La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Chokwe animalier
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain allemande.
Les Tschokwe, dans l' art tribal africain , disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques africains , en bois, liés aux ancètres, à des fins sociales variées : le masque cikugu, le cihongo, le masque pwo, kalelwa, cikunza, mais aussi ce type de masque animalier dont il existe des variantes, qui était porté sur une base de vannerie. On lui adjoignait également des tissus de coton colorés et divers petits objets.
Patine brun rouge satinée.
Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de l'Angola, mais également au Congo et en Zambie. Suite à différentes alliances, ils se mêlèrent aux Lunda qui leur enseignèrent la chasse. Leur organisation sociale a ...


Voir la fiche

230,00

Statue Lega du Bwami
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

Collection art tribal africain allemande.
Dans l'art africain, cette sculpture anthropomorphe des Lega, dépourvue de bras, était destinée à un initié du Bwami .
Elle faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations.
L'enseignant guidait l'aspirant lega dans un lieu où étaient exposés masques lega africains et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons.
Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami,le kongabulumbu , à grands frais pour les ...


Voir la fiche

100,00

Figure d initation Lega du Bwami
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain belge.
Cette statuette africaine "iginga" des Lega, à vocation didactique, figure un personnage aux mains réunies devant la poitrine, porté par des jambes réduites, crénelées, aux pieds ronds et digités. Le visage est à l'image des masques produits par le groupe.
Patine nuancée brun doré, fissures et résidus de kaolin sur la tête.
Chez les Lega, l'enseignant de la société initiatique Bwami guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, ...


Voir la fiche

100,00

Statuette d initiation Lega Iginga
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain suisse.
Figure sculptée associée à un proverbe ou un dicton, dont les seuls initiés du Bwami pouvaient déchiffrer et comprendre la portée symbolique. Proportions inventives, rectangulaires, pour ce petit personnage dont la tête reprend les canons des masques Lega. Pieds et mains sont digités, les mains réunies devant le buste. Patine mate, veloutée, fissures de dessication. L'art africain des Lega , Balega, ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète ...

Masque Songola du Nsindi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain portugaise.
Masque africain plane, percé d'orifices circulaires et rectangulaire pour la bouche incisée de dents. Les arcades sourcilières, en relief, mettent en valeur un regard exorbité. Patine bicolore craquelée.
Hauteur sur socle : 55 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye, l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres sculptures étaient ...


Voir la fiche

110,00

Masque Songola
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain belge
Masque africain de forme rectangulaire, attribué au bourreau et destiné aux plus hauts gradés de la société Nsubi, cette dernière initiant également les épouses. Ce masque emprunte certains traits des masques Kumu et Mbole.

Hauteur sur socle : 48 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, ...


Voir la fiche

110,00

Statue Dogon Bombou-Toro
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dogon

Art africain traditionnel des Dogons du Mali
Caractéristique de la partie centrale de la falaise de Bandiagara , Bombou-toro, cette figure hermaphrodite se distingue grâce au bloc circulaire des épaules, de longs membres graciles, une poitrine conique, des motifs scarifiés. Patine mate croûteuse. Dépôts libatoires incrustés. Fissures. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé, relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon, le Wagem, ...


Voir la fiche


Vendu à 390.00 Trouver un objet similaire

Couple d ancêtres Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Dogon

Ex-collection art africain  Polargo USA 1955 - Mercier Belgique 1978.

Ces figures mythiques protectrices évoquent sans doute le couple primordial, associé aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Des têtes ovoïdes dont l'arête nasale rejoint le cimier reposent sur des mentonnières discoïdes. Le volume du corps sculpté en un bloc se présente en plans aigus, stylisés, bras accolés au buste, une saillie ombilicale affirmant le lignage, et des jambes semi-fléchies semblant s'enfoncer dans une base circulaire. Patine sèche croûteuse. Fissures de dessications. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. ...


Voir la fiche


Vendu à 200.00 Trouver un objet similaire

Masque heaume Senoufo Poniugo Korobla
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Senoufo

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain senoufo, orné d'un pastillage polychrome, possède une large gueule dentée des oreilles tubulaires, des cornes et des crocs, et une figure sommitale disposant d'une cupule. Ce masque disposant d'une tête ronde, pupilles exorbitées, large mâchoire dentée et oreilles zoomorphes, est nommé "cracheur de feu" (Korobla). Il est parfois accessoirisé d'attributs magiques. Le motif du caméléon renvoie à l'animal emblématique ayant précédé à la création des êtres humains et symbolise la connaissance, la cupule étant destinée à des substances magiques. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le ...

Maternité Baoule Waka Sona
objet vendu
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Baoule

Ex-collection art tribal africain française.
Probablement l'incarnation d'une déesse féminine, cette figure de jeune femme, représentée assise sur un siège royal, allaite son enfant. Les cicatrices chéloïdes traditionnelles sont soigneusement ciselées, des bijoux indiquent son statut et des tresses rassemblées en coques forment une coiffure raffinée. Ces statues étaient conservées sur l'autel bo osu où des sacrifices étaient rendus aux esprits. Patine mouchetée.
Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Baule Waka Sona
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoule

Ex-collection art africain française.
Une barbe étirée en longueur forme l'élément distinctif de cette statue Baoule. Les ornements tégumentaires du personnage sculpté, minutieusement gravés, expriment le concept de beauté des Baoulé, constante dans l'art traditionnel africain : nombreuses scarifications en damiers et coiffe sophistiquée. Patine brune incrustée d'ocre, satinée.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, ...


Voir la fiche

290,00

Maternité Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Maternité Baoule

Ex-collection art africain suisse.
Outil de communication avec le monde spirituel ou blolo , favorisant la fertilité , cette sculpture figurative de femme présentant un nouveau-né dispose des canons de beauté baoulé, tels l'élégante coiffure en tresses agencées en cimier et chignons s'achevant en natte dans la nuque , les motifs scarifiés en relief parcourant le visage , et les mollets ronds en saillie. Les paupières sont closes méditativement dans un visage aux traits réguliers .
Ces figures recevaient des offrandes et des libations huileuses. Des zones de brillance particulières localisées aux saillies du buste résultent de frottements répètés . Les traits du visage ont également été soumis à une abrasion caractéristique.
Deux types de statues sont produites par les ...


Voir la fiche


Vendu à 185.00 Trouver un objet similaire

Epingle à cheveux cérémonielle Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Epingle Dogon

Collection art africain Jan Putteneers en vente.

Cette sculpture dogon, bijou figuratif traditionnel, ornée d'un sujet zoomorphe , accompagnait la tenue cérémonielle de chefs religieux hogon responsables du culte du lébé , le serpent mythique, et des prêtres du Binou. Les petits objets en métal façonnés selon la technique de la cire perdue étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le plateau de Bandiagara ont en effet mis à jour des vestiges de sites sidérurgiques antérieurs au XVe siècle, date de l'arrivée des Dogon. Les forgerons forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils, et travaillent également le bois. "Maîtres du ...

Masque Dan Déanglé
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Les masques africains dan zapkei ge sont chargés de prévenir les incendies en veillant sur les feux domestiques. Ils se portent accessoirisés de bonnets, de tresses, de cape de textile et de raphia, le plus prestigieux d'entre eux étant le go ge , masque royal réservé aux évènements exceptionnels. Ce sobre exemplaire est agrémenté d'une coiffure tressée, dont les deux nattes encadrent le visage. Le visage fin dispose de lèvres saillantes. Patine lisse, veloutée, enduite d'argile.
Pour les Dan, ou Yacouba, vivant à l'ouest de la Côte d'Ivoire et au Libéria, la force "dü" qui animerait le monde se manifesterait dans les masques sculptés. C'est de cette façon qu'elle cherche à apporter la connaissance à l'homme afin de lui apporter ...


Voir la fiche

175,00

Masque Dan Déangle
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Mettant à l'honneur la beauté des jeunes filles Dan, le masque africain Déanglé est coiffé de fines tresses serrées. Surface lisse, douce et satinée.
Réputés dans l'art africain, les Yacouba, appelés aussi Dan, sont connus pour leurs masques et leurs danses traditionnelles, sacrées ou profanes. Leurs masques, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théatrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Pour les Dan, ou Yacouba, vivant à l'ouest de la Côte d'Ivoire et au Libéria, la force "dü" qui animerait le monde se ...


Voir la fiche

175,00

Statue d ancêtre Mumuye
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mumuye

Ex-collection art tribal anglaise.
L'art africain Mumuye et l'intrigante anatomie de ses statues traditionnelles. Oeuvre du sculpteur nommé rati ou encore molabaiene, cette effigie féminine des Mumuye dispose d'un long buste cylindrique sur lesquels pointent des seins réduits et un ombilic saillant. Le volume arrondi des épaules se prolonge de bras plats écartés du torse, interminables, et dont l'encoche suggère le mouvement. Les blocs des jambes dépourvues de pieds sont creusés de cannelures parallèles . Les yeux sont tracés dans le bois et des scarifications en diagonale encadrent l'incision formant la bouche. Les pendants latéraux caractéristiques de l'ethnie seraient associés à une coiffure en casque, flanquée ici d'une double crête sagittale, ou aux lobes d'oreilles des ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mumuye Lagalagana
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Mumuye statue

Ex-collection art tribal africain britannique.
Une conception peu commune, rythmée, pour les figures sculptées mumuye : le bloc des épaules se prolonge latéralement de bras plats, dominant un buste en colonne sur lequel se distinguent des seins minuscules. En rappel des volumes supérieurs, une réalisation en arche pour les membres inférieurs. Le cimier sagittal forme avec les oreilles distendues par les boucles, uniquement portées par les femmes de l'ethnie, comme un étrange casque guerrier.
Belle patine lustrée abrasée localement, résidus de pigments rouges sur la tête.
La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une ...


Voir la fiche


Vendu à 210.00 Trouver un objet similaire

Masque Senoufo Kpeliye
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Senoufo

Ex-collection art africain française.
Les masques africains des Sénufo sont portés par les membres masculins de la société du Poro, institution qui contrôle la vie politique et économique.
Des ailettes de formes variées alternent sur les contours de ce visage étroit surmonté d'excroissances. "Kpélié" signifiant "masque qui saute", il est aussi porté lors des initiations marquant symboliquement une mort suivie d'une renaissance.
Patine sombre, incrustations résiduelles granuleuses.
Conservés dans l'enclos sacré nommé sezang afin de les soustraire au regard des non-initiés, leur fonction consiste à honorer les anciens ou encore apparaître lors de funérailles. Les masques anthropomorphes chasseraient principalement l'esprit du défunt de son lieu de ...


Voir la fiche


Vendu à 130.00 Trouver un objet similaire

Masque Senoufo Kpeliye
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Senoufo

Ex-collection art tribal africain française.
Dans l'art africain, les masques des Sénufo sont portés par les membres masculins de la société du Poro, institution qui contrôle la vie politique et économique.
Des excroissances de formes variées alternent autour du visage de ce masque étroit. Il est surmonté d'une scène animalière sous la forme d'un motif sculpté stylisé.
Patine de couleur noire, granuleuse.
"Kpélié" signifiant "masque qui saute", ce masque africain est aussi porté lors des initiations marquant symboliquement une mort suivie d'une renaissance. Conservés dans l'enclos sacré nommé sezang afin de les soustraire au regard des non-initiés, leur fonction consiste à honorer les anciens ou encore apparaître lors de funérailles. Les masques ...


Voir la fiche

130,00

Appui-nuque à caryatides Luba
objet vendu
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Luba

Ex-collection art africain belge.
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Les figures ornant cet appui-nuque devant préserver la coiffe complexe de son propriétaire se réfèrent à la royauté luba. Mais les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine brune moyen abrasée.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis ...

Masque Pende Mbangu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain allemande.
Les masques africains "de maladie" Pende Mbangu (bouche déformée) ou Bwala-Bwala , illustrent, par leurs traits outrés, le malade en crise d'épilepsie ou le résultat d'une paralysie faciale causée par des rituels de sorcellerie. Le danseur qui porte ce masque de comédie est coiffé d'un chapeau en plumes gifuatu de pintade, de coucal ou de touraco, ou du lumbandu , une couronne de feuilles. Il est également souvent équipé d'une bosse sur le dos, exagérant alors l'aspect handicapé du personnage. Ce masque des Pende établis dans le haut-Kwango se distingue par son nez coudé et une bouche déformée. Il est également rehaussé de couleurs contrastées, ici faiblement perceptibles. La coiffure composée de fibres végétales et de toile brute est ...


Voir la fiche


Vendu à 195.00 Trouver un objet similaire