La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Tschokwe Pwo
Art africain > Masque Africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain française.
Masque africain intervenant au cours des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, la mukanda , marquant entre autres la fin du lien privilégié entre un fils et sa mère. Cet exemplaire, symbole de la première ancêtre, se différencie par les chéloïdes en damiers formant des bandes sur le front et les joues. La particularité réside également dans la coiffe composée de raphia tissé et de plumes attachées au bandeau frontal par des fils de cuivre. Anciennes empreintes de clous. Patine brillante, lustrée. Abrasions de la surface. Signes visibles d'ancienneté. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ...


Voir la fiche

390,00

Statues de couple primordial Dogon
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statues bronze

Artisans bronziers dans l'art africain
Minimalisme pour ces silhouettes longiformes dressées sur un socle conique. Ces sculptures en bronze,  d'inspiration tribale évoquent les oeuvres du célèbre Giacometti et sont représentées jambes et bras parallèles,  paumes ouvertes vers le ciel dans une attitude de supplication.
Un très léger éclat de la patine vert-de-gris dévoile le métal doré sur le sommet de la tête d'une figure.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont ...

Masque Fang du Ngil
Art africain > Masque Africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et les masques africains Fang. br> Le décrochement du front accentue ici l'aspect sèvère des arcades sourcilières prolongées d'un nez puissant, rectiligne. La figuration de dents carnassières imprime en outre une menace de vengeance à ce masque primitif . Sous les minces fentes des yeux, le long de l'arête nasale, des nervures en flèches rappellent les scarifications ethniques. Bois tendre, surface abrasée, patine sèche veloutée. L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale. Cette ...


Voir la fiche

380,00

Statuette perlée Bamileke
Art africain > Statues statuettes > Statue Bamileke

Couleurs et chefferies dans l'art africain.

Les Bamiléké , sous-groupe d'une peuplade plus large constituée également des Bamoun et des Tikar , sont célèbres pour leurs sculptures d'art africain couvertes de perles, signes de prospérité et de richesse, conférant à l'objet royal la brillance qui le distingue des objets communs.

Cette statuette féminine d'ancêtre, trapue , a d'abord été sculptée dans le bois pour ensuite être recouverte d'une toile de rabane incrustée de perles multicolores importées, à dominante bleue et rouge . Elle arbore une coiffure en cimier s'achevant dans la nuque. Les mains sont placées sur son bas-ventre dans un geste associé à la fécondité. La physionomie affiche une expressivité distinctive de l'art tribal africain des régions du ...


Voir la fiche

350,00

Fétiche Ewe
objet vendu
Art africain > Fetiches > Fétiche Ewe

Au Togo, les fétiches s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques.
Ces pratiques encore d'usage à l'heure actuelle sont parfois décriées et considérées comme animistes et révolues à l'heure de la christianisation et de l'islamisation. Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes, les deux croyances s'influençant mutuellement.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kplé Kplé du Goli
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Kplé Kplé

Ce masque africain circulaire, dit " junior", est doté d'une bordure crénelée, muni d'yeux évidés surmontés de pupilles protubérantes , il présente une bouche rectangulaire dans laquelle est ciselée une dentition,, en référence au limage traditionnel des dents chez les jeunes. Des oreilles animales en réduction sont représentées sur les cornes arrondies , évoquant une attitude d'alerte, d'éveil face au danger. Le masque féminin kplekple, selon certains auteurs (Masques africains Barbier-Mueller,p.116) serait rouge. Vogel (Baule) indique par contre que dans la version Baoulé du Goli le masque mâle est peint en rouge, et le féminin en noir. Il est probable que cette attribution varie de village en village. Précédant généralement la manifestation d'une série de masques de la famille " ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Mbala Pindi
Art africain > Statues statuettes > Statue Mbala

Ex-collection art africain française.
Sculpture tribale de femme, un enfant sur la hanche, elle se singularise par une représentation soignée des détails et dispose d'une belle patine huilée au toucher satiné, plus claire au niveau des saillies. Ce type d'objets constituait un symbole sacré d'autorité. La coiffure représentée offre de grandes similarités avec la coiffe mukote qui, parmi les Pende de l'Ouest avec laquelle les Mbala partageaient les rituels de circoncision mukanda , devint un symbole de lutte contre la colonisation au début du XXe siècle. ( "Congo Masks", ed. M.L. Félix, p.114) Une large fissure de dessication est apparue. Erosions du bois.
Cette maternité, accompagnée d'une figure de musicien, limba , faisait partie de la paire de sculptures emblématiques ...


Voir la fiche

350,00

Statue d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Chokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statuette tribale glorifie la puissance spirituelle et physique à travers l'image du héros fondateur de l'ethnie,l'ancêtre Chibinda Ilunga, chasseur émérite, arborant une majestueuse coiffe. Ces coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Dans une de ses mains est représentée une corne d'antilope dans laquelle étaient insérées des substances magiques. La patine brune présente des auréoles dues à l'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes. (B. Wastiau) Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Gouro Gu de la danse Zaouli
Art africain > Masque Africain > Masque gouro

Ex-collection art africain française.
Sculpture tribale réalisée dans un bois dense, elle offre un visage féminin aux traits fins , souriant, coiffé d'une scène complexe sous la forme de cornes d'ovins et d'animaux de la savane établis sur une plateforme circulaire. Un laquage de couleurs contrastées anime la surface localement abrasée. Contour supérieur du masque endommagé.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, les Gouro utilisent depuis les années 50 une famille de masques africains associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques Goli des Baoulé, l'ensemble des masques Guro se déclinent en deux masques zoomorphes suivis d'un troisième anthropomorphe, qui est considéré comme l'épouse du masque zamblé , le Gu . Le Gu , dont la ...


Voir la fiche

350,00

Porteuse de coupe Luba
Art africain > Statues statuettes > Statue Luba

Ex-collection art africain belge.
Cette effigie féminine d'ancêtre, "réceptacle d'un chef souverain défunt"( Luba, Roberts) supporte une coupe circulaire "mboko" , associée aux rituels de divination. Les scarifications saillantes en épis convergeant vers l'ombilic, "centre du monde" associé au lignage, celles parallèles du bas-ventre, la saillie ombilicale, témoignent de notions de fécondité. A l'instar du léopard, l'éléphant symbolise un génie dans lequel les ancêtres royaux luba se seraient incarnés. Lorsque l'esprit de divination prend possession du médium, les Luba disent qu'"il enfourche la tête" de la même façon qu'un cavalier chevauche sa monture. Selon P.Nooter ces figures honoreraient également l'épouse du devin, renforçant son rôle d'intermédiaire dans le procédé de ...


Voir la fiche

250,00

Sculpture rituelle Ewe
Art africain > Statues statuettes > Statue Ewe

Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon
Fichées dans une matière argileuse dans laquelle s'agglutinent des amulettes sous la forme de coquillages, les bustes rectilignes de trois statuettes Ewe se succèdent dans une pirogue en bois. A l'avant, un petit vase, réceptacle d'un fruit séché,est orné d'un anneau métallique. Les fétiches sont enduits de kaolin et parés de colliers de perles. Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus ...


Voir la fiche

450,00

Statue maternité Igbo Alusi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Igbo

Ex-collection art tribal française.
Les divinités de tutelle dans l'art africain. Cette statue figurative de maternité porte une haute coiffe cylindrique dans laquelle une charge magique a été vraisemblablement introduite. L'orifice par lequel les ingrédients ont été glissés est à présent obturé par un miroir serti de graines d'abrus. Les larges scarifications en damier parcourant le buste, les bracelets aux poignets et les chevillères témoignent de son statut élevé. Patine sèche, mate, fissures de dessication, fendillements . Les Igbo vénèrent un nombre considérable de divinités connues sous le nom d' alusi , ou agbara, considérées comme la descendance de Chuku, ou Chukwu, et en tant que tels constituent des intermédiaires auxquels  des sacrifices tels que  noix de kola, de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Bobo janiforme
Art africain > Masque Africain > Masque Bobo

Ex-collection art africain belge.
Une combinaison de vifs motifs géométriques contrastés apparaît sous l'enduit rituel de ce masque africain janiforme . Un cimier réunit les deux visages. Les motifs peints symbolisent les amulettes magiques des Bobo. Les masques sont repeints à chaque nouvelle saison de danse. Des caractéristiques communes sont à noter avec certains masques-heaumes des Markha, autre ethnie mandingue. Légers fendillements. Ces lourds masques, dont la conception s'articule généralement autour d'un casque hémisphérique doté d'une crête ou d'excroissances cornues se produisaient lors de rituels agricoles afin de rétablir l'équilibre de la terre. Leur signification était révélée au cours de l'initiation des jeunes garçons. Peuple mandingue dont la plus grande partie ...


Voir la fiche

480,00

Masque Boa Kpongadomba, Pongdudu
Art africain > Masque Africain > Masque Boa

Ex-collection art africain française.
Doté d'oreilles surdimensionnées, perforées comme l'étaient autrefois les pavillons des oreilles des Boa de l'est, le " bavobongo ", et d'une bouche garnie de dents animales éparses, ce masque tribal africain conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. L'ocre rouge s'est ici atténué et l'enduit de kaolin a perdu de sa blancheur. La surface demeure veloutée. Censé rendre invulnérable et dans le but de terrifier l'ennemi, le masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. Proches des Mangbetu et des Zande, les Boa habitent la savane au nord de la République ...


Voir la fiche

490,00

Figure protectrice Tiv Nigéria
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Tiv

Collection art africain belge.
Des peuples aux traditions variées se sont établis dans la savane au nord des rivières Niger et Benué. Les Tiv originaires du Cameroun sont composés d'agriculteurs vivant sur les berges de la rive gauche de la Benué. Leurs statues sont de deux types : d'un type naturaliste, ces figures prennent la forme de représentations féminines dont certaines formaient le sommet de poteaux de cases de réception. Les secondes, nommées ihambé , associées à la fertilité, figurent des personnages assis. La sorcellerie, aux mains des anciens par le biais de fétiches, imprègne la société Tiv. Les fétiches protecteurs à usage familial akumbo sont conservés dans les huttes individuelles. C'est au cours des naissances, de la chasse et des rituels agraires que leur rôle ...


Voir la fiche

2900,00

Masque Yaka N-kisyan-khanda
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Yaka

Ex-collection art africain italienne.
La polychromie participe à l'effet de fascination exercé par ce masque africain des Yaka septentrionaux dans lequel le puissant nez en trompette est un trait distinctif. Trois plateaux circulaires, au sommet duquel sont sculptés deux poissons en référence à la pêche, constituent sa haute coiffe. L'imagerie zoomorphe fait fréquemment allusion à des proverbes bien connus de l'ethnie. Des chants d'initiation accompagnaient l'apparition de masque africain Yaka qui intègre la catégorie des masques de rang élevé grâce à sa coiffe étagée. Leur conception suscitait en outre la créativité des sculpteurs que les chefs récompensaient pour leur talent.La coiffe de raphia est toujours présente. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
Art africain > Cavalier > Nouveau produit

Ex-collection art africain française.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Accompagné d'un socle en plexi. Patine dorée cuivrée. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. La ...


Voir la fiche

95,00

Couple de statuettes Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statues Ibedji

Art africain et gémellité
Ces deux Ibedji féminines arborent une coiffure tressée relevée en haut chignon. Sculptées par le "babalawo", elles présentent des pupilles percées dans de grands yeux en amande. Nues et juchées sur de petits socles circulaires, les statuettes arborent de multiples quolifichets composés de perles rondes de différentes couleurs. br> Patine granuleuse chocolat .

Dans la langue du peuple Yoruba, ibedji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle disparaît, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus ...

Statuette Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Mangbetu

Ex-collection art africain française.
Cette figure féminine d'ancêtre Mangbetu dispose de la fameuse coiffure oblongue mettant en valeur un élégant port de tête et s'achevant ici en volume évasé. De très larges oreilles sont à noter, ainsi qu'une extrusion des pupilles en lien probable avec la transe suscitée par les invocations médiumniques. Des peintures corporelles et des scarifications, évoquées par des tracés géométriques, semblables à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations, et qui variaient selon les circonstances, courent sur le visage et le corps du personnage. Chez les Mangbetu,  dès le plus jeune âge,  les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne maintenue serrée par des liens de raphia.  Plus tard, les jeunes femmes ...


Voir la fiche

Vendu

Grande statue Urhobo Owedjebo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Grande statue Urhobo Owedjebo

Ex collection privée anglaise d’art africain.
Cette statue représente Owedjebo ancêtre fondateur.
Elle fait partie des statues tutélaires d’Eherhe du clan Agbon.
La statue est bicolore noir/blanc afin de symboliser la puissance de la figure ancestrale.
Sa parure est composée d’un ensemble d’accessoires fidèles à ceux portés par les guerriers Urhobo afin de renforcer l'impression de prouesses militaires.
On retrouve aux poignets ainsi qu’aux chevilles des bracelets imposants qui étaient réalisés en ivoire poli.
Le guerrier porte également un collier qui indique qu’il est un initié de la société secrète « ohonvworhin ».
Il est représenté comme un guerrier puissant : sa poitrine est gonflée et les bras fléchis à angle droit.
Selon les canons du ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Nkisi Kongo
Art africain > Statues statuettes > Statue Kongo

Ex-collection art africain française.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un ...


Voir la fiche

380,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook