avec celle que portait les femmes luba au début du XXe siècle. Les secrets de la royauté ( les bizila )étaient détenus par les femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Des masques du kifwebe ornent le panneau qui forme son buste, et un varan du Nil figure au dos, associé aux esprits de la nature. Ce panneau rappelle les planches mnémoniques lukasa. Les Luba considèrent par ailleurs le degré d'efficacité de leurs objets sculptés selon le raffinement de ces derniers. Patine brune satinée. Petite érosion et ...


Voir la fiche

340,00

Masque féminin Chokwe Mwana pwo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain corse.
Un casque en vannerie, sur lequel des bandelettes en textile noués forment les boucles d'une coiffure dense rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Les traits harmonieux du visage sont finement ciselés, rehaussés des motifs traditionnels scarifiés. Patine lisse satinée brun orangé. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au ...


Voir la fiche

350,00

Coupe figurative royale Luba Kiteya
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Coupe Luba

Ex-collection art africain corse.
Deux figures incarnant des esprits encerclent un contenant cylindrique mboko , que l'on remplissait généralement de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu , Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes. Ce type de coupe a également joué un rôle lors de l'investiture du roi luba.
Belle patine brune satinée, fissures de dessication.

Les Lubas (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le ...


Voir la fiche

370,00

Masque Zande ou Ngbandi Ubangi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Zande

Ex-collection art africain belge.
Le labret en bois qui traverse la lèvre supérieure de ce masque aurait été jadis une spécificité des groupes du nord-ouest de l'Ubangi. Le léger galbe du front, des pommettes et du menton confèrent du réalisme à ce masque sur lequel des particules agglomérées ont laissé un dépôt croûteux au niveau de la bouche et sur la coiffe. La patine sombre présente des érosions d'ancienneté, révélant le bois clair sous-jacent. Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une ...

Grand masque Metoko
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Metoko

Ex-collection art africain allemande.
Physionomie quelque peu hébétée pour ce masque africain des Metoko , Mituku , généralement exhibé à l'occasion de funérailles. Le réseau de lignes parallèles, en rapport avec les scarifications traditionnelles, révèlent le statut du personnage incarné, un digne vieillard ayant été victime de sorcellerie, kakungu. La patine sombre est abrasée, mettant à jour un bois clair. Manques sur les pourtours. Les ethnies Mbole, Yela, Lengola et Metoko, dont les sociétés iniatiques comportent des similarités, vivent sur la rive gauche du fleuve Zaïre, la région du Lualaba dans l'ancien Katanga. Les oeuvres plastiques de ces groupes comportent également des ressemblances .
Leur société , le Butoka , accueillant à la fois des hommes et des ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Pongo des Pygmées d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Pongo

Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner à l'aide des doigts ou de tiges végétales des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu.
Sur cet exemplaire, des grilles de différents formats ont été tracées en kaki sur fond clair, un trait reliant chacun d'eux, et dont l'extrémité s'achève parfois en boucle. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Etoffe Pongo des pygmées d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Pongo

Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu. Sur cet exemplaire, des grilles de différents formats ont été tracées sur le fond clair, un trait reliant chacun d'eux, formant parfois une boucle à son extrémité. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. Les fibres s'écartent au niveau d'un noeud de ...

Figure féminine Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain allemande.

Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant règler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence personnifiait donc la force y résidant. A partir de ...


Voir la fiche

Vendu

Masquette Luba
Art africain > Masque africain > Masquette Luba

Ex-collection art africain belge.

Ce masque africain en version réduite, figurant un oiseau de nuit, était porté en compagnie d'un masque circulaire kifwebe accessoirisé d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. Ces masques se produisaient lors de différentes traditions : investitures, funérailles, et rites contre la sorcellerie chez les différentes sociétés initiatiques. Dans la partie est de la région luba, d'importantes cérémonies ont lieu en hommage aux ancêtres du clan, chefs décédés, et à la nouvelle lune. Des offrandes sont alors accordées aux esprits de la nature, intermédiaires entre le groupe et les ancêtres. Chez les Luba le blanc est synonyme de relation avec le monde spirituel et la lune, qu'évoque également la nature de l'animal ...


Voir la fiche

150,00

Masque Lega Iginga
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art africain suisse.
Surface peu profonde, étirée, sur laquelle sont creusées des arcades en coeur. La saillie des paupières y forme un regard halluciné et la béance de la bouche une expression de stupeur. Ce masque africain des Lega adopte des critères esthétiques récurrents. Il offre pourtant des chéloïdes en damiers, évoquant certains motifs traditionnels dont étaient scarifiés les visages. Incrustations résiduelles, croûteuses, d'argile blanche. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Patine bicolore abrasée.br /> Au sein des Léga, la société du Bwami ...


Voir la fiche

370,00

Statuette Attié Nkpasopi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Attié

Cette sculpture d'art africain Akan constituait un support de divination pour le médium. La figure qui arbore une haute poitrine conique est représentée assise sur un siège de dignitaire. Patine irrégulière, mouchetée, laissant apparaître des résidus épars de kaolin.
Les populations lagunaires de l'Est de la Côte d'Ivoire comprennent une douzaine de groupes : les Attié,ou Akyé, les Abouré, les Ebrié, les Gwa, les Ehotyilé, les Krobou, etc... . Leurs sculptures offrent de nombreuses similarités. Ces petits royaumes disposèrent des premiers établissements commerciaux proposant de l'or, de l'ivoire, des esclaves et du poivre aux Occidentaux. Parmi le groupe des Akan , les Attié , d'Akye-Fo, "les détenteurs de la lame", se divisent entre ceux du Nord et ceux du Sud. Les Attié , ...


Voir la fiche

Vendu