La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Porte de grenier Baoulé
objet vendu
Art africain > Portes volets > Porte de grenier Baoule

L'art africain au coeur de la vie quotidienne.

Comme de nombreux peuples en Afrique, les Baoulés décorent les portes de grenier en s'impirant du mythe fondateur afin de protéger les récoltes.
On retrouve sur cette porte une représentation de statue royale avec une riche décoration inspirée du monde animal.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes et les masques. On peut remarquer que leur artisanat n'est pas effrayant. Les conditions de vie des Baoulé sont certainement parmi les meilleures de tout le pays et cela se lit sur leurs masques sereins et leur statuaire sophistiquée.


Voir la fiche

Vendu

Sceptre anthropomorphe Lulua, Luluwa
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Lulua

Art africain chez les Lulua.
Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentent de multiples scarifications,et glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Ce personnage arbore un ombilic proéminent et un bas-ventre strié, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des losanges, scarifications saillantes érogènes et symboliques, des cercles et des rectangles en damiers,embellissent des parties stratégiques de son anatomie. Un appendice sommital conique s'élève du sommet du crâne. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les ...

Coupe anthropomorphe Bangwa
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Bangwa

La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la statuaire sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux.

Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable par des traits faciaux et une morphologie relativement comparables. Cette figure Bangwa, faisant office de réceptacle, honore la fécondité grâce au bombé de son abdomen gravide. Des agglomérats résineux subsistent dans la coupe. Typiques du pays bamileke, les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Elles sont ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de reliquaire Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Fang

Plusieurs variantes des statues Fang Byeri composent l'art africain Byeri. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. Cette pièce destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le pédoncule ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Chokwe Pwo
Art africain > Masque Africain > Masque Chokwe

L'art africain Chokwe et sa grande diversité de masques tribaux
Les motifs gravés sur le front, et souvent sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Cet exemplaire est coiffé d'une large coque bombée dont les stries représentent les tresses, suivant la mode de l'époque, doublée d'une épaisse perruque de raphia que soutient une armature d'osier . Ces masques étaient principalement portés lors des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, marquant entre autres la fin du lien privilégié entre un fils et sa mère. Les larmes stylisées subliment le mélange de fierté et de tristesse qui en résultait. ...


Voir la fiche

340,00

Statue porteuse de coupe Yoruba
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Sculptures votives et art africain chez les Yoruba
Cette figure tribale représenterait une initiée agenouillée dans une position de dévotion et dont la coupe à offrandes contient des bienfaits prêts à être dispensés . L'emblème du dieu de la foudre et de la justice sociale, Shango ,consiste en un ensemble de haches en pierre qu'il est supposé lancer depuis le ciel pendant les tempêtes. Les divinités des cours d'eau sont également représentées par des pierres et par l'eau des fleuves qui leur sont associées. La coiffe représenterait en effet, de façon stylisée, les haches de pierre signalerait la connexion entre le ciel masculin et la terre féminine, tandis que la haute poitrine dressée symbolise la fertilité. Une référence à la gémélléité, en lien avec les mythes religieux ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Senoufo

Art africain chez les Senoufo.
Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions matrilinéaires,ils sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun d'eux possède sa propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans . Ils se rassemblent en un enclos sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Lors du décès de l'un des membres du Poro, les statues nommées pombibele étaient exhibées. Bien qu'exclusivement masculine, ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à onguents Mangbetu
Art africain > Jarre > Boite Mangbetu

Ex-collection art africain belge.
Boîte destinée au miel, aux remèdes et parfois aux effets personnels tels qu'épingles à cheveux en ivoire, cette boite en écorce,anthropomorphe, illustre à nouveau l'habileté des sculpteurs d'art africain chez les Mangbetu. Réalisée en écorce, la boite dispose de résidus clairs sur les parois internes.L'objet est muni d'une courroie de transport. La coiffure de la statue est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la ...


Voir la fiche

490,00

Masque N tomo Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Markha

Ex-collection art africain belge.
Masque africain miniature utilisé dans l'association du N'tomo regroupant les jeunes non circoncis, il adopte, sous le cimier doté de fibres de coton, un haut volume frontal. Le nez rectiligne, tout en longueur, domine une mâchoire en pointe de laquelle surgissent deux lèvres proéminentes. Très belle patine foncée satinée. Acquis par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est cependant issue de « cabinets de curiosité » qui ont foisonné dans les capitales européennes pendant les années 20. Elle provient en ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Mumuye Va, Vabou
Art africain > Masque Africain > Masque Mumuye

Masques Mumuye zoomorphes dans l'art africain
La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une stylisation épurée. Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés en villages , dola ,divisés en deux groupes : ceux du feu ( tjokwa ) relatif au sang et à la couleur rouge , gardiens du culte vabong ,parmi lesquels sont élus les chefs,et ceux de l'eau, ( tjozoza ), liés à l'humidité et à la couleur blanche. C'est parmi ces derniers que les prêtres de la pluie sont choisis, initiés du culte vadosong . Devant être utilisé par les deux groupes Mumuye, les différentes couleurs d'un même objet de culte, ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Pwo
Art africain > Masque Africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Les masques africains Chokwe pwo ,parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi , indiquant la puissance)d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola.
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent ...


Voir la fiche

280,00

Masque Dogon Satimbé
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Nouveau produit

Ce masque africain ,facial, doté d'un cimier sous la forme d'une statue arborant les attributs de la femme dogon, n'est qu'une partie du masque : pour les Dogon en effet, l'ensemble du masque se compose non seulement de l'élément en bois devant dissimuler le visage du danseur mais aussi du costume de fibres l'accompagnant. Dans la louche dont elle dispose serait contenue la puissante nyama . Patine brune satinée et polychromie. La figure féminine au sommet, Ya Sigine ,dont les bras sont articulés, incarnerait l'ancêtre mythique qui aurait dérobé les masques à des êtres surnaturels, faisant captif un vieillard Albarga initié aux secrets des masques. La femme initiée à la Ya Sigine est depuis lors la seule femme pouvant participer aux rituels dogon et bénéficiant de funérailles masquées. ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Kongo Nkisi
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain belge.
Les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à cette statue africaine du type nkisi sont dissimulés dans un reliquaire obturé par un miroir placé sur l'abdomen et dans les multiples éléments placés autour de l'effigie. Des ajouts de métal, fibres végétales, fruits et graines séchés, bandelettes de tissu, sachets bourrés d'ingrédients magiques,le tout lié par des cordelettes, participent à cette action défensive ou offensive. Le regard vitré symbolise également l'accès au monde surnaturel et la compréhension des choses cachées. Patine poudreuse brun foncé, résidus de kaolin. Les ingrédients magiques "bilongo" étaient fréquemment dissimulés dans le réceptacle situé sur l'abdomen de la figure qui était par ailleurs scellé par un ...


Voir la fiche

300,00

Statue d ancêtre Sakalava
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Sakalava

Ex-collection art africain belge.
L'île tropicale de Madagascar est située au large du Mozambique. Ses premiers habitants seraient constitués de polynésiens qui auraient trouvé refuge sur la côte orientale de l'Afrique, mais en auraient été repoussés par les négociants arabo-musulmans. Plusieurs royaumes s'y développèrent dès 1500, dont celui de Sakalava sur la côte ouest de l'île. Les réalisations plastiques les plus renommées des Malgaches consistent en une statuaire liée aux rites funéraires. Alors que les statues des Mahafaly faisaient partie intégrante de piliers aloalo ,les fragments de panneaux au-dessus des têtes en témoignant, les figures d'ancêtres Sakalava , en ronde-bosse, représentent fréquemment le décédé et son compagnon du sexe opposé. Le nord-est de la tombe, ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Asie Usu Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoulé

Les cultes Akan dans l'art africain
Cette figure "Waka -Sona", "être de bois en baoulé",  est patiné par les onctions d'huile. La haute crête sommitale du personnage qui compose sa coiffure se réunit en chignon dans la nuque. De nombreuses scarifications en damiers parcourent l'anatomie de l'effigie. Les deux mains reposent dans la région ombilicale. Ce geste de vie évoque le lien avec la descendance, la protection de l'ancêtre. Bois dur et lourd, surface irrégulière satinée. Deux types de statues Waka- Sona sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : celles qui évoquent un assiè oussou, être de la terre, et qui font partie d'un ensemble de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive Kirdi
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kirdi

Ex-collection art africain belge.
Le groupe nommé Kirdi ou "païens" par les peuples islamisés,sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria.Les Kirdi englobent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Cette pièce faisait partie du type de celles utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, ...


Voir la fiche

125,00

Masque Pwo Chokwé
Art africain > Masque Africain > Masque Tchokwe

Ex-collection art africain française.
Les masques africains Chokwe pwo, dans l'art tribal africain, sont exclusivement des représentations féminines, destinés au culte des ancêtres féminins. En effet, la société chokwe est organisée de façon matrilinéaire. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les masques faciaux Pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola.

Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics ...


Voir la fiche

380,00

Fétiche rituel Béembé, Babembé
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Babembé

Ex-collection art africain belge.
Les clous insérés sur l'abdomen de cette statue africaine, parmi un amas d'osselets, cordelettes, fibres végétales, poils d'animaux, agglomérés entre eux par des enduits argileux croûteux, étaient censés susciter, selon les croyances animistes Babembé, la faveur et la protection des esprits. Les yeux de ce personnage sont incrustés de corne, caractéristique de la statuaire des Babembé. Patine brun foncé satinée. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé, Babembé, formaient à l'origine le royaume Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle du roi ntotela élu par les gouverneurs. Le commerce de l'ivoire, le cuivre et les esclaves constituaient leurs principales ressources.Le responsable du village, ...


Voir la fiche

375,00

Masque Salampasu Kasangu
Art africain > Masque Africain > Masque Salampasu

Ex-collection art africain belge.
Le front bulbeux de ce masque africain sous lequel s'enchâssent les infimes incisions des yeux est une des caractéristiques des masques Salampasu. Le visage laisse apparaitre un volume nasal qui s'élargit spectaculairement vers une petite bouche quadrangulaire aux dents incisées. Un bandeau enduit de kaolin blanc limite le sommet du masque dont les parties latérales s'ornent d'excroissances en bouchon évoquant les scarifications de l'ethnie Salampasu. Masque de cérémonies liées à la société des guerriers et les rites initiatiques, il était également exhibé lors de funérailles, en rapport avec les initiations précédentes du décédé, et contre rémunération dans bien des cas. Le pouvoir de certains masques est en outre tellement craint que leur nom seul ...


Voir la fiche

280,00

Masque cimier Igbo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Igbo

Les masques heaumes des Igbo dans l'art africain

Une scène complexe se développe au sommet de ce masque africain Igbo, autour d'une corne centrale , et de deux plus réduites, placées sur le front du visage blanchi: personnages juchés sur des promontoires, dont certains, polychromes, coiffés à l'européenne, caryatide au ventre bombé, et figure frontale en position acrobatique.Cet exemplaire n'appartient vraisemblablement pas aux "masques de jeune fille" aux visages toujours teintés de blanc. Malgré la patine croûteuse blanche la face est pourvue d'une barbe. La présence de cornes l'assimile aux masques mgbedike de facture variée. Nommés "le temps des braves", ces masques personnifient la bravoure. Ces masques agressifs, accompagnés d'un attirail hétéroclite de piquants, ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure féminine Pombibele Senoufo

L'art tribal africain des Senoufo
Coiffée d'un cimier zoomorphe évoquant un oiseau, les yeux étirés vers les tempes, une bouche dévoilant une dentition régulière, cette figure féminine élancée adopte une position classique : paumes ouvertes, dont une manquante, autour de l'abdomen . Les jambes  légèrement écartées disparaissent dans un socle formant pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte. Des scarifications croisées et en damiers sur le corps , et des chéloïdes sur le visage, distinguent la statuaire tribale des Senoufo.
Fissures. Patine huilée brun foncé.
Figure tribale féminine Pombibele " ceux qui donnent naissance", elle intervenait par paires au cours des processions de funérailles ou lors de cérémonies marquant la fin des rites d'initiation. Les ...