Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statuette Chibinda Ilunga Chokwe
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Collection art africain belge.

Cette statuette, symbole de pouvoir, glorifie l'ancêtre et héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." ("Le geste Kongo", ed. Musée Dapper) Le chef frappe des mains en signe de bienvenue et pour signifier ...


Voir la fiche

780,00

Couteau figuratif Mangbetu/Nzakara
Art africain > Objets usuels > Couteau Mangbetu

Ex-collection art africain allemande.
Parmi les armes traditionnelles africaines, ce couteau dont la lame courbée effilée est accompagnée d'une excroissance circulaire, se dote d'une élégante poignée en bois à motif humain stylisé, associé aux ancêtres dont les esprits étaient vénérés. Dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Armes de parade avant tout, les couteaux faucilles des Mangbetu formaient des accessoires appréciés lors des cérémonies rituelles dansées et lors des ...


Voir la fiche

290,00

Masque cimier Ci wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ci wara

Les Ti-wara dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambaras à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ornée sur la tête et les flancs de placages métalliques gravés au repoussé , les oreilles et le museau sont en outre agrémentés de pompons de fil de coton. Le sommet des cornes inclinées vers l'arrière est également gainé de cuir et de crin. Cette sculpture verticale de Ci Wara est représentée ici dotée d'arcs successifs figurant la crinière, il s'agit donc d'une antilope mâle. Les masques dansaient généralement en couple. Patine mate, abrasions éparses.
Portés au sommet du crâne et maintenus ...


Voir la fiche

Vendu

Tête commémorative Ifé en bronze
Art africain > bronze africain > Tête Yoruba

Collection art africain française.
Elle représente l'Oni, roi d'Ifé ville berceau des Yorubas, avec sa couronne sur la tête, un cône la surplombant. De nos jours le roi d'Ifé porte un semblable insigne de fonction, formé d'un segment vertical tressé et terminé au sommet par un renflement pointu. Une telle tête était fixée au sommet d'une effigie en bois, habillée, pour représenter le roi défunt lors des funérailles, puis enterrée après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les souverains étaient placés sur les autels royaux pour un ...


Voir la fiche

650,00

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Nommé kikashi , ce masque africain des Songye dispose de caractéristiques classiques. La crête est cependant creusée sur toute sa longueur d'une large nervure percée d'orifices. Des sillons parallèles, incrustés de kaolin blanc, ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Des zones d'abrasion, et des fissures sont à noter. Altérations internes. Patine abrasée par le temps et l'usage, sèche et veloutée. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Luba
Art africain > Statues africaines > Statue Luba

Ex-collection art africain belge.
Chez les Luba, les représentations féminines se caractérisent par la permanence d'une morphologie aux membres étirés, telle cette sculpture de femme assise jambes et bras tendus, vaquant à une des multiples occupations quotidiennes, comme le pétrissage d'une pâte végétale. Dépourvue des scarifications classiques, elle est cependant figurée coiffée, parmi l'infinie variété des styles de coiffures luba, de cheveux enduits d'huile de palme, coiffés en un édifice de bourrelets superposés, à l'instar des parures capillaires du sous-groupe luba Waholoholo,( Holoholo ), de la région du lac Tanganyika. Les Luba (Baluba en tchiluba) forment un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom ...


Voir la fiche

160,00

Statuette Mumuye / Chamba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mumuye

Collection art africain belge.
C'est dans la région du nord-est du Nigéria, limitée par la boucle de la Benoué et la frontière camerounaise, que vivent, principalement d'agriculture, le groupe d'environ 100 000 Mumuye. La région étant d'accès difficile, ils sont demeurés relativement isolés jusqu'en 1950. Leur statuaire fut découverte aux environs de 1968. Les Mumuye du Nigéria, comme les Tiv, sont organisés en sociétés initiatiques échelonnées en classes d'âge qui se déroulent pour les jeunes garçons dans une case, tsafi, dans laquelle sont entreposées les statues. Elles renforcent le prestige de leur détenteur, mais participent aussi aux rituels de guérison, de divination et aux ordalies. Cette figure dispose de membres supérieurs écartés du buste, les mains s'appuyant sur le ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bété Guéré
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bété

Cet imposant masque africain, censé provoquer l'effroi, est sculpté dans un bois dense et dispose principalement de cornes se rejoignant frontalement autour d'un imposant nez busqué et d'une bouche saillante soulignée de pigments rouges. Surmontant deux orifices composant les yeux, le front forme une avancée en volume plat et circulaire évoquant un casque. C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques liés au culte du bagnon. Le style de leurs masques de danse a été influencé par les populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent facilement", lui-même appartenant au groupe culturel Krou , ces traditions leur ayant été transmises et enseignées par les Nyabwa. D'origine guerrière mais participant également à ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statuettes Ere ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines > Statues Ibedji

Ex-collection art africain britannique.
Dotés de nombreuses parures et accessoires protecteurs "abiku", ces statuettes-poupées "ere" (statues), incarnation de jumeaux, disposent d'une coiffure conique formée de tresses, teintée d'indigo. Les enfilades de cauris symbolisent des valeurs de richesse et fécondité. SPatine lustrée acajou.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse dans l'espoir d'une ...

Canne de dignitaire figurative Songye
Art africain > Bâton de commandement > Sceptre Songye

Ex-collection art africain suisse.

De conception similaire aux Kibangos des Luba voisins, ce sceptre Songye est divisé en plusieurs sections entre lesquelles apparaît une représentation sculptée des fétiches en usage au sein du groupe. Patine noir huilée. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwadi contrebalance cependant leur pouvoir. Leurs masques masculins, aux pouvoirs occultes, étaient exhibés lors d'expéditions punitives et disciplinaires. Leurs apparitions demeuraient en effet liées à des objectifs divinatoires et sociopolitiques. (Luba, F. Neyt)

Masque bélier Baoule
Art africain > Masque africain > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Masque africain zoomorphe des Baoulé, dont les cornes sculptées, torsadées, symbolisent l'agressivité et la puissance destructrice. Victime sacrificielle en vue d'offrandes et métaphore de la pugnacité , le masque-bélier baoulé est une allégorie de la force. Ce masque apparaissait en compagnie de masques humains au cours de diverses cérémonies, dont des funérailles ou de nos jours lors de visites d'hôtes de marque. Cassure sur le contour externe, extrémités des cornes manquantes. Patine bicolore satinée. . Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des Baoulé, Bauli,"le fils est mort". Ils représentent la majeure partie de la population de Côte ...


Voir la fiche

380,00

Figure d ancêtre Hemba Singiti
Art africain > Statues africaines > Statuette hemba

Ex-collection art africain suisse.
Cette petite figure protectrice Hemba, dont les caractéristiques étaient autrefois attribuées aux Luba, incarne un ancêtre. Réalisée afin de communiquer avec les esprits tutélaires, cette sculpture faisait partie des "mvidye", intermédiaires entre le monde spirituel et les individus, pouvant également incarner des esprits de la nature chez les Luba du Kasaï. Les chefs de clan Hemba disposaient de plusieurs statues d'ancêtres qu'ils vénéraient et auxquelles ils consacraient des offrandes afin d'assoir leur légitimité. Ce personnage adopte la position classique, mains valorisant un abdomen en saillie, symbole du lignage. Il dispose également de la coiffe sophistiquée, évidée en forme de croix. Pièce couleur brun foncé dont les saillies sont abrasées ...


Voir la fiche

125,00

Appui-nuque Yaka Musaw
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Appuie-tête Yaka

Ex-collection art africain italienne.
Ce type d'appuie-nuque nommé musaw ou m-baambu, conservé dans les chambres à coucher, fait partie des objets d'art tribal africain intégrant les charmes rituels personnels des responsables de matrilignage et des chefs de famille afin de préserver leurs magnifiques coiffes tribales. Cet oiseau ferait référence à la cigogne. Certaines de ces sculptures comportaient des charges magiques insérées dans de discrètes cavités. Patine lustrée brun sombre. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Mossi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Mossi

Ex-collection art tribal française.
Art africain chez les Mossi. C'est au centre nord du pays Mossi que ce type de masques africains convexes, dotés d'une arête centrale proéminente, sont sculptés. Malgré des orifices aménagés pour les yeux, ces masques étaient portés au sommet de la tête, accompagnés d'un costume de fibres. Ce masque représente Balinga, la belle femme liée à la mythologie Mossi. Des motifs géométriques empreints de kaolin sont creusés sur la surface mate et granuleuse. Les yeux sont cerclés de graines d'abrus, dont certaines sont manquantes.
Des similitudes stylistiques sont parfois à noter avec les masques zoomorphes des Dogon, peuple voisin. Les masques mossi, personnels ou lignagers, constituent une incarnation d'esprits tutélaires offrant leur soutien. ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Idoma
objet vendu
Art africain > Masque africain > Cimier Idoma

Ex-collection art africain belge.
Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. L'influence  de leurs voisins Igbo, celle des ethnies de la Cross River et Igala ont généré de grandes similarités tribales et des emprunts stylistiques. Les membres de lignage royal de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des masques et des cimiers au cours des funérailles et des festivités. Ils produisent également des statues de fécondité au visage blanchi et exhibant des dents incisées . Les cimiers janiformes sont généralement exhibés aux funérailles de notables. Les membres de la société masculine Kwompten , quant à eux, utilisaient des statues nommées goemai dans le cadre de rituels de guérison. ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Mumuye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Mumuye

Ex-collection art africain britannique.
Une excroissance en pointe coiffe notre petite sculpture mumuye. Le sculpteur nommé rati ou encore molabaiene, a sculpté cette figure selon les critères traditionnels en usage. Des traits ébauchés, des encoches, et des scarifications en "moustache de chat". Une récurrence, les membres en crénelage et les bras en " V" collés au buste. Patine satinée, abrasions éparses. La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une stylisation épurée. Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés en villages, dola ,divisés en deux groupes: ceux du feu ( tjokwa ) relatif ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Galoa Okukwé
Art africain > Masque africain > Masque Galoa

Le Gabon et l'art africain.

Divisé en zones opposées de couleurs contrastées, ce profond masque ovoïde dispose de traits d'où émane une certaine sérénité. Il s'agit d'un masque judiciaire de la société Okukwé, porté à l'occasion de funérailles, la naissance de jumeaux, ou d'autres grands évènements. Patine mate abrasée. Fissures et érosions.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou , vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont produit des masques nommés Okouyi , Okukwé , utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au Gabon des aplats de ...


Voir la fiche

280,00

Velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00

Insigne Kongo Ntafu malwangu
Art africain > Fétiches > Insigne Kongo

Ex-collection art africain allemande.
Cette composition insolite établie sur un fragment de fémur met en scène un animal mythique ou un canidé portant deux figures humaines en buste. Il s'agit d'un emblème de la société initiatique nkimba des Kongo, symbolisant le don de double vue de l'initié à la suite du contact avec les esprits et les ancêtres. Le tout pourrait abriter une charge magique à vocation thérapeutique ou protectrice. Patine brun noir satinée. Hauteur sur socle: 41 cm. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo, dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ...


Voir la fiche

220,00

Statuette Luba Mikisi mihake
Art africain > Statues africaines > Statuette Luba

Ex-collection art africain britannique.
Cette figure sculptée luba ("mihake") est chargée d'ingrédients thérapeutiques introduits par le sorcier au sommet de la tête . Un orifice est en effet présent sur le crâne. Les Luba considèrent le degré d'efficacité de leurs objets sculptés selon le raffinement de ces derniers. Cette effigie protectrice incarne une intermédiaire politique et spirituelle, rôle détenu par la femme dans la royauté luba. L'ombilic présente une proéminence qui insiste également sur son rôle de fertilité et de transmission de la vie. Erosions, patine semi-mate satinée, pigments ocre. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « ...


Voir la fiche

280,00