La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Baton de danse Namji
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Baton de danse Namji

Ethnie du nord Cameroun composée de montagnards animistes, les Dowayo , " Namji ", " Namchi ", utilisent des figures anthropomorphes , des poupées, dans le cadre de rituels de fécondité. Les femmes portaient sur elles ces poupées offertes par leurs maris dans l'espoir de devenir mères. Cette structure géométrique garnie d'un empilement d'effigies féminines janiformes stylisées , chacune ornée de multiples colliers de perles rondes et tubulaires, s'achève au sommet en un losange garni d'une tête sommaire. Les yeux et la bouche sont sertis de minuscules perles. Un grelot métallique est fixé sur l'un des côtés. Accompagnant les danses clôturant les rituels de passage lors de l'initiation des filles , et qui comprenaient autrefois l'excision, ce bâton était brandi par les meilleures ...


Voir la fiche

Vendu

Collier d intronisation Bamoun
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Collier d'intronisation Bamoun

Le bronze dans l'art africain.

Ce collier ancien Mbangba de dignitaire Bamoun est garni de têtes anthropomorphes similaires aux masques produits par les sculpteurs bamoun. On en dénombre 20 accrochées au cercle de métal. Lorsqu'ils siègent, les membres du conseil de la cour du Sultan Bamoun portent ce collier, signe distinctif de leur fonction, l'inconfort étant le prix du prestige.

"Les colliers royaux pouvaient être destinés au roi qui, à sa mort, les emportait dans la tombe. Ils sont composés d'un tour de cou plat en métal sur lequel sont fixées des représentations de têtes humaines. Ils étaient considérés comme des cadeaux de choix au début du siècle. Auparavant, il est possible qu'ils aient évoqué ou remplacé les vraies têtes humaines que les conquérants bamoun ...

Masque Gomintogo Dogon
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Gomintogo Dogon

Le peuple dogon est renommé dans l'art africain pour les mythes et les croyances relatives à sa cosmogonie.
Sa population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya).Ils produisent plus de 80 types de masques , dont les plus connus sont les Kanaga , Sirigé , Satimbé , Walu . La plupart d'entre eux sont utilisés par les initiés circoncis de la société Awa , au cours de cérémonies funéraires. Certains représentent des animaux, en référence à la riche mythologie de l'art africain dogon. Le "nyama", force vitale du masque, est activé par différents rituels afin de développer tout le potentiel magique de l'objet. ...


Voir la fiche

Vendu

Carquois Punu
Art africain > Objets usuels > Carquois Punu

Collection d'art africain Saverio.
Cet objet d'archerie Punu présente une base constituée de deux personnages accolés dos à dos. Ces derniers disposent des scarifications tribales en damiers, mabinda , sur le front et l'abdomen, et des coiffures à coque caractéristiques de la région. Le corps cylindrique du carquois est enveloppé de raphia finement tressé et muni d'une courroie de transport en tissu de coton. Patine brute naturelle. Les femmes punu produisent des objets en vannerie, paniers, corbeilles, nasses, nattes, grâce à une liane nommée mambe , et des joncs. Elles sont également en charge de la poterie qu'elles troquent aux Lumbu et aux Tsogo. Tout comme les hommes, elles sont regroupées en associations initiatiques. Avant tout affrontement guerrier, une visite chez le ...


Voir la fiche

420,00

Figure tutélaire Punu
Art africain > Statues statuettes > Figure tutélaire Punu

Cette figure d'art africain d'origine Punu dispose d'une  coiffure composée d'une double coque sommitale rembourrée se prolongeant dans la nuque et accompagnée latéralement de deux couettes. Un visage ovale doté d'un menton pointu arbore des traits classiques. Sur le buste des motifs représentant les chéloïdes en damiers s'étendent de la poitrine jusqu'à l'ombilic en saillie. Ces scarifications en damiers étaient gravées sur la peau des adolescents.
Vouée au culte des ancêtres, aux rites de guérison ou de divination, elle partage avec les Kongo une particularité qui consistait à introduire des ingrédients magiques dans un profond orifice percé à cet effet dans la coiffe.
Les Punu sont un peuple bantou d'Afrique centrale établi principalement au sud du Gabon, également en ...


Voir la fiche

450,00

Boite à oracle Kongo Yombé
Art africain > Objets usuels > Boite à oracle Kongo Yombé

Collection d'art africain Saverio.
Adossé à un réceptacle dont le couvercle est formé d'une calebasse, une figure féminine adopte l'attitude des notables Kongo , accroupie, mains posées sur les genoux. Le faciès aux oreilles largement écartées présente les caractéristiques du style kongo : la bouche béante dévoilant des dents effilées.Les yeux présentent des pupilles évidées évoquant la transe consécutive aux états visionnaires. Les scarifications tribales sont en outre encore distinctes sur les épaules. Cet objet était destiné au rituel de divination sous la conduite du nganga diphomba , spécialiste chargé de détecter toute forme de sorcellerie et ses conséquences sur la vie sociale, la santé, etc... Une patine mate granuleuse recouvre la pièce. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, ...


Voir la fiche

350,00

Grand cavalier Elesin Sango Yoruba
objet vendu
Art africain > Cavalier > Grand cavalier Elesin Sango Yoruba

Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de hautes attentes.

Les ...

Statue Setien Calao Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Setien Calao Senoufo

Représentation stylisée d'un oiseau mythique faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo. Evoqué pour des critères morphologiques et comportementaux, il décore, dans sa version miniature, de nombreux objets d'art africain senoufo. Fascinant depuis toujours les ethnies africaines, le calao au bec disproportionné détruit les animaux considérés comme nuisibles. Son mode de reproduction particulier en fait d'autre part un symbole de fertilité. Son long bec, "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité, revient se poser sur l'abdomen de l'animal.
Lié à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette effigie polychrome du Setien était ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lomane Yohouré
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Lomane Yohouré

Succession d'art africain Dulsenier
Dressés fièrement sur une chevelure tripartite, deux oiseaux, variétés de calao ou de pic, offrent des couleurs éclatantes contrastées. Le front bombé , siège de la pensée, abrite deux yeux aux paupières mi-closes conférant à ce visage de jeune fille une physionomie particulièrement intériorisée. Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros, on ressent dans l'art yaouré l'influence de ces ethnies au travers du souci du détail et de l'esthétique. Les masques d'art africain Yaouré , ou Yauré , se divisent en deux groupes difficilement différenciables, les je , généralement polychromes , et les lo plutôt sombres, qui interviennent au cours de ...


Voir la fiche


Vendu à 250,00 Trouver un objet similaire

Statuette Vili Kongo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Vili Kongo

La conception religieuse dans l'art africain du groupe Kongo.
Cette sculpture réaliste de dimension réduite , à usage domestique,( mpezo ) était destinée à protéger les familles, à conserver la santé par exemple. Les nganga, à la fois, guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ces figures.Ils consacraient ces statuettes par des insertions de substances minérales et végétales considérées comme magiques destinées à renforcer la puissance de l'objet. Elles sont logées ici dans la cavité ventrale obturée par un miroir et dans la boite métallique aménagée au dos du personnage. Dans ce but l'adjonction de métaux, sous formes d'anneaux, de pointes,ou de fins clous,était également nécessaire.


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Ngady mwaash Kuba
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Ngady Amwaash Kuba

Les rites d'intronisation et de funérailles dans l'art africain
Plus de vingt types de masques sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi.
Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans l'enceinte royale: le premier, appelé Moshambwooy, représente Woot, le fondateur de la Bushoong, le héros de la culture. Le second, connu sous le nom Nady Amwaash (Ngaady Un Mwash), incarne la femme / sœur de Woot, un personnage qui aurait été introduit afin de donner plus d'importance au rôle des femmes. Le troisième masque est appelé Bwoom. En tant que ...


Voir la fiche

Vendu

Tabouret de dignitaire Chokwe
Art africain > Chaise > Tabouret de dignitaire Chokwe

Ex-collection d'art africain suisse.
Objet d'importance rehaussant le prestige de son propriétaire, il invoque la protection des ancêtres par les têtes sculptées figurant aux extrémités . L'assise incurvée est soulignée de laiton, fréquente ornementation des oeuvres tribales Chokwe. Dans la continuité des têtes naissent les solides pieds arqués du siège. Très belle patine d'usage sur l'assise. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda ...


