La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Figure féminine Tiv Atsuku
Art africain > Statues statuettes > Statue Tiv

Collection art africain française.
Des peuples aux traditions variées se sont établis dans la savane au nord des rivières Niger et Benué. Les Tiv sont composés d'agriculteurs vivant sur les berges de la rive gauche de la Benué. Leurs statues sont de deux types : d'un type naturaliste, ces figures prennent la forme de représentations féminines dont certaines formaient le sommet de poteaux de cases de réception , comme l'atteste la base de cette statue. Les secondes, nommées ihambé , associées à la fertilité, figurent des personnages assis. Des formes douces, pleines et arrondies, la caractérisent. Le visage rond dispose de traits finement sculptés et arbore les scarifications en usage dans l'ethnie. La coiffure est assemblée en fines tresses autour du cimier central.
Plaqués ...


Voir la fiche

395,00

Maternité Koulango
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Maternité Koulango

Ex-collection art africain française.
Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a engendré une culture non moins complexe. C'est entre le Burkina Faso et le Comoé, au nord est de la Côte d'Ivoire, que s'étend leur territoire. De religion fétichiste animiste, ils s'adressent à leurs ancêtres et aux esprits de la nature par l'intermédiaire de sculptures dans lesquelles l'âme de ces esprits sont censées résider. Figure féminine de fertilité, longiligne, elle dispose d'un cou annelé et d'une coiffure soigneusement tressée, partagée en deux, et surmontée d'un cimier à plusieurs ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Guéré

Ex collection art africain belge.

Ce masque Guéré est intégralement cerclé d'une coiffe et un ornement composés de cordes et de graines séchées couvertes de pigment noir.
De cet ornement se détache le visage large dont la partie supérieure est couverte d'une couche de pigment clair. La bouche et les yeux, fendus, mi-clos, sont proéminents.
Le sculpteur a joué sur les reliefs en utilisant à la fois la projection et les pigments.

Les Guéré sont une ethnie issue d'une région forestière le long de la frontière Ouest de la Côte d'Ivoire. Ils font partie d'une peuplade plus large du nom de Wé comprenant également l'ethnie Wobé avec laquelle les Guéré ont en commun nombre de coutumes et de croyances.


Voir la fiche

Vendu

Statuette Songye Nkisi, Nkishi
Art africain > Fetiches > Nouveau produit

Ex-collection art africain française, estimée en salle de vente à 400 euros.
Le Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) est un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Une étoffe de raphia forme une épais pagne. Une corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne. D'autres cavités présentes sur les statues pouvaient également recéler des ingrédients à visée apotropaïque. Les mains digitées soutiennent un abdomen saillant, témoin du lignage. Patine satinée. Socle sur demande non compris. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes dans la culture africaine. Les exemplaires de grande taille sont la propriété ...


Voir la fiche

300,00

Masque Yohouré Lomane du groupe je
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Yohoure

Ex-collection art africain française.
Des cornes d'antilope, ou de kob, encadrent l'oiseau figurant au sommet de ce masque africain appartenant à la société je. Une chevelure tripartite ornée de losanges creusés dans le bois met en valeur le haut front nervuré, tandis qu'une bordure de motifs triangulaires borde la mâchoire. Les petites scarifications "ngole" soulignent les traits. La surface lisse et satinée a adopté une belle gamme de bruns, ponctuée d' incrustations orangées et de résidus de kaolin. Cet exemplaire, qui pourrait être attribué au groupe des Anoman , Lomane , (oiseau) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Il apparait aussi actuellement au cours de ...

Tête de souverain  Bénin en bronze
Art africain > Bronze art africain > Tête Benin

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'une résille qui était constituée de perles de corail, de laquelle dépassent latéralement de fines nattes, cette tête dotée d'une large bordure circulaire représente un souverain (oba) du Bénin. Symbole de richesse, ce corail réservé aux rois et diginitaires du palais devait être régulièrement oint du sang des victimes afin d'acquérir une puissance magique. Parois épaisses, patine brun et vert-de-gris. Célèbres dans l'art bénin, les têtes d'autel,à l'instar des autres bronzes, étaient coulées à l'aide de la technique de la cire perdue. L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifè remonte au 14ème siècle.
Les ...


Voir la fiche

850,00

Masque miniature Igo Agbogo Mmwo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Igbo

Masque africain Igbo Agbogo Mmwo provenant de la collection art africain Mercier.

Le visage adopte les conventions traditionnelles glorifiant la jeunesse et la beauté, avec des fentes étroites pour les yeux, le visage émacié enduit de blanc , les scarifications et tatouages en damiers ou en pastilles ornementales. La couleur blanche du masque se rapporte aux esprits ancestraux, ces masques accompagnant fréquemment les défunts au cours des rites funéraires. En effet, mmwo signifie "esprit des morts". Une polychromie composée de brun, rouge et blanc rehausse la pièce. Fissures de dessication.Patine localement abrasée, mettant à jour un bois clair.Monsieur Jean-Charles Mercier, administrateur de sociétés, a décidé de se séparer de sa collection d’art premier. C’est son grand-père, ...

Statue de reliquaire Fang Byeri
Art africain > Statues statuettes > Statue Fang

Plusieurs variantes des statues Fang Byeri s'illustrent dans l'art africain Byeri. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. Cette pièce destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le ...


Voir la fiche

280,00

Cavalier Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoule

Ex-collection art tribal française, estimé en salle de vente à 500 euros.
Naturalisme de l'art africain Baoulé Cette effigie masculine de cavalier représenterait un chef baoulé de façon idéalisée,ces derniers étant les seuls à posséder des chevaux. Le visage ovoïde porte des traits délicats, des paupières cernées de kaolin (pour la clairvoyance), et la classique coiffure tressée relevée en trois coques sommitales. Le personnage dispose d'un oeuf, indiquant une volonté de prodécer à une offrande sacrificielle. Cette sculpture incarnant un asye usu, esprit de la nature, faisait probablement partie des objets appartenant au devin komien . Lors des séances de divination "Mbra", ces objets étaient enveloppés d'un linge blanc afin de revêtir une fonction d'intermédiaires entre le monde ...


Voir la fiche

Vendu

Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe

Ex collection art africain belge.

Nommés Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du village.
Hulsaert ...

Paire de grandes statues Urhobo Owedjebo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Paire de grandes statues Urhobo Owedjebo

Ex collection art africain anglaise.

Cette statue représente Owedjebo, ancêtre fondateur, accompagné de sa femme et leur enfant.
Elle fait partie des statues tutélaires d’Eherhe du clan Agbon. Les statues sont bicolores noir/blanc afin de symboliser la puissance de la figure ancestrale.
On retrouve aux poignets ainsi qu’aux chevilles des bracelets imposants qui étaient réalisés en ivoire poli. Le guerrier porte également un collier qui indique qu’il est un initié de la société secrète « ohonvworhin ».
Les deux personnages sont dotés d'une patine croûteuse et de nombreuses agrafes destinées à solidifier le bois. Sur la tête, ils portent une coiffe cylindrique, symbole de leur rang élevé. Leur crâne en forme d'ogive accompagné d'épaisses scarfications ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque cimier Ejagham
Art africain > Masque Africain > Masque cimier Ejagham

Ex collection art africain anglaise.
Ce masque africain a été estimé en vente aux enchères à 750 euros.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête en bois gainée de peau animale, d'antilope généralement, idéal de beauté féminine chez les Ejagham. Cette coiffure extravagante composée de quatre excroissances en volutes,garnies de cuir elles-aussi, représenteraient les extensions capillaires des jeunes filles à la fin de leur période de réclusion initiatique. La bouche évidée dispose de dents. Le tout a été enduit d'huile, veloutant la patine brune. Les paupières étirées s'entrouvrent sur des globes blanchis. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits ...


Voir la fiche

480,00

Grande figure de reliquaire Kota Mbulu-ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Art africain Kota.
Spectaculaire reliquaire Kota décoré de lamelles de cuivre et de laiton au contraste de couleurs dorées et cuivrées , apparenté au style Kota de la vallée de la Sébé, affluent de la rive droite de l' Ogooué. Le cimier et les coques latérales sont bordées de rangées de pointillés gravés au repoussé et d'une bande centrale de traits parallèles horizontaux. La particularité de cet objet réside dans le front bombé contrastant avec la face concave, symbolisant une tête de mort. Les yeux circulaires sont en cabochon et la bouche absente. Des fils de cuivre sont enroulés sur le piètement, accompagnés de larges anneaux de métal.L'envers de la sculpture présente un bois brut fortement érodé. Cette sculpture preestigieuse symbolise le lien entre le monde des vivants et celui ...

Fétiche rituel Pendé
Art africain > Fetiches > Fétiche Pendé

Ex-collection art africain française.
Estimée en salle de vente entre 500 et 700 euros, cette coupelle formant la base du buste de cette statuette présente une surface mate accompagnée d'incrustations granuleuses. Elle atteste d' un usage destiné aux préparations thérapeutiques ou magiques. Cet objet ayant probablement appartenu au devin est doté d'une patine que la préhension et les onctions rituelles ont lustré, laissant apparaître sous l'enduit noirâtre un beau bois acajou. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques ...


Voir la fiche

380,00

Couple primordial Dogon
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Statues Dogon

Art africain Dogon.
Nobles figures tribales, représentées frontalement, bras le long du corps et jambes parallèles. Ces statues africaines Dogon,en bronze, évoquent les Nommos, à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles expriment une fierté se caractérisant par un cou tendu, supportant un menton relevé à l'horizontale, dressé vers le ciel. Ces statues de bronze sont martelées d'une succession d'encoches. Patine aux reflets brun grisâtre. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une ...


Voir la fiche

Vendu

Masque lune Baoulé / Yaouré
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Baule Yohoure

Ex-collection art africain française.
Des oiseaux, animaux totémiques illustrés par deux volatiles s'abreuvant dans une coupelle au sommet, sont sculptés au sommet de ce masque africain du je. La chevelure finement travaillée, divisée en trois, constitue un indicateur de richesse. Une face circulaire à la physionomie subtilement modelée, des motifs finement ciselés, révèlent le talent des sculpteurs d'art tribal africain de Côte d'Ivoire. Cet exemplaire nommé Anoman , Lomane , (oiseau) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur.Il apparait aussi actuellement au cours de réjouissances. Patine aux reflets chauds, résidus granuleux de kaolin dans les creux. Les Yaouré sont ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à onguents Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Boite Dogon

Art africain Dogon.
Concu pour recueillir des préparations médicinales préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ", ce récipient muni d'un couvercle est surmonté d'une effigie d'ancêtre mythique Nommos , génie associé à la création du monde, garant de santé et fertilité. Le personnage peut également être associé au Hogon, chef religieux. Ce motif est censé activer la puissance de guérison des actifs. Les parois sont ornées de motifs décoratifs allégoriques,tels que des frises de vaguelettes et des motifs spiralés et des caméléons. L'ensemble est doté d'une patine brun doré. Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 ...

Masque Bambara du N tomo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Bambara

Ce masque africain Bambara est surmonté de sept cornes parallèles dont le nombre impair indiquerait qu'il s'agit d'un masque masculin. Les perforations circulaires des yeux se répètent sur la base du motif sommital, et des orifices sont également présents sur les pavillons des oreilles et sur le nez. Un crénelage court le long du visage, accentuant sa forme oblongue. La bouche tubulaire est gainée de cuir et son contour bordé de crin. Une patine huilée , granuleuse, dote cette pièce d'un aspect mat et velouté. Des incrustations de poudre ocre se sont logées dans les creux. Des restaurations indigènes ont été effectuées sur les cornes. On retrouve les Bambara , Bamana , au Mali central et méridional. Ce nom signifie "incroyant" et leur a été donné par les musulmans. Ils appartiennent au ...


Voir la fiche

Vendu

Figure Baoulé anthropo-zoomorphe
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoule

Collection art africain belge.
Cette sculpture baoulé, exposée au Musée des Beaux Arts de Pau en 1961, constituée d'une effigie d' asye usu associée à un animal forme un exceptionnel binôme. Les têtes sont tournées dans des directions opposées, les bras sont joints afin d'accueillir de concert l'esprit de la brousse, asye usu, ou Mbra, un amuin (dieu) donné aux Baoulé par le créateur. Ces figures liées au culte de divination ont été sculptées à la suite de rêves du devin. La surface de cette statue baoulé s'est graduellement doté d'une pellicule croûteuse écaillée résultant de libations rituelles successives. Acquise par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art premier. Tout en rayonnant en Afrique de ...


Voir la fiche

Faire offre

3450,00

Appuie-dos Mangbetu
Art africain > Chaise > Tabouret Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Le souverain des royaumes de l'Afrique tribale ne s'asseyant en aucun cas à même le sol, une grande diversité d'assises furent élaborées par les sculpteurs, tel cet insigne de souveraineté, céphalomorphe,incarnant le pouvoir du chef mangbetu. L'assise d'où surgissent deux petits dômes en laiton associés à la fécondité, est supportée par quatre pieds. Elle est recouverte de cuir huilé tandis que les contours sont agrémentés de gros clous tapissiers. La haute coiffure est caractéristique de celle des aristocrates Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front ...


Voir la fiche

650,00

Panier à Injera Oromo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Panier Ethiopie

Ex-collection art africain belge.
Ce panier que supportent trois pieds servait à recueillirl’Injera, sorte de crêpe spongieuse caractéristique de la cuisine éthiopienne. Généralement elles sont réalisées à partir d’une graine fermentée issue d'une graminée locale le Teff ou le Fonio.
Toutefois chez les Oromos, la crêpe était faite à base de farine de maïs ou de millet.
Le couvercle ainsi que le récipient étaient constitués de roseaux enroulés en spirale et maintenus par de la fibre de paille.


Abel Robyn entreprit une collection d'art primitif africain en 1850, qui fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il enrichit jusqu’à sa mort en 1968.
Son héritier Emyl ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook