Profitez des frais de livraison offerts - liste des pays éligibles
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Coupe Dogon Ogo Banya
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Dogon

Ex-collection art tribal africain française
Les coupes emblématiques de l' art africain dogon
Pot Dogon à usage cérémoniel dont le couvercle est orné du Hogon, chef religieux personnifié par le cavalier sur sa monture. De très fins motifs linéaires rappellent que le Nommo, ancêtre mythique auquel le cavalier fait également référence, est un dieu d'eau qui a enseigné le tissage aux humains(M. Buratti). Epaisse patine noire mate, fissures de dessication.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour sa cosmogonie, ses mythes et ses rituels. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). ...


Voir la fiche

Vendu

Couteau d exécution Ngulu Ngombe
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Ngombe

Ex-collection art africain belge.
Les couteaux "d'exécution" constituent également des armes de parade, tel ce ngulu dont le manche en bois est partiellement enroulé de fil de cuivre. Au nord-ouest du Zaïre, au sud de l'Oubangui,vivent les 6000 Moswea-Ngombe de langue bantoue. Leurs voisins sont les Ngbandi et les Ngbaka et différents groupes banda. Ils ne connaissaient pas de dieu mais attendaient des faveurs de la part de leurs ancêtres, parmi lesquelles la santé et la prospérité. Leurs couteaux de jet utilisés pour la chasse ont été utilisés comme monnaies.
Voir ce site : Pour info

Gardien de reliquaire Kota Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Obamba

Ex-collection art africain belge
Expression sculpturale Obamba dans l'art africain

Effigie d'ancêtre Kota dite mbulu-ngulu, sa morphologie s'apparente au type Obamba. Un visage concave doté d'un front proéminent est auréolé d'une coiffe en croissants. L'ensemble est plaqué de feuilles de métal gravées au repoussé. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu.
Erosions et fissures du pied.
En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et ...

Statuette de pouvoir Suku Kiteke
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Suku

Collection art tribal africain britannique.

Une posture accroupie pour ce personnage soutenant de ses mains une imposante tête dotée d'un épais "museau" retroussé, évoquant un esprit maléfique nommé kiteke. Les étranges oreilles cylindriques forment également une caractéristique notable. Chez les clans Kongo voisins, la posture nue, accroupie, sondama, évoque une action d'urgence, en attaquant les ennemis de façon surnaturelle. Patine lustrée. Fissures de dessication. Manques sur un pied. Les ethnies Suku et Yaka, très proches géographiquement dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, disposent de la même structure sociale et politique ainsi que de pratiques culturelles similaires. Ils ne peuvent être différenciés que par leurs variations stylistiques. ...


Voir la fiche

130,00

Statuette de pouvoir Suku Yiteke
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yaka

Art africain, charmes de lignages
Ex-collection art tribal française.
L'abdomen de cette figure anthropomorphe incarnant un ancêtre médiateur a été évidé pour recevoir des reliques d'ancêtre ou une charge magique rituelle. Une figure analogue badigeonnée d'ocre rouge, en miniature, est attachée au cou du personnage, un poisson pend dans son dos. Ces statues tribales assurant une protection contre les ennemis étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Ce puissant objet d'art tribal était ensuite activé à l'aide de rituels et de formules incantatoires. La coiffure de cette figure, comparable à celle des Zombos voisins qui produisaient des fétiches du même type, est représentative de celles de la région du fleuve Kwango.
Un des ...

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Une épaisse croûte de pigments blancs cerne les paupières du masque lega çi-contre. Au centre de la machoîre ovoïde se dessine une bouche rectangulaire. De fines oreilles percées encadrent le visage. Barbe de raphia encore présente.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega , ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du ...


Voir la fiche

190,00

Masque Lega Idimu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega Idimu

Ex-collection art africain belge.
Sculptées en coeur au centre du volume ovoïde de ce masque africain des Lega, les arcades sourcilières rejoignent une petite bouche semblant émettre un souffle, appelant au secret des initiés. Une barbe de raphia prolonge la mâchoire. Surface lustrée révélant le veinage du bois. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Masque avec la barbe: 40 cm Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à ...


Voir la fiche


Vendu à 125.00 Trouver un objet similaire

Masque facial Markha
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Warka

Ex-collection art africain française
Un étroit visage portant une bouche en saillie et une arête rectangulaire pour le nez, un front et une coiffe formant casque, ce masque plaqué de cuivre est une spécificité des sculptures marka. Patine lisse mate.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw, qui ne sont pas ...


Voir la fiche

250,00

Figure de maternité Baule Waka sona
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoulé

Ex-collection art africain française
Les "doubles inversés" dans les sculptures d'art africain des Baule
Une brillante patine noire revêt cette sculpture de Côte d'Ivoire figurant une femme assise, allaitant son enfant. Fissures de dessication et restaurations indigènes.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être ...


Voir la fiche

240,00

Statuette Lega Iginga
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain belge
Statuette anthropomorphe au visage taillé en coeur, reproduisant en miniature le masque lega. La morphologie trapue transmet une notion de vigueur et de stabilité.
Patine brun doré.
L'art tribal des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami, société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes ...


Voir la fiche

280,00

Singe Baoule Gbekre
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Singe Baoulé Gbekre

Collection art africain italienne.

Les Gbekre sont un type particulier de statues africaines que l'on retrouve exclusivement dans la statuaire baoulé. Bien que la plupart soient des représentations de singes, il existe quelques rares exceptions où le personnage est humain.
Le corps est néanmoins généralement anthropomorphe, la tête étant quant à elle simiesque.
On retrouve ici certaines constantes comme la partie inférieure du visage en projection, les dents visibles et les visage expressif, ainsi qu'une crête dorsale crénelée. Le personnage tient au creux de ses mains soit un réceptable, soit un oeuf comme c'est le cas ici.

Selon Delafosse, administrateur au début du XXème siècle, la société baoulé était exceptionnellement égalitaire. En ...


Voir la fiche


Vendu à 160.00 Trouver un objet similaire

Tête Ifé Oni
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Tête bronze

Ex-collection art tribal allemande.
Dans l'art africain, le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait une tradition artistique de portraits royaux empreints de réalisme, effigies funéraires en bronze mais également en terre cuite. Les plis parallèles tracés sur le cou évoqueraient les plis de chair des notables prospères, et les parties évidées qui l'accompagnent devaient servir à fixer le voile perlé du roi. Les lignes parallèles du visage figurent quant à elles les scarifications traditionnelles. Les orifices autour de la ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Kran
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque de danse masculin Wè Wobé

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ce masque africain de l'ethnie Dan/Kran, apparaît au cours des cérémonies importantes. Appartenant aux Kran, sous-groupe Dan établi de façon minoritaire en Côte d'Ivoire mais surtout au Libéria, il dispose de reliefs proéminents dont un front de volume conique, pointant en oblique vers l'avant, partagé d'une nervure rehaussée de clous tapissiers. Les cavités orbitaires sont percées en cercles. Une large bouche aux lèvres entr'ouvertes fascine par sa dimension exagérée. Patine granuleuse résultant d'onctions composées de pigments végétaux. Un tissu de toile de coton drape la bordure interne du masque. Dans cette région de l'ouest de la Côte d'Ivoire, jouxtant le Libéria, les Dan, au nord, et les Wé du sud (comprenant les Guéré, les ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple Lobi en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronzes Lobi

Ex-collection art africain belge.
Couple figuré assis. Ils portent la coiffure tradtionnelle et un collier-talisman. Patine kaki veloutée.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu, auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil, ces derniers étant censés les protéger, avec l'aide du devin, contre une kyrielle de fléaux. Des génies ...


Voir la fiche

340,00

Masque Teke Tsaayi Kidumu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Teke

Ex-collection art africain belge. Les pictogrammes des masques africains Téké du Gabon insistent sur des oppositions symbolisant la dualité dans l'univers : leur surface s'agrémente de motifs géométriques peints de pigments polychromes. Outre un symbolisme lunaire, ces pictogrammes renvoient aux scarifications corporelles régionales. Il s'agit d' un masque planche que le porteur tenait entre les dents à l'aide d'un ruban tressé. Les perforations servaient à fixer des plumes et des fibres qui venaient parfaire l'harmonie du costume. Patine mate, légers accidents. Seuls les Tsaayi, parmi les sous-groupes Téké du Gabon, ont produit des masques en bois dès le mi-XXe. Ils étaient utilisés par les membres de la confrérie secrète masculine kidumu ( le kidumu est le nom de la société, de la ...


Voir la fiche

280,00

Masque Punu de l Okuyi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Les masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi) se distinguent généralement grâce à leur coiffure en coques et leurs scarifications en damier, mabinda, teintées d'ocre rouge. Ces marques, ici linéaires, sont attribuées aux Tsengi et Ndzébi de la région punu-bakaya. Une mentonnière valorise les contours du visage.
Patine mate abrasée.
Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti, contrairement aux Tsogo. Ces puissantes sociétés secrètes, qui ...


Voir la fiche

280,00

Masque Kwele Pipibudze
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.
Masque Kwele Pipibuze, Pipibudze, ("l'homme") symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie. Ce masque est coiffé de cornes enveloppant latéralement le visage dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Les attributs zoomorphes évoquent l'antilope ou duinker, principal gibier de la région kwele. Ce type de masque n'étaient pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Discrets résidus de kaolin, patine mate poudreuse. Selon la présence de cornes et leur disposition, les masque se nomment pibibudzé, Ekuku zokou, etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé, Bakwélé, vivent en forêt sur la frontière ...


Voir la fiche

160,00

Masque Kwele Pipibudze
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.

Masque africain de couleurs contrastées symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie, il dispose d'un corne retombant devant le visage étiré dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Cet attribut est associé à l'éléphant. Ce type de masque n'était pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Patine satinée, abrasions.
Selon la présence de cornes et leur disposition, les masques se nomment pibibudzé , Ekuku zokou , etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et de la métallurgie. ...


Voir la fiche


Vendu à 160.00 Trouver un objet similaire

Masque Kumu, Komo, de l Ituri
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Ex-collection art africain italienne.
Probablement issu de clans vivant au nord de la région de l'Uituri, ce masque épuré où, sur la bouche saillante, l'unique détail est un crénelage figurant une dentition, est badigeonné d 'argile blanche. Ce décor évoque le monde animal, avec des pigments de couleur semblables à ceux qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Surface satinée.
Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de cavalier Yoruba
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Yoruba

Vouée à trôner sur un autel yoruba, cette statuette incarne ici un ancêtre divinisé, l'un des multiples dieux , orisa, comparables aux saints chrétiens, qui composent le panthéon yoruba, soit encore le messager divin Esù ou Elégba . L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Ce type de sculpture présente des éléments récurrents tels une monture aux proportions différentes de celles du cavalier. Le cheval juché sur un socle présente en effet une taille réduite. Le personnage au faciès typiquement yoruba dispose de triples incisions en griffe sur le visage et dispose d'une hache. Patine polychrome croûteuse. Abrasions et fissures de dessication.
Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du ...


Voir la fiche

390,00

Figure d ancêtre Fang du Byeri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

L' art africain relatif au culte Byeri s'illustre par diverses sculptures anthropomorphes faisant office de "gardiens" et incarnant l'ancêtre.
Cette figure masculine dispose d'une bouche en moue dévoilant des dents limées. Sous les mains jointes, l'excroissance ombilicale renvoie au lignage. Patine semi-mate noire, manques.br> Les boites recélant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de ...


Voir la fiche

390,00