La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Peigne Luba / Hemba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Peigne Luba

L'art africain et les peignes à motifs figuratifs d'Afrique centrale
L'art tribal d'Afrique nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. L'aspect décoratif d'un objet n'est en effet jamais sa fonction intrinsèque. Dans l'art africain, tout objet du quotidien peut se transformer en chef d'oeuvre tout en gardant son utilité.
Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa donc grandement les groupes voisins. Une figure féminine d'ancêtre forme la poignée de ce peigne partagé en quatorze dents.
L'effigie est représentée dos rectiligne, jambes fléchies, le ventre bombé vers l'avant. ...


Voir la fiche


Vendu à 295,00 Trouver un objet similaire

Statue Zande Azande janiforme Kudu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Zande

Figure anthropomorphe dont les membres inférieurs sont pliés en chevrons, image du "ressort" qui pourrait constituer une allusion aux bonds de la danse des possédés du culte Mani-Yanda . Cette singularité se répète sur l'ensemble du corps de plusieurs fétiches ubangiens. Une patine sacrificielle, localement écaillée, couvre la statue. Deux minuscules perles rouges forment les yeux dans un visage triangulaire, tandis que de triples anneaux ornent les oreilles fusionnant avec la face. Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme ...

Assise - table royale perlée Bamileke
objet vendu
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Tabouret Bamileke

Ex-collection art tribal espagnole.
Art africain et cérémonies royales Bamileke. Cette assise ou table de prestige, dotée d'une assise circulaire, était destinée aux diginitaires de l'entourage du roi. Ses parois sont ornées de motifs sculptés évoquant des serpents. Elleétait utilisée par ailleurs en tant que support de grandes figures recouvertes de perles. La pièce est sertie de milliers de perles et de cauris dont les couleurs renvoient aux chefferies.

Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun , le Grassland  est constituée de plusieurs ethnies : Tikar, Anyang, Widekum, Chamba, Bamoun et Bamileke. Plusieurs chefferies centralisées, ou royaumes, basées sur les associations coutumières, sociétés secrètes,s'organisent autour du ...

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art tribal suisse.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw , qui ne sont pas liés à une ethnie et sont libres de s'établir là où ils désirent.
Ce masque au visage longiligne présente une arête nasale rectiligne surmontant une étroite bouche proéminente. Un menton en pointe prolonge la mâchoire. ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Figure d'ancêtre Chokwe

La figure, aux paumes et pieds surdimensionnés, porte une coiffe à ailettes d'une certaine envergure, chipangula . Cette effigie en hommage à Chibinda Ilunga, ancêtre mythique de l'ethnie Chokwé, est représentée alternativement en position assise, les jambes en tailleur, ou debout. Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." Le geste Kongo . Ed. Musée Dapper Il frappe des mains en signe de bienvenue, et pour signifier l' intérêt qu'il porte à un sujet d'importance. Patine lisse luisante.

Paisiblement installés en Angola oriental ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > bronze africain > Cavalier Sao

Ex-collection art africain espagnole.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier aux formes minimalistes chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Accompagné d'un socle en métal. Patine dorée cuivrée. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre africaine Karaboro/Karakora/Moba/Togo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Moba

Ex-collection art africain française.
Cet objet d'art tribal est la représentation d'un ancêtre comme les sculpteurs Moba ont l'habitude de les réalise. A la différence que nous sommes en présence d'une figure en fer noir et non en bois. Ces Tchicheri sont forgés par des experts et se retrouvent classés en plusieurs catégories.

Statuette masculine d initiation Lega
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

Ex-collection art africain française.
Campée sur des membres inférieurs massifs et crénelés, cette figure, parmi la grande diversité des objets d'initiation du Bwami, illustre un proverbe ou un dicton que l'aspirant au grade supérieur de la société du Bwami devra déchiffrer. Elle se distingue par ses yeux rapprochés géométriques dans une petite tête ovoïde sur laquelle ses mains viennent se placer. Surface huilée, lisse, quelques aspérités et fissures.
L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la ...

Epingle à cheveux cérémonielle Dogon en bronze
Art africain > bronze africain > Epingle Dogon

Collection art africain mise en vente par Jan Putteneers.
Cette sculpture dogon, bijou figuratif traditionnel, ornée d'un sujet zoomorphe, accompagnait la tenue cérémonielle de chefs religieux, hogon , responsables du culte du lébé , serpent mythique, et des prêtres du Binou. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le plateau de Bandiagara ont en effet mis à jour des vestiges de sites sidérurgiques antérieurs au XVe siècle, date de l'arrivée des Dogon. En alliage de cuivre jaune, cet élément de parure tribale dogon a acquis une belle patine mordorée. Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon ...

Masque Mbuya Kiwoyo Pende
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain s'achevant en une longue mentonnière se porte, malgré le regard mi-clos à la fente palpébrale évidée, tel une casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives. Sa résille de corde est encore présente.Pièce issue de la vaste collection de Monsieur Jean Charles Mercier dont le grand père Guy, consultant pour le groupe Solvay, l'entreprit au début du XX° siècle. ...


Voir la fiche


Vendu à 195,00 Trouver un objet similaire

Masque Ngoin Bamoun
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ngoin Bamoun

Une feuille de laiton ornée de motifs réguliers épouse les formes de ce masque Bamoun. La coiffe et la barbe sont constituées de cordages et décorées de cauris et de colliers de perles. Les Bamoun font usage d'un masque lors du décès d'un membre de la tribu. Certains présentent de grosses bajoues, des yeux globuleux, et une coiffure en ajour ornée d'araignées stylisées.

Les Bamun, profondément islamisés, habitent une région à la fois pleine de reliefs boisés mais aussi de savanes. Ce grand territoire du nom de Grassland situé au sud-ouest du Cameroun est aussi le siège d'autres ethnies proches telles que les Bamiléké et les Tikar. Dans ces chefferies, on conserve un certain nombre de masques, de figures et d'objets usuels que l'on sort pour les employer à l'occasion de ...


Voir la fiche

Vendu

Dignitaire Bronze Bénin
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Bénin

Ex-collection art tribal française.
La finesse d'exécution des détails est représentative du travail d'excellence, dans l'art africain, des artisans-forgerons du Nigeria. Ce personnage représenté sur une base cubique serait un des chefs du palais , dignitaire richement vêtu identifiable grâce à son épée cérémonielle, ou eben . Il était chargé d'accompagner l' Oba, le roi, au cours des cérémonies du Palais. Les chefs exécutaient des danses au cours desquelles ils lançaient leurs épées, toutefois la charge de les ramasser incombait à la guilde Avbiogbe . L'Oba portait également une épée d'apparat avec laquelle il saluait ses ancêtres lors des rituels cérémoniels. L'épée la plus prestigieuse, l' Ada , était réservée aux chefs de rang supérieur, les Omada . Avant la destruction ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Kuba Mulwalwa / Binji
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal allemande.
Les arts africains chez "le peuple de l'éclair".
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles demeuraient l'occasion de faire étalage des arts décoratifs et des masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi. br />La masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité.Un ...

Etoffe Ncak, Nshak, Kuba Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...

Sceptre Tchokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > SceptreTchokwe

Les chefferies Tshokwe et l'art africain.
Destiné à exalter les qualités du chef , marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique, par une sculpture en ronde-bosse qui représente Chibinda Ilunga nu et en position assise,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse . Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kple Kple Goli Baoulé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoulé

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain circulaire, dit " junior",doté d'une fine bordure plate, muni d'yeux évidés surmontés de pupilles protubérantes , présente une bouche rectangulaire dans laquelle est ciselée une dentition, en référence au limage traditionnel des dents chez les jeunes. Des cornes se rejoignent en arceau au sommet. Le masque féminin kplekple, selon certains auteurs (Masques africains Barbier-Mueller,p.116) serait rouge. Vogel (Baule) indique par contre que dans la version Baoulé du Goli le masque mâle est peint en rouge, et le féminin en noir. Il est probable que cette attribution varie de village en village. Précédant généralement la manifestation d'une série de masques de la famille " Goli ", ce masque circulaire doté de cornes arrondies ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Punu du Gabon
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Okuyi

Evoquant les masques japonais du No, ce masque africain facial est pourtant bien une production des Punu du Gabon. Sous l'arc sourcilier en coeur, des paupières saillantes offrent un regard mi-clos, le nez aux larges pavillons met en valeur une bouche au relief charnu. La coiffure montée en trois coques tressées illustre l'une des nombreuses coiffures à la mode au Gabon au début du XXe sècle. Les scarifications en damiers, mabinda , souvent teintées d'ocre rouge, s'inscrivent sur le front et les tempes .Ces marques chéloïdes seraient associées, selon certains auteurs, aux neuf clans ayant fondé le royaume kongo ou aux différents routes migratoires. ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti , Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette ...


Voir la fiche

Vendu