La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Yaka N-kisyan-khanda
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yaka

Ex-collection art africain italienne.
La polychromie participe à l'effet de fascination exercé par ce masque africain des Yaka septentrionaux dans lequel le puissant nez en trompette est un trait distinctif. Trois plateaux circulaires, au sommet duquel sont sculptés deux poissons en référence à la pêche, constituent sa haute coiffe. L'imagerie zoomorphe fait fréquemment allusion à des proverbes bien connus de l'ethnie. Des chants d'initiation accompagnaient l'apparition de masque africain Yaka qui intègre la catégorie des masques de rang élevé grâce à sa coiffe étagée. Leur conception suscitait en outre la créativité des sculpteurs que les chefs récompensaient pour leur talent.La coiffe de raphia est toujours présente. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statuettes Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statues Ibedji

Art africain et gémellité
Ces deux Ibedji féminines arborent une coiffure tressée relevée en haut chignon. Sculptées par le "babalawo", elles présentent des pupilles percées dans de grands yeux en amande. Nues et juchées sur de petits socles circulaires, les statuettes arborent de multiples quolifichets composés de perles rondes de différentes couleurs. br> Patine granuleuse chocolat .

Dans la langue du peuple Yoruba, ibedji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle disparaît, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus ...

Statuette Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Mangbetu

Ex-collection art africain française.
Cette figure féminine d'ancêtre Mangbetu dispose de la fameuse coiffure oblongue mettant en valeur un élégant port de tête et s'achevant ici en volume évasé. De très larges oreilles sont à noter, ainsi qu'une extrusion des pupilles en lien probable avec la transe suscitée par les invocations médiumniques. Des peintures corporelles et des scarifications, évoquées par des tracés géométriques, semblables à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations, et qui variaient selon les circonstances, courent sur le visage et le corps du personnage. Chez les Mangbetu,  dès le plus jeune âge,  les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne maintenue serrée par des liens de raphia.  Plus tard, les jeunes femmes ...


Voir la fiche

Vendu

Grande statue Urhobo Owedjebo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Grande statue Urhobo Owedjebo

Ex collection privée anglaise d’art africain.
Cette statue représente Owedjebo ancêtre fondateur.
Elle fait partie des statues tutélaires d’Eherhe du clan Agbon.
La statue est bicolore noir/blanc afin de symboliser la puissance de la figure ancestrale.
Sa parure est composée d’un ensemble d’accessoires fidèles à ceux portés par les guerriers Urhobo afin de renforcer l'impression de prouesses militaires.
On retrouve aux poignets ainsi qu’aux chevilles des bracelets imposants qui étaient réalisés en ivoire poli.
Le guerrier porte également un collier qui indique qu’il est un initié de la société secrète « ohonvworhin ».
Il est représenté comme un guerrier puissant : sa poitrine est gonflée et les bras fléchis à angle droit.
Selon les canons du ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain française.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un ...


Voir la fiche

Vendu

Statue-autel Bombou-Toro Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Dogon

Ex-collection art africain française.
Une tête coiffée d'un casque-cimier , et disposant d'un labret, distingue cette statue de maternité africaine dogon. Ces éléments font partie des spécificités de la statuaire issue de la partie centrale de la falaise de Bandiagara, bombou-toro . De surprenantes ailettes latérales dissimulant les oreilles géométriques, placées au niveau des maxillaires, encadrent en outre le visage. Les membres étirés, graciles et fléchis, accompagnent un long buste. Cette statue-autel, nommée ginin , est sculptée dans le style du "Maître d'Ogol". Elle est intégralement recouverte d'une épaisse patine croûteuse. Des fissures de dessication apparaissent sur la base. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi ...

Masque Bwa, ethnie Mossi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Art africain Mossi.
Plane et circulaire, ce masque africain présente un décor de motifs géométriques symboliques disposés en frises circulaires successives , et dispose d'une polychromie mate, rouge bordeaux, kaolin blanc et noir. La bouche dans laquelle sont représentées des dents est évidée afin d'autoriser la vision du danseur. Excellent état. Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , Kurumba et Mossi , vivant au Burkina Faso , reprennent et combinent fréquemment des éléments stylisés empruntés aux hommes, aux animaux ou encore aux insectes. Ce sont les esprits de la nature qui sont censés déterminer le bien-être et la prospérité d'un individu, et l'adversité sera considérée comme le résultat de négligences des rites collectifs. C'est donc au cours de différentes ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mambila Tadep
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mambila

Ex-collection art africain anglaise.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur et à la polychromie rouge et blanche.
Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées représenter les ancêtres disposent d'une patine crouteuse et de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. De physionomie stylisée mais expressive, cette pièce dispose d'un visage engoncé dans les épaules, de grandes orbites blanchies, d'un nez triangulaire et d'une bouche ouverte d'où pointe la langue. Le menton, quant à lui, se termine classiquement en pointe. Les volumes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Ci Wara Bamana Sogo Kun
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bambara

Les Ti-wara dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara , Bamana , à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ornée sur la tête et les flancs de franges de cuir fixées par des lamelles de cuivre gravées au repoussé , les oreilles et le museau sont en outre agrémentés de pompons de fil de coton et de cauris attachés à des perles. Le sommet des cornes inclinées vers l'arrière est également gainé de cuir et de crin. Les arcs successifs figurant la crinière permettent d'identifier cette sculpture verticale comme l'évocation d'une antilope mâle.
Patine huileuse mate. Abrasions, résidus poudreux ...

Maternité Chokwe, Tshokwe
Art africain > Statues africaines > Statue Tchokwe

Ex-collection art africain française.
Statue associée au culte thérapeutique de type Hamba , cette sculpture Chokwe incarne un esprit tutélaire féminin, qu'il convient d'invoquer afin de bénéficier de ses faveurs associées à la fertilité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo , arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux ( Mbunji ou mbanji ), plantés dans le sol, y étaient également associées. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. (Source : Chokwe, B. Wastiau) Représentée debout jambes à demi-fléchies, les mains ...


Voir la fiche

340,00

Statue janus Debele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue janus Debele Senoufo

Ex-collection d'art africain anglaise
Grande richesse de l'art tribal Senoufo
Statue figurative tribale  Debele , Deblé , parfois nommée " enfant du Poro " ou " esprit de la brousse ", elle intervenait par paires au cours des processions de funérailles ou lors de cérémonies marquant la fin des rites d'initiation. Les initiés de la société du Poro , qui formait les garçons à partir de 7 ans, les portaient et martelaient le sol avec rythme au son des tambours, en ouvrant et fermant la marche. Les Senoufo du centre, quant à eux, les placent au milieu du cercle cérémoniel. Conservées ensuite dans un enclos, sézing ,elles étaient censées protéger ces jeunes initiés.
Rare, cette statue représente un couple positionné dos à dos, dont les épaules se fondent pour former un ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bidjogo, Bidjago, Guinée
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bidjogo

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain zoomorphe flanqué de véritables cornes de zébu provient des  Bidjogo ,  établis dans l'archipel Bissagos composé d'une trentaine d'îles situées au large de la Guinée-Bissau.  Le masque est porté  avant ou en clôture des cérémonies d'initiation,  par un jeune initié " cabaro ",  qui se courbera et se cabrera,  véhiculant l'idée d'un jeune animal vigoureux mais encore indompté, et la nécessité de passer par le processus initiatique afin d'acquérir discipline et maîtrise.  Ce type de masques apparaissent de nos jours pour des fêtes de divertissement  et à l'occasion du passage de visiteurs de marque.  Ces masques nommés vaca bruto   en créole ...

Statuette Lega Iginga
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art tribal belge.
Statuettes et codes moraux dans l'art africain des Lega

Cette statuette Lega,dont la morphologie évoque celle d'une femme âgée, appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. L'enseignant guidait l'aspirant lega dans un lieu où étaient exposés masques lega africains et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami,le kongabulumbu ,à grands frais ...


Voir la fiche

240,00

Porteuse de coupe Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Porteuse de coupe Yoruba

Les porteuses de coupe dans l'art africain du Nigéria.

Debout sur un socle circulaire, cette figure féminine présente une offrande dans une coupe qu'elle tient de ses mains jointes. Sa physionomie aux yeux globuleux et ses scarifications tricolores atteste de son origine Yoruba, à l'instar de la coiffe. Un nourrisson se serre contre son dos.
L’art Yoruba s’apparente au style d’Ifè, dont il semble être une interprétation populaire : il n’en a pas modifié le caractère, bien qu’il ait remplacé par le bois les matériaux nobles comme le bronze, la pierre ou la terre cuite.

L’art Yoruba s’apparente au style d’Ifè, dont il semble être une interprétation populaire : il n’en a pas modifié le caractère, bien qu’il ait remplacé par le bois les matériaux nobles ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Bambara féminine Dyonyeni
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Bambara féminine Dyonyeni

Art africain chez les Bambara.
Volumes arrondis et aigus voisinent dans cette statue africaine de "petite préférée", Nyeleni en Bambara, représentée jambes à demi-fléchies sur un petit socle. Le petit visage concave est coiffé d'une crête plate et arrondie rehaussée de lignes entrecroisées, de larges oreilles aux boucles percées se dessinent latéralement. Le corps scarifié affiche quant à lui les signes de maternité et de fécondité par les seins pleins et tendus, en obus, et le ventre doté d'un ombilic proéminent. La position des mains, de part et d'autre, paumes tournées vers le ciel, indique un moment rituel. Patine grasse,granuleuse, mate. Fissures de dessication. Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils ...

Autel Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Autel Yoruba

Ex-collection art africain française.
Prédominant dans l'art Yoruba, le thème du cavalier fait référence à la cavalerie de l'empire Oyo (1680-1830) situé entre le Nigéria et la République du Bénin, sa fonction première étant d'exalter et célébrer la puissance du roi. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination.Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques,dont des objets de prestige, dotées de messages codés (aroko). Les statues sont des supports des esprits , facilitant l'intercession auprès du dieu suprême Olodumare. Entouré de ses sujets,  dressés sur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe  MwanaPwo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Tshokwe

Ex-collection art africain française.
Les masques africains Chokwe pwo,parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi , indiquant la puissance)d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations évoquant l'ancêtre féminin. La finesse des traits , le soin apporté au détails, témoignent ici de la virtuosité du sculpteur. Joints à leurs pendants masculins, chihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega Kakulu ka Mpito
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

L'art africain des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destinés aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initation des aspirants. Chacune est une représentation disposant d'une forme et d'une signification particulière dont découle toujours une morale ou un dogme. La particularité des Lega, contrairement à d'autres ...


Voir la fiche

280,00

Masque Igbo Agbogo Mmwo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Igbo

Les coiffures théâtrales de l'art africain Igbo
Au lieu de la superstructure élaborée dite "en bouchons", un autre type de coiffure tribale, formée d'un personnage secondaire logé entre les cornes dressées, et d'un animal en lien avec la cosmologie au sommet , se développe sur ce masque africain Igbo Agbogo Mmwo. Le visage adopte les conventions traditionnelles glorifiant la jeunesse et la beauté, avec des fentes étroites pour les yeux, le visage émacié enduit de blanc , les scarifications et tatouages en damiers ou en pastilles ornementales. La couleur blanche du masque se rapporte aux esprits ancestraux, ces masques accompagnant fréquemment les défunts au cours des rites funéraires. En effet, mmwo signifie "esprit des morts". Une polychromie composée de noir, rouge et blanc ...


Voir la fiche

Vendu

Cavaliers Sao Kotoko
objet vendu
Art africain > bronze africain > Cavalier Sao

Ex-collection art tribal française.
Les Sao, au sud du lac Tchad, sont les ancêtres des Kotoko, dont l'art est prisé par les amateurs d'art africain. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Ces cavaliers coiffés d'un chèche chevauchent une monture qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cet objet à valeur de talisman était porté durant les crises de possession. Les Sao étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle,dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le Cameroun et le Nigeria. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie africaine, qui produisait ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Dogon Tellem
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Tellem

Art africain Dogon.
Figure féminine aux bras rectilignes dressés, elle est agrémentée d'effigies sculptées des Nommos, ancêtres mythiques nés du dieu Amma. Surface mate irrégulière, bois érodé, raviné, fissures. Les statues africaines tribales des Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Influencés stylistiquement par les Tellem qu'ils ont remplacés dans la région de Bandiagara dès le XVème siècle, les Dogon ont adopté cette même position verticale dans leur ...


Voir la fiche

Vendu