La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Emblème Yoruba de la société Ogboni/Osugbo
Art africain > Statues africaines > Emblème Ogboni

Collection art africain belge.
Cette figurine en bronze, offrant des traits proéminents, était portée en pendentif autour du cou par les membres de la société Ogboni. Elle s'accompagnait généralement, reliée par une chaînette, d'une figure similaire du sexe opposé, formant l' Edan . Patine croûteuse brun verdâtre, incrustations rouille. Le peuple Ogboni/Ogoni est réparti sur un petit territoire du golfe de Guinée, à l'est de la ville de Port Harcourt au Nigéria. Comme d'autres peuples du Golfe de Guinée, les Ogonis possèdent une structure politique interne gérée par des chefs. Ils font partie des peuples ayant échappé à la traite des noirs durant la période esclavagiste grâce à un relatif isolement géographique.

La société secrète Ogboni ou Oshugbo est l'une des ...

Masque Gouro Dye de la danse Zaouli
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Gouro

Ex-collection art africain française.
Ce type de masques africains zoomorphes, dont cet exemplaire en forme une variante, sont considérés par les Gouro comme étant l'enfant de zamble et gu. La large mâchoire de ce masque rappelle en outre les masques sacrés Bo nun amuin des Baoulé. Dépourvu des cornes ornant les bo nun amuin, cet exemplaire est surmonté d'une panthère. Patine lisse satinée. Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations. Animistes,ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques africains Goli ...


Voir la fiche

290,00 € 145,00 ( -50,0 %)

Figure anthropomorphe Lega
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art africain belge.
Cette figure sculptée adopte un visage losangique rappelant les masques de l'ethnie et un corps proportionnellement réduit. Les poignets s'appuient de part et d'autre d'un buste étroit. Patine lisse mouchetée d'incrustations résiduelles de kaolin. Résidus ocrés sur la tête. L'art africain des Lega , Balega , ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était ...


Voir la fiche

380,00 € 190,00 ( -50,0 %)

Bracelet / Monnaie primitive Bénin en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Monnaie Bénin

Collection Steffen Patzwahl.
Artisans bronziers et bracelets africains L'Etat du Bénin s'est développé au sud du Nigéria jusqu'à la fin du XIXe siècle, où la production d'objets d'apparat en alliage cuivreux renforçait le caractère divin du souverain. Igueghae , un artisan d'Ifé, fut mandaté à la cour Bénin au XIVe siècle, afin d'y enseigner la technique de la fonte à la cire perdue. Les objets étaient réalisés en laiton (cuivre et zinc), plus rarement en bronze (cuivre et étain), extrait des mines de Bauchi au Nigéria, mais également issus du commerce du cuivre en provenance du Maghreb. Au XVe siècle les Européens importèrent en outre le métal sous forme de manilles qui devinrent également des monnaies d'échange. (Laure Meyer) Cette parure constituait un bracelet de mariage ...

Appuie-nuque Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > appuie nuque > Appui-nuque Luba

Ex-collection art africain suisse.

Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. L'effigie féminine symbolisant la royauté luba, sculptée avec soin, est dotée d'une coiffure en cascade de type shankadi. Les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine satinée brun rougeâtre. Erosions. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui signifie « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Wobé Wé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Wobé

Ex-collection art africain française.
Chaque clan familial dépend, chez les Wobé , de l'autorité d'un ancien respecté pour sa sagesse et son rang. De lui dépendent également l'organisation de la vie familiale, et également de la vie religieuse. Les masques tel cet exemplaire présentent des attributs puissants censés faciliter la communication avec les esprits. Les yeux globuleux et les lèvres sur-dimensionnées forment une des spécificités des masques Wobé . Les accessoires supplémentaires, grelots en métal, parures de perles symbolisant la richesse, sont censés accroître les vertus magiques de cette pièce grâce au son produit. Masque peint en noir et rouge carmin. Incrustations résiduelles de pigments blancs. Les Wé , ethnie de l'Ouest de la Côte d'Ivoire ont produit des masques ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Tankaglé
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Variante du masque africain Déanglé de Côte d'Ivoire, ce visage sculpté présente un regard enfoncé rehaussé d'un loup sculpté enduit de kaolin. La bouche fait classiquement saillie. Un agrégat granuleux subsiste au sommet de part et d'autre d'un crochet métallique. Une barbe prolongé le menton. Patine lisse légèrement satinée. Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Utilisés également lors des rites de circoncision, ils apparaissent en compagnie des masques ...


Voir la fiche

480,00 € 240,00 ( -50,0 %)

Masque Baoule
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoule

Ex-collection art africain belge.
Ces masques africain s'intégraient dans des spectacles et danses structurés tournés vers le divertissement dont les scénarios évoluaient au cours des générations.
L'art baoulé comporte une vaste gamme de masques réputés pour leur qualité, leur finesse et leur symétrie. De nombreuses scarifications sont présentes.

Les Baoulé vivent dans le Sud Est de la Côte d'Ivoire. Ils font partie du groupe Akan. On peut remarquer que leur artisanat n'est pas effrayant. Les conditions de vie des Baoulé sont certainement parmi les meilleures de tout le pays et cela se lit sur leurs masques sereins et leur statuaire sophistiquée.
Soigneusement poli, ce masque longiligne présente des lèvres closes qui s'avancent sous la ligne nasale au ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Batabwa
objet vendu
Art africain > Ivoires > Statuette Batabwa

Collection tribale belge.
L'art africain des Tabwa, objets de prestige.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire"), Batabwa, constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs croyances sont ancrées autour des ngulu, esprits de la nature présents dans les plantes et les rochers. Les Tabwa ont leur indépendance grâce aux richesses procurées par le commerce de l'ivoire. De même que l'influence ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Songye/Luba
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal française.
L'art africain des Songye, créativité stylistique Le Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) consiste en un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Cet exemplaire rare, stylisé, est représenté vêtu d'un pagne en toile de raphia et arbore le masque luba Kifwebe qui apparaissait lors de funérailles et d'investitures. Des cavités ou discrets orifices aménagés sur les sculptures abritaient des ingrédients à visée apotropaïque. Dans ce cas la charge magique était insérée dans la corne sommitale. Les mains disproportionnées reposent de part et d'autre d' un abdomen saillant, témoin du lignage. Patine satinée chocolat. Kongolo serait l'ancêtre mythique commun aux Songye et aux Luba, lesquels disposent de traditions ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > statue Kota

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection belge
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Lega Kayamba
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kayamba

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Masque africain tout en longueur, de faible profondeur, surmonté de cornes réduites, distinguent ce masque traditionnel lega Kayamba (aussi nommé wiyinda ). Il indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Le Kayamba était détenu par un initié accompli. Belle patine claire, incrustations résiduelles de kaolin avec particules de mica.

Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au ...


Voir la fiche

Vendu

Charme de protection Songye janiforme
objet vendu
Art africain > Fétiches > Charme Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi leur panoplie d'amulettes, fétiches et statues tribales, cette petite statuette en buste était censée assurer la protection individuelle des Songye contre tout type de mauvais sort, favoriser leur richesse et leur fécondité. Les visages reprennent les traits du célèbre masque sculpté kifwebe. Des substances magiques sont probablement enfermées à la base qu'une bande de textile huilé obstrue. 18 cm sur son socle. Abrasions et éclats. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwadi contrebalance cependant leur pouvoir. Leurs masques ...

Couple Tellem
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Couple Tellem

Les Tellem dans l'art africain.
Effigie de couple , positionnée frontalement côte à côte, jambes à demi-fléchies , elle adopte les bras levés, paumes tournées vers l'avant. Les têtes arborent des oreilles semi-circulaires, un nez en flêche et des yeux aux paupières closes. Une patine sacrificielle sèche et craquelée recouvre le tout.
Le sud du plateau dominant la falaise de Bandiagara est occupé depuis le Xe siècle par les Tellem et les Niongom. Ils furent ensuite déplacés par les Dogon au XVe siècle, qui fuyèrent les Mandé. Les Tellem ,"nous les avons trouvé" en langue dogon, devinrent les ancêtres des Kurumba du Burkina Faso. La statuaire dogon ne se distingue pas aisément de celle des Tellem et ni de celle des Niongom car des influences réciproques se sont ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Nkisi Solongo ou Sundi
Art africain > Fétiches > Statuette Kongo

Collection art africain belge.
Représentée nue afin d'intimider les forces opposées, la tête détournée, cette statuette tribale consacrée par le prêtre nganga, dispose d'une charge magique logée sur l'abdomen dans une cavité vitrée. L'amalgame ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Les cavités orbitaires évidées sont également scellées par du verre. La bouche est béante. Patine claire au toucher satiné. Fissure de dessication, érosions du socle.
Chez les ...


Voir la fiche

350,00

Statuette Dogon Bombou-toro
Art africain > Statues africaines > Statuette Dogon

Collection art africain française.
Sculpture acquise dans une galerie d'art parisienne, figurant un être féminin agenouillé, paré de bracelets. Il offre quatre têtes janiformes portant un récipient. Les barbes tubulaires prolongeant les visages reposent sur des épaules cylindriques. Les motifs décoratifs dogon, en lignes brisées, associés aux scarifications traditionnelles, sont gravés sur la surface. Ils renvoient à la cosmogonie dogon. Patine brune abrasée. Fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes ...


Voir la fiche

395,00

Casque Fang
objet vendu
Art africain > Masque africain > Casque Fang

Art africain chez les Fang.

Les remarquables sculpteurs et forgerons fang dans l'art africain.

Cette variante des masques Fang est connue sous le nom Ngontang (ou Ngontanga),"la figure de la fille de l'homme blanc" . Il représente les esprits des morts qui rendent visite sous la forme d'une jeune femme blanche venant de l'au-delà et était utilisé pour localiser les sorciers et ceux qui abusent des pouvoirs spirituels. Ils sortent également lors des fêtes, funérailles, fêtes de naissance, et à l'occasion d'une importante décision au sein du village.

Cette pièce de bois circulaire présente en son sommet quatre éléments en coque surmontés d'un bouquet de plumes beiges et brunes. Un visage aux sourcils jointifs est recouvert d'une épaisse patine de kaolin craquelée. ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega Iginga du Bwami
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Collection art africain belge.
L'art tribal des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initiation des aspirants. Chacune est une représentation disposant d'une forme et d'une signification particulière dont découle toujours une morale ou un dogme. La ...


Voir la fiche

180,00

Figurine Lega Kalimbangoma
Art africain > Ivoires > Figurine Lega

Collection art africain belge.
Au sein de la variété d'objets détenus par les initiés lega de l'association du Bwami, cette figurine anthropomorphe, rare petit talisman en ivoire de forme effilée kalimbangoma, avait un rôle protecteur. Des figurines similaires, les katimbitimbi, étaient portées à la ceinture par les femmes les plus haut gradées du Bwami. Patine huilée claire.
Le Bwami régissaient la structure sociale lega, ouverte aux adultes circoncis et à leurs épouses et et instruisent leurs adhérents en terme de perfection morale.  Ces objets font parties des masengo , signifiant qu'ils sont sacrés et ne peuvent donc être portés que par les initiés. Le propriétaire ne peut s'en séparer au cours de sa vie. Le Bwami comporte différents degrés, les yananio et kindi ...


Voir la fiche

295,00

Coiffe Chapeau Bamileke /Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coiffe Bamileke

Art africain Bamileke.
Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Spécimen jaune vif pour cette éclatante parure africaine de prestige, portée par les notables. C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont ...