Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Kumu, Komo, Nsembu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kumu

Ex-collection art tribal africain allemande.
Masque africain nommé Nsembu, qui se produisait par paire masculin-féminin, il était utilisé par la société de sorciers Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Uituri. La surface est enduite d'un pointillage polychrome, allusion au monde animal, et aux pigments de couleur qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Patine mate. Hauteur sur socle adapté : 44 cm.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo. Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kumu, Komo Nsembu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Nsembu

Ex-collection art tribal africain française.
Masque africain nommé Nsembu, qui se produisait par paire masculin-féminin, utilisé par la société de sorciers Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Uituri. Une large bouche dentée et de petits yeux rapprochés forment des traits censés impressionner l'assemblée des initiés. Le masque est agrémenté de pointillés polychromes, allusion au monde animal et aux motifs pigmentés qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Patine mate. Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo. Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires: les Mbole, les Yela, les Lengola, ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lega Idumu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art tribal française.
Les sculptures primitives Lega dans l'art africain.Ce masque qui n'était pas destiné à être porté, mais manipulé au cours des rituels, affiche un visage circulaire, régulier, dans lequel un front ovoïde domine les orbites creusées en coeur. Les yeux en grain de café, aux paupières mi-closes, sont évidés. Des stries figurent les dents sur les lèvres entrouvertes. Une barbe de raphia est fixée aux contours inférieurs. Patine lisse satinée, dont le centre est enduit d'une croûte de kaolin. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Au sein des Léga, ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kongo Yombe à motif Pfemba
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Coupe Kongo

Ex-collection art africain belge.
Ce récipient rituel forme un objet de prestige réservé aux dignitaires. Il est supporté par une figure de maternité pfemba, et son couvercle orné d'une statuette masculine, sculptée en ronde-bosse. La cariatide, figure de femme assise en tailleur, nommée phemba ou pfemba, symbole de l'ancêtre mythique, est vraisemblablement associée aux cultes de fécondité. L'enfant sur ses genoux incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, tandis que le regard souligne la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Des scarifications en losanges couvrent le dos du personnage. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ...


Voir la fiche

490,00

Sculpture figurative Luba
Art africain > Statues africaines > Statues Luba

Ex-collection art africain française.
Scène naturaliste figurant un accouchement. Le buste du personnage central arbore les scarifications en losange qu'affectionnenent les Luba. Les coiffes étaient formées de tresses organisées autour d'une structure en métal. Les représentations féminines, dans la société luba, sont généralement associées à la royauté. En tant qu'intermédiaires politiques et spirituelles dans la royauté luba, des effigies sculptées à visée protectrice rappellent leur rôle central. L'oeuvre à multiples lectures rappelle en outre leur importance majeure dans la transmission de la vie. Patine sombre aux reflets bordeaux.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la ...


Voir la fiche

390,00

Masquette Fang du Ngil
Art africain > Masque africain > Masquette Fang

Ex-collection art africain française.

Rituels de justice et masques africains Fang. Bois tendre, patine sèche, résidus granuleux de kaolin. Hauteur sur socle : 28 cm. L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par le gorille. Les porteurs de ces masques , toujours en grand nombre, faisaient leur apparition la nuit , éclairés par des torches . Leur intervention était également liée à la fonction ...


Voir la fiche

95,00

Masque Tetela / Yela
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yela

Ex-collection art africain espagnole.
Masque circulaire , convexe, il se partage en deux couleurs végétales, l'une à base d'écorce rouge, la seconde de kaolin blanc, croûteux. Les larges bandes creusées sur sa surface pourraient évoquer les scarifications traditionnelles du clan. Les groupes Tetela et Yela sont d'origine Mongo et sont voisins. La sculpture des Tetela revêt des formes variées, empruntées aux clans qu'ils côtoient, parmi lesquelles des inspirations songye avec des oeuvres polychromes. Plusieurs ethnies divisées en lignages vivent étroitement intriquées au centre du Zaïre: les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko ,et sont dotées d'associations similaires. Cette proximité a généré certains emprunts stylistiques. Leur production artistique présente en effet ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Kongo Yombe Phemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi.
Cette figure de femme , portant une coiffe de dignitaire, symbole de l'ancêtre mythique  vraisemblablement associée aux cultes de fécondité, s'entoure d'un groupe de miniatures représentées dans diverses positions. Les deux figures sur ses épaules disposent d'une cavité abdominale dans laquelle une charge magique , bilongo , ou des reliques ont été introduites. La femme est installée sur une assise soutenue par des caryatides, qu'un chien janiforme, koso , médiateur entre les vivants et les morts, supporte également. Des scarifications en ...

Statuette perlée Bamileke
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Bamileke

Ex-collection art tribal belge.
Couleurs et chefferies dans l'art africain. Cette statuette masculine d'ancêtre, trapue , a d'abord été sculptée dans le bois pour ensuite être recouverte d'une toile de rabane incrustée de perles multicolores importées, à dominante rouge . Elle arbore un bonnet en pointe sur laquelle une toile de jute a été appliquée. Les mains sont placées sur son bas-ventre La physionomie affiche une expressivité distinctive de l'art tribal africain des régions du Grassland.
Chez les Bamiléké comme dans d'autres groupes ethniques, les objets d'art témoignaient de la place de leur propriétaire dans la société. Ainsi, les matériaux et les formes des objets variaient selon le statut social. Le roi Bamiléké , également appelé fon, garant de la fertilité ...

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et les masques africains Fang. Amples orbites concaves sous un haut front arrondi, bouche lippue en saillie formant une note de couleur dans ce masque blanchi, rainures parallèles renvoyant aux scarifications, constituent les traits marquants de cette sculpture faciale des Fang du Gabon.

L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par le ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Cavalier Sao Kotoko
Art africain > Cavalier > Cavalier Sao

Ex-collection art africain française.

Ce bronze est doté d'une patine cuivrée. Le guerrier représenté sur sa monture a la tête enveloppée dans un chêche identique à ceux des Touaregs.
Dans l’art africain, les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de ...


Voir la fiche

40,00

Maternité Kongo Yombe Pfemba
Art africain > Maternité > Statue Phemba

Ex-collection art africain italienne.

Sculpture Kongo de type réaliste, nommée Phemba ou Pfemba, elle incarne l'ancêtre du clan, figure féminine médiatrice. Les enfants incarneraient la transmission matrilinéaire du pouvoir. Des scarifications parsèment son buste. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, le regard évoque la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Patine lisse noire aux reflets grenats.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ...


Voir la fiche

390,00

Statuette fétiche Teke Buti
Art africain > Statues africaines > Fétiche Teke

Figure à la morphologie singulière, bel objet de décoration dépourvu de bras et doté d'un buste en tonneau annelé. Elle est portée par d'épaisse jambes dont les pieds sont endommagés. Ces fétiches étaient en général toujours chargés rituellement d'éléments magiques, ce qui n'est pas le cas ici. Patine brun noir satinée.
Etablis entre la République du Congo, la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chefs de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié ,conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le puissant sorcier guérisseur ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Cihongo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, le puissant pendant masculin du masque Mwana Pwo est le cihongo . Ces masques sont dansés par des professionnels itinérants. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque incarnant un esprit symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements. Patine sombre maten, abrasions et fissures ...


Voir la fiche

350,00

Figure féminine Baoule Waka sona
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Baule

Ex-collection art tribal africain française.
Souvent nommée "colon" mais incarnant parfois cependant un type de "conjoint idéal" selon les critères individuels ("African Art Western Eyes, Baule", Vogel, p.253 à 257), cette figure féminine arbore un casque et une jupe à pontillés. Le personnage sculpté présente toutefois les caractéristiques ethniques traditionnelles : scarifications en usage et coiffure rassemblée en coques. Légères fissures de dessication. Patine lisse polychrome. Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers ...

Grand masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain allemande.
Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est strié de lignes enduites de pigment blanc. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se poursuit en haute crête sagittale. Les paupières et la bouche telle un bec forment des volumes saillants. Patine mate, abrasions, légers manques.  Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. ...


Voir la fiche

390,00

Masque Douala Nyatti polychrome
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Douala

Ex-collection art africain allemande.

Masque africain planche, très graphique, surmonté de cornes en arceau. Il s'agit d'un visage stylisé, étroit, de bovidé (nyatti), flanqué de deux ailettes indiquant des oreilles. La pièce est agrémentée de motifs géométriques de couleurs contrastées. Une lame métallique figurant la langue prolonge l'ensemble. Patine abrasée. Sculptés par les sculpteurs de Douala dans la baie du Cameroun, ce type de masque zoomorphe étaient produits pour les initiés de la société ekongolo, toujours active, dans le but d'honorer les ancêtres à l'occasion de cérémonies rituelles, et se portaient comme un casque. Ce masque était également chargé, selon l'explorateur Zintgraff, de chasser les non-initiés, ce qui était également le rôle des masques Oku du ...

Tête perlée en terre cuite
Art africain > Terres cuites > Tête perlée

Ex-collection art africain britannique.
Réalisée dans les Grasslands camerounais selon la technique décorative traditionnelle utilisant des perles de verre multicolores, cette tête reproduit les célèbres effigies de souverains. Minutieusement appliquées sur une surface en terre cuite, les perles accentuent grâce à des couleurs fortement contrastées les traits et la coiffe royale, tandis que de la poudre de padouk relève l'intérieur des oreilles et de la bouche. Dans l'art africain, le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait ...


Voir la fiche

150,00

Masque Dogon
Art africain > Masque africain > Masque Dogon

Ex-collection art africain française.

Ultra minimaliste, ce masque africain se réduit à un volume incurvé percé de triangles pour les yeux. Le nez, prolongé au sommet d'une protubérance s'apparentant à une tête animale, en forme l'unique relief. Patine brute, surface érodée. Le peuple dogon est renommé dans l'art africain pour les mythes et les croyances relatives à sa cosmogonie.
Sa population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya).Ils produisent plus de 80 types de masques , dont les plus connus sont les Kanaga , Sirigé , Satimbé , Walu . La plupart d'entre eux sont utilisés par les initiés ...


Voir la fiche

240,00

Sceptre Yoruba Oshé Shango
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sango Yoruba

Ex-collection art africain italienne.
Figure d'adepte du dieu Sango, portée de la main gauche au cours des danses rituelles, elle est coiffée de la double hache représentant les haches de pierre que le dieu précipiterait sur terre au cours des tempêtes. La physionomie est caractéristique de l'art Yoruba, s'illustrant par les larges yeux en amande et les scarifications jugales. Ces figures représentent au travers de leur coiffe, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier serait l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Il était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité, et vénèrée car elle apporterait aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Fon Botchio
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Botchio Fon

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette sculpture figurant un homme agenouillé devant une calebasse est ficelée de cordelettes et de rubans en textile, les yeux sont incrustés de cauris à l'instar de la coiffure, le tout étant enduit de matières sacrificielles. Les bras se composent de cornes d'ovins et des chaînettes lient symboliquement la bouche du personnage. Patine mate croûteuse.

Les fétiches botchio, sous différentes tailles, sont cachés aux yeux du public. C'est le devin qui les confectionne tout en ayant recours à la divination du "fa" qui divulgera les formules animistes et précisera les matériaux à utiliser lors de la conception du fétiche afin que sa sacralité soit entérinée.

La multitude des dieux fon (les vodun), similaires à ceux des Yoruba sous ...


Voir la fiche

Vendu