La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque en bronze Akan Ghana/Côte d Ivoire
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Ashanti

Ex-collection d' art africain française.
Les Ashanti, Asante, maîtrisaient l'art de la fonte à la cire perdue, le métal cuivreux étant sacré, afin de produire des objets rituels et de prestige, tels les Kuduo en laiton qui étaient destinés, outre le stockage de poudre d'or, aux cultes domestiques familiaux et royaux. Ce masque semi-sphérique destiné à être suspendu est orné d'une abondance de fins motifs décoratifs. Patine sombre aux incrustations vertes.
Les Ashanti forment une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), du groupe des Akans , habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la partie centrale et méridionale du Ghana, elle parle un langage du groupe Twi . Ce peuple considère la femme comme arbitre final de ...

Statue Baule Waka sona
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoule

Statue d'ancêtre d' art africain Baoulé, ce Waka-Sona, Waka sran, " être de bois " en Baoulé, incarne un assié oussou,  être de la terre, génie de la nature. Il fait partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ou "komienfoué", ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà ou blolo . Le second type de statues sont les époux de l'au-delà, masculine, le blolo bian ou féminine, le blolo bia.
Afin de leur apporter de la tenue, les barbes tressées des hommes baoulé étaient enduites de beurre de karité. .  Patine satinée noire. Erosions.


Voir la fiche

180,00

Figure d ancêtre Ndengese Totshi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ndengese

Ex-collection art africain allemande.
La coiffure évasée surmontée d'un appendice sommital est caractéristique des coiffures acquises par les chefs Totshi appartenant à l'association ikoho et évoque des proverbes particuliers . Elle symbolise le respect, l'intelligence et la maturité. Le visage semble en méditation. Le cou présente des annelures. Des scarifications losangiques en relief, dans le but de se différencier socialement et esthétiquement, sont tracées sur le buste. Les mains jointes mettent en valeur l'ombilic saillant. Patine brun foncé abrasée, incrustations résiduelles ocrées. Fissures de dessication.
Peuple d'Afrique centrale établi au Kasaï, voisin des Kuba, les Ndengese forment l'un des clans issus d'un ancêtre commun Mongo , certains d'entre eux ...


Voir la fiche

Faire offre

390,00

Coiffe Bamileke "Juju Hat"
objet vendu
Art africain > Coiffes et chapeaux, parures de têtes > Chapeau Bamileke

Les somptueuses coiffes Bamileke dans l' art africain .
Parure africaine de prestige, portée par les notables, cet exemplaire offre une garniture de plumes fuschia.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songola
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Collection art africain française.
Masque africain plane à suspendre, dont les reliefs se résument aux arêtes divisant le visage. La bouche béante lui confère un caractère très particulier. Patine blanche granuleuse, érosions.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola ou encore Babili , ou Goa , sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres sculptures étaient conservées dans ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songola Nsubi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain française.
Enduit de teintes contrastées, ce masque africain était destiné aux plus hauts gradés de la société Nsubi, cette dernière initiant également les épouses. Ce masque presque plane, où le front et de l'arête nasale forment un léger relief, emprunte certains traits des masques Kumu et Mbole. Le nez endommagé porte un agrégat résineux.
Patine mate veloutée.
Hauteur sur socle : 46 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte ...


Voir la fiche

180,00

Masque Songola Nsindi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain belge
Surfaces planes et angles aigus pour ce masque des Songola dont la bouche formerait comme un museau. Réduits à l'essentiel, de larges orifices circulaires composent les yeux. Epaisse patine de kaolin.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye, l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres sculptures étaient conservées dans des paniers comme chez les Lega. ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Nkpasopi Akye, Attié
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Attié

Ex-collection art africain française.
Sculptée dans un bois dense et ornée selon des critères esthétiques permettant de "capter" l'esprit auquel le médium ou le guérisseur s'adresse, cette maternité enduite d'argile blanche, présentant la morphologie galbée des statues Nkpasopi , dispose d'une somptueuse coiffure organisée en chignons. Elle maintient les jambes dodues d'un enfant agrippé à son dos. Ce type de statues étaient évaluées d'après l'efficacité des rites les mettant en scène. Dans la plupart des cas, ces statues servaient de médiateur entre les guérisseurs et les esprits qui s'emparaient d'eux, et elles sont encore utilisées de nos jours. Légères fissures de dessication. Les populations lagunaires de l'Est de la Côte d'Ivoire comprennent majoritairement les Attié, ...

Masque Ogoni Elu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ogoni

Ex-collection art africain britannique.
Ce masque africain nommé Elu se compose d'un visage ovale aux épaisses lèvres relevées de pigment bordeaux, coiffé d'une figure anthropomorphe qui pourrait symboliser un ancêtre.
Patine mate abrasée, fissures de dessication.
Les Ogoni vivent le long des côtes du Nigeria, près de l'embouchure de la Cross-River, au sud des Igbo et à l'Ouest des Ibibio. Leurs sculptures varient de village en village, mais sont principalement renommées pour certains de leurs masques à machoîre articulée dévoilant des dents pointues. Leurs masques étaient généralement portés lors des funérailles, des festivités accompagnant les plantations et les récoltes, mais aussi de nos jours pour accueillir des invités de marque. Les manifestations ...


Voir la fiche

290,00

Massue "casse-tête" Pende
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Massue Pende

Ex-collection art africain française.
Massue-sceptre cérémonielle dont la hampe porte un motif sculpté à l'image du masque africain de chef "phumbu". La massue est creusée d'une cavité. Bois orangé, satiné, enduit d'une patine noire partiellement abrasée.
Fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 50 cm.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya, réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son ...


Voir la fiche

290,00

Panneau velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Velours Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...


Voir la fiche

120,00

Masque cimier Tyi wara Bamana
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Cimier Ci Wara

Ex-collection art africain belge
Cette variante particulièrement stylisée de la sculpture africaine Ci Wara des Bambara, Bamana, présente une structure verticale ajourée évoquant l'antilope. Des stries gravées sur la surface figurent le pelage.
Patine mate, érosions et fissures de dessication.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une toque en vannerie, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn, association dédiée aux travaux agricoles. Les masques parcouraient le champ en ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Bariba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Bariba

L' art africain au Bénin.

Il existe très peu de statues issues de l'ethnie Bariba qui se situe dans la région de Borgou au Bénin.
Il s'agit d'une statue féminine toute en rondeurs, en position de dévotion. La pièce est couverte d'une patine miel claire en raison des libations faites à l'aide de karité. On retrouve une parure de perles multicolores autour du cou, des poignets et de la taille.
De fines scarifications sont présentes sur le bas du visage. Les yeux sont larges et mi-clos.
Ces éléments ne sont pas sans rappeler certaines statuettes Ewe.


Voir la fiche

Vendu

Masque Rungu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Rungu

Ex-collection art africain suisse.
Masque africain naturaliste, percé de grand yeux cerclés d'une rainure et d'une large bouche. Le nez court, pointu, est incisé d'une scarification traditionnelle courant jusqu'au front, tandis que des traits parallèles s'inscrivent sur le visage. Les fonctions de ce masque demeurent méconnues.

Belle patine satinée, mouchetée, petits accidents, fissures de dessication.
Tribu du groupe Tabwa, les Rungu sont établis dans une région comprise entre la R.D.C. ( Rép. Démocratique du Congo), la Zambie et la Tanzanie. Sous l'influence des Lubas et Bemba voisins, les Rungu ont produit des objets de prestige destinés aux dignitaires, tabourets, peignes, cuillères et sceptres, fréquemment ornés de figures de couples ou de jumeaux. ...


Voir la fiche

Faire offre

280,00

Masque cimier Koni "Sogi ni kun" Bambara
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Cimier Bamana

Les masques Ti-wara dans l' art africain .
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers des masques cimiers dont cet exemplaire forme une rare version abstraite issue de la région de Sikasso, accompagnée de figures féminines stylisées. Patine mate veloutée, fendillements.
Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une toque en vannerie, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn , association dédiée aux travaux agricoles. Les masques parcouraient le champ en bondissant afin de chasser de celui-ci les nyama, effluves maléfiques, et de détecter tout danger, ou de débusquer les génies malfaisants pouvant ravir l'âme des plantes cultivées ainsi ...


Voir la fiche

Faire offre

280,00

Statue Lobi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Lobi Bateba

Collection art africain belge.
Un bateba ou un ancêtre lignager s'élève d'un fragment de piquet dont la base est ravinée. Le buste porté par des jambes semi-fléchies s'incline vers l'arrière, faisant bomber l'abdomen sur lequel reposent les mains. La tête massive, aux traits horizontaux, porte une épaisse crête associée au type de culte.
Épaisse patine grisâtre aux résidus ocrés. Fissures de dessication.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, certains d'entre eux vivent également au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi, venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara, ...


Voir la fiche

200,00

Fétiche Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Luba

Ex-collection art africain belge.
Cette statuette africaine dotée d'une coiffure étagée est fichée au centre d'une coupe symbolisant celles utilisées par différentes sociétés Luba, médiums de la société Kilumbu , Bilumbu,  ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours.  Les physionomies de ces personnages incarnant les esprits tutélaires manifestent une paisible intériorité.  D'après certains Luba cependant,  bien que femme, elle représenterait le premier devin Luba, et serait aussi une allégorie de la royauté liée à la puissante société du Mbudye associée au pouvoir royal. Des masques kifwebe apparaissent sur les flancs du vase.
("Luba" Roberts ; "Luba", F.Neyt.) Patine brune satinée. Fissures de dessication, léger ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Bambara Nyeleni
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Bambara

Ex-collection art africain française.
Cette statue africaine de "petite préférée", Nyeleni en Bambara représentée frontalement, porte une crête striée, des oreilles en saillie losangique, un profil aigu. Le buste scarifié affiche les symboles de fécondité que sont les seins en obus, et l'abdomen proéminent. Patine mate claire.
Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala et qui maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro. De grandes fêtes masquées cloturent les rites d'initiation de l'association dyo et le rituel du gwan des bambara dans le sud du pays bambara. Etalées sur ...


Voir la fiche

480,00

Masque Kota Mahongwe Mboho/Etoumbi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kota

Ex-collection art africain française.
Masque africain Mahongwe, dont la structure concave s'achevant en pointe et offrant des traits en relief aurait inspiré nombre d'artistes cubistes. Cependant, malgré sa similitude avec les visages des "Demoiselles d'Avignon" de Picasso, le masque du musée Barbier-Mueller à Genève fut ramené en Europe bien après la création de la célèbre toile.
Patine érodée.
Les Mahongwé ( mahongwe) sont environ 15000 installés à l’est du Gabon. Proches des Kota ils sont connus pour leurs figures de gardiens de reliquaires semblables aux têtes de Naja déployées et couvertes sur la face de fils de cuivre juxtaposés. Les Mahongwe, Obamba, Shamayé et Sango forment avec les Kota un groupe disposant de rites et société similaires. C'est dans la ...


Voir la fiche

340,00

Sculpture Lega Sakimatwematwe
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

L' art africain et les supports d'initiation au Bwami chez les Lega.
Sculpture tribale africaine de type Lega Sakimatwematwe (Multi-têtes) destinée à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central autour duquel se superposent des visages. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...


Voir la fiche

240,00

Masque Guro éléphant
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Les masques africains animaliers du groupe Dié dans l' art africain Gouro.
Des teintes vives pour ce masque zoomorphe glorifiant un pachyderme. Les motifs décoratifs peints de tons contrastés accentuent les détails de cette composition sculptée. Patine légèrement abrasée, petits accidents.
Organisés en lignages, les Gouros constituent les voisins occidentaux des Baoulé. Leurs sculptures respectives, par leur morphologie, témoignent de leurs rapports étroits. Prêtre et devin se partagent les fonctions rituelles prédominantes chez les Gouro. Les associations secrètes vouent un culte aux génies de la nature, à travers les masques dans lesquels les esprits sont censés résider. Leurs esprits protecteurs appelés zuzu étaient vénérés grâce à des statues placées sur des autels. ...


Voir la fiche

Vendu