La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Fétiche Ewe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ewe

Ex-collection art africain espagnole.

Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques. Ces pratiques encore d'usage à l'heure actuelle sont parfois décriées et considérées comme animistes et révolues à l'heure de la christianisation et de l'islamisation. Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes, les deux croyances s'influençant mutuellement.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important ...


Voir la fiche


Vendu à 80.00 Trouver un objet similaire

Masque Lune Baoulé/Yohouré
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Apparaissant de nos jours lors de célébrations associées à la danse Gbagba, ce masque africain intègre l'ensemble de masques associés à des phénomènes naturels, tels que le soleil couchant, l'arc-en-ciel et la lune, et "réchauffe" la scène avant l'apparition de masques plus importants. Ce masque circulaire auréolé d'une bordure ciselée offre un visage coiffé de nattes réunies en trois lobes que l'on observe sur de nombreux masques baoulé et yohouré. Le haut front, siège de l'intelligence et de la sagesse, présente une scarification médiane en relief. Les yeux mi-clos renforcent l'intériorité de l'expression. Léger manque sur le contour interne inférieur. La surface particulièrement lisse et satinée reflète une gamme de bruns ...

Grelot Kongo Yombe Khimba
objet vendu
Art africain > Musique > Cloche Kongo Yombe Khimba

Ex collection art africain belge.
Ce type de cloches était utilisé lors de la manipulation et de l'activation d'un Nkisi par le sorcier ou Nganga.
La musique produite par la cloche interpelle les forces des esprits.
On retrouve ces objets dans la société d'initiation Khimba avec sur le haut de la cloche un personnage courbé en avant.
Différents motifs géométriques recouvrent le corps de la cloche.

Effigie d ancêtre royal Hemba Singiti
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Hemba

Ex-collection art africain émiratie.
Cette sculpture d' art tribal hemba commémorant un chef local, intermédiaire entre les hommes et les dieux, se démarque par sa physionomie et son attitude manifestant une certaine sérénité.
Un diadème composé d'une succession de barrettes délimite le crâne largement rasé. Une coiffe sophistiquée s'achève à l'arrière de la tête en un élément cruciforme. Le visage est agrémenté d'une fine barbe crénelée, évoquant la sagesse et l'expérience de l'aïeul.

Généralement réalisées dans de l'iroko,ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.
Patine brun grisé mat. Fissures de dessication, et nombreuses érosions.
Les Hemba, établis dans ...

Masque Chokwe Mwana pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Il est ici accessoirisé d'une résille et d'une coiffure en fibres végétales. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ...


Voir la fiche


Vendu à 280.00 Trouver un objet similaire

Statue Mambila Tadep
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mambila

Ex-collection art africain française.
Surmontée d'une tête animale, cette figure au visage constellé de perforations, très expressionniste, dotée de pupilles exorbitées, adopte l'attitude classique de la statuaire mambila : la main posée sur le menton. Les jambes massives crénelées reprennent le volume anguleux de l'abdomen.
Patine granuleuse, résidus de kaolin et rehauts ocrés. Restauration sur un pied. Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou ...


Voir la fiche

290,00

Figure d ancêtre Zula
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Zula

Ex-collection art tribal africain belge.
Rare figure masculine d' art africain figurant un chef s'appuyant sur un bâton, probablement Zula, Zuri, Wazula, encore nommés Luba-Maniema, établis en République Démocratique du Congo au nord du territoire luba.
Le large torse de l'ancêtre porte une bande de motifs gravés, indiquant des scarifications traditionnelles. Les membres étirés sont quant à eux caractéristiques de l'art zula.
Une razzia iconoclaste, sous l'influence d'occupants islamiques, a fait disparaître la plupart des sculptures rituelles des Zula. Ces derniers ont néanmoins sauvegardé le culte des ancêtres, le culte dévoué à l'esprit alunga, et perpétué l'usage des offrandes aux esprits de la nature.
La société zula, divisée en castes, tire ses ...


Voir la fiche

240,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain belge. Un casque en vannerie, sur lequel s'adjoignent des tresses en textile figurant une chevelure dense, agrémente ce masque africain des Chokwe. La coiffure rappelle en effet celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe.
Un large bandeau ciselé délimite le front. Les traits finements sculptés voisinent avec des motifs décoratifs rappelant les scarifications traditionnelles du groupe. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe, à l'instar des dents taillées en pointe, mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des initiés de ...


Voir la fiche

240,00

Masque Kongo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kongo

Ex-collection art africain espagnole.
Ce masque africain était utilisé par le nganga, prêtre-devin. Masque médiateur, également présent dans les processus initiatiques, il servait également au féticheur au cours de rituels de guérison. Parallèlement, il pouvait servir à identifier les individus qui, par leurs agissements, pouvaient perturber l'harmonie de la communauté.
Belle patine d'usage satinée, rehauts polychromes.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo , s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au Christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un ...


Voir la fiche

390,00

Statue Holo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Holo

Ex-collection art africain belge.
Positionné frontalement sur des jambes à demi-fléchies, le personnage dont l'un des bras est manquant est représenté tenant un objet. La tête massive dispose d'un visage marqué par de larges yeux cernés, comme dans la statuaire Suku et Yaka. Patine noire satinée, manques. Fissures de dessication et abrasions.
Au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives du fleuve Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ethnies voisines, telle les Suku et Yaka, ont influencé leurs sculptures traditionnelles. Les Holo ont en effet produit des masques heaumes et des objets de prestige pour l'élite dirigeante. Les Holo faisaient ...


Voir la fiche

360,00

Coupe Kuba
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Récipient Kuba

Ex-collection art tribal africain belge.
Abondance de sculptures décoratives dans l'art africain kuba.
Les flancs de la coupe sont décorés d'une large frise imbolo constituée de motifs géométriques entrelacés empruntés aux scarifications, également repris sur les textiles en raphia shoowa. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine satinée.

La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès ...


Voir la fiche

150,00

Grand masque Baga Bansonyi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baga

Collection art tribal française.
Ce masque africain, dont l'inclinaison latérale forme une particularité, figure un serpent naja doté de pupilles dilatées. La position imprime une élégance toute particulière à cette oeuvre sculptée. Des motifs losangiques polychromes ornent sa surface. Patine croûteuse localement écaillée. Pièce ancienne.
Masque africain initiatique serpentiforme utilisé principalement par les Bulongic (village de Kifinda), sous-groupe Baga du littoral guinéen, sa taille peut aller jusqu'à 2,50 m. Ces masques étaient divisés en deux groupes portant les noms Mosolo kombo et Sangaran , chacun dotés de fonctions précises. Leur conception prenait forme dans un contexte ésotérique,la nuit au sein de la forêt. Privilèges des hommes initiés, incarnant une ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre Yoruba Oshé Shango
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Sango Yoruba

Ex-collection art africain italienne.
Figure d'adepte du dieu Sango, portée de la main gauche au cours des danses rituelles, elle est coiffée de la double hache représentant les haches de pierre que le dieu précipiterait sur terre au cours des tempêtes. La physionomie est caractéristique de l'art Yoruba, s'illustrant par les larges yeux en amande et les scarifications jugales. Ces figures représentent au travers de leur coiffe, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier serait l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Il était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité, et vénèrée car elle apporterait aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est ...


Voir la fiche

Vendu

Masque-portrait Baule/Yaure Ndoma
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule

Ex-collection art africain néerlandaise.
Ce masque africain Baoulé auréolé d'une fine bordure décorative, nommé masque-portrait ou Ndoma, présente une physionomie placide, aux paupières mi-closes, relevée des scarifications nommées " ngole".
Surface brun foncé lustrée. Ces masques africains portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications. Ils se produisent au cours de ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Sculpture rituelle Ewe sirène des eaux
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ewe

Ex-collection art tribal africain française.
Cette figure bicéphale est associée à l'esprit des eaux. Patine polychrome mate.
  Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques.
Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Selon Hélène Joubert, les cultes rendus aux dieux yoruba, les orisha , et ceux ...

Masque Pende Giwoyo, Kiwoyo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain encore doté de ses accessoires et prolongé d'une mentonnière se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. ...


Voir la fiche

Vendu

Masque facial Baga Nimba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baga

Ex-collection art africain française.
Ce rare masque africain facial issu des Baga du Nord présente les traits des Nimba, soit un nez busqué évoquant un bec d'oiseau surmontant une bouche tubulaire, une crête sommitale, et des oreilles arrondies. Un cloutage souligne les volumes, tandis que des sillons parallèles agrémentent la surface. Ce masque incarnerait une femme baga idéalisée, et des principes de fécondité et d'abondance de moissons. Ils se produisent lors des récoltes, de mariages ou de décès. Patine mate avec incrustations rédiuelles granuleuses de kaolin.
Mêlés aux Nalu et aux Landuman , les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions de marécages inondées six mois par an. Ils croient en un dieu créateur appelé Nagu , Naku , qu'ils ne ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre de reliquaire Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Fang

Ex-collection art tribal française.
L' art africain du culte du Byeri s'illustre par diverses sculptures anthropomorphes faisant office de "gardiens" et incarnant l'ancêtre.
Cette figure féminine dispose d'une machoîre prognathe mettant en valeur une large bouche ouverte. Sous les mains jointes, l'excroissance tubulaire de l'abdomen symbolise le lignage. Patine satinée localement granuleuse.
Les boites recélant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies ...

Statue Nkisi Songye Kalebwe
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statue Songye

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, qui dispose d'une tête aux traits du masque kifwebe. L' abdomen proéminent est souligné d'une ceinture garnie de quolifichets variés. La charge magique bishimba a vraisemblablement été introduite au sommet de la tête d'où s'élève un fragment de corne animale. Une seconde corne, attachée au collier du fétiche, est également chargée d'ingrédients parfois thérapeutiques. Patine nuancée grisée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, et ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Tetela Mwadi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tetela

Ex-collection art tribal africain luxembourgeoise.
Pupilles exorbitées, dentition apparente, front tout en hauteur surmonté d'une excroissance en éventail, composent ici ce masque africain Mwadi, incarnation d'un esprit tutélaire. L'influence Songye est notable par les stries polychromes. Patine mate.
Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo, au nord-ouest celle des Nkutschu, et à l'ouest celle des Binji et Mputu. Les traditions Kuba ont ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette d ancêtre Hemba Singiti
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Amulette Hemba

Ex-collection art africain espagnole.
Cette miniature d' art tribal afriain hemba commémorant un chef local, intermédiaire entre les hommes et les dieux, se démarque par son attitude campée, portée par des jambes réduites. La bouche est symboliquement incrustée d'un clou.

Généralement réalisées dans de l'iroko,ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.
Patine brun lustrée. Fissure de dessication.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres, dont les effigies ont longtemps été ...


Voir la fiche

240,00