La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue Boyo / Basikasingo Misi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Boyo

Stylisation de la statuaire d'art africain Buyu/Basinkasingo
Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo , Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu , ne sont cependant pas d'origine bembe , les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions tribales bembé et boyo sont relativement similaires: ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau spécifiquement chez les Boyo, mais également les ancêtres héroïques, dont on cherche à connaître la volonté au moyen de rites divinatoires. La chasse est en outre l'occasion d'accomplir des sacrifices de reconnaissance envers les entités dont ...

Figure totémique Kuyu
Art africain > Statues africaines > Statue Kuyu

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Coiffée d'un animal totémique évoquant le camélon, cette sculpture figure un être mythique doté de trois visages, juché sur un pachyderme. Les scarfications sur le buste renverraient aux écailles du serpent mythique Djo, qui aurait créé le monde et père d'Ebongo, ancêtre hybride primordial des hommes. Une patine polychrome croûteuse, localement fissurée, revêt l'ensemble de la pièce. Deux clans totémiques formaient autrefois l'ethnie des Kuyu, vivant le long de la rivière du même nom, au nord-ouest de la république populaire du Congo : à l'Ouest celui de la panthère, et à l'Est celui du serpent. Une association masculine secrète, Ottoté , jouait un rôle politique important dans la nomination des chefs. L'initiation des jeunes gens se ...


Voir la fiche

450,00

Masque Bwa Nawantante
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Ex-collection art africain française.
Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa se partagent en trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les Bwa croient en un dieu Difini créateur du monde, qui l'abandonna par la suite à son fils Do. Do, dont l'emblème est un rhombe de fer nommé alive , est censé intervenir au cours des funérailles et des rites agraires. Les masques en feuilles sont fabriqués par les villageois, seuls les Bwa du Sud, les nieguegue , produisent des masques en bois souvent zoomorphes, et les fameux masques-planches, abstraits, représentant les esprits de la nature, les naw .(C.Roy) Incarnant un esprit, ce masque évoquant abstraitement l'oiseau calao est surmonté d'une planche verticale et ...


Voir la fiche

350,00

Masque Igbo Izzi
Art africain > Masque africain > Masque Izzi

Ex-collection art africain anglaise.
Ce type de masque africain appelé ogbodo enyi dans l'extrème nord-est du pays igbo, et qui signifie "esprit de l'éléphant", se réfère à la force et l'endurance du majestueux pachyderme. En effet, outre la présence d'élements figurant des défenses, la saillie du front, revenant en pointe vers l'intérieur du masque, est une évocation stylisée de la trompe. De par ses caractéristiques exceptionnelles, l'éléphant est associé à une symbolique de pouvoir politique et spirituel et figure en bonne place dans la cosmogonie Igbo. . Ces masques qui combinent des éléments humains et animaux étaient sculptés dans différents formats et se portaient horizontalement, et, comme la majeure partie des masques igbo, se produisaient avec d'autres masques lors de ...


Voir la fiche

390,00

Figure de maternité Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Baoulé

Ex-collection art africain française.
Sculpture tribale figurant une femme assise, portant un enfant, elle affiche les cicatrices chéloïdes traditionnelles et une coiffure dont les tresses ciselées sur le bois forment une ample coque. Un buste et un cou longilignes confèrent des volumes élégants à cette statue exprimant une paisible concentration. Patine mouchetée brun gris, résidus incrustés de kaolin. Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Bamileke perlée
Art africain > Statues africaines > Statue Cameroun

Ex-collection art tribal française.
Couleurs et chefferies dans l'art africain. Les Bamiléké , sous-groupe d'une peuplade plus large constituée également des Bamoun et des Tikar , sont célèbres pour leurs sculptures d'art africain couvertes de perles, signes de prospérité et de richesse, conférant à l'objet royal la brillance qui le distingue des objets communs.
Cette statuette féminine d'ancêtre, trapue , a d'abord été sculptée dans le bois pour ensuite être recouverte d'une toile de rabane incrustée de perles multicolores importées, à dominante bleue et rouge . Elle arbore une coiffure en cimier s'achevant dans la nuque. Les mains sont placées sur son bas-ventre dans un geste associé à la fécondité. La physionomie affiche une expressivité distinctive de l'art ...


Voir la fiche

150,00

Cavalier Sao Kotoko Putchu Guinadji
Art africain > Cavalier > Cavalier talisman Sao

Ex-collection art africain française.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel, est doté d'une intéressante patine d'usage. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux ...


Voir la fiche

50,00

Etoffe Pongo d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Pongo

Ex-collection art africain suisse.
Produite par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu. Sur cet exemplaire, des grilles de différents formats ont été tracées sur le fond clair, un trait reliant chacun d'eux, formant parfois une boucle à son extrémité. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. Les Mangbetu, en ...


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire

Tapis Kuba Ncak nsueha Bushoong
Art africain > Textile > Etoffe Ncak

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...


Voir la fiche

280,00

Poupée de fertilité Mossi Biga
Art africain > Statues africaines > Poupée Mossi

Ex-collection art africain française.
Sculpture anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Attribut de fertilité, la poitrine stylisée est mise en valeur sur le buste tubulaire marqué de scarifications linéaires.La tête stylisée évoque les tresses arborées en cimier par les fillettes. Patine brun clair satinée. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites intitiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, ...


Voir la fiche

140,00

Figurine Zande
Art africain > Statues africaines > Statue Zande

Ex-collection art africain Suisse.
Figure anthropomorphe Zande où l'on retrouve le visage triangulaire dont l'oreille droite est affublée d'un anneau de cuivre. Les yeux en grains de café, des bras hypertrophiés sur un torse bombé. Patine d'usage brun noir.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il appartient. L'art tribal africain des Zande, ou "ceux qui possèdent beaucoup de terres", hormis leur art de cour composé de cuillères, ...


Voir la fiche

140,00

Gardien de reliquaire Bakota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin .
Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les ...

Statue Dogon Tellem
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Dogon Tellem

Ex-collection art africain française.
Les statues Dogon Tellem sont reconnaissables à leurs personnages représentés debout les bras levés.
Les Dogons avaient peut-être emprunté cette attitude aux précédents occupants de la superbe falaise de Bandiagara, un peuple nommé Tellem. Les personnages aux bras levés symbolisaient toujours une prière à Amma pour qu'il accorde la pluie indispensable à toute vie, et il pouvait s'agir aussi d'un geste de contrition après que la violation d'une loi rituelle ait causé la sécheresse.


Voir la fiche


Vendu à 140,00 Trouver un objet similaire

Statue OviMbundu Nyaneka
Art africain > Statues africaines > Figure OviMbundu

Ex-collection art africain française.
Bracelets et chevillères en fer blanc, larges boucles, rangs de minuscules perles, forment les parures de cette statuette de jeune femme OviMbundu, représentée frontalement dans une attitude de tension, bras écartés du buste, tête droite . Une scarification, en flèche, courant du nez au front, complète les motifs punctiformes présents sur les joues. Une plume venait probablement s'insérer devant la coiffe, dans l'orifice pratiqué à cet effet. Cette figure pourrait avoir été associée aux rituels initiatiques féminins , de fertilité , ou divinatoires, la coiffure évoquant celle , façonnée à l'aide d'huile et d'ocre rouge, des jeunes filles nyaneka à la suite du rituel efuko . Patine satinée miel , fissures de dessication. . C'est sur le ...


Voir la fiche

180,00

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Nommé kikashi , ce masque africain des Songye dispose de caractéristiques classiques. La crête est cependant creusée sur toute sa longueur d'une large nervure percée d'orifices. Des sillons parallèles, incrustés de kaolin blanc, ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Des zones d'abrasion, et des fissures sont à noter. Altérations internes. Patine abrasée par le temps et l'usage, sèche et veloutée. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos ...


Voir la fiche

480,00

Masque cimier Gelede Yoruba
Art africain > Masque africain > Masque Yorouba

Ex-collection art africain française.
Le pays Gelede au Nigéria rend hommage aux mères, plus particulièrement les plus âgées d'entre elles, dont les pouvoirs seraient comparables à ceux des dieux yoruba, ou orisa , et des ancêtres, osi et qui peuvent être utilisés pour le bénéfice mais aussi pour le malheur de la société. Dans ce dernier cas ces femmes sont nommées aje . Les cérémonies masquées, à travers des performances utilisant les masques, les costumes et les danses, sont censées exhorter les mères à utiliser leurs qualités extraordinaires dans un but pacificateur et constructif, pour le bien de la société. Une sculpture sommaire de buste humain, enveloppée d'un serpent, s'élève en cimier de ce masque polychrome. Ce dernier affiche les spécificités du style yoruba : grands ...


Voir la fiche

150,00

Masque facial Kwélé Ekuk
Art africain > Masque africain > Masque Kwélé

Ex-collection art africain française.
Ces masques africains du Gabon au visage concave, en coeur, présentent des yeux en amande et un nez triangulaire. Généralement dissimulée, la bouche se dessine ici dans la partie inférieure d'un visage concave en une mince incision conférant une physionomie souriante. Selon la présence de cornes et leur disposition, les masque se nomment pipibudzé , Ekuku zokou , etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et de la métallurgie. Pratiquant le culte nommé Bwété emprunté aux Ngwyes, qui était accompagné de rites initiatiques obligatoires, ils utilisaient à la fin des ...


Voir la fiche

350,00

Masque Bété Guéré araignée
Art africain > Masque africain > Masque Bété

Ex-collection art africain anglaise.
Enchevêtrement de cornes disparates pour ce masque facial de l'ethnie bété/guéré. La base des cornes a été clouée sur la surface en bois plane et circulaire puis liée par une épaisse bande de toile durcie. Le tout est enduit d'une pellicule croûteuse où se mêlent des pigments ocre rouge et blanc. C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques dont le style a été influencé par la société des masques gla des populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent facilement", lui-même appartenant au groupe culturel Krou , ces traditions leur ayant été transmises et enseignées par les Nyabwa . D'origine guerrière mais participant également à la résolution des conflits, ce ...


Voir la fiche

380,00

Masque Kumu, Komo
Art africain > Masque africain > Masque Komo

Ex-collection art africain belge.
Selon M.L. Félix, les masques africains produits par les clans vivant au nord de la région de l'Ituri adoptent majoritairement des traits stylisés sculptés sur une base de faible profondeur, et leur décor évoque le monde animal, avec des pigments de couleur semblables à ceux qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Des masques similaires, décorés de pointillés, ont cependant été portés en Ubangi par les Ndunga et les Zande du nord est, où les initiés et les anciens arboraient à certaines occasions ce type de peinture corporelle. Pigments clairs appliqués au doigt sur un fond brun. surface veloutée. Hauteur totale sur socle : 43 cm Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique ...


Voir la fiche

280,00

Figure masculine Mangbetu Nebeli
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mangbetu

La haute coiffe typique Mangbetu se dresse au sommet de la tête de cette effigie d'ancêtre. Les yeux sont clos dans un visage délicatement sculpté offrant une certaine sérénité. Les larges oreilles se démarquent, soulignant l'importance de l'écoute, de la perception . Le long cou se prolonge d'une colonne rectiligne. Des pieds et des mains démesurés contrastent avec la morphologie générale. Des peintures corporelles et des scarifications , évoquées par les tracés géométriques semblables à ceux des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations, et qui variaient selon les circonstances, s'inscrivent sur l'ensemble. Les anciens nomment beli ces figures d'ancêtres stockées à l'abri du regard et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli.
 Chez les ...

Statue fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Ex-collection art tribal belge.
Les spectaculaires fétiches de l'art africain des Songye. Au centre du bouquet de plumes composant la coiffe de notre fétiche, s'élève une corne d'ovin. Parmi les accessoires magiques suplémentaires dotés de vertus spécifiques, les éléments en laiton cloués sur le visage et le triple collier de perles blanches. Statue magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), cette sculpture rituelle à vocation protectrice, vêtue d'un pagne en raphia soigneusement tissé, comporte fréquemment des éléments magiques ( bajimba) introduits dans les cornes ou l'abdomen. La tête reprend la structure et les traits du masque kifwebe sur un cou annelé. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Les Songye ...


Voir la fiche

Vendu