La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue de guerrier Luluwa
Art africain > Statues statuettes > Statue Lulua

Ex-collection art africain française.
L'art primitif du Congo Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentent de multiples scarifications,et glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Ce personnage arbore un ombilic proéminent et un bas-ventre strié, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des losanges, scarifications saillantes érogènes et symboliques, des cercles et des rectangles en damiers,embellissent des parties stratégiques de l'anatomie de cette effigie de guerrier. Un appendice sommital sous la forme d'une boucle s'achevant en un chignon forme sa coiffure. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou ...


Voir la fiche

350,00

Statuette Lega Kakulu ka Mpito
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Lega

L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destinés aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initation des aspirants. Chacune est une représentation disposant d'une forme et d'une signification particulière dont découle toujours une morale ou un dogme. La particularité des Lega, contrairement à d'autres ...

Masque Igbo Agbogo Mmwo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Igbo

Les coiffures théâtrales de l'art africain Igbo
Au lieu de la superstructure élaborée dite "en bouchons", un autre type de coiffure tribale, formée d'un personnage secondaire logé entre les cornes dressées, et d'un animal en lien avec la cosmologie au sommet , se développe sur ce masque africain Igbo Agbogo Mmwo. Le visage adopte les conventions traditionnelles glorifiant la jeunesse et la beauté, avec des fentes étroites pour les yeux, le visage émacié enduit de blanc , les scarifications et tatouages en damiers ou en pastilles ornementales. La couleur blanche du masque se rapporte aux esprits ancestraux, ces masques accompagnant fréquemment les défunts au cours des rites funéraires. En effet, mmwo signifie "esprit des morts". Une polychromie composée de noir, rouge et blanc ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure de reliquaire Kota

Culte des ancêtres dans l'art africain
Figure de reliquaire dite mbulu-ngulu , sa morphologie s'apparente au type Obamba. Elle présente une forme ovoïde au front proéminent évoquant un visage, d'où percent deux yeux-cabochons en grains de café entre lesquels pointe un nez triangulaire. La parure typiquement kota dotée de coiffes latérales à cabochons , est tout comme l'ensemble de la pièce, plaquée de cuivre martelé et soulignée de fines agrafes, soulignant sa courbure. Le cou est régulièrement strié. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de reliquaire servait lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens ...


Voir la fiche

Vendu

Cavaliers Sao Kotoko
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Cavalier Sao

Ex-collection art tribal française.
Les Sao, au sud du lac Tchad, sont les ancêtres des Kotoko, dont l'art est prisé par les amateurs d'art africain. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Ces cavaliers coiffés d'un chèche chevauchent une monture qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cet objet à valeur de talisman était porté durant les crises de possession. Les Sao étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle,dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le Cameroun et le Nigeria. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie africaine, qui produisait ...


Voir la fiche


Vendu à 95,00 Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Dogon Tellem
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Tellem

Art africain Dogon.
Figure féminine aux bras rectilignes dressés, elle est agrémentée d'effigies sculptées des Nommos, ancêtres mythiques nés du dieu Amma. Surface mate irrégulière, bois érodé, raviné, fissures. Les statues africaines tribales des Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Influencés stylistiquement par les Tellem qu'ils ont remplacés dans la région de Bandiagara dès le XVème siècle, les Dogon ont adopté cette même position verticale dans leur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier janiforme Ekoi/ Ejagham
Art africain > Masque Africain > Masque Ekoi

Ex-collection art tribal française.
Masques cimiers dans l'art africain des Ejagham/Ekoi .
Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro du Nigéria, utilisaient ce modèle de masques cimiers pour les cérémonies d'initiation ou les funérailles des membres de l'association, mais aussi au cours de rituels agricoles. Une sculpture céphalomorphe janiforme, établie sur une base conique en vannerie tressée, est gainée de peau animale, d'antilope généralement. Sa coiffure se constitue de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. L'huile dont l'objet a été graissé lui confére un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, animent la patine sombre. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un ...

Masque Luluwa, Lulua
Art africain > Masque Africain > Masque Lulua

Ex-collection art africain belge.
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les castes, est similaire à celle des Luba. Ils ont produit peu de masques, mais surtout des statues d'ancêtres représentant le guerrier idéal, mulalenga wa nkashaama, ainsi que le chef de la société du Léopard et des statuettes mbulenga liées aux esprits de la nature. Malgre la tentative de Kalamba Mukwenge , à la fin du XIXe siècle, d'éradiquer les cultes traditionnels en recourant aux autodafés, le système religieux se maintint, tel le culte de fécondité tshibola . Ce masque au front protubérant proviendrait des tribus Luluwa. Un des appendices latéraux en ...


Voir la fiche

350,00

Statue de fertilité Mama
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Mama

Ex-collection art tribal française.
Dans l'art africain de la moyenne Benoué où vivent des peuples regroupés sous le nom de Mama (Kantana, Montol, et Goemai), les statues anthropo-zoomorphes associées au culte Mangam que ces groupes partagent se caractérisent par une tête stylisée figurant un buffle, et dont les cornes se rejoignent pour former un cercle. Cet animal est associé à la fertilité chez les Mama. Le corps, au singulier agencement de volumes, peut s'apparenter dans ses formes aux Chamba, ethnie voisine. Tels les masques, les statues sont utilisées au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole. On peut noter en effet, en guise d'yeux de part et d'autre d'un nez ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Lobi Bateba phuwé
Art africain > Statues statuettes > Statue Lobi

Ex-collection art africain Belge.
Représentée frontalement, les mains disposées de part et d'autre du sexe, cette statue africaine Lobi dispose d'un visage à la physionomie méditative et sereine. Les paupières closes,traitées horizontalement comme la bouche,confèrent un visage grave qui vient s'appuyer sur la poitrine. Cette ancienne sculpture en bois, le Bateba, était placée sur l'autel après un rituel pour devenir le réceptacle d'un esprit de la brousse, le Thil, et devenir ainsi un être actif, intermédiaire qui lutte contre les sorciers et toutes autres forces néfastes. La patine dorée est particulièrement lustrée. Petite atteinte xylophage stoppée. Lorsqu’ils sont honorés, ces esprits manifestent leur bienveillance sous la forme de pluies abondantes, de bonne santé, de ...


Voir la fiche

420,00

Autel  Opà Asen Fon
Art africain > Fer noir > Autel Opà Asen

Ex-collection art africain anglaise.
C'est dans une pièce de la maison réservée à cet effet que les grandes familles fon du Bénin (ancien Dahomey)conservaient des autels portatifs conçus à partir de morceaux de métal. Connus sous le nom d’ Asen, ces bâtons étaient créés pour chaque ancêtre, servant d’entremetteurs entre le monde des vivants et celui des morts. Des prières et offrandes étaient effectuées au cours d’une cérémonie appelée « ahanbiba » pendant la saison sèche. Au cours de cérémonies funéraires complexes, un Asen était consacré à un ancêtre et des sacrifices lui étaient dédiés tout au long de l’année. Chez les Yoruba du Nigéria voisin, ce type de bâtons constituaient des emblèmes mettant en scène des oiseaux. Destinés aux devins, ils étaient utilisés pour les ...


Voir la fiche

Momentanément indisponible

Coupe de divination Agere Ifa en bronze
Art africain > Statues statuettes > Bronze Yoruba

Ex-collection art africain anglaise.
Au sein du panthéon Yoruba, Orunmila est la divinité "orisa" que l'on consulte en cas de problème par le biais de la divination ifà . Destinée à trôner sur l'autel du dieu, cette sculpture en bronze est formée d'une coupe qui contenait les noix de palme sacrées et d'une figure anthropomorphe assise tirant deux cordes, autre élément également utilisé par le devin babalawo ( iyanifà pour une femme), dans les procédés de divination, quand ce ne sont pas des chaînes " opele ". Le personnage pourrait refléter l'incarnation d' Esu ou Elegba , messager divin qui unit les orisa aux hommes. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Elles ...

Statuette de cavalier Yoruba
Art africain > Cavalier > Guerrier Yoruba

Ex-collection art africain belge.
C'est dans une statuette sculptée destinée à figurer sur un autel yoruba que s'incarne ici un ancêtre divinisé. A moins qu'il ne s'agisse d'un des multiples dieux orisa ,comparables aux saints chrétiens, qui animent le panthéon des yoruba. L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains.
Cette sculpture présente certains éléments et caractéristiques constantes telles une monture aux proportions différentes de celles du cavalier. Le cheval juché sur un socle présente en effet une taille réduite. Le personnage au faciès typiquement yoruba dispose de trois incisions sur chacune des joues, d'une corne à offrandes et d'une lance. Patine brun acajou nuancée de noir . Résidus de ...


Voir la fiche

180,00

Masque Mbagani
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Mbagani

Ex collection art africain française

De larges cavités orbitales, sous lesquelles on distingue un nez triangulaire,occupent la partie médiane de ce masque africain . Il présente certains critères des masques songye, tels le nez triangulaire et la bouche géométrique en saillie. Il provient des Mbagani, Babindji, Bindji,( à ne pas confondre avec les Bindji établis à l'est du royaume Kuba) issu du groupe Mpasu dorénavant disparu, et lui-même sous-groupe des Lulua , ou Béna Lulua , dont font également partie les Salampasu . Ils forment aves les Ding un groupe de 50 000 individus établis en R.D.C. près de la frontière angolaise. Ils ont été marqués par l'influence de leurs voisins Lunda et des anciens occupants Tchokwé . Selon Cornet, les cérémonies de circoncision et ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette d initiation Lega Kasangala du Bwami
Art africain > Statues statuettes > Statuette Lega

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initation des aspirants. Chacune dispose d'une forme et d'une signification particulière dont découlent toujours une morale ou un dogme. Ainsi les figures aux bras ...

Figure de reliquaire Kota
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Reliquaire Kota

Culte des ancêtres dans l'art africain
Coiffe atypique pour cette figure de reliquaire dite mbulu-ngulu, qui présente un visage concave dans lequel la bouche est absente et où les yeux composés d'éclats de corne sont percés d'une pupille métallique. Un nez acéré se prolonge de deux incisions linéaires, en obliques, évoquant des scarifications. L'ensemble de la pièce est plaqué de feuilles de cuivre martelé, fixé au bois par de fines agrafes.Le cou est régulièrement strié. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de reliquaire servait lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En ...


Voir la fiche

280,00 € 200,00 ( -28,6 %)

Statue Sakalava
Art africain > Statues statuettes > Statue Sakalava

Art africain Malgache.
L'île tropicale de Madagascar est située au large du Mozambique. Ses premiers habitants seraient constitués de polynésiens qui auraient trouvé refuge sur la côte orientale de l'Afrique, mais en auraient été repoussés par les négociants arabo-musulmans. Plusieurs royaumes s'y développèrent dès 1500, dont celui de Sakalava sur la côte ouest de l'île. Les réalisations plastiques les plus renommées des Malgaches consistent en une statuaire liée aux rites funéraires. Alors que les statues des Mahafaly faisaient partie intégrante de piliers aloalo, les fragments de panneaux au-dessus des têtes en témoignant, les figures d'ancêtres Sakalava, en ronde-bosse, représentent fréquemment le décédé et son compagnon du sexe opposé. Le nord-est de la tombe, position sacrée ...


Voir la fiche

Prix sur demande

Masque Yohouré, Yaouré, Lomane
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Yaouré

Ex-collection art tribal belge..
Un délicat ciselage distingue notre masque africain Lomane : sa coiffure forme un diadème raffiné composé de tresses agencées latéralement en coques oblongues,sur lesquelles se perche un oiseau dont le bec revient se poser sur l'objet. Le sculpteur de Côte d'Ivoire s'est attardé sur l'arcade sourcilière, le nez qui a été ourlé, les étroites lèvres proéminentes, le découpage triangulaire du collier de barbe. Les reliefs présentent une abrasion satinée,et sous la patine granuleuse et localement écaillée une polychromie rouge et verte se distingue encore faiblement. Pièce acquise par Monsieur Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en ...

Tabouret de prestige Tchokwe
Art africain > Chaise > Tabouret Chokwe

Ex-collection art africain française.
Parmi les regalia du chef, ce tabouret illustre l'importance accordée au prestige de son propriétaire. La protection des ancêtres est invoquée grâce aux effigies sculptées jouant le rôle de caryatides supportant l'assise circulaire usagée. Tandis que l'une d'elle est à l'image d'un chef tribal Chokwe qui pourrait être Chibinda Ilunga, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, coiffé de sa large coiffe à ailettes latérales cipenya-mutwe, la seconde dépeint un colon portugais du XVIII siècle. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. Anciennes ...


Voir la fiche

580,00

Masque Chokwe Katoyo
Art africain > Masque Africain > Masque Tchokwe

Ex-collection art tribal française.
Masque de dérision, ce type de masque africain, au sein de la diversité de masques akishi (sing : mukishi , indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, personnifie de façon caricaturale un étranger au visage rougi par le soleil , sous des traits fins et acérés, et parfois grotesques et monstrueux. Son danseur, revêtu d'un costume intégral de fibres végétales, se manifestait lors des cérémonies de circoncision de la mukanda, et mimait de façon humoristique des comportements sexuels outranciers. Parallèlement à ces masques,les puissants cihongo , reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau sont associés à la chefferie. Les masques féminins pwo quant à eux doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. Ce masque ...


Voir la fiche

480,00

Effigie tutélaireTabwa
Art africain > Statues statuettes > Statue Tabwa

Ex-collection art tribal française.
Statues Tabwa, sculptures traditionnelles de prestige dans l'art africain.
Les Luba ont dominé les Tabwa dans la région du long du lac Tanganyika, entre le Zaïre et la Zambie. "Tabwa" ou "être attaché" se réfère vraisemblablement au système d'esclavage pratiqué autrefois par les marchands islamiques.
Les Tabwa ont ensuite regagné leur indépendance grâce aux richesses procurées par le commerce de l'ivoire. De même que l'influence des Luba est perceptible dans les sociétés et les rites des Tabwa , les tribus tanzaniennes ont elles aussi marqué la statuaire tabwa en ce qui concerne les motifs décoratifs géométriques .

Des scarifications linéaires en damiers parcourent le visage et le buste de ce chef censé protéger, selon ...


Voir la fiche

440,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook