La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Couple royal Ifé style Ita Yemoo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Couple royal Ifé style Ita Yemoo

Ex collection privée anglaise d'art africain.

Le style de ces statues est à apparenter à la période de l’Obalufon II et sa femme la reine Moremi. Tous deux brillèrent dans le royaume Ifé par leur politique de pacification dite Ita Yemoo.
Le terme même Ita Yemoo définit l’apparition de la dynastie des reines Ifé. Moremi fut initialement mariée à l'adversaire de l’Obalufon II, l'Oranmiyan. Par le jeu de nouvelles alliances, elle apporta une période de calme au sein du royaume.
La plupart des œuvres marquantes d’Ita Yemoo sont une représentation en bronze du couple avec les bras et jambes croisés.
En qualité de première reine, un culte « Edi » annuel est dédié à Moremi. Parallèlement aux oeuvres en bronze, il existe des réalisations en terre cuite mais ...

Autel  Opà Asen Fon
objet vendu
Art africain > Fer noir > Autel Opà Asen

Ex-collection art africain anglaise.
C'est dans une pièce de la maison réservée à cet effet que les grandes familles fon du Bénin (ancien Dahomey)conservaient des autels portatifs conçus à partir de morceaux de métal. Connus sous le nom d’ Asen, ces bâtons étaient créés pour chaque ancêtre, servant d’entremetteurs entre le monde des vivants et celui des morts. Des prières et offrandes étaient effectuées au cours d’une cérémonie appelée « ahanbiba » pendant la saison sèche. Au cours de cérémonies funéraires complexes, un Asen était consacré à un ancêtre et des sacrifices lui étaient dédiés tout au long de l’année. Chez les Yoruba du Nigéria voisin, ce type de bâtons constituaient des emblèmes mettant en scène des oiseaux. Destinés aux devins, ils étaient utilisés pour les ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Songye / Fétiche janiforme
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Art africain et agglomérats rituels songye
Cette statue fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) se dédouble en deux têtes chapeautées d'une corne et de plumes. Les bras cerclés de métal adoptent la position rituelle, positionnés autour de la saillie abdominale au centre de laquelle apparaît une tête métallique. Orné de colliers de perles blanches et bleues, en lien avec le collier symbole du cycle septennal de l'association du bukishi , le personnage est en outre drapé d'un pagne composé de cordelettes, de fruits séchés, de fragments de fourrure. La particularité de l'objet réside dans les motifs ornementaux sous la forme de placages métalliques sur les visages, insertions de cauris sur les bras, ceintures enduites de libations, le tout renforçant la fonction magique de ...

Fétiche Songye Nkondi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal française.
Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain, nkondi (pl.nkisi) seraient liés à la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen,absents dans cet exemplaire, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie.De la peau animale constitue la chevelure de ce personnage au visage rappelant les masques de l'ethnie,il porte également un ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Nkisi  Kongo Solongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Caractéristique de l'art africain des Solongo d'Angola, tribu du groupe Kongo, cette sculpture tribale, effigie masculine, est campée dans une attitude décidée, dans le but de maîtriser les forces auxquelles la statue veut faire face. Les éléments bilongo qui exacerbent son pouvoir, consistent en des clous dont le buste est parsemé, et une charge magique dans une cavité scellée par un miroir et aménagée sur l'abdomen. La sculpture du visage, typique des personnages Solongo, emprunte une forme ovale. La volumineuse coiffure, placée haut sur le crâne et dégageant un front rasé, se compose d'un bouquet de plumes que maintient un cerclage d'osier enduit d'un agrégat résineux semblable à celui qui recouvre le corps, d'apparence croûteuse. Le visage de cette figure Nkisi présente une patine ...


Voir la fiche

Vendu

Marionnette poisson Bozo
objet vendu
Art africain > Marionnettes > Masque Bozo

Ex-collection art tribal allemande.
Polychromie Bozo dans l'art africain du Mali
Couleurs pimpantes pour célébrer sous le soleil le génie de l'eau , "Faro", avec ce masque marionnette zoomorphe Bozo. Les nageoires articulées, à l'instar de la queue, sont maintenues par des languettes de caoutchouc, que voile un tissu à motifs. Abrasions d'usage. Les Bozo, pêcheurs et cultivateurs pour la plupart, vivent dans la partie nord du pays bambara dans le delta intérieur du Niger et demeurent de nos jours encore semi-nomades, déplaçant leurs habitations au gré des crues saisonnières. Peuple de langue mande , ils parlent le sorogama. Au sein de leur groupe, on distingue les Sorko ou Sorogo, les Hain, et les Tie. Outre leurs masques remarquables, les Bozo et les Bambara sont réputés ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Ngbaka
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statuette Ngbaka

Ex-collection art africain belge.
Les yeux de cette statuette africaine sculptée par les Ngbaka ou encore les Ngbandi voisins étaient à l'origine incrustés de fragments de coquillage ou de verre. Cette statuette représente vraisemblablement Nabo , esprit assurant la fécondité et la guérison des enfants, protégeant la chasse et les récoltes. Elle était également au centre de danses cultuelles , accompagnée ou non d'une figure incarnant Seto . Manque sur un pied. Patine brune veloutée, nuancée d'ocre rouge. Tribu installée sur la rive gauche de l'Ubangui, au nord-ouest du Congo,les Ngbaka de langue soudanaise pratiquent l'agriculture, et leurs réalisations artistiques se sont inspirées de celles des tribus voisines , avec une particularité distinctive cependant, la ligne du ...


Voir la fiche

150,00 € 120,00 ( -20,0 %)

Masque Mbagani, Babinji
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Mbagani

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain impressionne par ses larges yeux globuleux teintés de blanc. Il présente certains critères des masques songye, tels le nez triangulaire et la bouche géométrique en saillie. Il provient des Mbagani , issu du groupe Mpasu dorénavant disparu, et lui-même sous-groupe des Lulua , ou Béna Lulua , dont font également partie les Salampasu . Ils forment aves les Ding un groupe de 50 000 individus établis en R.D.C. près de la frontière angolaise. Ils ont été marqués par l'influence de leurs voisins Lunda et des anciens occupants Tchokwé . Un bandeau crénelé délimite le front de ce masque. Il s'achève en un menton en pointe évoquant une petite barbe. Ces masques seraient associés à des rites de guérison. La patine foncée ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Statuette Baoulé, Baulé Blolo bia
promo art africain
Art africain > _1 > Statue Baule

Les "doubles inversés" dans les sculptures d'art africain des Baule
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé , Baulé , dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien , ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues sont les "époux "de ...


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Maternité Kongo Pfemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > statue Kongo

Ex-collection art africain française.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo ,les Yombe se caractérisent par une statuaire dotée de coiffes rondes ou pointues, une bouche entrouverte sur des dents effilées, et des yeux dans lesquels les pupilles sont bien visibles. La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordées au travers de cette maternité ou phemba. La mère est agenouillée, et présente un enfant. Cette figure, par son attitude agenouillée, adopte la position spécifique de demande de pardon, nlevo ou sollicite une guérison. La patine est lisse,hétérogène, lustrée. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette masque d initiation Lega
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

Ex-collection art africain belge.
L'art primitif des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initation des aspirants. Chacune est une représentation disposant d'une forme et d'une signification particulière dont découle toujours une morale ou un ...


Voir la fiche

250,00 € 200,00 ( -20,0 %)

Grand masque Baoulé Ndoma du Goli
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoule

Ce visage distinctif des masques africains Baoulé dits masques-portraits, présente sur l'espace formé par le front et les tempes  les signes ngole  des scarifications de l'ethnie, des paupières soulignées de kaolin, des lèvres closes.  Le front rasé met en valeur les coques oblongues que forme le soigneux agencement des tresses.  Sculptée dans un bois particulièrement dense,  cette pièce d'art tribal est dotée d'une patine brune huilée particulièrement lustrée.  Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement. Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ...

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

La sobriété des masques africains Fang.
Cet exemplaire illustre dans l'art africain l'aspect énigmatique des masques Fang. Deux hautes cavités orbitaires de part et d'autre d'un long nez droit abritent deux minces fentes . Une incision horizontale forme la bouche. Bois tendre, surface abrasée, patine sèche veloutée. L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu purificateur symbolisé par le gorille. Les porteurs de ces masques , toujours en grand nombre, faisaient leur ...


Voir la fiche


Vendu à 195,00 € 156,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Masque Djimini, Ligbi du Do
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Djimini

Art africain Ligbi.
Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo . Ils en ont emprunté des éléments qu'ils ont intégré dans les masques liés à la société du do . Cette tradition masquée a été conservée pour se manifester lors des fêtes religieuses accompagnées de sacrifices et de chants telles que la fin du Ramadan , et symbolisant de cette façon la rupture du jeûne. Juste avant les festivités,si nécessaire, le masque sera repeint et donc enduit de koro , composé de feuillage brûlé dont les cendres sont mêlées à de l'huile de palme. De l'argile rouge, blanche, du henné, et une poudre à base de noix de kola relèveront les scarifications lorsqu'elles sont pésentes, les traits du visage et la ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Yoruba Sango
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Yoruba

Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de hautes attentes.

C'est ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Statue Lega Sakimatwematwe
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

L'art africain lega et les supports rituels d'initiation
Statue africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, cet objet fait partie des objets " Masengo " du Bwami ("choses puissantes"), parmi les nombreux autres utilisés au fil des initiations. Sa structure se présente en un volume central cylindrique que supporte un pied entaillé en quatre . Trois groupes de quatre visages se superposent , dirigés vers les quatre points cardinaux. Patine claire mate. Manques et érosions.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des ...


Voir la fiche

270,00 € 216,00 ( -20,0 %)

Soleil Dogon
objet vendu
Art africain > Bijoux > Soleil Dogon

Il existe dans l'art africain une légende remarquable relatif à ces objets, celle ci est racontée par Philippe DOUSSIN
C'était il y a très longtemps. A l'époque où le ciel était proche de la terre, si proche que, le soir, les mères décrochaient les étoiles pour que les enfants jouent avec avant de s'endormir.
Au début du cycle de la présente humanité, les hommes savaient se mettre sans aucune peine (car le Ciel et la Terre sont proches « de l’homme ») en contact avec le domaine métaphysique (le ciel), car ils n’étaient en rien différents de l’homme primordial (l’état édénique, appelé généralement dans tous les peuples traditionnels « l’ancêtre ») en lien permanent avec l’Être (et le Principe Suprême).
Les enfants naissaient déjà dans cet état, et toutes les ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiches Ijo
promo art africain
Art africain > Masque africain > Fétiches Ijo

L'art africain Ijo et la singularité de ses créations tribales
Ces sculptures - fétiches zoomorphes en bois, dont l'intérieur est évidé, disposent, à l'image des masques zoomorphes de l'ethnie, de rebords bordés d'une parure de raphia teinte en noir. La surface polychrome, offrant des résidus de duvets d'oisillons, a bénéficié de libations rituelles. Les becs des oiseaux suggèrent des volatiles d'espèces différentes. Les yeux d'une des figures sont évidés.
Pièces issues de la très vaste collection de Monsieur Jean Charles Mercier qui fut entamée au début du XXe siècle par son grand père Guy, consultant pour le groupe Solvay. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est ...


Voir la fiche

790,00 € 632,00 ( -20,0 %)

Statue Songye Nkishi Kalebwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Une peau de mammifère drape cette sculpture africaine. Un fruit séché, souvent rempli de substances magiques, y indique la place de l'ombilic. Cette puissante effigie était déplacée grâce à des tiges placées sous les bras. Le visage duquel s'élève une corne est en forme du masque Songye Kifwebe . Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec un long costume et une longue barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu