La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue rituelle Kiteke Suku
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Suku

Ex-collection art africain italienne.
Ces statues tribales assurant une protection contre les ennemis étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Cette sculpture d'art tribal était ensuite activée à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Accroupi, soutenant de ses mains une imposante tête au nez retroussé et affichant un rictus dévoilant sa dentition, le personnage incarne un esprit maléfique, nommé kiteke. Chez les clans Kongo voisins, la posture nue, accroupie, sondama , évoque une action d'urgence, en attaquant les ennemis d'une façon surnaturelle. Patine granuleuse, mate, résidus incrustés de kaolin. Fissures de dessication. Les ethnies Suku et Yaka , très proches géographiquement dans le sud-ouest de la République ...


Voir la fiche

480,00 € 384,00 ( -20,0 %)

Statue Bamileke perlée
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Bamoun

Couleurs et chefferies dans l'art africain.
Cette ancienne statuette d'ancêtre, caractérisée par des volumes arrondis, tassés, a d'abord été sculptée dans le bois pour ensuite être recouverte d'une toile de rabane incrustée de perles multicolores importées, à dominante rouge . Elle arbore une coiffure en cimier s'achevant dans la nuque. Le personnage qui pourrait représenter une épouse royale serre contre son buste des attributs de la royauté, des pipes royales qui étaient en laiton et en bois, en bronze et perles pour les plus raffinées. Dans le cadre des rites agraires cependant, la femme Bamileke, en charge du travail de la terre, fumait également la pipe sur le lieu du défrichement. Altérations d'un des pieds, perles manquantes.
Les Bamiléké , sous-groupe d'une ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Grand fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Collection art africain belge.
Statuette tribale consacrée par le prêtre nganga , ce fétiche des Kongo dispose d'une charge magique logée sur l'abdomen, dans une gangue résineuse cylindrique, et dans le dos, dissimulée dans une sacoche en textile. Cet amalgame ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Les cavités orbitaires évidées étaient fréquemment scellées par du verre. La bouche est béante, révélant les dents. Le personnage est représenté agenouillé, les mains ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et les masques africains Fang.
Le décrochement du front accentue ici l'aspect sévère des arcades sourcilières prolongées d'un nez puissant, rectiligne.  La figuration de dents carnassières imprime en outre une menace de vengeance à ce masque primitif . Sous les minces fentes des yeux, le long de l'arête nasale, des nervures en flèches rappellent les scarifications ethniques.
Bois tendre, surface abrasée, patine sèche veloutée.
L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Mulima des Lega
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statuette Nkumba

Ex-collection art africain belge.
Ce type de statuettes d'initiation, en forme de "z", sont nommées nkumba ou mulima . " Nkuma " serait, selon E.L. Cameron, le nom de la coiffe portée par les femmes haut gradées du Bwami. Patine brune nuancée. Incrustations résiduelles de kaolin. Fines fissures de dessication.
L'art africain des Lega , Balega, ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette ...


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Statuette fétiche Nkisi des Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.

Statue-fétiche Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe sans accessoires, représenté dans une attitude classique. La particularité de ces objets réside généralement dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond dans la barbe, les commissures de la bouche relevées en rictus, et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Les pieds sur-dimensionnés forment également un détail récurrent. Absence de la corne sommitale. Patine claire satinée. Fissures de dessication et abrasions du bois.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont ...

Cloche rituelle Tikar
promo art africain
Art africain > bronze africain > Bronze Tikar

Ex-collection art africain allemande.
Les chefs des Grasslands camerounais, les Fon , réputés détenir des trésors d'oeuvres d'art,dont des bracelets, colliers, statues,cloches, valorisaient les fondeurs et les sculpteurs au service du royaume. Ces productions, sans lesquelles le chef perdait son prestige, visaient à magnifier le rôle du fon. La technique employée était la fonte à la cire perdue, les décorations variant selon le statut du destinataire auquel le roi désirait octroyer une récompense. Les Bamoun achetait parfois des oeuvres aux Tikar, également doués dans le travail des métaux. A partir de 1920 les fondeurs n'exercèrent plus exclusivement pour la cour. Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun, le Grassland  est constituée ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Figure féminine Tiv Atsuku
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Tiv

Collection art africain française.
Des formes douces, pleines et arrondies, caractérisent cette figure féminine dont le visage rond dispose de traits finement sculptés et arbore les scarifications en usage dans l'ethnie. La coiffure est assemblée en fines tresses autour du cimier central.
Plaqués le long du buste aux formes généreuses évoquant la fertilité, les bras soutiennent l'abdomen dont la saillie est soulignée de chéloïdes circulaires. Les pieds reposent sur un socle fortement érodé. Exemplaire du même type nommé ihambe dans "Arts du Nigeria dans les collections françaises" (planche 144)p.281. Selon certains auteurs, ces statues n'auraient plus été sculptées à partir du début du XXe siècle. Selon Christine Mullen Kreamer dans "Art of Sub-saharan Africa" (p.33)ces ...

Masque Gurunsi Poisson
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Gurunsi

Masque africain figurant un poisson doté d'une large bouche ouverte, parmi l'éventail des masques zoomorphes gurunsi. Patine mate tricolore.
Parmi les Gourunsi ,ou Gurunsi , les Lela, Winiama , Nuna et Nunuma sont les principaux sculpteurs de masques. Ils ont influencé le style et la signification des masques de leurs voisins Mossi et Bwa. Ces masques africains aux yeux globuleux, figurant des esprits de la brousse, qui sortaient lors de danses rituelles étaient portés par les membres du village équipés de tenues intégrales en fibres végétales. Le rituel devait apporter fécondité et prospérité au village, à condition qu’il soit correctement accompli. Ces masques étaient également utilisés au cours de cérémonies funéraires de notables, pour fêter les passages de grades ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Lega Sakimatwematwe
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Figure Lega

Ex-collection art africain française.
Associée à une notion de clairvoyance, cette sculpture africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) forme un symbole destiné à un initié du Bwami. Quatre épaisses jambes mi-fléchies supportent un tronc sur lequel s'agglutinent, séparés par un anneau central, douze visages blanchis dont les regards fixent des directions opposées. Relative à un proverbe Lega, dotée de deux têtes ou plusieurs, cette statuette illustrerait toujours la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler.(Biebuyck 1973) Patine granuleuse. Fissures de dessication. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Masque féminin Mwana Pwo Chokwe
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Les masques africains Chokwe pwo , parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Masque portrait Ndoma des Baoulé / Yohoure
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain Baoulé, dit masque-portrait ou Ndoma , met en scène un visage ovoïde surmonté de cornes et de figures associées au calao. Une collerette souligne les contours du visage. Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé, possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications. Patine brun chaud, brillante, résidus ocrés. Ils se produisent au cours de manifestations dansées ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Panier divinatoire Chokwe
objet vendu
Art africain > Fétiches > Panier Tschokwe

Outil accompagnant les séances de divination, le panier ngomba ya chisuka , mutungu ou encore ngombo ya kusekula est réalisé en vannerie par les femmes à partir d'un certain type d'arbuste. S'il est ici ourlé de plumes, des peaux de genette ou de belette sont également utilisées. Fixés au centre, autour d'une représentation miniature du masque pwo relatif àla fertilité, différents éléments symboliques ( tuphele ) ont trait à la représentation du monde pour le consultant : figurines composant des scénettes, crânes et os de mammifères, gros coquillages cornus, fragments de miroirs. Des petites statuettes et des fléchettes y seront ajoutées, et à chaque secousse du panier, selon l'agencement des objets, le devin va interpréter la réponse aux questions posées aux esprits hamba.


Voir la fiche

Vendu

Figure Dan Lü Me - Côte d Ivoire
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Dan

Ex-collection art africain française.
La figure féminine, représentée assise, présente une cuillère dont le manche forme une tête de nourrisson. Ces cuillères rituelles étaient des emblèmes offerts aux femmes hospitalières. Patine hétérogène, granuleuse, résidus incrustés de kaolin, abrasions. Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba , deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses habitants, de ses animaux, et celui de la forêt , sa végétation et les animaux et les esprits qui la peuplent. Pour que ces esprits s'établissent, une zone spécifique de la forêt est désignée et toujours préservée à l'extérieur des villages dan. Des sacrifices sont en outre requis afin de communiquer par le biais de ces esprits. Des dons de femmes, de ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Statue Nebeli Mangbetu
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Les motifs inscrits sur le visage et le corps de cette figure féminine gravide figurent les peintures traditionnelles de l'ethnie, inspirées des tatouages des pygmées voisins Asua, et qui variaient selon les circonstances. Chez les Mangbetu dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle ...


Voir la fiche

110,00

Maternité Koulango
objet vendu
Art africain > Maternité > Statue Koulango

Ex-collection art africain allemande.
Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a engendré une culture non moins complexe. C'est entre le Burkina Faso et le Comoé, au nord est de la Côte d'Ivoire, que s'étend leur territoire. De religion fétichiste animiste, ils s'adressent à leurs ancêtres et aux esprits de la nature par l'intermédiaire de sculptures dans lesquelles l'âme de ces esprits est censée résider. Figure féminine de fertilité représentée assise sur un tabouret royal, elle dispose d'un cou annelé et d'un cimier à écailles colorées en forme de vase. Un nourrisson tête ...


Voir la fiche

Vendu

Porte Dogon
promo art africain
Art africain > Portes et volets > Porte Dogon

Les systèmes de fermeture des régions soudanaises dans l'art africain
Cette porte ou volet Dogon, munie de sa serrure, est sculptée avec soin de figures en bas-relief anthropomorphes et zoomorphes, et de scénettes évoquant la riche cosmogonie Dogon. Selon la mythologie Dogon, les premiers habitants de la zone de Bandiagara ont traversé le fleuve sur le dos d'un crocodile. Les personnages peuvent symboliser les générations précédentes, les ancêtres mythiques, mais les propriétaires du grenier y figurent aussi fréquemment. La porte est constituée de panneaux verticaux que maintiennent de larges agrafes métalliques. Les motifs présents sur les portes au Mali , en dehors de leur valeur décorative, sont destinés à dissuader l'intru, qu'il soit humain ou animal , à pénétrer. Les serrures, ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Fétiche Luba Hemba Soko muntu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Hemba

Ex-collection art africain belge.
Les pièces dénommées soko mutu , suku muntu , (du Swahili," frère d'homme", et du KiHemba, ibombo ya soho : "face de singe") appartenaient au culte des ancêtres et existaient sous deux formes : d'une part de larges masques utilisés au cours de danses rituelles, et d'autre part, de petits masques ou statuettes servant de cadeaux, étaient pendus dans les cases en guise d'amulettes de protection. Ces masques ont été récemment renommés mwisi gwa so'o , ce qui exprime un concept selon lequel c'est un esprit de chimpanzé qui s'incarnerait dans le masque. Cette statuette protectrice est pourvue à des fins rituelles d'un orifice au sommet de la tête.

Patine brun foncé satinée, zones abrasées de couleur brun clair doré.
Maîtrisant ...

Masque cimier Ekoi Ejagham
objet vendu
Art africain > Masque africain > Cimier Ekoi

Les Ekoi dans l'art africain.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête en bois recouverte de peau animale, d'antilope généralement, mais composée à l'origine d' un crâne et de peau humaine. Elle dispose d'une coiffure composée de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. La bouche ouverte est évidée, ce qui pouvait permettre dans certains cas l'insertion rituelle d'ingrédients magiques. Le tout a été enduit d'huile, conférant à l'objet un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, se démarquent de la patine sombre aux reflets carmin. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant ...


Voir la fiche

Vendu