La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Dogon
Art africain > Masque Africain > Masque Dogon

Ex-collection art africain française.
Plus de quatre-vingt types de masques africains sont répertoriés chez les Dogon, dont les plus connus sont les Kanaga, Sirigé, Satimbé, Walu. La plupart d'entre eux sont utilisés par les initiés circoncis de la société Awa , au cours de cérémonies funéraires. L' Awa désigne les masques, leurs costumes, et l'ensemble des Dogons au service des masques. Certains évoquent des animaux, en référence à la riche cosmogonie et mythologie de l'art africain dogon. Le "nyama", force vitale du masque, est activé par différents rituels afin de développer tout le potentiel magique de l'objet. Ce masque africain Dogon , très épuré,constitue une des nombreuses variations stylistiques des masques dogon, icônes de l'art tribal dogon. Une face percée d'yeux ...


Voir la fiche

480,00

Maternité Kongo Pfemba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Maternité Phemba

Ex-collection art tribal belge.
Naturalisme de l'art africain du groupe Kongo/Yombe
Sous-groupe de l'ethnie Kongo ,  les Yombe se caractérisent par une statuaire dotée de coiffes rondes ou pointues, une bouche entr'ouverte sur des dents effilées, et des yeux dans lesquels les pupilles sont bien visibles. Dans le cas présent le regard est formé de pupilles noires en tête d'épingle dont un éclat de verre accentue le caractère hypnotique. Des scarifications en relief ornent le buste du personnage. La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité ou phemba. La mère est assise en tailleur sur une assise quadrangulaire .  Afin d'activer la force magique de l'objet, le nganga devait insérer un clou ou une lame dans ...


Voir la fiche

Vendu

Sculpture Lega Sakimatwematwe
Art africain > Statues statuettes > Statue Lega

Ex-collection art tribal française.
Le symbolisme de l'art africain lega Poteau africain Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, cet objet fait partie des objets " Masengo " du Bwami ("choses puissantes"),parmi les nombreux autres utilisés au fil des initiations. Sa structure se présente sous une forme cylindrique que soutiennent quatre pieds dont le fléchissement rappelle l'une des positions de la danse tribale. Quatre groupes de quatres visages, dirigés vers les quatre points cardinaux, se superposent sur le tronc qui s'achève en un bouquet de fibres végétales.
Restaurations sur deux pieds. Patine mate aux résidus croûteux.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une ...


Voir la fiche

380,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

120,00

Statue africaine Yaka
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue africaine Yaka

Cette statue d'art africain Yaka est dotée d'une coiffe représentant celle d'un chef régional. La mâchoire semble greffée sur le visage et s'en détache grâce à  l'utilisation d'une patine différente. Elle est également plus large que le faciès et se prolonge en un nez retroussé caractéristique de l'art yaka.
La société yaka est extrêmement hiérarchisée et autoritaire. Le chef de lignage a en effet le droit de vie et de mort sur ses sujets. Comme souvent, le courant artistique de l'ethnie a été influencé par les populations voisines. Pour les Yaka, l'influence est principalement issue des ethnies Suku et Kongo. La statuaire Yaka est axée aussi bien sur la guérison que sur les maléfices.


Voir la fiche

Vendu

Poteau Yoruba Opo
objet vendu
Art africain > Poteau africain > Poteau Yoruba Opo

Dans l'art africain, tout élément de la vie quotidienne peut devenir un support artistique, comme l'illustre ce poteau de veranda yoruba.
Un personnage féminin porte sur la tête un plateau surmonté d'un cavalier et de sa monture. Tous deux présentent des scarifications en forme de larmes sur les pommettes ainsi que de grands yeux globuleux et des bouches fort marquées.
Comme souvent dans la statuaire yoruba, la patine est constituée de couleurs vives. Cette polychromie a ici très bien été conservée.

La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l'aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuse. Les notables ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Biteki Bembe, Béembé
Art africain > Statues statuettes > Statue Bembé

Les Beembé sont appréciés dans l'art africain pour le soin et les finitions apportées aux sculptures d'ancêtres destinées aux rituels de fertilité et de guérison
Figure masculine, jambes écartées à demi-fléchies , dotés de larges pieds, serait représenté en position de danse. Des tatouages chéloïdiens intriqués se dessinent en relief de la poitrine au pubis. Ces scarifications témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle un individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés d'un bois clair. Surface polie dotée d'une patine acajou et brun. Manque sur l'un des pieds . Socle en bois noir en sus sur demande. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville,et à ne pas confondre avec le groupe ...


Voir la fiche

200,00

Statue Biteki Bembe
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statuette d'ancêtre Bembe

Ex collection privée belge. Cette pièce faisait partie de la collection du père jésuite Vincent Charles.

Il s'agit d'une statuette d'ancêtre Bembe à la patine lisse brun clair. Le corps et les membres sont robustes. Les épaules sont larges et supportent des bras courts, dégageant une allure générale de puissance.
Le torse est gravé de nombreuses scarifications géométriques. Les traits du visage sont réalistes et on retrouve des incrustations de faïence dans les yeux afin d'insuffler la vie à la pièce.

L'ethnie pratiquait le culte des ancêtres et offrait donc des sacrifices en leur honneur afin de maintenir en bons termes les morts et les vivants.
Les Bembe avaient pour habitude de façonner ces petites statues représentant une version idéalisée de ...


Voir la fiche


Vendu à 200,00 Trouver un objet similaire

Figure de léopard Bénin
Art africain > Statues statuettes > Léopard Bénin

Ex-collection art tribal française.
Bronze dans l'art africain du royaume bénin.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du ...


Voir la fiche

650,00

Figure féminine Yoruba
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal française.
Cette sculpture d'art africain représente par son attitude une image de la fécondité. Facilitant la communication avec le sacré, elle rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Par l'enfant qu'elle porte dans le dos elle symbolise la protection de son peuple et la fertilité. Coiffée de tresses agencées en cimier, elle arbore également les trois chéloïdes profondes des nobles Yoruba sur chacune des joues. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. Un manque est à noter sur une épaule, patine croûteuse polychrome.
Les Yoruba pratiquèrent le commerce d'esclaves avec les européens et en particulier les Portugais avant d'être complètement soumis aux Anglais à la ...


Voir la fiche

490,00

Masque Chokwe  Pwo
Art africain > Masque Africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain française.
Les masques africains Chokwe pwo ,parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi , indiquant la puissance)d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires, d'un costume (poitrine féminine) et de parures et cependant toujours portés par des hommes. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des ...


Voir la fiche

380,00

Statue Pendé
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Pende

Large éventail de la statuaire d'art africain Pende
Statue anthropomorphe masculine d'ancêtre Pende, elle dispose d'un visage composé du fameux masque heaume giphogo kipoko des Pendé orientaux, équipé d'un nez tubulaire au centre de larges orbites, de petites oreilles écartées et d'une mentonnière aux motifs géométriques.
Le personnage se dresse le ventre bombé qu'il soutient de ses larges mains digitées, sur une petite base circulaire. Cette attitude de mise en valeur de l'abdomen est récurrente dans la statuaire africaine, symbolisant l'hérédité, le lignage, la connaissance.
L'ensemble de son corps est orné d'une alternance de rayures réalisées au moyen de  pigments blancs et rouge clair, rappel des couleurs présentes sur le masque.

On distingue généralement ...


Voir la fiche

Vendu

Tambour à fente Tadep Mambila
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Tambour Tadep

Ex-collection art africain belge.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers comme le blé car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes.

Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. De ...

Figure d ancêtre Bembé
Art africain > Statues statuettes > Statue Bembé

Ex-collection art africain belge.
Sculpture africaine figurant un ancêtre féminin, elle adopte les scarifications saillantes sur le buste et les flancs, propre aux cultures Kongo. Les yeux en amande étaient à l'origine incrustés de nacre, de faïence ou de perles. La tête aux traits fins offre des volumes soigneusement ourlés. L'attitude, assise en tailleur, est celle qu'adoptent les dignitaires lors d'entretiens. Surface lisse ,polie et satinée, patine alternant du brun doré au brun moyen. br>L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Ils vivent au nord de la rivière Zaïre. Leurs société et tendance artistique sont empreintes de l'influence des ethnies voisines dans la région du lac Tanganyika, les Lega, les Buyu, Teke , etc. En effet, à ...


Voir la fiche

480,00

Statuette d ancêtre Buyu, Boyo, Basikasingo
Art africain > Statues statuettes > Statue Boyo

Ex-collection art africain allemande.
Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe , Lega , Buyu (Buye) ou Boyo , Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu , ne sont cependant pas d'origine bembe , les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions bembé et boyo sont relativement similaires : ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau spécifiquement chez les Boyo , mais également les ancêtres héroïques, dont on cherche à connaître la volonté au moyen de rites divinatoires. La chasse est en outre l'occasion d'accomplir des sacrifices de reconnaissance envers les entités dont on a quémandé faveur ...

Statuette Ere ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Ibedji

Ex-collection art africain française
Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo, les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant. Les statuettes sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin ; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais. Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher. Les statues ibedji influencent la vie de la famille, c'est pourquoi cette dernière continue à leur adresser des prières et à leur vouer des cultes et libations. Ces statues ibedji font partie des objets d'art les plus connus de l'ethnie Yoruba. En effet, l'occurence de gémellité dans cette ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

120,00

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et masques africains Fang. Visage longiligne dans lesquel la mâchoire prognathe forme une moue et où de minces incisions forment le regard, ce masque primitif est doté des spécificités des masques rituels des Fang du Gabon. Le front est ici creusé d'une profonde nervure teintée d'ocre rouge, à l'instar des motifs scarifiés. Cette lourde sculpture présente des abrasions localisées. Surface abrasée, patine poudreuse au kaolin, contrastant avec l'enduit foncé du nez.
L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d autel Yoruba
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Ex-collection art africain française.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Cet autel permettant la communication avec l'au-delà met en scène en tant que figure maternelle l'une des nombreuses déesses féminines,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination. D'une main elle tient un sceptre, miroir lié à la divination Ifa, s'appuyant sur un sujet miniature, de l'autre elle soutient une figure de porteuse de coupe liée à la divination Ifa, symboliquement installée au sommet de ...


Voir la fiche

450,00

Masque Dan Zapkei ou Gunye gei
Art africain > Masque Africain > Masque Dan

Ex-collection art tribal belge.
Ce masque africain Dan est un masque dit "de course"( visage pointu, yeux ronds évidés, bouche losangée)d'une douce symétrie. Il était maintenu contre le visage à l'aide de bandes de coton fixées aux perforations des contours et nouées derrière la tête . La tradition voulait que son porteur soit poursuivi par un coureur non masqué; s'il est rattrapé, il doit passer le masque au vainqueur, qui à son tour sera poursuivi par un autre coureur. Ces courses avaient autrefois pour but d'entraîner les hommes à la course et aux combats. Ce type d'épreuve est maintenant très souvent lié aux fêtes annonçant le début de la saison sèche et celles liées à l' initiation des jeunes enfants. Cet exemplaire a pu avoir un autre usage car les yeux étaient incisés ...


Voir la fiche

320,00

Figure d autel Bénin
Art africain > Statues statuettes > Statue Bénin

Collection art tribal belge.
La maîtrise du bronze dans l'art africain.
Une rébellion, au XVIIIe siècle, aurait contraint le roi, ou Oba , Ewuakpe à quitter le palais pour s'exhiler dans son village natal. Sa couronne royale fut remplacée par un casque européen. Il est cependant représenté muni de son épée cérémonielle Eben , cherchant à reconquérir son trône. Le second objet dont il dispose serait une pierre à foudre, en forme de hache, symbole d' Ogiuwu , dieu de la mort et du tonnerre. Patine brun noir, reflets dorés et incrustations vert-de-gris.
L'art de Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d' oba . La tradition des objets de cours en bronze d' Ifè remonte au 14ème siècle. Avant la destruction du ...


Voir la fiche

150,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook