La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Grand masque Lega
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain est utilisé lors des rites d´initiation de la société Bwami. Celle-ci est ouverte aux hommes et aux femmes. Le passage d'un grade indiquait l´acquisition d'une certaine sagesse et morale individuelle.
Hauteur totale sur socle : 41 cm. Patine brun foncé abrasée.
Résidus de kaolin.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement ...


Voir la fiche

Vendu

Poteau Bongo
objet vendu
Art africain > Poteau, Toguna, Dogon, Lobi, Ambete, sogho, oron > Sculpture Bongo

Ex-collection art tribal africain belge.
Les statues africaines commémoratives des peuples d' Afrique de l'est.
Destiné à orner une sépulture, ce type d'objet, généralement un poteau, se présente ici en format réduit. Le buste rectangulaire d'un personnage, où seules les épaules sont mises en valeur, présente deux bras en faible relief, que prolongent de légères entailles indiquant de fins doigts. Pour la tête, une taille parcimonieuse mais efficace a fait naître une physionomie expressive.
Patine mate, fendillements et abrasions minimes.

Les informations recueillies quant aux origines des statues appartenant aux collections européennes proviennent de récits datant du XIXe siècle, peu fiables, émanant de voyageurs et explorateurs . Il semblerait par ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe Mwana Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain belge.
Ample coiffure tressée pour ce masque africain des Chokwe. Cette coiffure rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Une frise ciselée de damiers délimite le front. Patine lisse brun rougeâtre. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au démantèlement du royaume. Les Chokwé ne disposaient pas de pouvoir centralisé mais de grandes ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua  ba
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashnati

Voeux de fécondité dans l' art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma), présente des traits propres aux poupées ashanti, généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine noire semi-mate.
Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la partie ...


Voir la fiche

240,00

Coiffe à plumes Bamileke "Juju Hat"
Art africain > Coiffes et chapeaux, parures de têtes > Coiffe Bamileke

Ex-collection art tribal africain française.
Les somptueuses coiffes Bamileke dans l' art africain .
Parure africaine de prestige, portée par les notables, cet exemplaire offre un panaché de plumes dans des nuances de beiges.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades ...


Voir la fiche

180,00

Figure d intronisation Tabwa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Tabwa

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce type d'objet, figures humaines juchées sur les épaules de leurs semblables, est caractéristique des sculptures associées aux rites d'intronisation. Patine brune satinée. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était fréquemment introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. .
Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bena Lulua
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luluwa

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ce masque africain facial, coiffé d'un cimier frontal, adopte les canons de la sculpture traditionnelle, ainsi que les motifs curvilignes associés aux scarifications de l'ethnie. Selon Rik Ceyssens dans "Congo Masks" ( p.156 . ed. M.L.Félix) et comme l'attestent les croquis de H.M.Lemme qui accompagnait Frobenius lors de ses déplacements au Congo, ce modèle de scarifications en boucles étaient alors répandus dans différents sous-groupes Luluwa en 1905. Les Bakwa arboraient également ce type de cicatrices tribales. Ces masques sont utilisés au cours des rites de circoncision et aux funérailles de notables. Patine satinée.
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna ...


Voir la fiche

390,00

Poupée fétiche Tabwa Mpundu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tabwa

Ex-collection art africain belge.
L' art tribal africain des Tabwa, objets de prestige.

Utilisée par la société d'initiation féminine, cette figure humaine dépourvue de membres est dotée de seins et d'un nombril saillant, de scarifications comparables à celles, traditionnelles, des membres de la tribu. Patine brun grisé.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de ...


Voir la fiche

240,00

Appuie-nuque à poignée Toposa
objet vendu
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appui-nuque Toposa

Ex-collection art africain monégasque
Population d'Afrique de l'Est vivant principalement au nord-ouest du Kenya dans une région chaude et aride située à l'ouest du Lac Turkana, mais également en Éthiopie et à un moindre degré au Soudan du Sud.

Cet objet de prestige était destiné à préserver la coiffe complexe de son propriétaire, qui indiquait également son statut social , mais était aussi utilisé comme tabouret. Certains, munis de poignées, accompagnaient les individus au cours de de leurs déplacements, comme la chasse ou la garde du bétail. Chez les Mandari du Soudan du sud, les hommes se défont de leurs appui-nuque lorsqu'ils avancent en âge, qu'ils cèdent à de plus jeunes pour en acquérir de plus confortables. Cet exemplaire est doté d'une poignée de transport en ...

Lamellophone Chokwe
objet vendu
Art africain > Tam Tam, Djembe, instruments de musique > Lamellophone Chokwe

Ex-collection art africain belge. Très répandu en Afrique centrale, et particulièrement populaire parmi les Chokwe, cet instrument de musique, nommé sanza ou likende, selon les régions, se compose d'une table d'harmonie sous la forme d'une planchette rectangulaire. Dix languettes métalliques y ont été fixées parallèlement. Les pouces des deux mains vont s'appuyer sur la table d'harmonie pour faire vibrer les extrémités antérieures des languettes. Nombreux sont les instruments de ce type nommé muyemba qui sont incomplets car délestés de la calebasse les accompagnant qui formait caisse de résonance (p.18 de "Instruments de musique" Jos Gansemans. ed. Collections du MRAC).
Patine brune lustrée, abrasions. Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega Wayinda
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation.
Statuette anthropomorphe dont la spécificité réside dans les bras tronqués, et une excroissance arrondie de l'abdomen figurant une grossesse. Ces statuettes renverraient, selon Cameron dans "Art of the Lega" (p.158), à une épouse infidèle. Patine abrasée révélant un bois clair. Erosion.
Parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, elle appartenait à un initié du Bwami. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe des métaphores évoquées par les sculptures, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Baule Waka Sona
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoulé

Ex-collection art tribal belge.
La statuaire d'art africain des Baule . Posture altière et physionomie méditative, concentrée, pour cette figure incarnant un chef Baule empreint d'une sereine assurance. Le concept de beauté des Baoulé, grâce aux nombreux motifs en damier représentant les scarifications, et la coiffe élaborée sur laquelle les tresses sont finement gravées, s'affirme ici de nouveau. Le modelé des membres inférieurs, illustrant la vigueur, forme une constante esthétique parmi les canons baoulé.
Patine satinée brun noir, incrustations résiduelles de kaolin. Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont ...


Voir la fiche

450,00

Trompe royale Kuba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Trompe Kuba

Ex-collection art tribal africain luxembourgeoise.
Trompe sculptée céphalomorphe kuba, à motif animalier. Son ornementation complexe était strictement réservée aux objets associés à la royauté bushoong. Cet objet d' art africain est minutieusement incisé de motifs géométriques liés aux scarifications corporelles, les dessins de ces dernières étant reportées en broderie sur les textiles en raphia. Le visage évoque un aïeul en méditation.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Lega du Bwami
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Buste Lega

L'art africain chez les Lega
Parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, cette sculpture africaine appartenait à un initié du Bwami. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe des métaphores évoquées par les sculptures, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami, le kongabulumbu ,à grands frais pour les familles. Chacune de ces initiations se déroulait sur sept jours et comportait au moins sept ...


Voir la fiche

180,00

Appui-nuque Dogon Tellem
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Tellem

Ex-collection art tribal africain française.
Un usage quotidien a abrasé et matifié cet appuie-nuque de facture sobre, qui, grâce à son format réduit, accompagnait son propriétaire au gré de ses déplacements.
Il a été acquis par Monsieur Lefevre sur la falaise de Bandiagara en 1959.
Le sud du plateau dominant la falaise de Bandiagara est occupé depuis le Xe siècle par les Tellem et les Niongom. Ils furent ensuite déplacés par les Dogon au XVe siècle, qui fuyèrent les Mandé. Les Tellem forment les ancêtres des Kurumba du Burkina Faso.
Dans l' art africain la statuaire dogon ne se distingue pas aisément de celle des Tellem et ni de celle des Niongom car des influences réciproques se sont manifestées au cours des siècles. Une récurrence : les ...


Voir la fiche

240,00

Masque Yohoure, Yaure Anoman
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yohure

Ex-collection art africain française.
Se perchant sur une coiffure prolongée de tresses arquées, une figure d'oiseau tenant un peigne dans son bec. Cet exemplaire du masque africain nommé Anoman , Lomane , (oiseau) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait originellement autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur.
L'art africain en Côte d'Ivoire.
Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros, l'art des yaouré a été influencé par ces ethnies. Les masques d'art africain Yaouré , ou Yauré , se divisent en deux groupes difficilement différenciables, les je , avec parfois adjonction de pigments colorés, et les lo , ...


Voir la fiche

350,00

Masque Lulua, Luluwa
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bena Lulua

Ex-collection art africain belge.
La puissante expressivité de ce masque réside dans les volumes en projection, les larges globes aux paupières globuleuses caractéristiques des Luluwa, les chéloïdes curvilignes et en pastilles faisant saillie sur la surface noire.
Les masques Lulua intervenaient principalement au cours des rites de circoncision et aux funerailles de notables.
Selon Rik Ceyssens dans "Congo Masks" ( p.156 . ed. M.L.Félix) et comme l'attestent les croquis de H.M.Lemme qui accompagnait Frobenius lors de ses déplacements au Congo, ce modèle de scarifications en boucles étaient alors répandus dans différents sous-groupes Luluwa en 1905. Les Bakwa arboraient également ce type de cicatrices tribales.
C'est dans le sud de la République Démocratique ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier janiforme Ekoi/ Ejagham
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ekoi

Ex-collection art tribal française.
Masques cimiers dans l'art africain des Ejagham/Ekoi .
Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro du Nigéria, utilisaient ce modèle de masques cimiers pour les cérémonies d'initiation ou les funérailles des membres de l'association, mais aussi au cours de rituels agricoles. Une sculpture céphalomorphe janiforme, établie sur une base conique en vannerie tressée, est gainée de peau animale, d'antilope généralement. Sa coiffure se constitue de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. L'huile dont l'objet a été graissé lui confére un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, animent la patine sombre. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un ...

Masque Dan Zapkei
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art tribal africain française.
Les masques africains dan nommés zapkei ge , dont les yeux sont bandés de tissu rouge, sont chargés de prévenir les incendies en veillant sur les feux domestiques. Ils se portent accessoirisés de bonnets, de tresses, de cape de textile et de raphia, le plus prestigieux d'entre eux étant le go ge , masque royal réservé aux évènements exceptionnels. Cet exemplaire est agrémenté d' une coiffe tressée en fibres végétales, fixée sur une cagoule en textile, que prolongent latéralement de fines nattes. Le visage fin, patiné de noir, est mis en valeur par le bandeau rouge gansé de jaune. Les yeux ont cerclés de métal. Patine lisse.
br>Pour les Dan, ou Yacouba, vivant à l'ouest de la Côte d'Ivoire et au Libéria, la force ...


Voir la fiche

Vendu

Masque animalier Gouro/Bété du Dje
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Ex-collection art africain française.
Chez les Gouro et les Yohouré, ces masques africains du jé, Djé, réservés aux hommes, personnifient le pouvoir des esprits, qui auraient formé une alliance avec les hommes. Différents animaux se déclinent dans ces masques se manifestant lors de funérailles. Les femmes doivent de se cacher au moment de leur apparition. Masque tribal  zoomorphe des Gouro du sud doté d'une mâchoire articulée. Patine mate granuleuse. Empreintes de clous.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations. Animistes,ils utilisent depuis les années 50 une ...


Voir la fiche

390,00

Statuette de fécondité Lulua
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lulua

Ex-collection art africain belge.
Les différents types de statues africaines Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Les statuettes de ce type relèvent du culte Buanga bua cibola, et seraient censées protéger les enfants et la femme enceinte. Par la position des mains en effet, ce personnage met en évidence un abdomen proéminent, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des scarifications saillantes ornent son corps. Patine satinée.
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure ...


Voir la fiche

160,00