La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Couple de jumeaux Ibedji
objet vendu
Art africain > Ibedji > Couple de jumeaux Ibedji

Paire de jumeaux Ibedji, ou quand la gémellité s'inscrit dans l'art africain.
Les coiffes portent la teinte bleue magellan signe de la sacralisation des pièces.
Autour du cou, les statues sont ornées de colliers. Sur leurs corps, on retrouve de belles traces de préemption.
Dans la langue du peuple Yoruba, Ibedji veut dire jumeau: Ibi pour né et Eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet Ibedji est alors considéré comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de l'Ibeji ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.


Voir la fiche

Vendu

Grand couple royal Bambara
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > statuesl Bambara

Quand l'art africain se fait régalien.
Imposant couple royal accompagné de son nouveau-né. Les statues sont taillées dans un bois lourd et présentent de nombreuses traces de dessication attestant de l'âge des pièces. Les deux personnages siègent solennellement, le roi tenant ses attributs de pouvoir, la reine présentée avec son enfant comme les autres maternités de l'ethnie. Tous deux portent une coiffe travaillée et des bracelets aux bras.
On retrouve les Bambara au Mali central et méridional. Ils appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala, qui a 266 attributs sacrés. Un, par chaque jour des 9 mois lunaires qui dure la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre à ...


Voir la fiche

Vendu

Tableau fétiche Ijo
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Tableau fétiche Ijo

Il s'agit ici d'un objet atypique d'art africain.
Les tableaux fétiches Ijo sont des pièces rarement rencontrées.

Celui-ci est constitué d'un ensemble de personnages agrémentés d'habits en rafia et d'instruments comme des gourdins et des couteaux en bois. Cette scène est richement décorée de pigments colorés accompagnés d'éléments tels que des plumes.
Un fétiche est un objet auquel on attribue des vertus magiques, bienfaisantes ou malfaisantes. Bien des tribus sont convaincues que ces objets acquièrent leurs pouvoirs de par les rites et consécrations auxquels ces objets sont soumis et au cours desquels des libations et danses peuvent être effectuées.


Voir la fiche

Vendu

Paire de trônes perlés Bamiléké
objet vendu
Art africain > Trône > Paire de trônes perlés Bamiléké

Dans l'art africain, les Bamiléké excellent par la réalisation d'objets perlées multicolores.
La thématique de ces trônes est le serpent que l’on retrouve aussi bien pour les dossiers que la base caryatide des assises.
Les dossiers sont composés de trois niveaux encadrant des serpents bicéphales. L’encadrement des dossiers est recouvert de cauris.
Le reptile est également présent dans la partie inférieure où il est représenté enroulé.
Sur l’un des exemplaires, les serpents de la base sont recouverts de laiton.
L’artiste a cherché à jouer sur le contraste des couleurs entre perles, cauris, et laiton.
Les couleurs sont assimilées aux différentes chefferies.

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Grande statue Calao Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Grande statue Calao Senoufo

Incarnation du maître des eaux dans l'art africain.
Assemblé à partir de plusieurs éléments, la pièce est recouverte d'une très riche polychromie.
Dans la cosmogonie Senoufo le Setien (calao), sorte de toucan des forêts fait partie des cinq animaux qui figurent  le mythe de la création du monde, et est attaché à la société initiatique du Poro.


Voir la fiche

Vendu

Grande poupée Fali Ham Pilu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Grande poupée Fali Ham Pilu

Le sacre du mariage dans l'art africain.
Grande poupée Fali de fiançailles.
Sur une structure en bois, la poupée est recouverte de colliers de perles pour le corps et la chevelure.
Les bras sont constitués de lanières de cuir avec des cauris au bout.
Ce type de poupée africaine fétiche se transportait comme un enfant, dans le dos de la jeune femme.
La statuette est un gage de mariage et l’espoir de fonder une famille.
La taille et le poids de la poupée renforcent l'engagement de la mariée.


Voir la fiche

Vendu

Echelle Dogon
objet vendu
Art africain > Echelles dogon, art dogon > Echelle Dogon

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Cette pièce est dotée d'une patine d'usage superbe, voir photos.
Chacune des marches ainsi que l'embranchement supérieur de l'échelle possèdent cette patine.
La partie basse porte les traces de son enfouissement.
Ce type d'échelle (tronc creusé d'encoches et appuyé contre un mur), qu'on trouve dans toute l'Afrique de l'Ouest, mais surtout chez les Lobi et les Dogon, d'où l'appellation "échelle Dogon", permet d'accéder aux terrasses des habitations, ou à la petite porte menant à la réserve de mil des greniers dans les concessions ( ensemble des cases qui forment l'habitat des Dogon ).
Ici il s'agit, compte-tenu de sa taille (2,13 m), d'une échelle à grenier.
Chez les Dogon, ce type ...


Voir la fiche

Vendu

Grande monnaie Topoké dite Liganda
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Grande monnaie Topoké dite Liganda

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Ces énormes lames en fer n'étaient utilisées que comme monnaie d'échange.
Avant la colonisation, elles permettaient aux Topokés d'acquérir une épouse en échange d'une vingtaine de monnaies.
Les Topoké sont un sous-groupe ethnique appartenant aux Ana-Mongo. On les retrouve dans le territoire d'Isangi, district de la Tshopo, province Orientale RDC.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850, celle-ci fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il continua à augmenter jusqu’à sa mort en 1968.
Emile Robyn hérita de son père et continua à étendre cette magnifique collection au fil de ses ...

Grand cavalier Bambara
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Grand cavalier Bambara

Très bel exemple de statue équestre dans l'art africain.
Le cheval et son cavalier sont toujours stylisés avec une riche décoration à l'aide de motifs géométriques.
On retrouve les Bambara au Mali central et méridional. Ils appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala, qui a 266 attributs sacrés. Un pour chaque jour des 9 mois lunaires que dure la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre à l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser les fruits de la terre.


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Mossi Bwa Soleil
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Grand masque Mossi Bwa Soleil

Typique dans l'art africain, il représente le soleil.
Une décoration faite de motifs géométriques.
Ce masque impressionne par ses dimensions, plus d'un mètre de diamètre.
Porté pour célébrer les récoltes mais aussi pour les funérailles de notables.
Ce masque protège le village contre les mauvais esprits, donne la santé au nouveau né et favorise le mariage entre les jeunes.


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Benin Bini Edo

Sans aucun doute, les bronzes les plus connus dans l'art africain.
Jolie statue équestre représentant l'Oba sur son cheval.
L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifé remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit.


Voir la fiche

Vendu

Paire de monnaies en fer Topoké dites Liganda
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Paire de monnaies en fer Topoké dites Liganda

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Ces énormes lames en fer n'étaient utilisées que comme monnaie d'échange.
Avant la colonisation, elles permettaient aux Topokés d'acquérir une épouse en échange d'une vingtaine de monnaies.
Les Topoké sont un sous-groupe ethnique appartenant aux Ana-Mongo. On les retrouve dans le territoire d'Isangi, district de la Tshopo, province Orientale RDC.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850, celle-ci fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il continua à augmenter jusqu’à sa mort en 1968.
Emile Robyn hérita de son père et continua à étendre cette magnifique collection au fil de ses ...

Paire de grandes monnaies primitives Angas Afo
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Paire de grandes monnaies primitives Angas Afo

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Ces monnaies primitives servaient pour les offrandes, de dot de mariage et bien sûr pour les grandes occasions festives et cérémoniales.
Les exemplaires, présentés ici, marquent le regard par leur hauteur d’un mètre.
On peut distinguer deux parties, le manche très fin et la partie inférieure de forme carrée dite forme de pelle que l'on retrouve également chez les Mambilas.
On appréciera l'oxydation du fer ancien donnant cette patine inimitable.
Les Afos vivent au Nord du Nigeria et parlent une langue bénoué-congolaise : l'eyoli.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, ...

Paire d autels des ancêtres Asen Fon
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Asen Fon

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Paire d'autels d'ancêtres attribué à l'éthnie Fon et dont le nom vernaculaire est "Asen" venant du verbe "sé" qui veut dire rendre ses devoirs, exprimant le concept d'offrande, de culte.

Quoique originaire d'Allada, l'Asen a été apporté à Abomey, capitale du royaume Fon, avant le XVIIeme siècle. On retrouve également ce type d'autel chez les Ewès du Togo où il porte le nom de "Assanyi".
Placé dans la cour familiale, il permet de rendre hommage au défunt et par de là à la lignée familiale.
Réalisé en fer, toujours à deux étages : en haut une scène rendant gloire au défunt dans une scène où il s'est illustré durant sa vie.
Dans le bas : un plateau auquel est accroché de petites ...

Paire de monnaies primitives Chamba
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Paire de monnaies primitives Chamba

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Paire de monnaies primitives Chamba.
On les nomme également monnaies « gonds ». Lors des cérémonies, leurs possesseurs les agitaient afin de conclure la vente.
Celles-ci servaient pour les offrandes, de dot de mariage et bien sûr pour les grandes occasions festives et cérémoniales.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il continua à augmenter jusqu’à sa mort en 1968.
Emile Robyn hérita de son père et continua à étendre cette magnifique collection au fil de ses achats qui ne se firent qu’auprès de ...

Couple d autels des ancêtres Asen Fon
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Couple d'autels des ancêtres Asen Fon

Ex collection privée d'art africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Couple d'autels d'ancêtres attribué à l'éthnie Fon et dont le nom vernaculaire est "Asen".
On retrouve également ce type d'autel chez les Ewès du Togo où il porte le nom de "Assanyi".
Placé dans la cour familiale, il permet de rendre hommage au défunt et par de là à la lignée familiale.
Réalisé en fer, toujours à deux étages : en haut une scène rendant gloire au défunt dans une scène où il s'est illustré durant sa vie.
Dans le bas : un plateau auquel est accroché de petites cloches.
On remarque aussi la présence de morceaux d'étoffe nouées en signe d'offrande.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur ...

Couple de grands léopards Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Couple de grands léopards Benin Bini Edo

Ex collection privée d'art africain NL.
Pièces magistrales par leur taille avec une hauteur de 1m30.
Ce type de bronze est très recherché par les collectionneurs de bronze du Benin. Le léopard est toujours royal au Benin. On en retrouve de grandes quantités dans les palais royaux Benin.
Chaque félin donne le sentiment de courir dans la savane et de dominer le monde.
Ils sont finement décorés de cercles en relief pour simuler les tâches de l'animal.
La gueule est légèrement ouverte laissant apparaître les dents ainsi que la langue.
Réalisé avec la technique de la cire perdue comme tous les bronzes du Bénin. Leur beauté, leurs dimensions et poids en font des pièces uniques pour les collectionneurs d'art ethnique et les décorateurs d'intérieur.

Grand masque Baga serpent A-Mantsho Na Tshol
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Grand masque Baga serpent A-Mantsho Na Tshol

Pièce issue d'une collection privée d'art africain FR.
Ce masque en forme de serpent de 2m17 incarne l'esprit de celui qui possède la maîtrise des médicaments actifs.
Il est une représentation du Boa constrictor. Très belle polychromie avec des motifs géométriques.
Les Baga font partie des premiers noirs à s'être installés dans la région de Conakry en Guinée. Ce sont les immigrants qui les ont repoussé d'une part vers la plaine côtière de la Basse Guinée ou dans les régions forestières. Les Baga sont d'excellents cultivateurs autant que chasseurs. On les retrouve principalement sur la presqu'île du Kaloum au sud région de Conakry ou du côte de Boké au nord. Les Baga sont aussi installés en Sierra Leone.
Pièce vendue soclée.

Siège de chefferie zoomorphe Bwa Mossi
objet vendu
Art africain > Mobilier > Siège de chefferie zoomorphe Bwa Mossi

L'art africain au quotidien avec cette pièce de mobilier.
Siège de chefferie zoomorphe.
Le corps d'un batracien sert d'assise au siège, sa tête relevée de dossier.
Pièce réalisée dans un bois dur et dense.
Les Mossi sont un peuple originaire du Burkina Faso ainsi que des régions limitrophes des pays environnants. Plus de cinq millions de personnes se considèrent mossi, l'appartenance à cette communauté ethnique étant fondée sur la pratique du moré et sur la pratique d'un certain nombre de traditions. Ils constituèrent, aux XVe siècle et au XVIe siècle, des grands royaumes dont les deux principaux (Yatenga et Ouagadougou) restèrent indépendants jusqu'à la pénétration européenne et ne furent soumis qu'avec difficulté par les colonisateurs français. Il ...

Masque Baga Demba D mba Nimba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baga Demba D'mba Nimba

Pièce d’art africain muséale.
Ce masque date de la fin du XIXème siècle et a dansé jusque 1927 date à laquelle il a été récolté. Il fut rapatrié en Belgique en 1947.
EX collection privée Jan Putteneers (Antwerpen, Belgique) et présentée au grand public lors de l'exposition African Anders Campo & Campo (2006-2007), ex collection privée La Porte Dogon.
De son vrai nom Demba / D’mba (ou Nimba en langue Susu), il représente la femme nourricière.
Le buste présente une forte poitrine aux seins tombant décorées de motifs de scarifications. Le bas du corps est simplement composé par quatre jambes informes : il sera porté par un homme au niveau des épaules grâce à des barres placées entre les montants (lequel pourra voir par des trous au niveau de la poitrine).


Voir la fiche

Vendu

Statue perlée Bamiléké
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue perlée Bamiléké

Dans l'art africain, les oeuvres en pays Bamiléké se démarquent par un usage régulier de perles pour décorer non seulement leurs masques mais aussi leurs statues.
Chaque statue est marquée d'une forte polychromie. Elle permet ainsi d'identifier la chefferie à laquelle sont attribuées ces statues.
On appréciera les motifs en chevron bleu et blanc qui recouvrent entièrement le corps de la statue.
Seuls le visage, les mains et les pieds sont rouges.
Le reste de la décoration se partage entre le jaune et le noir.
Fait remarquable, cette statue, sculptée d'une seule pièce, est évidée à l'intérieur afin de recevoir les offrandes.


Voir la fiche

Vendu