La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Luba Mukisi a kukaya
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain de la société de danse kifwebe, dont le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren possède un exemplaire similaire, dispose d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. D'importante envergure, l'aspect impressionnant du masque est renforcé par la présence d'épaisses cornes recourbées encadrant le visage. Les traits soignés du visage forment une expression puissante. Il est probable que les cornes de buffle, sur ce masque, renverraient au héros mythique luba Mbidi Kiluwe , acteur de l'épopée du clan, décrit comme très beau. Le port de ce masque intervenait au cours de cérémonies commémoratives de l'histoire du clan. Patine huilée, granuleuse. Ces masques se produisaient lors de différentes traditions: ...


Voir la fiche

380,00

Coupe Dogon à caryatides
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Autel Dogon

Collection art africain privée.
Récolté dans les années 1950 par Monsieur Arnaud, accompagnant Alain Bilot, collectionneur réputé de l'art Dogon lors de séjours d'étude au Mali.


Quatre figures d'ancêtres ou de chefs de lignage, dont les pieds disparaissent dans un plateau circulaire symbolisant l'axe du monde, soutiennent une coupe évidée. Cette dernière est légèrement excentrée. Les mains des personnages reposent sur leurs genoux, et deux d'entre eux portent un masque. Des dépôts croûteux témoignent de rites libatoires. Surface rêche, ...


Voir la fiche

480,00

Masque cimier Ci wara kun Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bamana

Les Ti-wara, Ci wara, dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambaras à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ornée sur la tête et les flancs de placages métalliques gravés au repoussé, les oreilles et le museau sont en outre agrémentés de pompons de coton, de perles et de cauris. L'extrémité des cornes est en outre enveloppée de cuir et garnies de crin. Des arcs successifs figurent la large encolure porteuse d'une crinière. Les caractéristiques permettent de l'attribuer aux canons stylistiques de la région de Ségou. Patine mate veloutée.br /> Portés au sommet du crâne et maintenus en place par ...

Figure du couple primordial Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Bronzes Dogon

Silhouettes longiformes, dressées sur un socle, figurant des statues d'ancêtres. Ces statues africaines Dogon, en bronze, évoquent les Nommos, êtres mythiques à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles sont représentées en position d'invocation, bras dressés vers le ciel. Leur surface est rythmée d'une succession d'encoches. Patine brun orangé.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au ...

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Rituels de justice et les masques africains Fang. Amples orbites concaves sous un haut front arrondi, organe olfactif imposant, simple incision indiquant la bouche discrètement logée dans l'extrémité du menton, pour ce masque fang ayant contribué à inspirer les artistes modernes. Patine mate poudreuse.

L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bwa Nawantante à planche verticale
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain abstrait évoquant l'oiseau calao ou nwo est surmonté d'une planche verticale dotée de becs. Le détenteur du masque et sa famille vouaient un culte à l'objet par l'intermédiaire d'offrandes telles que de la bière de mil, tout en invoquant sa protection. La surface porte des motifs géométriques symboliques. La patine sombre était généralement obtenue à partir de charbon de bois et de cosses de gommier. Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa se partagent en trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les Bwa croient en un dieu Difini créateur du monde, qui l'abandonna par la suite à son fils Do. Do, dont l'emblème est un rhombe de fer nommé alive ...

Masque Boa Bavobongo
Art africain > Masque africain > Masque Boa

Ex-collection art africain belge.
Constitué de différents plans de couleurs contrastées et pourvu de larges oreilles, ce masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " était censé rendre invulnérable. Son apparence voulait terrifier l'ennemi. Ce masque d'art africain kpongadomba des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. Les oreilles surdimensionnées sont perforées comme l'étaient autrefois les pavillons des oreilles des Boa de l'est. Le " bavobongo " arbore une bouche garnie de dents figurées par des bâtonnets, et conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Patine lustrée localement abrasée.
Proches des Mangbetu et des Zande, les ...


Voir la fiche

490,00

Masque Pende Giwoyo, Kiwoyo, Muyombo
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain prolongé d'une mentonnière se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art ...


Voir la fiche

290,00

Masque facial Okua Idoma
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Idoma

Ex-collection art africain britannique.
Masque africain associé aux rites funéraires, de type naturaliste, il offre un visage enduit d'argile blanche et marqué des traditionnelles chéloïdes en barrette verticale, également présentes chez les Igbos, des pommettes saillantes sous de larges cavités oculaires, une dentition taillée. Patine mate claire abrasée localement, rehauts ocre rouge. Erosion des contours.
Les Idoma se sont établis au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ils se composent d'agriculteurs et de commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala ont engendré des emprunts stylistiques, et de grandes similarités tribales. Les membres de lignage royal de leur société oglinye, ...


Voir la fiche

Vendu

Cuillère cérémonielle Tabwa
objet vendu
Art africain > Cuillères, louches > Cuillère cérémonielle Tabwa

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les cuillères anthropomorphes sont récurrentes dans l'art africain. Celle-ci se distingue par la qualité et la finesse de sa sculpture. On retrouve la coiffe typique tirée en arrière et longue. Le visage en forme de coeur rappelle légèrement celui de certains Fang.

Les Tabwa constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques.
Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et y dédiaient certaines de leurs statues. Animistes, leurs croyances ...

Maternité Ashanti
Art africain > Maternité > Maternité Ashanti

Collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les représentations féminines assises provenant de Côte d'Ivoire et du Ghana sont généralement des reines. Particularité de cette pièce, cette femme porte son enfant dans les bras.
Celui-ci est à amovible à l'instar du tabouret. Ce dernier à l'assise courbe est typique des siège akan.
La patine est claire et légèrement usée par endroit.
Les traits du visage sont marqués à l'aide de couleur noire donnant une allure réaliste un insufflant la vie dans les larges pupilles noires.

Le peuple akan est subdivisé en plusieurs sous-groupes célèbres répartis à proximité de la côte en Côte d'Ivoire et au Ghana, s'étant enrichis grâce au commerce de métaux précieux et des esclaves lors des ...


Voir la fiche

Faire offre

680,00

Masque Dan Buglé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
En dépit des yeux ronds ceints d'une étoffe rouge, évoquant les masques zapkei et les masques de divertissement baglé, ce masque buglé se distingue grâce à la rangée de cornes sur le front. Parfois accessoirisé d'une coiffe de plumes, il est ici pourvu d'une barbe en fibres végétales sur lesquelles sont fixées des clochettes dont le tintement suscitait l'ardeur des guerriers avant la chasse ou la guerre. (Art tribal d'Afrique noire, Bacquart, p.36) Abrasions. Très légers résidus de kaolin. Agglomérats croûteux au sommet. Réputés dans l'art africain, les Yacouba, appelés aussi Dan, sont connus pour leurs masques et leurs danses traditionnelles, sacrées ou profanes. Leurs masques, de facture variée, se produisent en général au cours de ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Tschokwe Chibinda Ilunga
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art africain Colmant.
Trônant sur une chaise, le personnage, sculpté avec un grand soin apporté aux détails, glorifie l'ancêtre et héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées (cipenya-mutwe) qui était constituée d'une armature d'osier recouverte de tissu, laiton, cuir, et perles, il avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les dignitaires se présentaient notamment jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les ...

Masque Galoa, Galwa
Art africain > Masque africain > Masque Galoa

Ex-collection art africain suisse.

Coiffé d'une coque enveloppante se prolongeant de nattes jugulaires, ce visage aux yeux mi-clos se divise en deux tons contrastés. Patine mate, résidus de kaolin.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou, vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont également produit des masques nommés Okouyi,Okukwé, utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au Gabon des aplats de couleurs contrastées, dont du kaolin censé être doté de vertus apotropaïques. Les groupes du Gabon pratiquent le culte du bwiti, culte des ...


Voir la fiche

380,00

Statuette de danseur Okuyi Myéné
Art africain > Statues africaines > Statue Okuyi

Ex-collection art africain suisse.

Statuette d'initié portant le masque okuyi, okukwe. Ce masque africain apparaissait le jour, lors d'évènements sociaux majeurs : initiations de jeunes gens, funérailles de dignitaires, naissance ou décès de jumeaux ou de leurs parents. Il intervenait également lors de litiges. Patine mate, fissure de dessication.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou , vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont également produit des masques nommés Okouyi, Okukwé, utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, mais aussi les Myéné, ...


Voir la fiche

180,00

Panneau figuratif Pende du Kasaï
objet vendu
Art africain > Portes et volets > Panneau Pende

Ex-collection art africain suisse.

Dans le Kasaï, les Pende ornent les maisons des chefs de linteaux en bois tel cet exemplaire, sur lequel une figure féminine a été sculptée en haut-relief. De style réaliste, elle arbore des bijoux, colliers de perles accessoirisés de dents de félin. La surface du linteau offre une décoration soignée, en relief, composée d'un agencement de triangles, non sans rappeler le décor losangique des sculptures kubas. Patine mate brun rougeâtre. Petites érosions. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette ...

Corne à boire Kuba Pady anyet
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection  art tribal française.
Coupes de prestige dans l'art africain kuba Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues.
Portant différents motifs sculptés en reliefs et de visages creusés dans la surface du bois, cette coupe à boire du vin de palme était destinée aux guerriers kuba. Le cordon permettait de les fixer à la taille. Le vin était extrait deux fois par jour de palmiers raphia plantés pour cet usage, et vendu à la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées, souvent dans des cornes de ...

Petite monnaie Songye Kabengele
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie africaine

Ex-collection art africain belge.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi provenir d'objets de parade ou d'armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport à des barres de fer nommées barriferri . En 1556 à Djenné Jean-Léon l'Africain observait que les populations employaient le fer pour payer "des choses de peu de valeur". Le roi contrôlait généralement la production ou l'acheminement de la monnaie du royaume. La variété de ces formes ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque cimier Gelede
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Gelede

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain Yoruba Gelede, peint d'un jaune vif, revêt une forme de cimier chapeauté de brindilles de raphia. Il était porté avec un costume. Contours érodés à la base. Le culte Gelede est devenu un patrimoine contemporain, sur base des traditions ancestrales: l'Unesco l' a inscrit au PCI ( Patrimoine Culturel Immatériel de l'humanité) en 2008 .
Concernant les cérémonies du Gelede ,pratiquées surtout dans les royaumes yorubas occidentaux, les masques sont bâtis sur un même principe : un visage (du type masque-heaume) et une scène qui se développe sur le haut du ...


Voir la fiche

Vendu

Tapis Kuba Ntcak nsueha Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Ntcak

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il ...

Masque heaume Musangwe - Tabwa - Congo RDC
Art africain > Masque africain > Masque Musangwe Tabwa

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les Tabwa constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est princiapelement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques.
Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et y dédiaient certaines de leurs statues. Animistes, leurs croyances sont ancrées autour de ngulu, esprits de la nature présents dans les plantes et les rochers.

Le masque casque ici présent de forme sphérique légèrement aplatie est doté de scarifications géométriques partant du coin des yeux et des commissures de la ...


Voir la fiche

Faire offre

750,00