La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Figure masculine Mangbetu Nebeli
Art africain > Statues africaines > Statue Mangbetu

Ex-collection art africain néerlandaise.
Figure d'ancêtre représenté nu, campé sur des membres inférieurs trapus, mi-fléchis. Les motifs géométriques tracés évoquent les peintures corporelles et les scarifications tribales des Mangbetu, analogues à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations. Ces dernières variaient selon les circonstances. La coiffure en éventail était arborée par les Mangbetu: dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces ...


Voir la fiche

290,00

Pirogue Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Bronze Dogon

Art africain Dogon.
Cette sculpture en bronze met en scène un équipage composé d'êtres mythiques, les Nommos, liés aux légendes et croyances complexes des Dogon. Le Nommo a fondé les huit lignées de Dogon et a inculqué le tissage, l'art de la forge, et l'agriculture à leurs descendants humains. Cet ancêtre protecteur évoqué sous différentes formes dans l'iconographie dogon serait doué de la capacité de se manifester sous une forme humaine ou animale. Patine verte tachetée d'ocre.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner ...


Voir la fiche

Vendu

Masque zoomorphe Bwa Nawantante
objet vendu
Art africain > Masque africain > Nouveau produit

Ex-collection art africain française.
Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa se partagent en trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les Bwa croient en un dieu Difini créateur du monde, qui l'abandonna par la suite à son fils Do. Do, dont l'emblème est un rhombe de fer nommé alive , est censé intervenir au cours des funérailles et des rites agraires. Les masques en feuilles sont fabriqués par les villageois, seuls les Bwa du Sud, les nieguegue , produisent des masques en bois souvent zoomorphes, et les fameux masques-planches, abstraits, représentant les esprits de la nature, les naw .(C.Roy) Incarnant un esprit, ce masque évoquant abstraitement l'oiseau calao ou nwo est surmonté d'une planche ...

Statuette Yanda Zande
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Zande

Ex-collection art tribal africain belge.

Les statuettes Yanda s'inscrivent dans le cadre des rituels de l'association mani créée en 1910 célèbrant l'importance de la femme. Le chef de cette société soufflait de la fumée et enduisait ces statuettes afin de lui insuffler ses pouvoirs.
De forme simple, la tête en pyramide, ici inversée, a le visage constitué de deux faces séparées par l'arête du nez. Les yeux sont constitués de cauris.
Le tronc est épais, intégrant les bras fléchis, et porté par de solides jambes fléchies également.
La pièce se démarque par le soin apporté aux détails de la coiffe. Celle-ci est striée et tirée en arrière tandis que de petites scarifications parallèles ornent le front.

Au cours de leur histoire, les Zande eurent de ...


Voir la fiche


Vendu à 250,00 Trouver un objet similaire

Fétiche Songye Nkisi
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye Nkisi

Ex collection art africain belge.

Pièce sur laquelle on retrouve les constantes graphiques de l'ethnie se caractérisant par des volumes anguleux. La charge magique est généralement introduite dans une corne fichée au sommet de la tête. La corne sommitale laisse ici place à un petit orifice. Cette pièce est en effet désacralisée.
La puissance magique des bankishi ,(sing. Nkishi) est renforcée par l'adjonction d'accessoires, talismans, éléments métalliques, graines, coquillages, comme le pagne présent ici et parfois par de petites sacoches en cuir. Patine claire dorée, incrustée d'argile blanche.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Au XVIème ...


Voir la fiche

490,00

Statuette Luba / Hemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Luba

La statuaire d'ancêtre chez les Luba Hemba au sein de l'art tribal africain
Chez les Luba situés à l'est de la rivière Lualaba, la femme forme un motif sculpté constant grâce à son rôle majeur dans la politique et la vie spirituelle. Les spécialistes rituels Luba ont recours à différents objets sculptés dans un but de divination, guérison, rites initiatiques ou lutte contre la sorcellerie et les litiges. Incarnant les parents défunts bakishi ou les esprits bavidye ,"Mvidie" intermédiaires entre dieu et les hommes, cette effigie féminine sculptée en volumes harmonieux dispose d'une tête coiffée de tresses rassemblées vers l'arrière, et des cicatrices chéloïdiennes en relief sur le corps spécifiques des clans Kongo. Ces dernières la rendent apte à capter les énergies dont celles ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Destiné à démasquer les sorciers, ce masque en variante bichromatique, sculpté à la veille des cérémonies, traduit la volonté de capter les mystères de la nuit et d'intimider les forces adverses. Accompagné de paroles, de gestes, de danses et de sacrifices, il intervenait également au cours des initiations hors de la vue des profanes. Atteintes xylophages maitrisées, érosions. L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Luba
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.

Ce type de masque africain luba polychrome, de structure arrondie, présente souvent des similitudes avec les masques des Songye. Ils ne revêtaient toutefois pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. L'appendice nasal rejoignant la bouche fait ici office de poignée. Patine sombre satinée, rehauts colorés. Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Buyu Sikasingo
Art africain > Masque africain > Masque Buyu

Ex-collection art africain suisse.
Bordé d'une barbe crénelée, ce grand masque dispose d'un large front ovoïde dépourvu de coiffure. Les paupières étirées sont enduites de kaolin, le nez droit, et la bouche évidée forme un sourire. Patine lisse satinée. Manques au niveau des contours. Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo , Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu, ne sont cependant pas d'origine bembe, les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions bembé et boyo sont relativement similaires Ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau spécifiquement chez les ...


Voir la fiche

240,00

Sceptre de prestige Yaka Zombo/ Nkanu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Sceptre Nkanu

Ex-collection art tribal africain belge.
Chez les Yaka, les Kongo de l'Est, les Nkanu et les Zombo, le son du tambour couvrait les gémissements de la circoncision, chassait les esprits malveillants, et encourageait les futurs initiés. Ce sceptre est sculpté d'une figure de tambourinaire, les yeux sont cerclés de profondes orbites et le nez légèrement retroussé. Cassure peu visible sur une jambe. Patine lustrée, résidus ocre rouge. Hauteur sur socle : 35 cm.
Voisins des Yaka et des Kongo dans l'ouest de l'ex Zaïre, les Zombo craignent, à l'instar des clans kongo, le dieu nommé Nzambi. Leurs devins utilisent des fétiches similaires à ceux des Kongo, les cérémonies associées aux rites initiatiques découlent cependant des traditions yaka. Des sculptures fétiches sont ...

Masquette Fang à cornes
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et les masques africains Fang. Bois tendre, patine sèche, érosions.
L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par le gorille. Les porteurs de ces masques , toujours en grand nombre, faisaient leur apparition la nuit , éclairés par des torches . Leur intervention était également liée à la fonction judiciaire en désignant les coupables des ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statues reliquaires Ambete, Mbete
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaires Ambete

Collection art africain belge.
La variété des reliquaires dans l'art africain des Mbete , Ambete . Les Mbete sont réputés pour leurs statues anthropomorphes participant au culte des ancêtres sur lesquelles un reliquaire a été aménagé. Leur abdomen cylindrique recèle en effet, au dos, une cavité scellée par une porte dans laquelle étaient conservés de petits ossements des ancêtres du lignage. Le visage en losange sous une coiffure crénelée figurant les tresses dispose de pupilles indiquées par des perles. Accolés au buste, les bras sont classiquement repliés en angle droit sur un tronc qui arbore une patine ocre rouge généralement extrait d'une écorce broyées sur laquelle subsiste du kaolin. Les jambes sont dissimulées sous un épais pagne de raphia. Fissures de ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure protectrice Tiv Nigéria
Art africain > Statues africaines > Fétiche Tiv

Collection art africain belge.
Des peuples aux traditions variées se sont établis dans la savane au nord des rivières Niger et Benué. Les Tiv originaires du Cameroun sont composés d'agriculteurs vivant sur les berges de la rive gauche de la Benué. Leurs statues sont de deux types : d'un type naturaliste, ces figures prennent la forme de représentations féminines dont certaines formaient le sommet de poteaux de cases de réception. Les secondes, nommées ihambé , associées à la fertilité, figurent des personnages assis. La sorcellerie, aux mains des anciens par le biais de fétiches, imprègne la société Tiv. Les fétiches protecteurs à usage familial akumbo sont conservés dans les huttes individuelles. C'est au cours des naissances, de la chasse et des rituels agraires que leur rôle ...


Voir la fiche

2900,00

Statuette fétiche Nkisi des Songye
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Proportions équilibrées et symétrie pour cette statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est intacte. L'extrémité des pieds, dépassant du pagne de raphia, vient se fondre sur la base circulaire. Dans l'ombilic évidé venait se loger la charge magique bishimba , également présente dans le coussinet attaché sous les aisselles. La puissance du fétiche serait accentuée par la présence de ses accessoires. Patine brun foncé satinée. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ...


Voir la fiche

290,00

Sceptres Shango
objet vendu
Art africain > _1 > Sceptres Shango

Collection art africain belge.

Les Oshe des yoruba servent lors des danses rituelles. Ceux-ci sont portés dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo.
Sango était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité. Il est vénèré car il apporte aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est également à lui qu'est attribuée la fertilité des femmes.

Un personnage agenouillé forme le sommet de chacun de ces insignes royaux, l'un présentant une coupe à offrande rituelle, le second vêtu d'un pagne et tenant un igname, symbole d'abondance des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain italienne.
Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ces masques incarnant un ancêtre féminin étaient souvent affublés de boutons et accessoires d'origine européenne. Cette pièce est agrémentée d'une cagoule en vannerie et raphia sur laquelle sont assemblés des fils torsadés figurant des nattes. Le dessin des tresses bordant le masque se prolonge en poignée. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ou la femme ...


Voir la fiche

Vendu

Serrure Dogon à motif animalier
Art africain > Serrures > Serrure Dogon

Ex-collection art africain française.
Un motif peu commun pour cette serrure dogon dont le corps central adopte la forme d'un poisson.
Les serrures sont construites sur le même principe : une partie fixe verticale, et un coulisseau horizontal. La surface de la pièce est gravée d'un fin quadrillage, disparaissant par endroits.
Patine sombre abrasée. Les serrures, sont renforcées d'un système de protection étroitement lié à leur propre symbolisme.
Les représentations que l'on retrouve sur ces serrures établissent l'appartenance du propriétaire à un clan et montrent sa position sociale. Toutes les serrures possédaient un nom en rapport avec le message qu'elle transmettait, une personne ou une histoire racontant la vie ou un épisode de la vie du ...


Voir la fiche

280,00

Masque Kumu, Komo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Komo

Ex-collection art africain belge.
Selon M.L. Félix, les masques africains produits par les clans vivant au nord de la région de l'Ituri adoptent majoritairement des traits stylisés sculptés sur une base de faible profondeur, et leur décor évoque le monde animal, avec des pigments de couleur semblables à ceux qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Des masques similaires, décorés de pointillés, ont cependant été portés en Ubangi par les Ndunga et les Zande du nord est, où les initiés et les anciens arboraient à certaines occasions ce type de peinture corporelle. Pigments clairs appliqués au doigt sur un fond brun. surface veloutée. Hauteur totale sur socle : 43 cm Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art tribal africain italienne.

Divisé en larges bandes de couleurs désormais à peine contrastées, ce masque songye arbore une imposante crête sagittale. Les paupières s'étirent vers les tempes. Telle un bec, la bouche en parallélépipède fait saillie. Patine mate, érosions, fissures de dessication et manques.  Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Metoko Kakungu
Art africain > Statues africaines > Statue Metoko

Ex-collection art africain italienne.
Cette sculpture qui était conservée dans la hutte des futurs circoncis représente kakungu , être mythique dont les yeux exorbités indiquent qu'il aurait été victime de sorcellerie. Les lignes gravées sur son corps,incrustées de kaolin, évoquent les tatouages et les scarifications traditionnelles en usage. Les zones sombres sont satinées.
Statue cultuelle Kakungu appartenant aux Metoko et Lengola, peuples de la forêt primaire dédiées au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur société comprenant trois grades, le Bukota, structurait la vie quotidienne et accueillait à la fois des hommes et des femmes. Elle représente l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Les sculptures jouaient un rôle au cours des cérémonies ...


Voir la fiche

390,00

Masque facial Tabwa
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Tabwa

Ex-collection art africain italienne.
Volumineux masque africain présentant un visage de forme ovoïde sous une coiffure soigneusement sculptée. La commissure des yeux très rapprochés se prolonge jusqu'aux oreilles de chéloïdes en damiers, tandis qu'une ligne analogue court vers les lèvres. Le nez forme un relief marqué surmontant une large bouche dans laquelle apparaît la langue. Patine brun foncé satinée. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs ...


Voir la fiche

Vendu