La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une pupille de ...

Oracle à friction Itombwa Kuba
Art africain > Objets usuels > Oracle à friction Itombwa Kuba

Collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

Les oracles Itombwa se présentent la plupart du temps sous la forme d'un crocodile dont le dos est doté d'un poussoir en bois maintenu par une cordelette. Ce petit élément en bois était frotté sur le dos de l'animal au cours de rituels de divination.
La pièce était tenue par la queue, face à l'interlocuteur. Les mouvements du poussoir ou ses arrêts brusques témoignaient de la véracité des propos de ce dernier et permettaient au devin l'interprétation de ces signes.
Outre leur utilité en tant que détecteurs de mensonges, les oracles Itombwa servaient à aussi à détecter les maladies.


Voir la fiche

290,00

Colon Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Colon Baoulé

Ex-collection art tribal française.
A l'origine dans l'art africain, les colons étaient des statuettes teintes avec des teintures végétales. Elles représentent les blancs tels que perçus par les autochtones Baoulé. Avec le contact des images pieuses, des religions occidentales et de l'école, une tendance au réalisme va se manifester.

On observe ici une représentation du visage caractéristique de l'approche stylistique baoulé dans le sens où la barbe est solidement crénelée et où des scarifications ont été ajoutées à l'instar des masques de l'ethnie quand bien même les occidentaux n'en portaient pas.
La polychromie a par ailleurs été bien conservée.


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Kran
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kran

Provenant de la collection d’art africain Emmanuel Letellier, ingénieur agronome, ayant été en poste à Katiola dans les années 70-80 et dont l’arrière grand-père François était un proche du Père Jules Moury qui a ouvert une mission catholique dans ce département de la Côte d’Ivoire.

On retrouve dans ce masque africain un visage globalement plat mais présentant des éléments en forte projection. Ainsi, les joues et le front sont constitués de plaques arrondies englobant la partie centrale du visage. Le nez pointu et la bouche béante se détachent également fortement du faciès.
Ce masque Kran est doté d'une barbe en fibres végétales. Ce type de masques était porté à l'occasion de danses rituelles.

La proximité géographique entre les Dan établis ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Chamba Nam Gbalang
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Chamba

Ex-collection art africain néerlandaise.
Le masque Nam Gbalang ou Lang Badna forme un puissant symbole d'un culte voué à un génie protecteur.
Il apparaît lors des rites de passage de la fête Kaa et lors de funérailles de hauts gradés.
On l’assimile au buffle ; il représente l’esprit sauvage de la brousse avec la totalité de ses pouvoirs et sa dangerosité.
Selon certains auteurs il représenterait une reine dont la lignée chamba prétend descendre du buffle des forêts.
Le dôme arrondi du masque renvoie à la mort car il figure un crâne, une relique prise de la tombe d'un ancien.

Les autres caractéristiques sont liées au monde sauvage de la nature, ainsi la machoîre qui semble dentée symbolise le crocodile, tandis que les cornes, parallèles sur cet ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Masque Luba Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce masque présentant des similitudes avec les masques des Songye ne revêtait cependant pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains plutôt rares sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. Il se produisait au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Chez les Luba le blanc est synonyme de relation avec le monde spirituel, par l'évocation de la lune qu'évoque la forme circulaire de l'objet. Les paupières ...


Voir la fiche


Vendu à 140,00 Trouver un objet similaire

Hochet Luba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Hochet Luba

Ex collection art africain belge. Pièce collectée "in situ" en 1949.

Il s'agit d'un hochet luba constitué de trois calebasses évidées placées sur une tige surmontée par un petit personnage monoxyle posé sur une base circulaire.

Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python.
Au XVIe siècle, les Luba créèrent un état organisé en chefferie et décentralisé s’étendant de la rivière Kasaï au lac Tanganyika.
Les chefferies recouvrent un petit ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Luba

Ex-collection art africain suisse.
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Les figures symboliques ornant cet appui-nuque devant préserver la coiffe complexe de son propriétaire se réfèrent à la royauté luba. Mais les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Les personnages incarnant des esprits, dotés d'une coiffure agencée en cascade, sont représentés bras et jambes tendus enlacés dans un face à face. Patine brune veloutée. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Des volumes anguleux et bombés alternent de façon équilibrée dans ce fétiche africain Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) dont les larges pieds viennent épouser un petit promontoire circulaire. Ses mains mettent en évidence un abdomen saillant, évoquant le lignage. Des charges rituelles, composées d'ingrédients d'origine organique ou végétale étaient placées dans le coussinet comprimant le torse, et sous la corne sommitale. Elles étaient censées renforcer la puissance magique de la sculpture. Les hanches du personnage sont drapées d'un pagne de lainage. Le visage quant à lui rappelle la physionomie du masque Kifwebe par la bouche grimaçante,en saillie, simplement évidée. Patine brun clair satinée. Très légères fissures de dessication. Cette statue a ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple primordial en bronze Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines > statues Dogon

Ex-collection art africain française.
Ces gracieuses silhouettes filiformes évoquent le couple primordial Nommos à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles arborent un cou tendu, supportant un menton relevé à l'horizontale, le regard dirigé vers l'horizon. Ces statues de bronze sont martelées d'une succession d'encoches. Patine brun cuivré.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au ...

Masque féminin Mwana Pwo Tchokwe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain suisse.
Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ...

Figure de tambourinaire Mbala Pindi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mbala

Ex-collection art africain allemande.
Ce type d'objet constituait un symbole sacré d'autorité (Pindi).  La coiffure du musicien partage de grandes similarités avec la coiffe   mukote  qui, parmi les Pende de l'Ouest avec laquelle les Mbala partageaient les rituels de circoncision mukanda , devint un symbole de lutte contre la colonisation au début du XXe siècle ( "Congo Masks", ed. M.L. Félix, p.114) Cette figure de musicien, mbundi-ngoma , accompagnée d'une figure de maternité , faisait partie de la paire de sculptures emblématiques pindi attribuées au chef Mbala lors de son intronisation. Suite à une retraite de quelques jours, les insignes royaux et des charmes lui étaient attribués, destinés à combattre les puissances s'opposant à la chasse, à la paix sociale, et aux ...

Statue Songye Kalebwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kalebwe Songye

Ex-collection art africain belge.
Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain seraient liés à la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Soko mutu Hemba simiesque
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Soko mutu Hemba simiesque

Ex-collection art africain belge.
Un large rictus caractérise ce masque africain illustrant l'esprit d'un primate. Creusés sous les arcades sourcilières en coeur, de petits yeux en amande semblent plissés par la grimace. Le nez oblong se détache de la pièce. Une patine croûteuse localement écaillée s'est formée sur la surface. La mâchoire présente une réparation indigène constituée d'une lanière d'osier.
Seuls deux types de masques Hemba ont été identifiés : celui d'un type anthropomorphe aux traits réguliers, dont le menton en pointe rappelle la statuaire, et ceux figurant des singes,les soko mutu , et dont les fonctions restent peu connues, mais qui appartenaient probablement, selon J.Kerchache, aux sociétés secrètes bugabo et bambudye . Les exemplaires les plus réduits ( ...

Masque Gouro Gu de la danse Zaouli
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Gouro

Ex-collection art tribal française.
Symbolisme animalier dans l'art africain Travaillé dans un bois lourd, ce masque africain monoxyle met en scène un fin visage féminin coiffé de deux cornes striées qui se conjuguent avec des figures zoomorphes : un oiseau s'empare d'un serpent, figure généralement associée à Mami Wata. Le visage expressif aux lourdes paupières carmin semble s'amuser de la scène colorée, allégorique, se déroulant au sommet. Ce masque africain Gouro, par ses couleurs contrastées, est doté d'un laquage vif et satiné. Des vestiges de sa parure de raphia, qu'une cordelette en tissu de coton relie, demeurent noués aux pourtours du masque. Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, les Gouro utilisent depuis les années 50 une famille de ...

Masque Yaouré Lomane
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yohouré

Ex-collection art africain française.
Des oiseaux, animaux totémiques illustrés par un groupe de quatre, s'élèvent en scénette au sommet de ce masque africain du je. La chevelure finement travaillée, divisée en trois, constitue un indicateur de richesse. Le délicat modelé du visage, la patine lisse et satinée, révèlent le talent des sculpteurs d'art tribal africain de Côte d'Ivoire. Cet exemplaire nommé Anoman , Lomane , (oiseau en baoulé) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Il apparait aussi actuellement au cours de réjouissances.  Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des ...


Voir la fiche


Vendu à 240,00 Trouver un objet similaire

Masque Kifwebe Songye Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Sognye

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est gravé de rayures parallèles enduites de pigment blanc. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se poursuit en crête sur le sommet de la tête. Les paupières globuleuses se prolongent de rainures vers les tempes. Une bouche en parallélépipède s'avance, formant comme un chuchotement appelant au silence des initiés. Une collerette de raphia est fixée aux orifices du pourtour. Patine satinée.  Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe / Lwena
Art africain > Masque africain > Masque Lwena

Collection art africain monégasque.
Ce masque africain était porté au cours des cérémonies de clôture de l'initiation Mukanda. Il était censé favoriser la chasse, la fécondité, et les récoltes. Patine sombre abrasée. D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie et près du Zambèze en Angola. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures de couleur miel, incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda . Ce masque est gravé de motifs circulaires associés aux scarifications ethniques. Ces détails le différencient ...


Voir la fiche

380,00

Panneau tissé Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...

Statuette Iginga Lega
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art tribal belge.
Statuettes et codes moraux dans l'art africain des Lega

Cette statuette Lega,dont la morphologie évoque celle d'une femme âgée, appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. L'enseignant guidait l'aspirant lega dans un lieu où étaient exposés masques lega africains et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami,le kongabulumbu ,à grands frais ...


Voir la fiche

170,00 € 136,00 ( -20,0 %)

Masque Baoulé Mblo Kpwan Ple
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoulé

Ex-collection art tribal africain suisse. Masque africain de divertissement pouvant donc être vu des femmes, cette lourde pièce d'art africain est dotée d'une patine sombre. La coiffe est formée de quatre élégantes coques tressées. Le visage est délicatement souligné de scarifications traditionnelles nommées "ngole". Ces masques portraits des Baoulé, ndoma, qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé, possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement. Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo, ngblo, mblo, adjussu, etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications, etc... Appelés aussi Gbagba, ...


Voir la fiche

Vendu