La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statuette Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Ibedji

Ex-collection art africain belge.
Dotée d'un d'un agencement de tresses organisées en cimier, cette statuette féminine a été sculptée de façon sommaire, presque abrupte pour l'abdomen. Le collier chamarré qui orne son cou est constitué d'éclatantes perles de verre.Sa surface particulièrement lustrée a acquis une douceur veloutée. Des résidus orangés de poudre végétale subsistent sur le socle, et de la couleur indigo a été étalée sur le visage et la coiffe.Des fissures de dessication se dessinent sur l'objet.Issu de la vaste collection d'art tribal africain de Monsieur Guy Mercier,aujourd'hui décédé, consultant pour le groupe Solvay, qui l'entreprit au début du XX° siècle. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette porteuse de coupe Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Luba

Figure féminine disposant d'un récipient hémisphérique mboko , calebasse que l'on remplissait de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu , Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes . Patine sombre huilée. La bouche est abrasée.
Selon P. Nooter, ces figures, assises ou agenouillées selon les cas, représentaient également l'épouse du devin, ce qui souligne son importance dans le processus de divination bilumbu . Selon ...

Oiseau de divination Sénoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Senoufo

Collection art africain française.
Une riche tradition artistique s'est manifestée chez les Senoufo par des masques variés, des sculptures anthropomorphes, des objets du quotidien et des statuettes incarnant des esprits de la nature ou de divination. Ces dernières bénéficiaient de libations sacrificielles à base d'huile de palme. Lors des rites de la société du Poro, les chefs des initiés utilisaient également des statues d'oiseau, certaines de grande envergure. Cette figure d'oiseau emprunte des formes sobres et fuselées, la tête et le bec ont été badigeonnés d'argile blanche. L'objet repose sur un socle. Patine mate, sèche. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de divinité Igbo Alusi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Igbo

Ex-collection art africain hollandaise.
Figure masculine Igbo incarnant une divinité tutélaire, intermédiaire entre les hommes et le dieu nommé Chukwu, elle est sculptée en volumes longilignes. Les doigts des mains sont absents et les pieds massifs sont érodés. La coiffure en cimier porte des incrustations pelliculeuses d'enduit noirâtre. Son corps présente les motifs corporels nommés " uli ". C Les marques corporelles régionales, tatouages et scarifications, indiquaient le grade atteint dans la société d'initiation. Cette sculpture était destinée à être placée dans les obu (Sing. : obi), maisons des hommes de la Cross River. Caractérisant les notables ,le port de bracelets aux bras et aux chevilles sont sculptés en relief. Patine beige doré. La culture Igbo tire son ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Ere Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Ibedji

Ex-collection art africain américaine.
Coiffée de tresses réunies en chignons coniques, cette statuette représentée nue sur un socle circulaire, dispose d'un épais torque métallique et de résidus croûteux de libation cristallisés sur la surface. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo , les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant.
Les statues sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin ; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher, liés au culte de Shango, les statues ibedji sont censées influencer la vie ...


Voir la fiche

Vendu

Statue singe Baule Aboya /Mbotumbo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Singe Baule

Collection art africain française.
Ce singe cynocéphale dont les mains réunies présentent une coupe dispose d'un buste étiré porté par des membres inférieurs trapus. La figure est figée dans une attitude de supplication. Il existe plusieurs représentations du même type, dotées de noms différents selon l'usage qui en est fait. Ils ont été erronément nommés Gbékré (souris) à cause "de la mauvaise compréhension de Delafosse de deux cultes" (Boyer, "Baulé" 5Continents). Souvent liés aux culte Mbra de divination et de possession, ils appartiennent au groupe des "êtres-force" ou amwin , intermédiaires entre Dieu et les hommes et donnés aux Baoulé par leur Créateur, tout comme les masques sacrés dont ils partagent la large mâchoire béante. Il s'agirait également d'une divinité mineure du ...

Masque Bwa Nawantante vertical
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Ex-collection art africain française.
Incarnant un esprit, ce masque africain en relation avec l'oiseau calao ou nwo est surmonté d'une planche verticale sur laquelle une figure sculptée apparaît assise. Le détenteur du masque et sa famille vouaient un culte à l'objet par l'intermédiaire d'offrandes telles que de la bière de mil, tout en invoquant sa protection. La surface est ornée de motifs géométriques symboliques à présent abrasés. La patine sombre était généralement obtenue à partir de charbon de bois et de cosses de gommier. Résidus pelliculeux d'argile blanche. Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa se partagent en trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les Bwa croient en un dieu Difini ...

Masque Marionnette Poisson Bozo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bozo

Ex-collection art africain française.
Vive polychromie des productions d'art africain Bozo. Des nageoires articulées ornent les flancs de ce long poisson coloré. Une vive polychromie agrémente ce masque-marionnette censé honorer, pour le peuple bozo, Faro esprit de l'eau. Les Bozo, pêcheurs et cultivateurs pour la plupart, vivent dans la partie nord du pays bambara dans le delta intérieur du Niger et demeurent de nos jours encore semi-nomades, déplaçant leurs habitations au gré des crues saisonnières. Peuple de langue mande , ils parlent le sorogama. Au sein de leur groupe, on distingue les Sorko ou Sorogo, les Hain, et les Tie. Outre leurs masques remarquables, les Bozo et les Bambara sont réputés pour leur marionnettes de dimension variées et fréquemment articulées, exhibées ...

Masque Luba Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Collection art africain hollandaise.
Semi-sphérique, gravé de larges motifs circulaires, ce masque africain présente des similitudes avec les masques des Songye. Il ne revêtait cependant pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains plutôt rares sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d'une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Chez les Luba le blanc est synonyme de relation avec le monde spirituel, par l'évocation de ...


Voir la fiche

280,00

Masque facial Kru / Grebo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kru

Ex-collection art tribal française.
L'art africain de Côte d'Ivoire et ses masques fantastiques Doté de six paires d'yeux tubulaires, en référence à l'expression souvent citée en Afrique de l'Ouest "quatre yeux", qualifiant une personne dotée d'un pouvoir de divination, ce masque planche Kru présente une bouche en parallépipède badigeonnée d'ocre rouge. Des motifs rayés peints sur la surface tranchent avec la patine brune mouchetée de l'ensemble. Le sommet arbore des cornes se rejoignant et une barbe de raphia garnit la base inférieure. Les Kru se divisent en vingt-quatre sous-groupes dont font partie les Grebo, installés au sud du Libéria et au sud ouest de la Côte d'Ivoire. Leur chef est le bodio , qui vit reclus.Contrairement à la majeure partie des populations d'Afrique ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Deblé du Poro Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Senoufo

Ces statues tribales figuratives nommées dans la langue secrète du Poro Debele , Deblé ("battes à rythme"), parfois nommées " enfant du Poro " ( Pon pia)ou " esprit de la brousse "(denge, ou madengo), intervenaient par paires au cours des processions de funérailles ou lors de cérémonies marquant la fin des rites d'initiation. Les initiés de la société du Poro , formant les garçons à partir de 7 ans, les portaient et martelaient le sol par le pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte , avec rythme, et au son des tambours, en ouvrant et fermant la marche. Les Senoufo du centre, quant à eux, les placent au milieu du cercle cérémoniel. Conservées ensuite dans un enclos, sézing ,elles étaient censées protéger ces jeunes initiés. Ces statues étaient la plupart du temps réalisées ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Kumu, Komo, Nsembu
Art africain > Masque africain > Masque Kumu

Ex-collection art africain luxembourgeoise.

Les masques africains nsembu , incarnant l'esprit de la divination, apparaissent en couple lors des rites de la société nkunda , babankunda . Cet exemplaire de faible profondeur dispose de traits minimalistes sous un front légèrement saillant. La bouche quadrangulaire révèle des dents en bois. Belle patine incrustée de résidus de kaolin. Fissures de dessication. Hauteur sur socle : 62 cm.
Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de ...


Voir la fiche

420,00

Statuette Tetela Songye
Art africain > Statues africaines > Statuette Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.

Issue de la région sud-ouest du territoire tetela, cette sculpture forme une interprétation schématique des fétiches des Songye. La tête reproduit un masque Kifwebe. Base altérée. Erosions au sommet. Patine mate plutôt claire. Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo , au nord-ouest celle des Nkutschu , et à l'ouest celle des Binji et Mputu . Les traditions Kuba ont également été une source ...


Voir la fiche

350,00

Figure protectrice Bateba - Lobi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lobi

Ex-collection art africain française.
Formes arrondies pour cette statue tribale africaine des Lobi , comparables à celle d'une enfant, malgré la présence de seins. Des traits sommaires, en léger relief, et des oreilles horizontales en fer à cheval. Les pieds, dont l'un a été détérioré, et les mains demeurent juste ébauchés. Cette figure qui devait être placée sur un autel a manifestement été l'objet de libations, des résidus clairs, granuleux, formant une patine tachetée mêlée de kaolin et de duvet d'oisillon. Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , ...

Masque Makonde Lipoko de Tanzanie
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Makonde

Ex-collection art africain espagnole.
Incarnant l'esprit d'un ancêtre, ce masque-casque africain céphalomorphe Makonde emprunte un style figuratif. Les ancêtres reviendraient masqués afin de marquer leur satisfaction consécutive à l'initiation. Certains de ces masques arborent des tatouages à la cire ou encore des scarifications incisées dans le bois. Sur certains de ces masques, l'implantation de cheveux humains, comme chez les Tiv, contribuait à renforcer le caractère réaliste. Les épaisses lèvres saillantes dévoilant des dents rituellement incisées demeurent une singularité propre à la statuaire Makonde. Patine veloutée, abrasée localement. Les Makonde du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie portaient des masques-casques appelés lipiko lors des cérémonies d'initiation ...

Statue fétiche Songye Nkisi
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Collection art africain suisse.
Statue africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi )des Songye, elle dispose d'une tête massive offrant des traits géométriques, à l'image du masque kifwebe. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant pointant au-dessus d'un pagne de raphia, et offrent un espace afin de saisir précautionneusement la sculpture à l'aide de crochets métalliques, comme le dictait l'usage. Sur cet exemplaire la charge magique bishimba a été vraisemblablement introduite au sommet de la tête, obturée par une petite corne au centre d'une rondelle de cuir. Patine brune, huilée, abrasions d'usage. Larges fissures de dessication. Base altérée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de ...


Voir la fiche

380,00

Buste janiforme Bembe/Boyo Kalunga
Art africain > Statues africaines > Buste Kalunga

Ex-collection art africain italienne.

Deux grandes orbites concaves abritent des pupilles en cabochon surmontant un losange évidé figurant la bouche. Le tout est porté par un cou s'élargissant à la base. La chouette effraie, à laquelle les masques bembé font également référence, aurait inspiré ce type de sculpture réalisées en formats variés et figurant l'esprit kalunga. Ces sculptures détenues par chaque maître de loge jouaient un rôle lors des rituels de passage lors des cérémonies de circoncision du Bwami, mais aussi probablement dans des rites de fertilité. Patine claire tachetée de résidus de kaolin et d'argile ocre. Fissures.
L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle pour s'établir près de la Tanzanie et du ...


Voir la fiche

280,00

Masque facial Igbo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Igbo

Ex-collection art africain anglaise.
Atypique par son "museau-trompe" s'achevant en une étroite bouche dentée, les yeux surlignés de rouge profondément enfoncés sous un front proéminent, ce masque récolté dans l'Etat de Kebbi au nord-ouest du Nigéria, à la frontière béninoise et nigérienne, présente une construction du même type que certains masque igbo ( pages 108, 274 et 275 "Arts du Nigeria dans les collections françaises" 5Continents). Les masques igbo incarnent un éventail d'esprits ancestraux au cours de cérémonies rituelles associées au calendrier agricole. Originellement fondé par des réfugiens assyriens chassés par les Babyloniens, l'Etat de Kebbi est composé d'Haoussa, de Fulani, Kambari, Kamuku, et divers groupes dont une grande majorité s'est convertie à l'Islam vers la ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Djimini / Ligbi du Do
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ligbi

Ex-collection art africain française.
Toujours quelque peu insolite, ce type de sculpture faciale des Ligbi, Djimini, est surmontée ici d'un bec de calao dont le bec incurvé revient souligner verticalement les contours ovoïdes du masque. Rehauts de pigments tricolores et incrustations de métal doré rehaussent les traits marqués de scarifications en "moustaches de chat". D'étroites fentes forment le regard, et la bouche se résume également à une mince ouverture. Patine brune satinée. Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo . Ils en ont emprunté des éléments qu'ils ont intégré dans les masques africains liés à la société du do . Cette tradition masquée a été conservée pour se ...


Voir la fiche

Vendu

Masque poisson Bozo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bozo

Ex-collection art tribal française.
Oeuvres polychromes Bozo dans l'art africain du Mali Cet ancien masque-marionnette africain honore Faro, génie de l'eau. Les nageoires maintenues par une languette de caoutchouc sont mobiles. Patine polychrome localement abrasée.
Les Bozo, pêcheurs et cultivateurs pour la plupart, vivent dans la partie nord du pays bambara dans le delta intérieur du Niger et demeurent de nos jours encore semi-nomades, déplaçant leurs habitations au gré des crues saisonnières. Peuple de langue mande , ils parlent le sorogama. Au sein de leur groupe, on distingue les Sorko ou Sorogo, les Hain, et les Tie. Outre leurs masques traditionnels remarquables, les Bozo et les Bambara sont réputés pour leur marionnettes de dimension variées et fréquemment ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Shaki Yoruba
objet vendu
Art africain > _1 > Statuette Shaki Yoruba

Immortalisée dans une attitude de génuflexion, référence à la courtoisie, au respect et à la supplication dans la culture Yorouba, cette représentation d'ancêtre, d'adepte ou de divinité féminine reflète la perpétuation de la vie à travers l'enfant qu'elle soutient afin de l'allaiter. Prière pour la fertilité, la prospérité, la gestuelle rappelle aussi à la divinité Yemoja ses devoirs envers les hommes. Coiffée d'une haute toque royale de type mitre, elle arbore également sur le buste, les bras et le dos des motifs composés de scarifications complexes en léger relief. Le visage dispose en outre des trois marques distinctives des dignitaires Yoruba creusées profondément dans la peau. La physionomie affiche les traits reconnaissables de l'art tribal Yoruba dont les yeux globuleux en amande ...


Voir la fiche

Vendu