La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Couple de grandes statues perlées Bangwa
Art africain > Statues statuettes > Couple de grandes statues perlées Bangwa

La renommée de l'art bangwa dans l' art africain provient surtout de leur statuaire dont les oeuvres majeures sont les sculptures commémoratives des rois, des reines, des princesses et des serviteurs titrés, ainsi que des parents des jumeaux.

Les Bangwa sont réunis en un petit royaume au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun. On observe l'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa dans laquelle on retrouve le même type de traits faciaux et de morphologie bien que les perles ne soient pas utilisées. La position du corps est classique, avec les membres inférieurs et supérieurs fléchis. Typiques du pays bamileke, les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Elles sont souvent positionnées de chaque ...

Statue Igbo Alusi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Igbo Alusi

Le sculpteur de cette statue a apporté du contraste en appliquant sur certaines zones de la pièce une épaisse couche de patine croûteuse blanche. C'est un procédé que l'on retrouve dans l'art de plusieurs ethnies mais la façon extrême dont la patine se craquèle est propre aux Igbo.
Le personnage porte sur la tête une coiffe imposante dite "à bouchons" que l'on retrouve sur les masques dénommés "Agbogho Mmu". Celle-ci est divisée en crètes sagittales et transversales simples ou multiples.

Ces statues ne sont présentées au public que lors des cérémonies annuelles. Durant l'année, elles sont regroupées par familles symboliques et vénérées par le village dans des cases qui leurs sont réservées.
Les scarifications sur le corps donnent l'importance du rang de la divinité. ...


Voir la fiche

Vendu

Trône fétiche Fon (Rare)
Art africain > Trone > Trône fétiche Fon (Rare)

Au cours de son histoire, l'art africain Fon a été imprégné par les créations yoruba et ewe selon les migrations et les échanges commerciaux. On ne peut cependant réduire cet art à ces deux influences. En effet, les Fon eux-mêmes ont apporté leur originalité à leur statuaire.
On retrouve en particulier chez eux le vaudou ou vodun, culte religieux dont le nom est issu d'une variante du mot yoruba signifiant "dieu".

Ce trône fétiche, objet rituel, empreint d'une grande force, excessivement rare, a été récolté en 1988, provient de la maison d'un féticheur, il représente sa puissance, lorsque vous entrez dans la maison d'un féticheur qui possède ce trône, vous savez que vous avez en face de vous un féticheur hors-pair, un véritable sorcier dont le pouvoir est reconnu de tous. ...


Voir la fiche

3500,00

Chaise Lobi
Art africain > Chaise > Chaise Lobi

Le mobilier est un support artistique à part entière dans l'art africain. Il s'agit ici d'une chaise à trois pieds à la patine claire.
L'usage qui en était fait au cours des décennies renforçait les liens étroits entre le propriétaire et la pièce de telle sorte qu'à son décès, le siège était placé sur l'autel familial et servait d'interface pour communiquer avec l'âme du défunt.

Les communautés lobi sont organisées autour d’esprits de la nature. Lorsqu’ils sont honorés, ces esprits manifestent leur bienveillance sous la forme de pluies abondantes, de bonne santé, de naissances nombreuses. Ignorés, ils la retirent et entraînent des épidémies dévastatrices, la sécheresse et la souffrance.


Voir la fiche

390,00

Paire de cavaliers Sao Sakoto
Art africain > Cavalier > Paire de cavaliers Sao Sakoto

Plus qu'une ethnie, les Sao sont une civilisation aujourd'hui disparue.
Les découvertes archéologiques témoignent d'une civilisation hautement prodigue matériellement. Très connus pour leurs cavaliers en bronze, il existe une variante, le chamelier. Animal incontournable des plaines désertiques.
Rien n'est réaliste dans cette figurine, tout doit être compris de manière symbolique. Chez les Kotoko du Tchad, elle était destinée à un culte de possession. Selon Luc de Heusch, "la possession est un des modes d'approche du sacré par le moyen de techniques corporelles débouchant sur l'extase". Elle peut être interprétée comme l'irruption chez un homme ou une femme d'un esprit en quête de serviteur. Un prê¬tre ou devin devra intervenir pour aider la possédée à subir sans danger la ...


Voir la fiche

245,00

Paire de masques d épaules Sukwava Wurkum
Art africain > Masque Africain > Paire de masques d'épaules Sukwava Wurkum

Ex collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

Les Wurkum, tout comme les Mumuye, disposent de masques d'épaules appelés Skuwava dotés d'un cou allongé surmonté d'une tête, parfois miniaturisée. Les pièces wurkum sont néanmoins plus expressives que les pièces mumuye.
Ces masques imposants étaient traditionnellement portés au cours de cérémonies de préparation à la guerre mais sont, à l'heure actuelle, liés des rituels de soin et de pluie.
Ces pièces peu courantes proviennent des régions du Nord de la vallée de la Bénoué. La patine est lisse dans les tons café.

Couple de cercueils anthropomorphes Efomba Ntombe dit "Ngata"
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Couple de cercueils anthropomorphes Efomba Ntombe dit "Ngata"

Ex collection privée belge d'art africain C. Cloot.

Nommés Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du ...

Panier reliquaire Losso
Art africain > Reliquaires > Panier reliquaire Losso

Dans l'art africain, on retrouve chez plusieurs ethnies cette tendance à la création de paniers reliquaires, ainsi il n'est pas rare d'en retrouver des version tantôt évasées comme chez les Luba et Songye, ou des versions plus verticales comme celle-ci.
Dans le panier s'enchevêtrent des éléments de diverses matières. Ici, une statuette anthropomorphe au visage simpliste et à la patine brute partage l'espace avec un morceau de crâne doté de petites cornes et d'autres morceaux de bois et cordages.

Les Losso pratiquaient le culte des ancêtres, il était de bon augure de les honorer afin d'attirer sur soi leur bienveillance. Les pièces losso sont extrêmement rares.


Voir la fiche

340,00

Paire de têtes d autel Benin Bronze
Art africain > Bronze art africain > Paire de têtes d'autel Benin Bronze

Ex collection privée anglaise d'art africain.

Ces têtes d'autel créées à l'aide de la technique de la cire perdue sont très chargées de détails et de motifs. Les personnages aux traits réalistes disposent en effet de scarifications faciales et de nombreux ornements finement détaillés. Cette paire de bustes présente une belle symétrie. Les deux personnages portent une tenue à croisillons accompagnée d'un col portant une cloche.
Les cornes en elles-mêmes sont couvertes de motifs géométriques et de visages sculptés. Au sommet de chaque corne est assis un soldat, casque sur la tête et arme au poing.

L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'oba. La tradition des objets de cours en bronze ...


Voir la fiche

5990,00

Urne funéraire Bura
objet vendu
Art africain > Terres cuites > Urne funéraire Bura

Ex collection privée française d'art africain.

Pièce antique fournie avec test TL des laboratoires QED.

Les urnes bura se présentent traditionnellement sous forme phallique, symbole de vie, d'éternité, de transmission.
Le visage est stylisé et minimaliste. Les yeux et la bouche constitent en de petites protubérances tandis que le nez, très fin, est une lame qui se projette hors de la pièce. La tête est surmontée d'une sorte de calotte travaillée. Seul le visage est ici représenté, cependant, sur d'autres pièces sont sculptées d'autres parties du corps à connotation maternelle tels que les mamelons ou à connotation héréditaire comme le nombril.
Les terres cuites bura inhérentes à l' art africain furent découvertent il y a moins de trente ans.


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega en ivoire
Art africain > Statuettes > Statuette Lega en ivoire

Ex collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

L'art lega est constitué d'une très large gamme de statuettes très célèbres pour leur niveau de stylisation et la variété de ses formes.
Les Lega sont par ailleurs réputés pour leurs pièces réalisées sur base de matières précieuses telles que l'ivoire ou l'ébène comme c'est le cas ici.
Cette statuette est composée d'un petit corps robuste posé sur des jambes solides. Les bras sont sculptés sur le corps, ils sont fléchis et les petites mains sont posées sur le torse. La tête est quant à elle plus complexe. En effet, est dotée d'une plus variation des reliefs. Le visage est incurvé un peu à la manière des Fang.
Ces petites pièces intervenaient dans la formation pédagogique des jeunes initiés au ...


Voir la fiche

1500,00

Paire de cimiers Ogbom Eket
Art africain > Masque Africain > Paire de cimiers Ogbom Eket

Collection privée belge d'art tribal africain J. Putteneers.

Utilisés lors des cérémonies de l'Ogbom, ces cimiers de danse anthropomorphes sont dotés de visages qui surmontent un corps stylisé composé de deux arcs de cercle superposés. Décorés de losanges en champlevé dont les couleurs autrefois contrastées ne conservent qu'à peine leur pigment blanc, ils demeurent extraordinairement expressifs grâce à leur visage concave dans lesquelles les paupières bombées sont modestement baissées .
Les Eket sont un sous-groupe de l'ethnie Ibibio réputée pour ses masques expressifs. Ces cimiers Ogbom comptent parmi les pièces les plus conceptuelles de l'art africain et se rattachent aux expressions les plus modernistes de l'ancienne statuaire Eket. Il s'agit de masques ajourés ...


Voir la fiche

1120,00

Statuette Venavi Ewe
Art africain > Statuettes > Statuette Venavi Ewe

Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un bon et heureux présage. Les deux jumeaux doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté.
Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer l'enfant décédé.
Ils l'achètent généralement à un sculpteur sur le marché et s'adressent à un sorcier afin d'en activer les vertus magiques.
La statuette Venavi sera du même sexe que l'enfant qu'elle représente et remplace mais se projette dans l'avenir que l'enfant n'aura pas connu en arborant des traits adultes.
La présence de scarifications, de petits vêtements et de perles ...


Voir la fiche

140,00

Coq Okpa Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Coq Okpa Benin Bini Edo

Le coq est un animal totémique dans la culture bénin.
Les bronzes bénins sont sans doute parmi les plus célèbres de l'art tribal d'Afrique Noire. Ils ont en effet été en grande quantité accaparés par les musées occidentaux, en particulier dès le début du XXème siècle. Cette période n'est pas anodine car en ce temps là, le gouvernement britannique mettait sous pression l'oba, roi de l'ethnie, pour des raisons économiques. Dans ce contexte et à la suite de l'assassinat d'un jeune consul britannique ainsi que de sa délégation, une expédition punitive menée par l'amiral de la Royal Navy, Sir Harry Rawson, pilla, massacra et réduisit en cendres la ville de Bénin. Le trésor royal de l'oba, constitué d'environ 2500 pièces, fut rapatrié en Europe et disséminé


Voir la fiche

Vendu

Statuette Chibinda Ilunga Chokwe
Art africain > Statues statuettes > Statuette Chibinda Ilunga Chokwe

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Il s'agit d'une statuette à l'effigie de Chibinda Ilunga, fondateur de l'ethnie Chokwé.
On le retrouve ici assis en tailleur, les bras fléchis, mains proches du corps. Le dos cabré et le menton relevé dénotent une attitude fière et dominante. Sa coiffe très particulière dotée de deux parties latérales et d'une penne courbée vers l'arrière permet de le reconnaître facilement.


Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus ...


Voir la fiche

1050,00

Roi en voyage Bamoun
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Roi en voyage Bamoun

L'art du bronze dans l'art africain au service du Roi.
Le roi, personnage barbu, symbole de sagesse, est assis sur sa chaise à porteurs, accompagné de ses enfants. Le tout est surmonté d'un élégant parasol amovible aux bords crénelés. Tous les personnages présentent les traits typiques des sculptures bamoun tels que les yeux globuleux et le nez imposant.
Le pays Bamoun est une grande fédération de peuples qui a forgé son unité au cours des siècles. Deux cent ethnies, les Tùe, qui, soumises par la ruse ou la force sont devenus Bamoun, parlant une seule langue. Les Bamoun sont dirigés par un Roi.


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon Sirigé dit à étages
Art africain > Masque Africain > Masque Dogon Sirigé dit à étages

Dans l'art africain, ce masque impressionne par sa hauteur de plusieurs mètres.
Il représente le Ginna, autrement dit la maison de la "grande famille" qui est, le siège du lignage patrilinéaire. Le masque sirige "long, haut", ou awa danu "masque de bois haut", est comparé communément à une "maison à étage", c'est à dire une maison pourvue d'un étage, à façade compartimentée, telle que seuls peuvent en posséder certains chefs ou hommes opulents. Il symbolise également le Grand Serpent, yam babala, qui suivit les dogon dans leur migration vers les falaises de bandiagara au XVe siècle. Ce masque est composé de deux éléments reliés entre eux par des lanières de cuir.


Voir la fiche

Faire offre

1995,00

Masque Mumuye Sukwava
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Mumuye Sukwava

Dans l'art africain on retrouve le masque Mumuyé Sukwava dit "d'épaules" surmonté d'une petite tête dont on reconnait les traits typiques des statues Mumuye : un long cou et de grandes oreilles tombantes. Autrefois destinés à des rituels guerriers, ces masques sont désormais utilisés pour l'invocation de la pluie. Les Mumuyé, répartis en petits groupes familiaux, se situent dans une région de plaines sur les rives de la rivière Bénué au Nigéria. Les masques d'épaules ne sont pas exclusifs aux Mumuyé mais sont aussi portés par des ethnies comme les Jukun et les Wajades, historiquement et géographiquement proches.


Voir la fiche

Vendu

Masque ventral Gelede Yoruba
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque ventral Gelede Yoruba

Les masques de ventre sont un type particulier de masques que l'on retrouve chez les Yoruba mais aussi chez les Ibo et Makonde par exemple.
Ils se déclinent en versions masculines, féminines voire hermaphrodites, mais sont exclusivement portés par des hommes au cours de cérémonies liées à la fertilité.
On trouve sur celui-ci de petits personnages en bas relief sur le bas du ventre proéminent.
Les traits du masque facial sont quant à eux très expressifs. La polychromie fort contrastée typique de ces masques a ic été bien conservée.

Les masques Gélédé sont dédiés aux femmes âgées ou « mères qui ne peuvent plus concevoir», et sont réputées détenir à la fois des vertus bienfaisantes, favorisant la fertilité, et d'autres malfaisantes, comme la sorcellerie. ...


Voir la fiche

Vendu

Cimier Tshibinda Ilunga Chokwé
Art africain > Masque Africain > Cimier Tshibinda Ilunga Chokwé

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Ce masque cimier a pour particularité d'être surmonté d'une statuette fétiche à l'effigie de Tshibinda Ilunga, fondateur de l'ethnie Chokwé.
On le retrouve ici assis en tailleur, les bras fléchis, mains proches du corps. Le dos cabré et le menton relevé dénotent une attitude fière et dominante. Sa coiffe très particulière dotée de deux parties latérales et d'une penne courbée vers l'arrière permet de le reconnaître facilement.
Le cimier à proprement parler est, lui, couvert d'une couche de peau animale rougeâtre et parsemée de graines incrustées. On retrouve des perforations sur le contour afin de l'attacher à la tête du danseur.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au ...


Voir la fiche

1850,00

Maternité Ashanti
Art africain > Maternites > Maternité Ashanti

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les représentations féminines assises provenant de Côte d'Ivoire et du Ghana sont généralement des reines. Particularité de cette pièce, cette femme porte son enfant dans les bras.
Celui-ci est à amovible à l'instar du tabouret. Ce dernier à l'assise courbe est typique des siège akan.
La patine est claire et légèrement usée par endroit.
Les traits du visage sont marqués à l'aide de couleur noire donnant une allure réaliste un insufflant la vie dans les larges pupilles noires.

Le peuple akan est subdivisé en plusieurs sous-groupes célèbres répartis à proximité de la côte en Côte d'Ivoire et au Ghana, s'étant enrichis grâce au commerce de métaux précieux et des esclaves lors des ...


Voir la fiche

1150,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook