La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Baoulé Ndoma
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Baule

Ex-collection art tribal française.
Ce masque africain des Baoulé offre un visage de jeune fille laqué de rouge vif dans lequel les traits et les scarifications sont relevés de noir. La coiffure s'agence en trois coques. tressées. Polychromie bien préservée. Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement. Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications. Ils se produisent au cours de manifestations dansées accompagnées de ...


Voir la fiche


Vendu à 190,00 Trouver un objet similaire

Grande figure de reliquaire Kota Obamba
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Cette figure stylisée d'ancêtre provient des Obamba du Haut-Ogooué. Des feuilles et lamelles de cuivre et de laiton offrent un contraste de couleurs dorées et cuivrées sur une face, l'envers n'ayant pour seule ornementation qu'un volume sculpté en losange. Le cimier et les coques latérales sont ornés de motifs géométriques gravés au repoussé et sertis de clous tapissiers. Des fils de cuivre forment un tressage sur le piètement dont la base est érodée. Les yeux, au sein d'une face concave striée et ornée de cabochons évoquant une tête de mort, sont formés de croissants sculptés dans de l'os, qu'animent des pupilles de laiton. Des excroissances métalliques, malgré le sourire gravé sur le visage, figurent des larmes. Ce type d'effigie avait ...

Grand masque facial Kwele Ekuk
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Kwélé

Ex-collection art africain française.
Bichromie pour ce masque africain des Kwele qui se présente sous la forme d'un panneau composé d'un visage central enveloppé de cornes. Ces masques du Gabon au visage concave, en coeur, présentent des yeux en amande et un nez triangulaire. Généralement dissimulée, la bouche est ici sous la forme d'une mince incision conférant une physionomie souriante. Selon la présence de cornes et leur disposition, les masque se nomment pipibudzé , Ekuku zokou , etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et de la métallurgie. Pratiquant le culte nommé Bwété emprunté aux Ngwyes, ...

Etrier de poulie de métier à tisser Konantré Baoulé Gouro
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Etrier Baule

Ex-collection art africain française.
En Côte d'Ivoire, les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des artisans et des sculpteurs.  Ces derniers, principalement agriculteurs, exercent cette activité en complément. Certains d'entre eux produisent également des pièces pour les ethnies voisines. Le talent créateur demeure toutefois lié au pouvoir occulte de l'artisan, des exigences rituelles entourant le travail du bois.
Poulie de lisse céphalomorphe, elle est ornée d'une tête de bovidé. Sa patine veloutée, brun noir, granuleuse par endroits, laisse percevoir un bois plus clair sur les saillies de la tête.
Ce serait pour le seul ...

Grande coupe rituelle Koro Gbene
Art africain > Statues statuettes > Statue Koro

Ex-collection art africain française.
Figure anthropomorphe féminine aux bras dressés, à la surface incrustée de graines d'abrus. Le buste forme une double coupe destinée à recueillir de la bière , de l'huile ou du vin de palme à l'occasion des cérémonies rituelles. Les mains sont digitées , mais les pieds sont manquants, la base étant totalement rongée. Fissures de dessication. C'est dans la partie nord de l'intérieur du Nigéria, au confluent du Niger et de la Benué, que se sont installés les Koro , aux côtés des Waja , Mama , Hausa , et Dakakari . Surtout réputés pour leurs masques ornés de graines rouges d'abrus incarnant les ancêtres, ils utilisent également ce type de coupes à offrandes rituelles lors de funérailles ou au cours de sacrifices.


Voir la fiche

480,00

Masque Punu Okuyi
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Punu

Ex-collection art tribal française.
Exemplaire récent, n'ayant pas dansé, arborant une des nombreuses coiffes des masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi). Ces masques africains du Gabon étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu,et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti,contrairement aux Tsogo. Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi, sur échasses, demeurant la plus répandue. Ce masque facial ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche de protection Songye
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Toute en sobriété, cette figure anthropomorphe dépourvue de parures rituelles conserve les spécificités de la statuaire Songye, avec la physionomie du masque Kifwebe, le ventre bombé sans charge ventrale bishimba dans ce cas, sur lequel viennent se poser les mains, les jambes trapues, écartées, semi-fléchies, supportées par de larges pieds épousant un socle circulaire. Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. L'objet ne pouvant être touché, on lui introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras ...

Statue Mami Wata Ewe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Mami Wata Ewe

Le vaudou dans l'art africain.

Mami Wata est une puissante divinité des eaux vénérée dans une zone géographique très étendue. En effet, on la retrouve sous différents noms au sein des cosmogonies de plusieurs ethnies bien distinctes tels les Ewe, les Igbo et les Kongo.
Victimes de la traite des esclaves, ces populations emportèrent avec elles leurs pratiques vodun au delà des océans, il est donc compréhensible que le culte à Mami Wata se retrouve dans les Caraïbes ainsi qu'en Amérique du Sud et du Nord.
Tout comme les appellations, les représentations de Mami Wata varient d'une région à l'autre mais sont généralement des figures animales de type poisson ou sirène, ou du moins, de créatures en rapport avec l'eau et la fémininté.

Les Ewe, ...


Voir la fiche


Vendu à 260,00 Trouver un objet similaire

Masque Marka Bambara
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Marka Bambara

Evoquant l'invincibilité du guerrier, ce masque africain Marka des Bambara est doté d'un visage longiligne bordé de deux ailettes métalliques, une troisième marquant l'arête nasale rectiligne.Il arbore au sommet un caméléon stylisé. De larges feuilles de laiton gravées au repoussé par des séquences de pointillés,caractéristique des sculptures Marka, couvrent la surface de l'objet. Des incrustations verdâtres se sont logées dans les creux. Léger manque sur l'élément en crochet au sommet. Les Marka , Maraka en Bamana,ou encore Warka , sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Bangwa
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Bangwa

Ex-collection art tribal française.
La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la statuaire sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux.
Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable par des traits faciaux et une morphologie relativement comparables. Typiques du pays bamileke , les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Elles sont souvent positionnées de chaque côté des fauteuils d'intronisation lors des réunions de notables.
Un enduit sombre, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Cavalier Bamana
Art africain > Cavalier > Cavalier Bambara

Ex-collection art africain française.
Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala et qui maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser les fruits de la terre. De grandes fêtes masquées cloturent les rites d'initiation de l'association dyo et le rituel du gwan des bambara dans le sud du pays bambara. Etalées sur une période de sept ans en ce qui concerne les hommes, elles sont moins astreignantes pour les femmes. Les nouveaux initiés fêtent alors, en groupes, de village en village, leur renaissance symbolique . Ce sont les fils des ...


Voir la fiche

480,00

Statues de couple Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figures Dogon

Silhouettes d'art africain longiformes, d'inspiration tribale, dressées sur un socle . Ces statues africaines Dogon ,en bronze, évoquent les Nommos, à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles arborent un cou tendu, supportant un menton relevé à l'horizontale, dressé vers le ciel. Ces statues de bronze sont martelées d'une succession d'encoches.
Patine aux reflets brun rougeâtre. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les ...

Statuette janiforme Lega Iginga
Art africain > Statues statuettes > Statuette Lega

Ex-collection art africain belge.
Identifiable d'après son contexte d'utilisation, ce buste, doté de deux visages surmontés d'un toupet de plumes évoquant l'une des coiffes des aspirants au Bwami, appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. Il n'était visible qu'à ce moment. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du ...


Voir la fiche

250,00

Fétiche Vodou Fon Boccio, Botchio
Art africain > Statues statuettes > Statue Vaudou

Ex-collection art africain française.
Le buste et les bras emprisonnés dans un réseau de cordes, cordelettes, auxquelles viennent s'ajouter deux cadenas, cette figure féminine arbore une excroissance métallique fichée au centre de sa coiffure. La base de l'objet s'achève en un épais cylindre largement érodé. Patine granuleuse, résidus d'écorce végétale ocre rouge. Ce botchio (de bo : "maléfice" en fon, et tchio , "cadavre") dressé au sommet d'un poteau était érigé à l'entrée du village ou d'une maison afin d'en éloigner toute menace, physique ou spirituelle. Certains d'entre eux revêtaient des formes minimalistes, à peine ébauchées autour d'un tronc central. La multitude des dieux fon (les vodun), similaires à ceux des Yoruba sous des noms différents, est représentée par ...


Voir la fiche

350,00

Monnaie / Outil de type Chamba
Art africain > Monnaies > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait un peu partout sur le continent.La poignée se divise ici en deux motifs planes spiralés, et se prolonge d'une lame décorée de fines incisions parallèles.
Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de tissu, perles, cauris, sel, noix de kola, et surtout les métaux....Mais c'est surtout le fer qui attirait l'attention. Il est rapidement devenu l'unité ...


Voir la fiche

125,00

Masque zoomorphe Bamana du Kono
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Bamana du Kono

Ex-collection art africain italienne.
Une longue machoire rectiligne béante caractérise ce masque très épuré , parmi les nombreuses variations de masques d'art africain bambara. Deux orifices constituent les yeux de cet objet qui se portait horizontalement sur la tête. Parmi les différentes échelles du parcours d'initiation des sociétés secrètes dyo , chez les Bamana, le Koré , qui concerne les aînés, est censé faire de l’individu un homme accompli et les prépare à un simulacre de mort. Le koré se divise en outre en huit classes d'apprentissage, dont quatre possèdent des masques zoomorphes qui apparaissent souvent ensemble. Le quatrième niveau de la formation est le kono , qui possède un masque éléphant ne se produisant que devant les initiés. Patine croûteuse faiblement ...

Reliquaire Fang du Byeri
Art africain > Reliquaires > Statue Fang

Ex-collection art tribal française.
Sculpture pahouine dans l'art africain Propriété d'un lignage Fang, ce réceptacle à hautes parois cylindriques en écorce, muni de deux petites anses , contenait les reliques des ancêtres, dont l'esprit est figuré par les figures représentées assises sur le couvercle. L'un des gardiens présente solennellement une corne à offrandes. Les attributs tels que la capsule ventrale en saillie, la coiffe en cimier, les multiples colliers , et la fréquente ornementation de clous de laiton, distinguent la statuaire tribale des Fang. Des prélèvement du bois ont été réalisé dans un but rituel. Patine brillante brun acajou. Chez les Fang du Cameroun et ceux du Gabon, chaque famille dispose d'un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ...


Voir la fiche

480,00

Statue fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Ex-collection art tribal française.
Les fétiches traditionnels dans l'art africain des Songye. Cette sculpture Songye est parée de nombreux accessoires, tels que clochettes et anneaux métalliques, cornes de bovidés, ceintures en peaux de reptile, colliers de perles. Statue magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), elle consiste en un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Une corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne. Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale prolongée d'une corne dans cet exemplaire, témoin du lignage. Le soin apporté à la physionomie du fétiche est à noter, ainsi que le regard mi-clos formé de cauris. Base érodée. Ces fétiches de protection ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Yaka Yiteke
Art africain > Statues statuettes > Statue Yaka

Ex-collection art tribal française.
Art africain, charmes de lignages Cette statue africaine, polychrome, dotée d'un abdomen bulbeux incarne un ancêtre médiateur. Elle a été vêtue d'une étoffe rouge à présent usagée, d'un pagne de fibres végétales et de cordelettes autour du cou qui renforcent son pouvoir. Ces statues tribales assurant une protection contre les ennemis étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Ce puissant objet d'art tribal était ensuite activé à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Surface satinée, kaolin et résidus d'écorce ocre rouge, pigments bleus.
Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit ...


Voir la fiche

280,00

Monnaie Matakam Sengese
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Matakam

Ex-collection art tribal française.
Les monnaies primitives africaines empruntent une grande diversité de formes, et celles-ci prennent parfois , dans l'art africain traditionnel, l'allure de sculptures tribales non figuratives particulièrement esthétiques. Cette arme/monnaie en fer noir qui fut également un couteau de jet, le "sengese", dispose d'une lame incurvée évoquant la tête stylisée d'un animal dont la gueule entrouverte forme la pointe du couteau. La lame se prolonge ensuite d'un manche serpentiforme et rectiligne vers la pointe. Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Ils sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils ...


Voir la fiche


Vendu à 125,00 Trouver un objet similaire

Bâton de commandement Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Baoule

Ex-collection art africain belge.
Emblème de prestige, cette canne baoulé fait alterner des figures féminines d'ancêtres, et des visages dirigés vers les quatre points cardinaux. Les figures sont soigneusement sculptées en ronde-bosse, elles arborent les coiffes composées de coques multiples caractéristiques des femmes baoulé. La statuette au sommet est représentée assise sur un tabouret du même type que ceux (" Umien bia ")servant d'autel après le décès de leur propriétaire. Ces cannes, tout comme les autels et statuettes, étaient l'objet d'offrandes et de libations rituelles. Patine brun foncé, résidus huileux ocre jaune. Acquise par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art premier. Tout en ...





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook