La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Grand masque Lega où la saillie du regard se niche sous de hautes orbites sculptées en coeur. Le nez long, à la pointe retroussée, est pourvu de narines, tandis qu'une qu'une bouche proportionnellement réduite dote la physionomie d'un caractère effacé. L'enduit blanchâtre de la patine est partiellement écaillé. Surface veloutée. Fendillements, bord interne érodé.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega , ces individus vivent dans des villages ...


Voir la fiche

340,00

Double coupe céphalomorphe Lele, Bashilele
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Coupe Lele

Ex-collection art tribal africain belge.
Tels leurs voisins Kuba, les Lele disposent d'une grande variété de sculptures d'apparat, telle cette coupe utilisée au cours des rites de divination, les pactes, les cérémonies rituelles.
Bord supérieur interne d'une des coupes endommagé.
Belle patine sombre lustrée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate ...

Masque Ngbandi, Wangandi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Gbandi

Ex-collection art africain française.
Les Ngbaka, Ngbandi et Ngombe portent sur le front une scarification se prolongeant sur l'arête nasale, la particularité des Ngombe demeurant cependant des chéloïdes en forme de "v". Ce type de masque apparaissait par paire lors des initiations gaza des Ngbandi. Patine sombre, rehauts colorés. Au nord-ouest du Zaïre, au sud de l'Oubangui, sur les rives de la Lualaba,vivent les 120000 Ngombe de langue bantoue, dirigés par un chef et une société guerrière Elombe . Leurs voisins sont les Ngbandi et les Ngbaka dont la statuaire a eu une influence sur leur sculpture tribale, et différents groupes banda . Leurs masques d'apparence géométrique interviennent au cours des rites de la société mani . Ils produisent en outre des fétiches de ...


Voir la fiche

390,00

Masquette animalière Luba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Petit masque africain de volume réduit figurant un volatile. Dans sa version plus importante, il était porté en compagnie d'un masque circulaire kifwebe accessoirisé d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. Ce type de masquette forme une sculpture fétiche à visée protectrice. Ces masques se produisaient lors de différentes traditions : investitures, funérailles, et rites contre la sorcellerie chez les différentes sociétés initiatiques. Dans la partie est de la région luba, d'importantes cérémonies ont lieu en hommage aux ancêtres du clan, chefs décédés, et à la nouvelle lune. Des offrandes sont alors accordées aux esprits de la nature, intermédiaires entre le groupe et les ancêtres. Hauteur sur socle : 26 cm. ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Dan Lü mei
objet vendu
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Dan

Collection art africain française.
Succession de courbes pour cette figure de maternité Dan campée sur des jambes puissantes, et dont l'enfant s'accroche au dos.
Le visage galbé, surmonté d'une coiffe raffinée striée de tresses, rappelle les masques de danse, tandis que de nombreuses scarifications s'impriment sur le buste.
Patine noire lustrée, localement incrustée de kaolin résiduel.
Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba , deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses habitants, de ses animaux, et celui de la forêt , sa végétation et les animaux et les esprits qui la peuplent. Des dons de femmes, de nourriture , des cérémonies festives et un statut honorable récompensaient autrefois les sculpteurs dan à qui ce ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de divination Katatora Hemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Sculpture Hemba

Ex-collection art africain néerlandaise.
Instrument de divination utilisé par le devin lors des rituels de divination afin d'établir, selon lui, le contact avec les ancêtres. Intégrant la catégorie des objets nkisi, nkishi , il est censé être doté d'une puissance secrète, réceptacle d'une énergie spirituelle.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres, dont les effigies ont longtemps été attribuées aux Luba, est central dans la société hemba. La généalogie est en effet garante des privilèges et de la répartition des terres. Tous les aspects de la communauté sont imprégnés par l'autorité ...

Masque Kplé kplé du Goli Baule
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain circulaire, dit " junior", est doté d'yeux évidés surmontés de pupilles protubérantes , il présente une bouche rectangulaire dans laquelle est ciselée une dentition, en référence au limage traditionnel des dents chez les jeunes. Des oreilles animales en réduction sont représentées sur les cornes arrondies , évoquant une attitude d'alerte face au danger. Le masque féminin kplekple, selon certains auteurs (Masques africains Barbier-Mueller,p.116) serait rouge. Vogel (Baule) indique par contre que dans la version Baoulé du Goli le masque mâle est peint en rouge, et le féminin en noir. Il est probable que cette attribution varie de village en village.
Abrasions et fissures de dessication.
Précédant généralement ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Gouro, Guro, Zamble du Zauli
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Zamble

Ex-collection art africain française.
Frappés d'interdit, les masques de la société Gyé, ou Dyé, ne pouvaient être vus des femmes. Ce masque africain, masque sacré incarnant un esprit de la nature associant des éléments animaliers suggérant le léopard et l'antilope, est le Zamblé, héros mythique masculin. Etroit et incurvé, il est surmonté ici de cornes. Polychromie éclatante. Fissure de dessication .
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations d'art tribal africain. Animistes, ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . En ...

Masque Dan / Maou Gagon
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Thématique de l'oiseau dans l'art africain
Un nez en forme de bec incurvé prolonge la partie inférieure de ce masque africain Dan . Muni d'une barbe et coiffé de tresses, ce visage qui emprunte les traits du masque portrait deanglé exaltant la beauté, en hésitant entre deux natures, se mue en une pièce zoomorphe. Ce type de composition est récurrent dans la statuaire tribale africaine. Les populations Dan du nord dits Yacouba de la Côte d'Ivoire et les Maou de Touba (Maouka), après les avoir empruntés au peuple mandé voisin, les utilisent dans les cérémonies secrètes masculines dont le Koma des Maou et la société du Poro des Dan. Patine noire lustrée.
Pour les Dan de Côte d'Ivoire, peuple malinké appelé également Yacouba , deux univers bien distincts ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Figure rituelle, stylisée, incarnant l'ancêtre, blason également pour le clan, cette sculpture se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces, nommés ngulu, faisait office de ...

Statuette Lwena
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lwena

Ex-collection art africain belge.
Sculptée dans un bois dense, cette figure protectrice féminine serait associée à l'ancêtre mythique et interviendrait sur la fécondité humaine, la fertilité des terres, et les chasses fructueuses. Le visage forme une réplique miniature du puissant masque mukishi wa pwo nyi cijingo ca tangwa coiffé de la kambu ja tota. ("Chokwe and Their Bantu Neighbours" Rodrigues de Areia.) Patine brune satinée. Abrasions, fendillements.
D'origine Lunda, les Lwena , Luena, émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs ...


Voir la fiche

340,00

Masque Baule Ndoma
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoulé

Ex-collection art africain française.
Ce visage distinctif des masques africains Baoulé, dits masques-portraits, présente les ngole  scarifications ethniques baule.
Ces masques portraits idéalisés des Baoulé, ndoma ( ou "double", "copie") qui célèbrent un personnage, possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement. Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc....  Les vêtements du danseur pouvaient également être ceux de la personne évoquée, cette dernière dansant en outre à ses côtés. Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications, etc... Appelés aussi Gbagba ,  ils personnifient de gracieuses jeunes filles ou des hommes ...


Voir la fiche

Vendu

Poterie Lobi/Birifor
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Lobi

Ex-collection art africain française.
Ce contenant hémisphérique, jarre équipée d'un goulot, entrerait dans la catégorie des "bulabir", qui deviennent sacrés après la disparition de leur propriétaire (Daniela Bologno).
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil , ces derniers étant ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Lega Kakulu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain italienne.
Une structure particulière pour cette petite statuette Lega iginga kakulu : en effet, d'épaisses jambes arquées supportent une petite planche à ailettes constituant le buste du personnage, lui-même surmonté d'une tête bulbeuse. Le tronc, pourvu d'excroissances pour les seins, est gravé sur les deux faces de motifs associés aux scarifications ou tatouages propres aux Lega. Les globes oculaires sont exorbités dans une face taillée en coeur. Patine beige doré satinée.
Ce type de statuette d'art tribal était conservé dans le panier des hauts gradés du Bwami, société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Statuettes Zigua de Tanzanie
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Zigua

Ex-collection art africain belge.
Têtes sphériques, amples oreilles et pupilles incrustées de perles pour ces personnages que des cordelettes en textile relient à hauteur de buste. La surface est enduite d'une patine noire dense et croûteuse.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. Cette sculpture était vraisemblablement utilisée dans un but didactique lors des initiations masculines. Elle pourrait aussi incarner un ancêtre ou un esprit.


Voir la fiche

280,00

Figure masculine Keaka, Kaakaa ou Kaka
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kaka

Ex-collection art africain britannique.
Etablie sur des pieds épais, cette figure aux membres fléchis semble énoncer une sentence de sa bouche béante. Les yeux sont traités en rectangles, les oreilles évidées en goutte, dans une tête sphérique pourvue d'une longue barbe. Le traitement des épaules La pièce est couverte d'une épaisse patine croûteuse. Ce type de statues était utilisée lors de rites funéraires et initiatiques. Fissures de dessication.

L'ethnie Kaka,ou Keaka, ainsi nommés par les colons Allemands, se situe dans une zone frontalière entre le Nigéria et le Cameroun. Leur statuaire démontre une certaine influence d'autres groupes ethniques tels que les Mumuye dont les statues présentent, elles aussi, des jambes courtes et fléchies surmontées d'un corps ...

Statuette Lega du Bwami
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

L' art africain lega et les supports d'initiation.
Statuette anthropomorphe dont le buste est encadré de longs bras enveloppants tels des ailes. Les jambes trapues s'évasent, conférant une stabilité à l'objet. Patine sombre satinée, abrasions.
Parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, elle appartenait à un initié du Bwami. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe des métaphores évoquées par les sculptures, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses ...


Voir la fiche


Vendu à 190.00 Trouver un objet similaire

Masque Mbole
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mbole

Ex-collection art africain belge.
D'une structure plane, ce masque africain tribal Mbole adopte un front gravé de nervures. Les traits sont particulièrement discrets, incisions et faible relief pour le nez. Ces masques africains entrent en scène lors des funérailles des dignitaires du Lilwa ou sont utilisés par le forgeron lors des rituels de circoncision. Hauteur sur socle : 43 cm.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck, des pendus, nommées ofika. Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Pende Giwoyo, Kiwoyo, Muyombo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain prolongé d'une mentonnière se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art ...

Figure d ancêtre Buyu, Boyo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Buyu

Ex-collection art africain belge.
Ce type de figure d'ancêtre royal (mizi, pl. mizimu) était conservée à l'abri dans une petite hutte funéraire. Bois dense, base érodée. Patine brun clair doré.

Selon les récits, les Boyos seraient d'ascendance luba, par une ancêtre qui aurait émigré avec ses frères. Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo, Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu, ne sont cependant pas d'origine bembe, les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions tribales bembé et boyo sont relativement similaires : ils vénèrent les esprits de la ...


Voir la fiche

Faire offre

350,00

Peigne Luba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Peigne Luba

Ex-collection art africain belge.
L' art tribal africain nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. L'aspect décoratif d'un objet n'est en effet jamais sa fonction intrinsèque. Dans l'art africain, tout objet du quotidien peut se transformer en chef d'oeuvre tout en gardant son utilité. Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa donc grandement les groupes voisins. Ce peigne est surmonté d'une effigie protectrice incarnant une intermédiaire politique et spirituelle, rôle détenu par la femme dans la royauté luba. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, évoque ...


Voir la fiche

150,00