La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque heaume Bembé Echawokaba
Art africain > Masque Africain > Masque Bembé

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain était utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Kalunga , Alunga , exerçant un contrôle social sur le clan , et responsable des danses publiques et des cérémonies précédant la chasse. Masque heaume incarnant le dieu Alunga, il dispose de quatre hautes et larges orbites concaves munies d'une pupille conique en relief. Des excroissances , sur lesquelles étaient fixées des plumes, évoquent de petites oreilles ou des cornes . Sa base circulaire est elle aussi dotée de perforations afin de pouvoir fixer la parure de raphia devant dissimuler son porteur. Evocation d'un esprit de la forêt, ce masque était conservé dans les grottes sacrées et c'est lors des fêtes associées à la chasse et aux cultes des ancêtres qu'il ...


Voir la fiche

480,00

Reliquaire polychrome Kouyou
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Reliquaire polychrome Kouyou

Ex-collection d'art africain S.E. M. Lamine Aidara.
Tribu voisine des Punu,installés sur les rives de la rivière Kuyu, les Kouyou étaient jadis divisés en deux clans totémiques : à l'Ouest celui de la panthère, et à l'Est celui du serpent. Une association masculine secrète, Ottoté , jouait un rôle politique important dans la nomination des chefs. L'initiation des jeunes gens se terminait par la révélation du serpent dieu Ebongo représenté sous la forme d'une tête. Les danses kibe-kibe qui accompagnaient la cérémonie réactivaient les étapes successives de la création. Le clan de la panthère avait un tambour pour emblème. De son côté, celui du serpent possédait des têtes sculptées se référant à l'ancètre mythique , Oso , peintes de couleurs vives, sur des bâtons que le manipulateur, ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Lengola
Art africain > Statues statuettes > Statue Lengola

Ex-collection art tribal française.
L'art africain stylisé des tribus de la forêt
Volumes cubiques et angles aigüs composent cette statue Lengola, dont les caractéristiques se rapprochent des sculptures Metoko. Un visage taillé en méplat, aux orbites abritant deux larges paupières baissées, s'achève en une mâchoire géométrique à l'extrémité de laquelle la bouche est juste incisée. Les bras courts, écartés du buste rectiligne, sont dotés de larges mains digitées. Les hanches en tablier sont prolongées de membres tubulaires parallèles sur des pieds arrondis.
Fissures, belle patine satinée et abrasée. Cette effigie masculine cultuelle est issue des Lengola , vivant près des Metoko au centre du bassin congolais entre les rivières Lomami et Lualaba, peuple de la forêt ...


Voir la fiche

480,00

Masque Ligbi, Djimini, polychrome
Art africain > Masque Africain > Masque Ligbi

Ex-collection art africain française.
Au sommet, trois bec incurvés de calaos d'Abyssinie (yangaleya) s'agencent pour composer la coiffe de ce visage aux larges paupières baissées , scarifiées. Des appendices latéraux équilibrent la structure, tandis que le relief d'un nez rectiligne et d'une étroite bouche en saillie confère un caractère altier.
Patine huilée brun sombre aux reflets dorés.
Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo, puisqu'ils chargeaient des Senoufo ou des Mandé de sculpter leurs masques. C'est la raison pour laquelle certains éléments ont été intégrés dans les masques liés à la société du do . Cette tradition masquée a été conservée pour se manifester lors des ...


Voir la fiche

280,00

Masque Tchokwe Pwo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain française.
Masque africain intervenant au cours des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, la mukanda , marquant entre autres la fin du lien privilégié entre un fils et sa mère. Cet exemplaire, symbole de la première ancêtre, offre des chéloïdes en damiers formant des bandes sur les joues. Une épaisse coiffe composée de bandes et cordelettes de coton , fixées au bandeau frontal, évoque celle, enduite d'huile et d'argile rouge, des femmes de la tribu, tandis qu'un lainage ocre-rouge compose une cagoule tissée. Surface lisse et satinée. Incrustations localisées de pigments ocres.
Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, incarnent un ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Dogon
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Collection art africain française.
Cette figure pourrait représenter Ya Sigine , femme dont le rôle est d’être le contrepoids de la toute-puissance masculine dans l’ordre social et politique au sein de la société dogon. Cette figure, Ya Sigine , incarnerait l'ancêtre mythique qui aurait dérobé les masques à des êtres surnaturels, faisant captif un vieillard Albarga initié aux secrets des masques. La femme initiée à la Ya Sigine est depuis lors la seule femme pouvant participer aux rituels dogon et bénéficiant de funérailles masquées. Dans la louche dont elle dispose serait contenue la puissante nyama . Ya Sigine est représentée de manière constante sur les masques satimbe qu'elle surmonte également : le regard est tendu vers l'horizon, la poitrine est droite, mais surtout ...


Voir la fiche

490,00

Coiffe chapeau Bamileke/ Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chapeau Bamileke

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cet exemplaire de parure africaine de prestige, portée par les notables, se déploie en plumes multicolores. C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des ...

Statuette d initiation Lega
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Lega

Ex-collection art tribal française.
L'art africain des Lega , Balega , ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés ...


Voir la fiche

Vendu

Nain de cour Bénin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Nain Bénin

Dans l'art africain, l'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba.
Les nains de l'entourage du roi, qui firent leur apparition au XVe siècle, étaient destinés non seulement à la diversion, mais également à la surveillance. Des dons occultes leur étaient en effet attribués.
Personnage aux jambes arquées, l'effigie présentée se distingue par sa coiffe et sa barbe composées de pastilles circulaires. Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres codifiées célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Guéré

Les masques africain guéré sont réputés pour être des pièces complexes tant en termes de formes que de matériaux.
Si l'on peut observer certaines similitudes avec les masques dan, telles que le front bombé, le nez et la forme générale du visage, les yeux sont ici globuleux et en projection extrême.
Sur cette pièce se dessine une large bouche agrémentée de dents disparates. Le front est divisé en deux par une arête médiale.
Comme souvent sur les masques guéré, on retrouve un imposant ornement périphérique, ici en cordelettes polychromes.

Les Guéré sont une ethnie issue d'une région forestière le long de la frontière Ouest de la Côte d'Ivoire. Ils font partie d'une peuplade plus large du nom de Wé comprenant également l'ethnie Wobé avec laquelle les Guéré ont en ...


Voir la fiche


Vendu à 250,00 Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Marionnette articulée Janus Maaniw Bozo
objet vendu
Art africain > Marionnettes > Marionnette articulée Janus Maaniw Bozo

Dans l’art africain, les marionnettes Bozo sont zoomorphes ou anthropomorphes.
Il s’agit d’un buste féminin janus pourvu de bras mobiles amovibles. Au sommet trône un buste similaire janus également dont les bras sont fléchis, paumes de mains visibles. Il repose sur une base conique lui permettant d'être porté comme un masque cimier sur le haut de la tête.

Comme de tradition chez les Bozos, la pièce est dotée d’une très riche polychromie. Ces marionnettes participent aux différents spectacles qui s’organisent à l’initiative des jeunes des villages, principalement dans la région de Ségou.
Au Mali, l'invention de la marionnette est attribuée aux génies de la brousse qui enlevèrent Toboji Centa, un pêcheur bozo.
Pendant son séjour chez les génies, l'homme ...

Masque zoomorphe Wé, Guéré
Art africain > Masque Africain > Masque Wé

Ex-collection art tribal française.
Masque africain d'"épouvante" incarnant un ancêtre, cet objet est doté, pour les Wé du sud-ouest de la Côte d'Ivoire, d'une puissance renforcée par les accessoires qui l'accompagnent. En l'occurence, une barbe composée de raphia, clochettes, crocs et cornes, fixées à un bourrelet de tissu souligné de colliers de perles tubulaires enduites d'un onguent rituel. La large mâchoire béante est ourlée d'une étoffe durcie que maintient une cordelette, donnant l'apparence d'épaisses lèvres. Le front en casque, dont les sillons relevés de pigments rouges sont galonnés de clous de laiton, s'orne de deux oreilles circulaires zoomorphes. Résidus de kaolin blanc, surface mate. Les Dan, au nord, et les Wé du sud (comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est ...


Voir la fiche

380,00

Figure d autel Dogon Tellem
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Art africain Dogon.
Cette effigie féminine au visage altier adopte une attitude cérémonielle qui contraste avec la présence sur ses genoux de figures de couple Nommo, ancêtres mythiques nés du dieu Amma, sous la forme d'enfants. Ces derniers soutiennent la poitrine affaissée dans une attitude similaire, bras dressés. Surface mate irrégulière, bois érodé, raviné, fissures et restaurations indigènes. Les statues africaines tribales des Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent ...


Voir la fiche

Faire offre

780,00

Masque Bamoun , Bamun
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Bamileke

Ex-collection art tribal française.
Les productions d'art africain parmi les chefferies du Grassland Ce masque réalisé dans un bois lourd dispose d'une physionomie joviale accentuée par la vivacité de ses perles colorées. Ce type de masques Bamoun sont portés sur le sommet de la tête, contrairement à la plupart des masques faciaux Bamileke. Une âme de bois est recouverte d'un tissu épousant les formes de l'objet, sur lequel des milliers de perles sont collées, chaque couleur étant dotée d'un symbolisme particulier en relation avec les différentes chefferies. La moustache et les oreilles ont été enduites de "Pe" , mélange d'huile de palme et de bois de padouk, bois rouge sang ,dont certains s'enduisent lors des cérémonies de réjouissances, et qui, après avoir été râpé , est ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Shoowa

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

80,00

Figure de reliquaire Fang du Byeri
Art africain > Statues statuettes > Statue Byeri

Ex-collection art tribal française.
Plusieurs variantes des statues Fang Byeri composent l'art africain Byeri. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. Cette statuette destinée à être fichée ...


Voir la fiche

180,00

Sifflet de chasse Yaka janus Yimbila
Art africain > Objets usuels > Sifflet Yaka

Collection art tribal belge.
Charmes rituels dans l'art africain Yaka. Ce type d'objet-talisman, porté en pendentif, était utilisé par le chef lors des chasses collectives, afin d'alerter son équipe ou son chien, afin de diriger la proie vers un but. Le sifflement était modulé grâce à l'appendice latéral. Le motif de la double tête est censé protéger les chasseurs contre toute influence occulte mettant en péril le résultat de l'entreprise. Le succès des chasses était en effet assuré par des spécialistes grâce à une large diversité d'objets rituels, sachets remplis de substances magiques protectrices, transportables, mais également assemblages de matériaux divers placés dans des abris. Patine sombre huilée, légèrement abrasée par l'usage.
Hiérarchique et autoritaire, ...


Voir la fiche

290,00

Chaise Baoulé
objet vendu
Art africain > Chaise > Chaise Baoulé

Ex-collection art tribal française.
Chaise Baoulé dôtée d'une patine miel foncé.Trouveras aussi bien sa place comme objet de décoration que dans une collection d'art africain.
Finement sculptée.


Voir la fiche


Vendu à 120,00 Trouver un objet similaire

Masque Gouro Gu de la danse Zaouli
Art africain > Masque Africain > Masque Gouro

Ex-collection art tribal française.
Symbolisme animalier dans l'art africain Travaillé dans un bois lourd, ce masque africain monoxyle met en scène un fin visage féminin coiffé de deux cornes striées qui se conjuguent avec des figures zoomorphes : un oiseau s'empare d'un serpent, figure généralement associée à Mami Wata. Le visage expressif aux lourdes paupières carmin semble s'amuser de la scène colorée, allégorique, se déroulant au sommet. Ce masque africain Gouro, par ses couleurs contrastées, est doté d'un laquage vif et satiné. Des vestiges de sa parure de raphia, qu'une cordelette en tissu de coton relie, demeurent noués aux pourtours du masque. Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, les Gouro utilisent depuis les années 50 une famille de ...


Voir la fiche

185,00

Couple de statuettes Ibeji Ere Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuettes Ibedji

Ex-collection art tribal française.
Les Ibeji , images de substitution dans l'art africain Colliers de perles multicolores rondes et tubulaires, bracelets de chevilles et larges anneaux d'aluminium ,constituent les "abiku", abondantes parures à la fonction apotropaïque de ces effigies " ere" (statues) de jumeaux. L'espace formé par la position des doigts de la main illustre les traditions esthétiques de l'art africain des Abeokuta dans l'état d'Egba. Les scarifications sont nombreuses sur les visages. Erosions. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le ...





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook