Joyeuses Pâques (- 20%) du 12 au 26/04/19
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:



Grande plaque royale Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Plaque bronze > Grande plaque royale Benin Bini Edo

Ex collection privée anglaise d'art africain.

Figures royales par excellente afin de faire étalage de sa puissance, ces plaques étaient conçues pour être vues comme des tableaux offrant des images de l'entourage royal.
Ces plaques, véritables fresques historiques, sont toujours appréciées pour la richesse des éléments qu'on y trouve et pour le soin apporté aux détails.
On trouve ici le roi accompagné de trois soldats, tous lourdement armés. Ils sont équipés de boucliers couverts de fins motifs tout comme le sont leurs armes. Les personnages sont bardés de tenues et de casques eux aussi couverts de motifs variés.
La plaque a été coulée d'une seule pièce contrairement à d'autres plaques constituées de plusieurs parties soudées entre elles.

Les ...

Coupe Hogobania Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Hogobania Dogon

Ex collection privée française d'art africain.
Il s'agit d'une coupe richement décorée. Le pot en lui-même se trouve en hauteur et maintenu par un pilier accompagné de plusieurs petits personnages cariatidiques à l'instar des Nommos ornant le pot et son couvercle. Certains personnages se cachent le visage ce qui est une caractéristique récurrente dans la statuaire dogon. Le couvercle quant à lui est surmonté d'une figure équestre, représentation extrêmement présente chez les Dogon.


Les principaux chefs religieux dogon sont les Hogon, prêtres du culte lébé, consacré à l'agriculture.
Une des plus importantes cérémonies du lébé est appelé bulu ; elle célèbre le renouveau et le retour de la vie, et a lieu au printemps.
Les ancêtres sont honorés à ...


Voir la fiche

Vendu

Coiffe Bwami Lega
objet vendu
Art africain > Coiffes Chapeaux > Coiffe Bwami Lega

Ex collection privée belge. Cette pièce faisait partie de la collection du père jésuite Vincent Charles.

Ce type de coiffe était porté par les membres des rangs les plus élevés de la société secrète bwami régissant la structure sociale lega.
Ces objets faisaient parties des isengo, signifiant qu'ils étaient sacrés et ne pouvaient donc être portés que par les initiés.

Les matériaux utilisés varient, il peut s'agit de boutons de vêtements, de cauris, de perles ou de fèves de cacao. Le sommet est doté d'un bouquet de fines brindilles.
Le Bwami était une société semi-secrète qui régissait la société lega notamment au niveau de l'éthique.


Voir la fiche

Vendu

Appuie-nuque Dinka
promo art africain
Art africain > Appuie nuque > Appuie-nuque Dinka

Ex collection privée belge d'art africain E. Robyn.

Les appuie-nuques d'Afrique de l'Est sont célèbres et prisés pour leur esthétique dépouillée voire minimaliste. Les lignes épurées permettent d'apprécier la forme générale ainsi que les détails simples mais remarquables.
Cette pièce joliment proportionnée repose sur cinq pieds. La patine est claire et laisse percevoir la structure du bois.
La cordelette attachée aux deux extrémités sert à porter l'appuie-nuque en bandoulière pendant la marche.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations. Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il étendit jusqu’à sa mort en 1968. Emile Robyn ...


Voir la fiche

430,00 € 344,00 ( -20,0 %)

Cuillère cérémonielle Tabwa
Art africain > Cuilleres > Cuillère cérémonielle Tabwa

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les cuillères anthropomorphes sont récurrentes dans l'art africain. Celle-ci se distingue par la qualité et la finesse de sa sculpture. On retrouve la coiffe typique tirée en arrière et longue. Le visage en forme de coeur rappelle légèrement celui de certains Fang.

Les Tabwa constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques.
Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et y dédiaient certaines de leurs statues. Animistes, leurs croyances ...


Voir la fiche

395,00

Urne funéraire Bura Asinda
promo art africain
Art africain > Urne > Urne funéraire Bura Asinda

Le travail de la terre dans l'art africain. Cette urne se présente sous la forme d'une demi sphère surmontée par une excroissance en forme de tête.
Cette pièce antique a visiblement subi les effets du temps et a donc été restaurée.
Les urnes Bura se présent le plus souvent sous forme phallique, symbole de vie, d'éternité, de transmission.


Voir la fiche

590,00 € 472,00 ( -20,0 %)

Statue Djenne
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Djenne

L'art africain traditionnel peut être une source d'inspiration pour l'artisanat contemporain.
Représentation s'inspirant des statues Djenne authentiques.
Il s'agit d'un homme agenouillé, tête tournée vers la droite.
Les anciens sites Djenné se trouvant tous en zone inondable, les habitants trouvent depuis toujours des têtes qui affleurent lorsque les eaux se retirent. Roulées par les flots, ces pièces se retrouvent très loin de leur site archéologique d'origine.


Voir la fiche

745,00 € 596,00 ( -20,0 %)

Porte de grenier Dogon
promo art africain
Art africain > Portes volets > Porte de grenier Dogon

Les portes des constructions dogon sont des objets prisés des collectionneurs. Une fois n'est pas coutume, cette pièce est sobre, dépourvue de motif ou de représentation anthropomorphe.
Elle est consitutée de deux larges planches solidement attachées à l'aide d'agrafes en fer.
La serrure et les gonds sont toujours bien présents.

Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une architecture ...


Voir la fiche

600,00 € 480,00 ( -20,0 %)

Bâton Oshe Eshu
promo art africain
Art africain > Baton de commandement > Bâton Oshe Eshu

Le terme Eshu désigne l'un des esprits ou orisha issus des traditions religieuses yoruba. On retrouve son équivalent nommé Papa Legba au Brésil ainsi qu'à Haïti, et Elegua à Cuba à la suite des déportations d'esclaves capturés sur les côtes du Bénin et du Nigéria.
Eshu est une divinité liée à la communication mais son rôle est plus large. De cet orisha dépend en effet la protection de la demeure, de la ville et, de façon générale, de tout ce qui est conçu par l'Homme.
Par ses attributs et vertus, Eshu fût au départ associé au Diable par les colons occidentaux. Cependant, contrairement à la conception religieuse judéo-chrétienne et grecque, les peuplades africaines et en particulier les Yoruba, ne disposent pas de divinités réparties de façon manichéenne. Chaque orisha comporte ...


Voir la fiche

Faire offre

950,00 € 760,00 ( -20,0 %)

Fétiche Babalawo Yoruba
promo art africain
Art africain > Cavalier > Fétiche Babalawo Yoruba

L'usage des perles colorées dans l'art africain.

Cette statue perlée représente un Babalawo (ou Babalao, ou Babaaláwo, prononcé Baba-a-láwo), prêtre d'Ifa, en langue yoruba.
Ifa est un système de divination qui représente les enseignements de l'orisha Orunmila, orisha de la Sagesse. Les babalawo affirment s'assurer du futur au travers de leur communication avec Orunmila. Les orishas sont les esprits divins qui contrôlent les forces naturelles. On les retrouve principalement dans la cosmogonie yoruba mais plus largement en Afrique de l'Ouest est dans les diasporas d'Amérique Centrale et du Sud.

Le personnage est ici représenté sur sa monture et classiquement couvert de fines perles polychromes.


Voir la fiche

300,00 € 240,00 ( -20,0 %)

Poteau Yoruba Opo
promo art africain
Art africain > Poteau africain > Poteau Yoruba Opo

Dans l'art africain, tout élément de la vie quotidienne peut devenir un support artistique, comme l'illustre ce poteau de veranda yoruba.
Un personnage féminin porte sur la tête un plateau surmonté d'un cavalier et de sa monture. Tous deux présentent des scarifications en forme de larmes sur les pommettes ainsi que de grands yeux globuleux et des bouches fort marquées.
Comme souvent dans la statuaire yoruba, la patine est constituée de couleurs vives. Cette polychromie a ici très bien été conservée.

La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l'aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuse. Les notables ...


Voir la fiche

2950,00 € 2360,00 ( -20,0 %)

Masque Dogon Dyodyomini
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Dogon Dyodyomini

Ex collection privée française d'art africain.

Ce masque Dogon Dyodyomini présente un porteur de coupe sur le dessus, figure qu'on retrouve très souvent dans la culture Dogon et dans l'art africain en général. En observant la patine de l'objet et sa couleur vive et claire, on peut en déduire qu'elle a été traitée plusieurs fois et pendant une longue période.

Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Igbo Ikenga

La statue représente la puissance guerrière : un visage agressif avec une dentition marquée, une coiffe surmontée d'une représentation anthropomorphe. L'homme est assis sur un tabouret et regarde droit devant lui. La coiffe est cependant atypique car il s'agit de la coiffe dit "à bouchons" présente sur les masque Agbogo Mwo et sur les statue Alusi.
De chaque main, personnage tient un personnage tête en bas. Cette mise en scène témoigne du pouvoir du personnage.

Cette ethnie se situe dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria, l’Ikenga est un autel personnel appartenant à un homme. Il est le symbole de l’accomplissement et de la réussite personnelle (okpossi), la représentation de son esprit tutélaire (chi, l’énergie vitale), ainsi que le destinataire de ...


Voir la fiche

Vendu

Tête Oni Ife
objet vendu
Art africain > Tete > Tête Oni Ife

Dans l'art africain, l'art Ifé se caractérise par un bel équilibre des lignes, un réalisme flagrant, et cette sérénité qui semble émaner des représentations de rois ou de reines.
Tête d'Oni, le visage est recouvert de scarifications verticales. On retrouve sur le cou un ensemble de stries horizontales.
La coiffe est décorée d'un plumet.
Les têtes de ce type étaient fixées au sommet d'une effigie en bois, habillée pour représenter la reine défunte lors des funérailles, puis enterrées après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. Les rainures autour du cou sont considérées comme d'éminents signes de beautés, aujourd'hui encore parmi les Yoruba.


Voir la fiche

Vendu

Figure Yoruba Eshu
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure Yoruba Eshu

Ex collection personelle d'art africain.

le terme Eshu désigne l'un des esprits ou orisha issus des traditions religieuses yoruba. On retrouve son équivalent nommé Papa Legba au Brésil ainsi qu'à Haïti, et Elegua à Cuba à la suite des déportations d'escalves capturés sur les côtes du Bénin et du Nigéria.
Eshu est une divinité liée à la communication mais son rôle est plus large. De cet orisha dépend en effet la protection de la demeure, de la ville et, de façon générale, de tout ce qui est conçu par l'Homme.
Par ses attributs et vertus, Eshu fût au départ associé au Diable par les colons occidentaux. Cependant, contrairement à la conception religieuse judéo-chrétienne et grecque, les peuplades africaines et en particulier les Yoruba, ne disposent pas de ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Mossi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Mossi

Pièce sculptée des Mossi, installés sur les rives de la Volta rouge et de la Volta blanche en Haute Volta, devenu le Burkina Faso depuis 1984.
La société mossi a été structurée et hiérarchisée par ses envahisseurs dès le XVème siècle. Les deux populations se mélangèrent et eurent descendance au cours des décennies. L'appellation Nakomse désigne les descendants des aristocrates cavaliers islamisés parmi lesquels on choisissait toujours les chefs politiques. Les chefs religieux étaient quant à eux toujours issus de descendants des autochtones, aussi appelés Tengabibisi. Ces derniers étaient les seuls à utiliser des masques, conservés toutefois par des associations de jeunes gens appartenant au clan nakomse et qui détenaient également les statues.

Il n'est pas surprenant ...


Voir la fiche

Vendu

Statue votive Yaka
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue votive Yaka

Cette statue yaka est très expressive. Sur le visage, la patine noire laisse place à une grande zone très claire d'où se détache le nez retroussé caractéristique. La bouche dentée est quant à elle ouverte et incrustée de pigment rouge.
La pièce est dotée d'une patine rugueuse et d'un pagne en tissu.

La société yaka est extrêmement hiérarchisée et autoritaire. Le chef de lignage a en effet le droit de vie et de mort sur ses sujets. Comme souvent, le courant artistique de l'ethnie a été influencé par les populations voisines comme les Suku. Pour les Yaka, l'influence est principalement issue des ethnies Suku et Kongo. La statuaire Yaka est axée aussi bien sur la guérison que sur les maléfices.


Voir la fiche

360,00 € 288,00 ( -20,0 %)

Statue poteau Yoruba Opo
promo art africain
Art africain > Poteau africain > Statue poteau Yoruba Opo

Dans l'art africain, tout élément de la vie quotidienne peut devenir un support artistique, comme l'illustre cette statue poteau de veranda yoruba.
Un personnage porte sur la tête un plateau surmonté d'un cavalier et de sa monture. Au dessu de ce dernier, on trouve un autre personnage, vraisemblablement un sage vu la mise en évidence de sa barbe. Comme souvent dans la statuaire yoruba, la patine est constituée de couleurs relativement vives. Bien que la pièce soit dotée de pigments plus discret que d'ordinaire, la polychromie a été bien conservée.

La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l'aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées ...


Voir la fiche

1490,00 € 1192,00 ( -20,0 %)

Bâton Oshe Shango Yoruba
promo art africain
Art africain > Baton de commandement > Bâton Oshe Shango Yoruba

Les Oshe des yoruba servent lors des danses rituelles. Ceux-ci sont portés dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent au travers de leur coiffe en double hache, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Sango était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte par son imprévisibilité. Il est vénèré car il apporte aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est également à lui qu'est attribuée la fertilité des femmes.

Ici, un personnage féminin se tient debout, les mains sur la poitrine. Des scarifications typiques sur le visage. La coiffe en double hache finement ciselée est incrustée de pigment bleu.


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Statue Tellem
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Tellem

Identifiables facilement dans l'art africain, les statues tellem sont reconnaissables à leur position bras tendus vers le ciel et à leur allure allongée.

Influencés stylistiquement par les Tellem qu'ils ont remplacés dans la région de Bandiagara dès le XVème siècle, les Dogon ont adopté cette même position verticale dans leur statuaire.
Héritiers des oeuvres tellem abandonnées dans la région, ils en adoptèrent d'ailleurs certaines qu'ils resacralisèrent pour s'en servir dans leurs propres rites.
Les personnages aux bras levés symbolisaient toujours une prière à Amma pour qu'il accorde la pluie indispensable à toute vie, et il pouvait s'agir aussi d'un geste de contrition après que la violation d'une loi rituelle ait causé la sécheresse.

Il s'agit ...


Voir la fiche

Vendu

Grande maternité Tikar
promo art africain
Art africain > Bronze art africain > Grande maternité Tikar

Exceptionnel bronze d’art africain atteignant 2m45 de haut.
Moins connus dans l'art africain que les bronzes Benin, les bronzes Tikar méritent que l'on s'y attarde par la qualité du travail.
Cette pièce antérieure à 1950 fascine par sa taille.
Pièce réalisée en deux parties.
Le tabouret cylindrique est constitué de quatre rangées de têtes de buffle.
Sur l’assise,décorée de motifs symbolisant les quatre points cardinaux, est posée la maternité tenant sur ses genoux deux enfants qu'elle s'apprête à nourrir.
De haute lignée, elle est richement parée de bijoux, collier et bracelets autour de son cou et de ses poignets ; ainsi que d’un apparat élaboré.
La coiffe est fournie et de nombreuses scarifications rituelles recouvrent son corps.
Les yeux sont ...


Voir la fiche

27000,00 € 21600,00 ( -20,0 %)





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook