La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain suisse.
En lieu et place de la figure plaquée de métal veillant traditonnellement sur le panier dans lequel étaient entreposées les reliques des défunts, cette statue en bois polychrome fait office à la fois de reliquaire et de gardien de reliquaire. En effet, une porte, au dos de la figure, obture une cavité dorsale réalisée à cette fin. La tête présente les spécificités des figures Mbulu-Ngulu des Kota Ndasa du Gabon et du Congo, coiffe en aplat et front saillant, rehaussés ici de pastilles métalliques décoratives. La base inférieure évoque à la fois des jambes et le tabouret de prestige kwanga, sur quatre pieds, souvent utilisé au cours des initiations. Des courroies de transport, attachées aux bras et au cou de la sculpture, sont formées d'épaisses ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bwa des Mossi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Nouveau produit

Ex-collection art africain française.
Plane et circulaire, ce masque africain présente un décor de motifs géométriques symboliques disposés en frises circulaires successives , et dispose d'une polychromie mate, rouge bordeaux, kaolin blanc et gris foncé. La bouche dans laquelle sont représentées des dents est évidée afin d'autoriser la vision du danseur. Très légères abrasions. Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , Kurumba et Mossi , vivant au Burkina Faso , reprennent et combinent fréquemment des éléments stylisés empruntés aux hommes, aux animaux ou encore aux insectes. Ce sont les esprits de la nature qui sont censés déterminer le bien-être et la prospérité d'un individu, et l'adversité sera considérée comme le résultat de négligences des rites collectifs. C'est donc au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque casque singe Baule
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoulé

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain sacré, de conjuration,  est issu d'un des nombreux cultes baoulé qui comprendraient sept masques.  Il est la puissante incarnation d'un être force "amwin".  Ce masque pourrait être lié aux cérémonies associées aux récoltes.  Des masques animaliers accompagnaient en effet toujours les masques portraits. Ce masque se posait au sommet de la tête, des fibres de raphia fixées aux perforations des contours venant dissimuler le visage du danseur. Masque très ancien, base érodée.
Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des Baoulé , Bauli ,"le fils est mort". Ils représentent la majeure partie de la population de Côte d'Ivoire. Les artistes ...


Voir la fiche

Vendu

Lit funéraire Lobi
promo art africain
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Banc africain

Ex-collection art africain espagnole.
Très bel élément de mobilier africain, cet ancien lit ou banquette destiné aux rituels funéraires présente une exceptionnelle patine miel lustrée. Une tête d'oiseau, bec entrouvert, orne l'extrémité dotée d'un appui-nuque. Quatre pieds massifs soutiennent le plateau de la couche auquel l'érosion a conféré une apparence de sinuosité. Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un ...


Voir la fiche

480,00 € 384,00 ( -20,0 %)

Boîte à oracles à souris Gbékré sé Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à oracles à souris Gbékré sé Baoulé

Ex-collection art tribal suisse.
Art africain et oracle Baoulé.Destiné à une pratique de divination encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, cet objet d'art tribal africain, Gbekré sè ou Gbéklé sè , consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, adossée à un réceptacle circulaire dont le couvercle est muni d'une cordelette en fibres végétales. Sur le couvercle, des lignes parallèles agencées en losanges, érodées, sont encore visibles. le réceptacle quant à lui comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Des têtes représentant des souris apparaissent sur les parois. Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif ...

Effigie de colon portugais en bronze - Bini Edo - Bénin
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Bénin

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture de bronze représente un soldat portugais armé d'un fusil, un poignard à la hanche,vêtu de son habit militaire traditionnel. Les Portugais arrivèrent au XVe siècle à Bénin, dotés d'un arsenal militaire qui suscita un grand intérêt chez les rois. La puissance des armes à feu fut alors naturellement associée à la capacité de défense occulte contre les ennemis invisibles. Au XVIème siècle, les Européens jouèrent un rôle majeur à la cour de l'Oba : ils y importaient des coraux et des perles de verre,des manilles également, très convoitées par le roi et ses courtisans. Parallèlement, leurs soldats participaient aux campagnes militaires de Bénin, notamment contre le royaume d'Idah. Le formidable accroissement des importations ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Etoffe Ncak nsueha Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Pagne Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Masque de danse Deangle Dan
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Ex-collection art africain belge.
Ces masques africains d'une esthétique très épurée dont la face concave projette les traits, sont toujours empreints d'une grande sérénité. C'est une des caractéristiques des masques Dan. Des fentes palpébrales arquées permettant la vision du danseur. Des lèvres charnues en losange entrouvertes font saillie. Une patine noire, particulièrement satinée, présente des zones éclaircies par l'usage, couleur miel. Contours rythmés de perforations régulières prévues afin de fixer la parure de raphia devant dissimuler le porteur. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés.

Statue d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Singularité des oeuvres de l'art africain Chokwe
Cette statue d'art tribal glorifie un chef arborant un chapeau européen et assis sur un tabouret de prestige réservé aux notables. Il entoure de ses larges mains surdimensionnées un pot à tabac. L'usage de tabac était répandu parmi les Chokwe, et la fumée faisait partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes a doté la sculpture d'une patine brune aux reflets glacés et rigidifié la ceinture de raphia qui orne ses hanches. (B. Wastiau) Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé ...


Voir la fiche

Vendu

Statue royale Oni Ife en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Statue royale Oni Ife

Ex collection art africain anglaise.

Il s'agit ici d'un nain de cour. Ce type de statues était réservé aux castes les plus élevées de la société. Le personnage aux traits réalistes est orné d'une multitude de détails et d'éléments.
Sur la tête, une coiffe sur laquelle se dresse une tige décorative caractéristique que l'on retrouve également sur les têtes oni, attributs royaux. Autour du cou, une parure et un collier de perles.
A la taille, le personnage porte un pagne au dessus duquel on aperçoit l'abdomen proéminent.
Dans une main, un sceptre, dans l'autre une corne.

Les pièces en bronze Ifè sont très réputées dans l'art africain. Celles-ci étaient généralement constituées de terre cuite et plus rarement de bronze. Le courant artistique dont ces pièces ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Harpe rituelle Lega
promo art africain
Art africain > Instruments de musique, harpes, djembe Tam Tam > Guitare Lega

Ex-collection art tribal espagnole.
L'art africain des Lega , Balega , ou encore Warega , se distingue par ses statuettes et masques d'initiation dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Le Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , régissant la vie sociale, était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. La musique jouait un rôle majeur au cours des rituels, tel cet instrument de musique anthropomorphe dont la caisse de résonnance constituée d'un tambour tendu d'une peau se situe au niveau de l'abdomen du personnage. Des visages au faciès souriant, dont les orbites en coeur, blanchies, rappellent les masques des Lega, se superposent. Les cordelettes ont été ...


Voir la fiche

480,00 € 384,00 ( -20,0 %)

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain belge.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat prolongées de deux pendeloques, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques et punctiformes soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. La base est érodée. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de ...

Couple Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Couple Dogon

Ex-collection art africain française. Ces figures évoquant une certaine contrition incarnent le couple primordial Nommos à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Les corps graciles, à la surface lisse, sont figés bras tendus le long du buste et jambes parallèles . Patine vert de gris, incrustations rouille. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une architecture unique. L’histoire des migrations et des ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Nkondi Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain française.
Les fétiches tribaux du royaume Kongo disposent d'une charge magique logée généralement sur l'abdomen derrière un miroir obturant une cavité. Des graines d'abrus y apportent ici une note de couleur. Cet exemplaire disposant d'une coiffe de chef est hérissé de clous entrelacés de diverses cordelettes. Les yeux dotés de pupilles sombres sont incrustés de verre en référence aux capacités extra lucides. Un boudin de textile emprisonne en outre son cou. Des couleurs noirâtres attestent de libations résineuses. Fissures de dessication.
Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ce type de figures, le plus souvent des sculptures ...


Voir la fiche

Vendu

Leopard Benin en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Nouveau produit

Ex-collection art africain espagnole
L'art tribal africain palatial du Bénin.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque africain Lipiko - Makonde - Tanzanie
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Makonde

Ex-collection art africain belge.
Les formes et les proportions de ce masque africain céphalomorphe Makonde, incarnant un esprit ancestral, traduisent une volonté de réalisme. Les ancêtres reviendraient masqués afin de marquer leur satisfaction consécutive à l'initiation. Certains de ces masques arborent des tatouages à la cire ou encore des incisées dans le bois en lien avec les scarifications traditionnelles. Les épaisses lèvres saillantes dents incisées demeurent une singularité propre à la statuaire Makonde. Enduit rouge grenat, traits relevés de pigments brun bordeaux. De l'osier garnit les contours de la base du masque, également marqués d'une fissure. Surface lustrée . Les Makonde du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie portaient des masques-casques appelés lipiko lors ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Grande tête d autel royal Benin en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Grande tête d'autel royal Benin

Ex collection art africain anglaise.

Les têtes d'autel sont des pièces célèbres dans l'art bénin. À l'instar des autres bronzes, elles étaient coulées à l'aide de la technique de la cire perdue. Ces pièces sont très chargées en détails et motifs. Cette tête royale aux traits réalistes dispose en effet de scarifications faciales et de nombreux ornements finement détaillés. Élément récurrent, la coiffe en ogive est imposante et superbement décorée.

L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifè remonte au 14ème siècle.

Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes de Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des ...

Fétiche Fon Botchio
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fetiche Bocio Fon

Ex collection art africain belge.

Ce fétiche est constitué d'un personnage présentant une petite coupe rituelle. Il retient par la bouche un lien de tissu à l'extrémité duquel une masse est attachée, charge magique incrustée de poils d'animaux, sans doute de primates et phacochères. Une épaisse patine croûteuse revêt le tout, de nombreuses libations ayant été effectuées.


Les Fon se trouvent actuellement dans une partie de la république du Bénin qui s'appelle le royaume du Dahomay. La légende dit qu'une princesse d'origine yoruba a créé ce royaume avant le XVIIème siècle.
Leur culture et leurs caractéristiques stylistiques sont apparentés à celles des ethnies voisines toutes localisées dans une région lagunaire dans l'Est de la Côte d'Ivoire. ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Ewe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Ewe

Ex-collection art africain espagnole.

Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques. Ces pratiques encore d'usage à l'heure actuelle sont parfois décriées et considérées comme animistes et révolues à l'heure de la christianisation et de l'islamisation. Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes, les deux croyances s'influençant mutuellement.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre royal Bangwa
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Bangwa

Ex-collection art tribal africain française.
La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la statuaire sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux. Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable par des traits faciaux et une morphologie relativement comparables. Typiques du pays bamileke , les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Elles sont souvent positionnées de chaque côté des fauteuils d'intronisation lors des réunions de notables.
Patine sombre ...


Voir la fiche

490,00 € 392,00 ( -20,0 %)