La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Kumu, Komo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Ex-collection art africain belge
Masque plane, dans lequel les yeux et le bouche sont évidés en rectangles. Les traits sont soulignés de motifs linéaires d'un ton sombre.
Patine mate, légèrement abrasée. Fendillements.
Hauteur sur socle : 29 cm.
Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et de circoncision des jeunes de la ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Akan, Attié
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Akyé

Ex-collection art africain française.
Arborant un double chignon conique, ce masque figurant un visage plein porte des traits singulièrement fins. Patine claire mouchetée, résidus granuleux.
Les populations lagunaires de l'Est de la Côte d'Ivoire comprennent majoritairement les Attié, Akyé, les Ebrié et les Abouré. Leurs sculptures offrent de nombreuses similarités. Ces royaumes disposèrent des premiers établissements commerciaux proposant de l'or, de l'ivoire, des esclaves et du poivre aux Occidentaux.Leur histoire est marquée par leurs relations houleuses avec les colons portugais, hollandais et anglais dans cette région côtière où se déroulait un intense commerce d'or et d'esclaves. Parmi le groupe des Akan, les Attié, d'Akye-Fo, "les détenteurs de la lame", se ...


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Fang Byeri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

Ex-collection art tribal africain française.
Les statues africaines Fang au sein de l' art africain lié au culte du Byeri.
Cette sculpture anthropomorphe, destinée à être placée sur un panier-reliquaire, offre un modelé suggérant une musculature puissante, mettant en particulier l'accent sur les mollets. Une double crête coiffe la tête ovoïde, où s'inscrivent en relief le nez et à la bouche sous les pupilles en métal. Les mains sont réunies devant l'ombilic en tenon. Patine noire révélant un bois doré. Fissures et abrasions, manques au niveau des pieds.
Les boites recélant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient ...


Voir la fiche

390,00

Masque Chokwe Mwana pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain française.
Prolongeant un large bandeau ciselé de damiers, des tresses en fibres végétales, puis une cagoule, garnissent ce masque africain des Chokwe que portaient des initiés de grade élevé. Cette parure rappelle la coiffure enduite de terre rouge des femmes Chokwe. Patine lisse brun orangé.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi ou "akixi" (sing : mukishi , indiquant la puissance)d'art tribal Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs ...


Voir la fiche

120,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain belge.
Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ce type de masque africain incarnant une ancêtre féminine était souvent agrémenté d'accessoires d'origine européenne. Des tresses en textile, délimitées par un fin diadème en raphia, agrémentent le visage offrant les dents taillées et les scarifications, marqueurs publics d'identité ethnique. Patine brun orangé satinée. Éclat sur le contour et légère fissure.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, ...


Voir la fiche

120,00

Coupe de prestige Wongo Kuba
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Collection d' art africain belge
Au contact du royaume kuba et des Pende, les Wongo ont sculpté des masques miniatures et des objets et sculptures d'apparat, telle ce type de coupe utilisée pour consommer du vin de palme, au cours des rites de divination, des pactes, ou de cérémonies rituelles. Cet exemplaire se distingue grâce à sa structure anthropomorphe magistralement sculptée, figurant un sujet dont le spectaculaire embonpoint s'agrémente de cicatrices chéloïdes variées. Belle patine noire lustrée. Fissures de dessication.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à ...


Voir la fiche

170,00

figure équestre Kotoko Putchu Guinadji
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Bronze Sao

Collection art africain française.
Ce bronze africain est doté d'une patine cuivrée. Le guerrier représenté sur sa monture a la tête enveloppée dans un chêche identique à ceux des Touaregs.

Dans l’ art africain , les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes ...

Masque Tschokwe Cihongo, Chihongo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwe

Collection art africain française
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, le puissant pendant masculin du masque Mwana Pwo est le cihongo . Ces masques miniatures sont portés sur les costumes ou la coiffe d'initiation.
Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque d'une structure très spécifique, incarnant un esprit, symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements.
Patine mate abrasée, éclats. Hauteur sur socle : 38 cm.

Les masques des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des "makishi" ( sing. likishi). Ce nom vient de "kishi", concept Bantou qui évoque la manifestation d'un ...


Voir la fiche

180,00

Couteau Yela Tetela
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Tetela

Ex-collection art africain belge.
Ancien couteau Yela ou Tetela, dont la poignée incisée de discrètes hachures décoratives est en bois.
Des gravures linéaires bordent les contours de la lame.

Manque et fissures de dessication.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo , au ...


Voir la fiche

180,00

Statuette Bénin en bronze Nigeria
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Bénin

Sculpture de type tardif en alliage de bronze de type bénin, figurant un roi ou "oba", vêtu de sa tunique royale, et brandissant l'épée cérémonielle "eben".
Patine granuleuse oxydée.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. Les nombreuses têtes et statues en laiton créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage ...


Voir la fiche

280,00

Poupée Tumbwe / Tabwa
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tumbwe

Art africain des Tabwa, objets de prestige.

Cette figure stylisée dépourvue de membres est dotée d'attributs féminins et d'un nombril saillant, et porte les scarifications traditionnelles. Patine satinée brune.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs croyances sont ancrées autour des ngulu, esprits de la nature présents ...


Voir la fiche

240,00

Gardien de reliquaire Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

Ex-collection art africain française.
Toujours d'une taille oscillant entre 45 et 60 cm de haut, les statues relatives au culte Byeri s'illustrent par diverses sculptures anthropomorphes faisant office de "gardiens" et incarnant l'ancêtre.
Le visage de cette figure masculine offre une bouche en moue dévoilant des dents limées.
Sous les mains jointes, l'excroissance ombilicale renvoie au lignage. Patine semi-mate noire, manques. Les boites recelant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les ...

Cimier Ci wara, Tyiwara, Bamana
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Sogoni Kun Bambara

Les masques Ti-wara dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Cette sculpture verticale de Ci Wara, où l'animal est plus réaliste que de coutume, est représentée surmontée de figures féminines assises dos à dos. Les masques dansaient généralement en couple. Patine mate, incrustations de métal, légères fissures de dessication et abrasions.

Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une toque en vannerie, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn , association dédiée aux travaux agricoles. Les masques ...

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain des Fang illustre l'une des nombreuses variations stylistiques des masques Fang du Ngil se distinguant par leur physionomie austère. Le visage est souligné de rainures parallèles évoquant les scarifications tribales en usage, et la coiffure reprend l'un des nombreux modèles portés par les Fang. Patine blanchie localement abrasée. L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu purificateur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bushoong Kuba Isheen imaalu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

collection art africain belge.
Les esprits de la nature, les ngesh , étaient censés s'incarner dans les masques Kuba au cours des danses. Les empreintes de pas des danseurs étaient ensuite effacées afin de ne pas "blesser" les femmes s'aventurant sur la zone de danse. Le masque çi-contre apparaissait au cours des cérémonies d'initiation, parfois aux funérailles de notables. Ce masque de guerrier, n'appartenant pas aux masques royaux, nommé Ishyeen imaalu  et également Pwoom itok , appartenait à la société babende. Il dispose de pupilles coniques exorbitées mises en valeur par des sourcils en forme de cornes qui renvoient aux coiffures de guerriers. Pigments naturels, mats, harmonieusement juxtaposés, nombreuses abrasions d'usage, cassure sur le contour supérieur et restaurations ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Luba Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Masque africain réduit, semi-sphérique, qui présente des similitudes avec les masques des Songye. Il ne revêtait cependant pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains plutôt rares sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures.
Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d'une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Chez les Luba le blanc est synonyme de relation avec le monde spirituel, par l'évocation de la lune qu'évoque ...


Voir la fiche

240,00

Masque Pende Mbuya
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Collection art africain française.
Intégrant la catégorie des masques féminins, ce masque africain d'initiation, Mbuya, incarne un devin nommé Nganga Ngombo, ce qu'indiquent les signes symbolisant une acuité sensorielle particulière gravés sur le front et les joues . La patine résulterait d'un mélange d'écorce ocre rouge et d'huile de palme.

Patine mate abrasée. Hauteur sur socle : 37 cm.

Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les dix ans, ...


Voir la fiche

140,00

Masque Lega / Leka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Leka

Collection art africain belge.
Masque africain d'initation des Lega ou encore des Leka, dont la société, le Bukota, accueillant à la fois les hommes et les femmes, est l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Une cordelette en raphia tressé met en valeur la forme ovale du masque, dont les yeux très rapprochés surmontent un nez traversé d'une rainure, et des narines asymétriques. La large bouche, des commissures de laquelle s'élèvent des lignes brisées, est fendue horizontalement. Des motifs étoilés complètent les cicatrices tribales.

Les sculptures des Leka, soumises à l'influence des Mbole, Lega et Binja voisins, jouaient un rôle au cours des cérémonies d'initiation,de funérailles ou de circoncision, et étaient ensuite placées sur la tombe des initiés de ...


Voir la fiche

180,00

Statuette Lega Kakulu ka mpito
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain française.
La figure Kakulu ka mpito où les bras sont absents ou accolés au tronc, se réfèrerait un homme qui souffrirait des infidélités de son épouse. On le nomme aussi Mukobania , pour désigner un jeune homme dont la décision d'inviter des étrangers aurait été désastreuse. La tête de ce personnage est le plus souvent cagoulée de poils de chèvre ou de félidé dont peu subsistent sur cet exemplaire. Le visage est enduit de résidus croûteux d'argile blanche. Patine brun clair satinée, légèrement abrasée.
L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destinés aux plus hauts gradés du Bwami de différentes ...


Voir la fiche

180,00

Panneau tissé Shoowa des Kuba du Kasaï
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Textile Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il avait précédemment initié les ...

Statue Songye Nkisi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Songye

Ex-collection art africain belge.
Singulière sculpture africaine représentant un personnage figé dans une puissante gestuelle, portant un masque songye et dont un bouclier circulaire, au motif du masque Kifwebe, forme le buste. Les boucliers songye/luba, nommés ngabo , étaient conservés dans la case d'entreposage des masques dans laquelle ils étaient symboliquement suspendus aux murs. Certains furent offerts aux chefs songye qui pactisaient avec les Luba.
Une corne rituelle, à présent manquante, s'insérait dans la tête.
Patine satinée. Erosions, petites abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts) se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête ...


Voir la fiche

280,00