La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Yaka N-kisyan nkanda
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yaka

Ex-collection art africain belge.
Une coiffe constituée de deux plateaux circulaires distingue ce masque africain des Yaka septentrionaux qui valorise un nez en trompette, trait distinctif et symbole phallique. Le cadre circulaire entourant le visage est réduit sur cette exemplaire à une simple visière. Des chants d'initiation accompagnaient l'apparition de masque africain Yaka qui intègre la catégorie des masques de rang élevé grâce à sa coiffe étagée. Leur conception suscitait la créativité des sculpteurs que les chefs récompensaient pour leur talent. La coiffe de raphia est toujours présente. Un manche est dissimulé sous la parue de raphia.Très belle polychromie. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kuba
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art tribal belge.
Abondance de sculptures décoratives dans l'art africain kuba Supportée par une anse et deux figures cariatidiques féminines établies sur une base circulaire, la coupe est gravée de motifs décoratifs géométriques empruntées aux scarifications, également repris sur les textiles en raphia shoowa. La frise imbolo , composée de lignes entrelacées, garnit les bords de la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine mate abrasée.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie ...


Voir la fiche

490,00

Statue OviMbundu
Art africain > Statues africaines > Statue Ovimbundu

Ex-collection art africain allemande.
Sous l'enduit huileux brunâtre, cette statue africaine représentant vraisemblablement, malgré les similitudes avec la sculpture Tabwa , une jeune femme OviMbundu , a été réalisée dans un bois clair. Les uniques scarifications résident dans les motifs circulaires présents sur les joues, que l'on observe sur certains masques des Chokwe voisins. Ces statues étaient associées aux rituels initiatiques féminins , de fertilité , ou divinatoires, l'ample coiffure tressée évoquant celle , façonnée à l'aide d'huile et d'ocre rouge, des jeunes filles nyaneka à la suite du rituel efuko . Patine à peine satinée, abrasions éparses. Fissures de dessication. C'est sur le plateau de Benguéla en Angola que sont établis depuis plusieurs siècles les ...


Voir la fiche

490,00

Masque Guéré
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Guéré

Ex-collection art africain française.
Le masque africain Guéré est réputé pour être une pièce complexe tant en termes de formes que de matériaux.
Avant les années 60,les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites des esprits au cours de songes, accompagnaient la plupart des activités telles que la guerre, la danse, le chant, la chasse. Chacun de ces masques portait un nom associé à sa fonction. Il demeurait la propriété du lignage du danseur. La masse du front agrémentée d'un coussinet de laine duquel dépasse une corne d'ovin se forme ici en visière, s'opposant aux volumes globulaires et cylindriques des deux paires d'yeux. Au sommet, une peau, fixée par des clous tapissiers, est tendue sur la laine. La bouche offre au regard des dents disparates en métal. ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Nshak, Ncak, Nsueha Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...

Peigne Luba / Hemba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Peigne Luba

L'art africain et les peignes à motifs figuratifs d'Afrique centrale
L'art tribal d'Afrique nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. L'aspect décoratif d'un objet n'est en effet jamais sa fonction intrinsèque. Dans l'art africain, tout objet du quotidien peut se transformer en chef d'oeuvre tout en gardant son utilité.
Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa donc grandement les groupes voisins. Une figure féminine d'ancêtre forme la poignée de ce peigne partagé en quatorze dents.
L'effigie est représentée dos rectiligne, jambes fléchies, le ventre bombé vers l'avant. ...


Voir la fiche


Vendu à 295,00 Trouver un objet similaire

Statue Zande Azande janiforme Kudu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Zande

Figure anthropomorphe dont les membres inférieurs sont pliés en chevrons, image du "ressort" qui pourrait constituer une allusion aux bonds de la danse des possédés du culte Mani-Yanda . Cette singularité se répète sur l'ensemble du corps de plusieurs fétiches ubangiens. Une patine sacrificielle, localement écaillée, couvre la statue. Deux minuscules perles rouges forment les yeux dans un visage triangulaire, tandis que de triples anneaux ornent les oreilles fusionnant avec la face. Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Assise - table royale perlée Bamileke
objet vendu
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Tabouret Bamileke

Ex-collection art tribal espagnole.
Art africain et cérémonies royales Bamileke. Cette assise ou table de prestige, dotée d'une assise circulaire, était destinée aux diginitaires de l'entourage du roi. Ses parois sont ornées de motifs sculptés évoquant des serpents. Elleétait utilisée par ailleurs en tant que support de grandes figures recouvertes de perles. La pièce est sertie de milliers de perles et de cauris dont les couleurs renvoient aux chefferies.

Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun , le Grassland  est constituée de plusieurs ethnies : Tikar, Anyang, Widekum, Chamba, Bamoun et Bamileke. Plusieurs chefferies centralisées, ou royaumes, basées sur les associations coutumières, sociétés secrètes,s'organisent autour du ...

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art tribal suisse.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw , qui ne sont pas liés à une ethnie et sont libres de s'établir là où ils désirent.
Ce masque au visage longiligne présente une arête nasale rectiligne surmontant une étroite bouche proéminente. Un menton en pointe prolonge la mâchoire. ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Figure d'ancêtre Chokwe

La figure, aux paumes et pieds surdimensionnés, porte une coiffe à ailettes d'une certaine envergure, chipangula . Cette effigie en hommage à Chibinda Ilunga, ancêtre mythique de l'ethnie Chokwé, est représentée alternativement en position assise, les jambes en tailleur, ou debout. Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." Le geste Kongo . Ed. Musée Dapper Il frappe des mains en signe de bienvenue, et pour signifier l' intérêt qu'il porte à un sujet d'importance. Patine lisse luisante.

Paisiblement installés en Angola oriental ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > bronze africain > Cavalier Sao

Ex-collection art africain espagnole.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier aux formes minimalistes chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Accompagné d'un socle en métal. Patine dorée cuivrée. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre africaine Karaboro/Karakora/Moba/Togo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Moba

Ex-collection art africain française.
Cet objet d'art tribal est la représentation d'un ancêtre comme les sculpteurs Moba ont l'habitude de les réalise. A la différence que nous sommes en présence d'une figure en fer noir et non en bois. Ces Tchicheri sont forgés par des experts et se retrouvent classés en plusieurs catégories.

Statuette masculine d initiation Lega
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

Ex-collection art africain française.
Campée sur des membres inférieurs massifs et crénelés, cette figure, parmi la grande diversité des objets d'initiation du Bwami, illustre un proverbe ou un dicton que l'aspirant au grade supérieur de la société du Bwami devra déchiffrer. Elle se distingue par ses yeux rapprochés géométriques dans une petite tête ovoïde sur laquelle ses mains viennent se placer. Surface huilée, lisse, quelques aspérités et fissures.
L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la ...

Epingle à cheveux cérémonielle Dogon en bronze
Art africain > bronze africain > Epingle Dogon

Collection art africain mise en vente par Jan Putteneers.
Cette sculpture dogon, bijou figuratif traditionnel, ornée d'un sujet zoomorphe, accompagnait la tenue cérémonielle de chefs religieux, hogon , responsables du culte du lébé , serpent mythique, et des prêtres du Binou. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le plateau de Bandiagara ont en effet mis à jour des vestiges de sites sidérurgiques antérieurs au XVe siècle, date de l'arrivée des Dogon. En alliage de cuivre jaune, cet élément de parure tribale dogon a acquis une belle patine mordorée. Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon ...

Masque heaume Yoruba Nago du culte Gelede
Art africain > Masque africain > Masque Gelede

Ex-collection art africain française.
Les masques africain Gélédé sont dédiés aux femmes âgées ou « mères qui ne peuvent plus concevoir», et sont réputées détenir à la fois des vertus bienfaisantes, favorisant la fertilité, et d'autres malfaisantes, comme la sorcellerie.
Au cours de cérémonies rigoureusement organisées, chaque danseur incarne la divinité ou le personnage dési­gné par le masque qu'il porte. Cette « appropriation » n'est pas sans danger, aussi des prières sont-elles pronon­cées et des médicaments sont préparés à l'intention des danseurs masqués.

Bien que Gèlèdè et Égun soient tous deux des masques yoruba ou nago, ils ne doivent jamais se rencontrer sur la même scène, la même aire de danse. Il n'existe pas d'hos­tilité ni d'antagonisme entre eux, mais il ...

Masque Mbuya Pende Fumu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Pendé

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain d'initiation, Mbuya , émane des Pende de l'Ouest dont l'influence Yaka est notable par la facture du nez légèrement retroussé, la ligne des sourcils émanant des Chokwe voisins. Facilement identifiable grâce à sa coiffure constituée de quatre cornes dont les mouvements accompagnaient la danse saccadée, ce masque exprime les qualités masculines et féminines du chef. Ce masque est stylistiquement très proche du Pumbu , mais avec des cornes plus rondes et des traits légèrement plus adoucis. ( Pende , Strother) Le masque Pumbu incarne quant à lui, pour se protéger de la vengeance de sa proie, l'esprit d'un chasseur de grand gibier, et l'exécuteur qui a volontairement versé du sang humain, Ngunza. Pour les Pende centraux, son masque ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Mbuya Kiwoyo Pende
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain s'achevant en une longue mentonnière se porte, malgré le regard mi-clos à la fente palpébrale évidée, tel une casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives. Sa résille de corde est encore présente.Pièce issue de la vaste collection de Monsieur Jean Charles Mercier dont le grand père Guy, consultant pour le groupe Solvay, l'entreprit au début du XX° siècle. ...


Voir la fiche


Vendu à 195,00 Trouver un objet similaire

Masque Ngoin Bamoun
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ngoin Bamoun

Une feuille de laiton ornée de motifs réguliers épouse les formes de ce masque Bamoun. La coiffe et la barbe sont constituées de cordages et décorées de cauris et de colliers de perles. Les Bamoun font usage d'un masque lors du décès d'un membre de la tribu. Certains présentent de grosses bajoues, des yeux globuleux, et une coiffure en ajour ornée d'araignées stylisées.

Les Bamun, profondément islamisés, habitent une région à la fois pleine de reliefs boisés mais aussi de savanes. Ce grand territoire du nom de Grassland situé au sud-ouest du Cameroun est aussi le siège d'autres ethnies proches telles que les Bamiléké et les Tikar. Dans ces chefferies, on conserve un certain nombre de masques, de figures et d'objets usuels que l'on sort pour les employer à l'occasion de ...


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire