La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Bété/Guéré à bec
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guere

Ex-collection art tribal africain française.

Masque africain de Côte d'Ivoire arborant, sous un front en casque, des ailettes encadrant le visage, un épais nez, et un long bec bifide. Son équivalent chez les Dan se nomme Gagon .
Patine brune.
C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques liés au culte du bagnon . Le style de leurs masques de danse a été influencé par les populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent facilement", lui-même appartenant au groupe culturel Krou , ces traditions leur ayant été transmises et enseignées par les Nyabwa. D'origine guerrière mais participant également à la résolution des conflits, ce masque sacré est porté accompagné d'amulettes qui ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Markha
objet vendu
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Markha

Appui-nuque raffiné de type markha, les visages rappelant leurs masques initiatiques. Il repose sur deux pieds, dont un panneau à claire voie sculpté de sujets miniatures. Des motifs symboliques sont tracés sur la tablette.
Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses autres ethnies. Ils disposent d'un langage initiatique, moyen de communication aux mains des initiés. Les Markha , aussi appelés Warka , habitent le nord du territoire bambara et ont, par conséquent, été influencés par ces derniers en particulier dans la conception de leurs masques. Comme les Bambara et les Bozo,ils ont pour particularité d'orner leur statuaire de plaques de laiton incisées de motifs. Leurs marionnettes sont également ...


Voir la fiche

Vendu

Serrure Dogon à motifs figuratifs
Art africain > Serrures Dogon, serrures Bambara > Serrure Dogon

Collection d' art africain belge.

Les serrures sont constituées d' un élément vertical, et un coulisseau horizontal. La surface de l'objet est gravée de frises, tandis que des figures sculptées s'élèvent au sommet.
Patine brune localement éclaircie.
Les systèmes de fermeture des régions soudanaises contiennent des éléments caractéristiques de la cosmogonie Dogon, selon laquelle les premiers habitants de la zone de Bandiagara ont traversé le fleuve sur le dos d'un crocodile. Les motifs présents sur les portes au Mali sont destinés à dissuader l'intrus, qu'il soit humain ou animal, à pénétrer. Les serrures, comme les portes, sont taillés dans des bois choisis selon la fonction de l'édifice dans lequel elles seront utilisées. Car à chaque plante sont attribuées des ...


Voir la fiche

340,00

Masque Dan Bassa Gela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain belge.
Front saillant dominant de larges paupières baissées, incisées, arête nasale quadrillée, coiffure en coques parallèles et menton incurvé. Ces détails anatomiques forment les variantes stylistiques du masque africain nommé Gela , Geh-Naw , de l'ethnie Bassa du Libéria. Patine noire brillante.
Le groupe Bassa du Libéria est établi sur la région côtière, plus particulièrement autour de Grand-Bassa. Sa culture et sa production artistique ont subi l'influence des Dan et des Kpellé voisins, de langue mandé. Les Bassa disposent de sociétés d'initiation féminine et masculine, dont le chu-den-zo qui a donné naissance à ce type de réalisations sculpturales. Le masque geh-naw , ou gela , se portait sur le front du danseur, fixé à une ...


Voir la fiche

180,00

Masque Wé / Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Wé

L' art africain en Côte d'Ivoire.
Sous un front en visière, un visage emprisonné sous des arcs successifs laisse apparaître un nez imposant encadré d'yeux globulaires ; ce masque tribal africain forme une version des sculptures de l'ethnie bété/ wé des plus fantastiques.
Patine lisse satinée, incrustations résiduelles ocrées. Fissures.
C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques dont le style a été influencé par la société des masques gla des populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent facilement", lui-même appartenant au groupe culturel Krou , ces traditions leur ayant été transmises et enseignées par les Nyabwa . D'origine guerrière mais participant également à la ...


Voir la fiche

280,00

Sommet de pilier Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yoruba

Collection art africain britannique
Art africain Yoruba.
Cette sculpture africaine naturaliste, permettant, selon les Yoruba, la communication avec l'au-delà, met en scène en tant que figure maternelle l'une des nombreuses déesses féminines, la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination.
Elle est vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice.
Patine satinée, érosions.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ...


Voir la fiche

280,00

Figurine Yaka Yiteke
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Yaka

Art africain Yaka
Ces statuettes africaines, charmes rituels appartenant aux lignages et assurant une protection contre les ennemis, étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Les sculptures traditionnelles étaient ensuite activées à l'aide de rituels et de formules incantatoires, et d'ajouts sous la forme de talismans ou de substances médicinales. La coiffe caractéristique est celle des chefs de terre. Ces sculptures étaient souvent suspendues dans les cases. Patine satinée, abrasions.
Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont ...


Voir la fiche

140,00

Epée courte Genya, Topoke / Lokele
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Epée Genya

Collection art africain française.
Les armes africaines, objets de prestige puis monnaies de transaction.
Épaisse poignée crantée, sommairement gainée de cuivre à son extrémité. La lame de l'épée porte en son centre une nervure bordée de pointillés. La patine oxydée est de couleur rouille orangé.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies. Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par ...


Voir la fiche

150,00

Masque Yaka Holo Buffle Pakasa
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yaka

Ex-collection art africain belge.
Parmi la sculpture animalière africaine , ce masque se référant au buffle sauvage apparaît en clôture des cérémonies d'initiation chez les Yaka et leurs voisins. Il symbolise la puissance et l'esprit de vengeance. Egalement associé aux rites curatifs, ce masque participe aussi aux rituels liés à la chasse.
Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives du fleuve Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ethnies voisines, telle les Suku et Yaka, ont influencé leurs sculptures traditionnelles. Les Holo ont en effet produit des masques heaumes et des objets de prestige pour l'élite dirigeante. Les Holo ...

Masque animalier Yaka / Holo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mpakasa

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain zoomorphe apparaît en clôture des cérémonies d'initiation. Il symbolise la puissance et l'esprit de vengeance. Associé au buffle sauvage, il est également associé aux rites curatifs et intervient également lors des rituels liés à la chasse.
Belle patine d'usage localement écaillée, brun mêlé d'ocre rouge, résidus de kaolin.
Une partie de la bordure de raphia est manquante.
Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives du fleuve Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ethnies voisines, telle les Suku et Yaka, ont influencé leurs sculptures traditionnelles. Les Holo ont en ...


Voir la fiche

Vendu

Tête commémorative Ifé Yoruba en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Yoruba

Ex-collection d' art africain française.
Bronze figuratif de type Ifé représentant l'Oni, roi d' Ifé ville berceau des Yorubas , coiffé d'une couronne très détaillée. De nos jours le roi d'Ifé porte un insigne de fonction analogue, formé d'un segment vertical tressé s'achevant en un renflement pointu. Une telle tête était fixée au sommet d'une effigie en bois, habillée, pour représenter le roi défunt lors des funérailles, puis enterrée après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. Texture lisse, patine cuivrée doré. La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les ...

Grand masque antilope Bamana Daje kun
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamana

Ex-collection d' art africain belge.
Au Mali, les mascarades didactiques du sogobo sont peuplées de masques africains animaliers. Cette tradition de théâtre de marionnettes est commune aux peuples pluriethniques vivant dans le delta intérieur du Niger, dont les Bozo et les Malinké. Contrairement aux masques ciwara liés aux rites agraires, ces masques zoomorphes sont des masques de festivités théatrales, renvoyant aux mythes et contes locaux. Patine d'usage granuleuse, fissures de dessication, altérations.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils ...

Figure de guerrier Lulua, Bena luluwa
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Guerrier Lulua

Ex-collection d' art africain belge.
Cette statuette africaine d'ancêtre masculin, chasseur ou guerrier, dispose diverses scarifications en relief, pratique courante à la fin du XIXe siècle en Afrique centrale. Son collier à pendentif forme un fétiche protecteur.
Ces marques constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. " Ces statues de guerriers, dont la position des bras en angle droit serait associée à la vigueur, participaient aux investitures et funérailles des chefs.
Patine brune, fendillements.
Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand nombre de peuples hétérogènes qui peuplent ...

Masque Ligbi Yangaleya du Dô
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Djimini

Ex-collection art africain française
Singulier, ce masque ovoïde des Ligbi, Djimini, semble emprisonné sous les becs stylisés de calaos, ou yangaleya , appelés magangono par les Dioula. Des rehauts de pigments bleus et rouges, et du kaolin, soulignent les détails du masque. D'étroites fentes forment le regard, et la bouche se résume également à une peite incision. Patine brune satinée.
Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo . Ils en ont emprunté des éléments qu'ils ont intégré dans les masques africains liés à la société du do . Cette tradition masquée a été conservée pour se manifester lors des fêtes religieuses accompagnées de sacrifices et de chants telles que la fin ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Destiné à démasquer les sorciers, ce type de masque africain Fang Ngil était sculpté à la veille des cérémonies. L'aspect austère, parfois implacable, était destiné à contrer les puissances occultes. Accompagné de paroles, de gestes, de danses et de sacrifices, il intervenait également au cours des initiations hors de la vue des profanes. Patine mate veloutée. Fendillemnts, petits accidents.
L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil, chargée des initiations et qui luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu purificateur symbolisé par le ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche rituel Suku Malwambi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Suku

Collection art africain allemande.
Ces statues tribales assurant une protection contre les ennemis étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Cette sculpture d'art tribal était ensuite activée à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Accroupi, soutenant de ses mains une imposante tête cornue et affichant un rictus dévoilant sa dentition, le personnage incarne un esprit maléfique, nommé kiteke. Les cornes, associées à l'antilope rouanne, se réfèrent également au comportement  de l'animal  dans la brousse et à sa sexualité. En outre, chez les clans Kongo voisins, la posture nue, accroupie, sondama , évoque une action d'urgence, en attaquant les ennemis d'une façon surnaturelle. Patine sombre satinée. Fissure de ...


Voir la fiche

160,00

Masque Ngbaka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ngbaka

Ex-collection art tribal belge.
Les rituels initiatiques et l'art africain des Ngbaka
. Ce masque africain Ngbaka, figure avec réalisme un visage dont le modelé révèle l'ossature. Sous le regard évidé, des motifs graphiques correspondent aux scarifications en usage. La bouche porte des dents en métal tandis qu'un anneau orne une oreille. Patine noire satinée, abrasions et fendillements.
Tribu installée sur la rive gauche de l'Ubangui,les Ngbaka pratiquent l'agriculture, et leurs réalisations artistiques se sont inspirées de celles des tribus voisines Ngbandi et Ngombe , avec une particularité distinctive cependant, la ligne du front parsemée de chéloïdes linéaires. Ils sont organisés en tribus sans unité politique, sous la tutelle du chef wan et vénèrent un dieu ...


Voir la fiche

280,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwe

Collection art africain corse.
Un casque en vannerie, sur lequel des bandelettes en textile noués forment les boucles d'une coiffure dense rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Les traits harmonieux du visage sont finement ciselés, rehaussés des motifs traditionnels scarifiés. Patine lisse satinée brun orangé. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au ...


Voir la fiche


Vendu à 160.00 Trouver un objet similaire

Masque heaume buffle Tabwa
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tabwa

Ex-collection art africain belge.
Masque africain des Tabwas symbolisant la puissance. Patine mate polychrome. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa ) était introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba dont ils ont intégré certaines croyances. C'est ...

Masque heaume buffle Chamba Lang Gbadna
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chamba

Collection art africain néerlandaise.
Le masque Nam Gbalang ou Lang Badna forme un puissant symbole d'un culte voué à un génie protecteur.
Il apparaît lors des rites de passage de la fête Kaa et lors de funérailles de hauts gradés.
On l’assimile au buffle ; il représente l’esprit sauvage de la brousse avec la totalité de ses pouvoirs et sa dangerosité.
Selon certains auteurs il représenterait une reine dont la lignée chamba prétend descendre du buffle des forêts.
Le dôme arrondi du masque renvoie à la mort car il figure un crâne, une relique prise de la tombe d'un ancien.

Les autres caractéristiques sont liées au monde sauvage de la nature, ainsi la machoîre qui semble dentée symbolise le crocodile, tandis que les cornes, parallèles sur cet ...

Masque buffle Mumuye
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Cimier buffle Mumuye

Collection art africain belge
Art africain Mumuye
Ce masque africain bovidé présente des formes simples et une patine usée dûe à l'usage. Une large bouche composée de deux demis anneaux se projette depuis la partie inférieure du masque.
Les cornes présentes au sommet du crâne permettent de déterminer qu'il s'agit d'une représentation de buffle, animal récurrent dans l'expression artistique et dans les cosmogonies africaines.
Les Mumuye sont une peuplade très réputée pour ses pièces stylisées, qu'il s'agisse de masques ou de statues.
Ref. : " Art and the Sacred in Mumuyeland " J.Strybol.


Voir la fiche

Vendu