La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Paire de jumeaux ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Ere Ibedji

Collection art africain britannique.
Dotés de nombreuses parures et accessoires protecteurs "abiku", ces statuettes-poupées "ere" (statues), incarnation de jumeaux, disposent d'une coiffure conique formée de tresses, teintée d'indigo. Les enfilades de cauris symbolisent des valeurs de richesse et fécondité. SPatine lustrée acajou.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse dans l'espoir d'une ...


Voir la fiche

350,00

Paire de jumeaux Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupées Ibeji

Collection art africain belge.

Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l'art africain Yoruba. De larges yeux en amande, de profondes scarifications sur les visages, des tresses réunies en un cimier et des physionomies identiques qui illustrent les traditions esthétiques dans l'art africain Yoruba. Solidement campés sur des supports circulaires ces jumeaux arborent des parures de perles et de cauris, et de larges anneaux de métal, ces éléments étant associés au sacré. Patine chocolat, incrustations mates.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau: ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Ces statuettes africaines nommées ibeji sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui ...

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Les masques tribaux des Songye .
Masque africain de l'ethnie Songye, au sud de la République Démocratique du Congo. Doté d' une haute crête sagittale, il est considéré comme masculin, par contraste avec le féminin qui porte une crête réduite. Les traits proéminents lui confèrent un caractère puissant. Abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, est porté avec un long costume et une longue barbe faite de fibres naturelles, absente sur cet ...


Voir la fiche

240,00

Tabouret Senoufo
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Siège Senoufo

Ex-collection art africain belge.
Parmi les éléments de mobilier africain d'usage quotidien, une ancienne assise senoufo de Côte d'Ivoire, dont l'assise basse et rectangulaire est supportée par des pieds massifs. Ce type de tabouret à usage individuel, souvent sculpté dans du bois de karité, marquait le rang social de son propriétaire et ne se prêtait en aucun cas. Belle patine claire veloutée par l'usage.
Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte d'Ivoire. Il englobe une cinquantaine de sous-ethnies. Le sSenoufo parlent une langue voltaïque Gur, Gour, comme les Lobi et les Koulango. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. ...


Voir la fiche

150,00

Statue Mambila Tadep
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Mambila

Ex-collection art africain monégasque.
Comme maîtrisant une puissante énergie interne, les épaules tassées et les bras de cette statue se concentrent autour d'un buste menu s'élargissant vers l'abdomen. Les jambes s'achèvent en pieds épais, digités vers le centre. D'immenses orbites concaves soulignées de tenons occupent la majeure partie du visage. Au sommet, une proéminence croûteuse, agrégat d'éléments rituels. Epaisse patine mate craquelée, rehauts de kaolin et d'ocre rouge.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mambila Tadep
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mambila

Collection art africain belge.
Réalisées selon des canons récurrents, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure, telle cette sculpture légèrement décentrée. Elle figure un personnage corpulent, dont la tête est engoncée dans de larges épaules arrondies.
Les mains se rejoignent sous le visage qui semble se prolonger d'une barbe, tandis que le regard halluciné pourrait suggèrer la transe.
Les jambes massives crénelées reproduisent le volume anguleux de l'abdomen.
Patine mate ocrée croûteuse, localement écaillée. Fissures.


Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Sundi Ndunga ou Yombe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Sundi

Ex-collection art africain française.
Les masques africains naturalistes des clans kongo.

Selon les sources, ces masques appartiendraient aux devins, à la société Ndunga, ou étaient arborés lors de rites funéraires.
Ce visage au caractère naturaliste, encadré d'oreilles, se démarque par sa bouche dévoilant deux uniques dents, son nez aplati et d'étroites fentes pour le regard. Il est par ailleurs coiffé d'une calotte. Bois tendre, patine mate abrasée.
Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ...


Voir la fiche

340,00

Cuillère figurative Dan Wakemia
Art africain > Cuillères, louches > Cuillère Dan

Les objets usuels dans l' art africain .
Le manche sculpté figure ici des jambes à la musculature puissante. Elles sont figées dans une posture dynamique évoquant un mouvement de danse. Patine brun noir lustrée et kaolin.
L'art tribal des Dan produit également des objets d'usage quotidien, dont ces ustensiles en bois sculpté, Wakémia , utilisés au cours de cérémonies festives, et accordées par les villageois aux femmes dirigeant les associations traditionnelles féminines. Ces pelles, symboles de prestige, seront joyeusement brandies lors des "danses de la femme hospitalière" (wakede) des grands repas de organisés sous leur autorité. Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba, deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses ...


Voir la fiche

280,00

Jarre figurative Mangbetu
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Un corps globulaire surmonté d'une tête féminine coiffée selon les canons de l'ethnie affirme l'élégance de la poterie mangbetu, symbole de fécondité. Les motifs gravés sur la surface reprennent les scarifications traditionnelles. Le travail de la céramique, dans l'Afrique de l'Ouest et centrale, est réalisé par les femmes, épouses de forgerons dans la majorité des cas. Les femmes Mangbetu, qui produisaient également la vannerie, excellaient dans cet art. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Jarre figurative Mangbetu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Jarre Mangbetu

Ex-collection art africain allemande.
Vase dont le goulot figure une tête humaine dotée de larges oreilles. Des ensembles de motifs incisés ornent les flancs pansus qui présentent des attributs féminins. Engobe brune aux eflets rougeâtres. Abrasions.
Proches des Mangbetu et des Zande, les Boa habitent la savane au nord de la République Démocratique du Congo. Leurs figures anthropomorphes étaient sans doute utilisées dans le cadre de rites chargés de lutter contre la sorcellerie de la société ndoki. Ils sont connus pour leur masque aux oreilles surdimensionnées, perforées comme les pavillons des oreilles des Boa de l'est, le " bavobongo ". Il conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Le masque d'art africain kpongadomba ...


Voir la fiche

140,00

Masque Pende Mingangi, Minyangi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masquette Pende

Ex-collection art africain belge.
Masque africain dit Minyangi , version réduite du giphogo , marquant le droit de percevoir des honoraires de chefs subalternes suite aux rituels de circoncisions. Ce masque est devenu plus plat au fil du temps pour s'adapter à la porte de la case cheffale. Les excroissances du sommet ne figurent pas des cornes, mais symbolisent les armes du chef. Patine polychrome mate. Légers manques.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les ...


Voir la fiche

180,00

Masquette Lega Kayamba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Ex-collection art africain belge.
Version réduite pour ce masque africain des Lega dont les cornes permettent l'identification. Patine satinée, kaolin résiduel. Ces masques indiquaient le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Vendu avec socle. Hauteur totale : 24 cm.

Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi ...


Voir la fiche

280,00

Figure de fécondité Lari / Teke
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lari

L' art africain des Lari porte l'influence des groupes avec lesquels ils cohabitent : Beembe, Sundi, Bwende, et Teke. Population issue du Royaume Kongo, les Lari , Lali , Baladi , se sont implantés dans le territoire teke. Matrilinéaires, ils sont organisés en lignages dirigés par un chef mfumu kanda , et regroupés dans des villages sous l'autorité du chef mfumu mpu. Ils vivent d'agriculture et de chasse, cette dernière nécessitant le recours à des rites précis dans lesquels entrent en scène les sculptures. Les sorciers et les guérisseurs emploient également des statuettes, dont les "mamuanga", ainsi que les sculptures relatives au culte initiatique lemba .
Figure anthropomorphe au visage barbu et strié, cette statue offre une chéloïde typiquement kongo sur le front. Les ...


Voir la fiche

380,00

Masque Wé Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Wé

Ex-collection art africain française.
Différentes excroissances prêtent à ce masque de guerrier, censé provoquer l'effroi, un aspect fantastique. Au centre, de petits orifices en composent les yeux. La patine satinée sur laquelle s'agglomèrent des résidus partiellement écaillés est magnifiée par l'éclat de rehauts dorés.
Les Wé ont produit des masques africains qui sont le résultat de formes stylistiques imbriquées. Les Dan , au nord, et les Wé du sud (groupe Krou comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est et les Wé du Libéria appelés Kran ou Khran), ont fait usage d'emprunts fréquents dus à leur proximité. Les éléments de la brousse , volumes protubérants du front,cornes et crocs, mâchoire zoomorphe dans certains cas évoquant la gueule béante d'une ...


Voir la fiche

180,00

Masque Wé Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Wé

Ex-collection art africain française.
Les Wé , ethnie de l'Ouest de la Côte d'Ivoire ont produit des masques africains qui sont le résultat de formes stylistiques imbriquées. Les Dan , au nord, et les Wé du sud (groupe Krou comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est et les Wé du Libéria appelés Kran ou Khran), ont fait usage d'emprunts fréquents dus à leur proximité. Les éléments de la brousse , volumes protubérants du front évoquant une corne, mâchoire zoomorphe, s'associent à des traits humains marquant la dualité du divin . Avant les années 60,les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites des esprits au cours de songes, accompagnaient la plupart des activités telles que la guerre, la danse, le chant, la chasse. Chacun de ces masques portait un nom ...


Voir la fiche

180,00

Porteuse de coupe Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Ex-collection art africain espagnole.
Figure féminine agenouillée, disposant d'un récipient hémisphérique mboko , calebasse que l'on remplissait de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu , Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes . Patine brun clair orangé. Erosions, fissures sur la coupe.
Selon P. Nooter, ces figures, assises ou agenouillées selon les cas, représentaient également l'épouse du devin, ce qui ...

Porteuse de coupe Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Ex-collection art africain allemande.
Gracieux port de tête pour cette figure féminine en position assise présentant la coupe mboko, calebasse que l'on remplissait de kaolin, symbolisant la pureté et le monde spirituel, et dont les visiteurs du roi s'enduisaient par respect. Un visage menu, un long cou, et un buste où s'inscrivent en losange et en épi les scarifications en usage. Selon P. Nooter ces figures représentaient l'épouse du devin, ce qui souligne son importance dans le processus de divination bilumbu. De petites cavités au sommet permettaient d'introduire des actifs à visée magique. Patine veloutée semi-mate. Abrasions.

Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la ...


Voir la fiche

Vendu

Porteuse de coupe Luba Shankadi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Ex-collection art africain française.
Cette figure africaine féminine dotée d'une coiffure étagée présente une coupe "mboko" , calebasse que l'on remplissait de kaolin, symbolisant la pureté et le monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba,  plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu ,   Bilumbu ,  ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours.  Les physionomies de ces personnages incarnant les esprits tutélaires manifestent une paisible intériorité.  Selon P. Nooter , ces figures représentaient également l'épouse du devin,  ce qui souligne son importance dans le processus de divination bilumbu . D'après certains Luba cependant,  bien que femme, elle représenterait le ...


Voir la fiche

180,00

Masque Kongo - Woyo Ndunga
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Woyo

Ex-collection art tribal africain belge.
Initialement réalisés dans une calebasse, les masques Ndunga furent ensuite sculptés en bois. Ils étaient portés accessoirisés d'un costume en feuilles de bananier. Le tout renvoyait à un dicton moralisateur. Société régulatrice de l'ordre civil, le bakama comportait différents niveaux, dont le bandunga, police secrète et autorité religieuse. Les masques y afférant ont apparu plus tard au cours des rituels de purification ou de protection contre les calamités, lors de funérailles de dignitaires, ou encore d'intronisations de chefs. Patine croûteuse polychrome localement écaillée. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur ...

Statue funéraire Ntadi Bitumba Kongo
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statue funéraire Ntadi Bitumba Kongo

Ex collection privée belge d'art africain.
Les statues funéraires Bitumba en pierre (Ntadi au singulier) ont un rôle protecteur pour l'âme d'un défunt de rang social élevé.
Il existe dans l'artisanat africain de nombreuses copies de ces statues Ntadi, reconnaissables car en bois et dans des positions farfelues, que l'on retrouve sur les marchés, brocantes....
Cette petite statuette Ntadi masculine, dont les plus grands exemplaires peuvent atteindre un mètre de haut, est ici couverte d'une patine noirâtre brillante et rugueuse. Ces statuettes peuvent être constituées de schiste amphibolique et / ou de taschiste.

Masque Chokwe Mukishi wa Thela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Les Tschokwe, dans l' art africain , disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques africains , en bois, liés aux ancètres, à des fins sociales variées : le masque cikugu, le cihongo, le masque pwo, kalelwa, cikunza, mais aussi ce type de masque animalier dont il existe des variantes, qui était porté sur une base de vannerie. On lui adjoignait également des tissus de coton colorés et divers petits objets. Il incarne l'aigle royal et symbolise donc la royauté. Le masque possède un bec bifide articulé.
Patine brun rouge satinée. Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de l'Angola, mais également au Congo et en Zambie. Suite à différentes alliances, ils se ...


Voir la fiche

230,00