Voir la fiche

380,00

Statue Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Pombibele Senoufo

Idéal féminin dans l'art tribal africain Senoufo
Figure tribale féminine Pombibele, " ceux qui donnent naissance", elle intervenait par paires au cours des processions de funérailles ou lors de cérémonies marquant la fin des rites d'initiation. Les initiés de la société du Poro , qui formait les garçons à partir de 7 ans, les portaient et martelaient le sol avec rythme au son des tambours, en ouvrant et fermant la marche. Les Senoufo du centre, quant à eux, les placent au mileu du cercle cérémoniel. Conservées ensuite dans un enclos, sézing ,elles étaient censées protéger ces jeunes initiés.
Dotée d'une coiffe agencée en trois coques , présentant de petits yeux en "grains de café" , une bouche rectangulaire dévoilant une dentition incisée , la position adoptée est ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Dogon aveugle
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon aveugle

Cette statue répond aux canons esthétiques classiques de l'art africain dogon.
En effet, elle présente un parallélisme des plans ainsi qu'une finesse des membres rendant une impression de verticalité.
La sculpture est extrêment simplifiée, marquant ainsi encore davantage l'absence de visage et l'acte de circoncision en cours.
On retrouve dans l'art africain produit par diverses ethnies des masques de maladies et des pièces témoignant du questionnement relatif au handicap. Dans le cas des statues ou des masques aveugles, il s'agit de faire prendre conscience au spectacteur, d'une part, de la chance qu'il a lui même de ne pas souffrir de ce handicap, et d'autre part, d'illustrer ce que leur croyance indique comme étant une malédiction jetée par un sorcier ou une punition ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Collection d'art africain belge
Alternance équilibrée de formes bombées et anguleuses pour cette statuette Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) dont les larges pieds viennent épouser un petit promontoire. Le visage évoquant le masque Kifwebe est plaqué de lamelles de cuivre garnies de clous, et des pointes métalliques forment la chevelure autour de la corne qui s'élève du crâne.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Masque cimier Igbo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque cimier Igbo

Ex-collection d'art africain Suisse.
Une tête cornue, suggérant la force et la détermination, est parée de scarifications et de tatouages circulaires.  Fin tatouage partageant le front verticalement et s'achevant à la pointe du nez, pastilles chéloïdes temporales, marques jugales tribales , doubles excroissances latérales . L'alternance de rouge bordeaux et de kaolin blanc accentue en outre le symbolisme guerrier. Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala a engendré des emprunts stylistiques, et de grandes similarités tribales. Les membres de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Yoruba Elesin Sango
objet vendu
Art africain > Cavalier > Cavalier Yoruba Elesin Sango

Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de hautes attentes.

C'est ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Bozo
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque heaume Bozo

Ex-collection d'art africain S.E. M. Lamine Aidara.

Caractéristique de la prédilection des Bozo pour les couleurs éclatantes , ce lourd casque forme une tête humaine dont les yeux et la bouche sont évidés afin de permettre la vision. La base est bordée d'une collerette de toile brute elle-même garnie d'une frange de fibres végétales. Chacune des tresses formant sa coiffure a été soigneusement sculptée , rehaussée d'un laquage noir , puis de vives pastilles de couleur. Certaines de ces tresses se dessinent latéralement derrière les oreilles et dans la nuque. Des abrasions d'usage, localisées, et des fissures de dessication sont à noter sur la patine rouge.

Les Bozo, pêcheurs et cultivateurs pour la plupart, vivent dans la partie nord du pays bambara dans le delta ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Dogon
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Dogon

Ex-collection d'art africain S.E. M. Lamine Aidara
Un enchevêtrement de cornes animales, maintenues par une cordelette, garnit une structure de bois anthropomorphe.L'ensemble a été soumis à des libations constituant une croûte d'aspect terreux.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village.Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Kouyou
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Kouyou

Ex-collection d'art africain S.E. M. Lamine Aidara.
Statue féminine liée à la société Ottoté , le personnage arbore un animal emblématique en guise de couvre-chef. Ce bel ouvrage de sculpture, aux multiples détails décoratifs, est plaqué localement de zinc, laiton et cuivre mettant en valeur le laquage brun et bordeaux des figures. Le visage de la femme porte des cicatrices tribales et des chéloïdes en damiers parcourent son abdomen et ses bras , que rehaussent des insertions de fins cabochons de laiton. Dans le même axe que la saillie ombilicale, accolés à ses hanches , deux éléments ovoïdes à visage anthropomorphe pourraient symboliser des enfants et donc renvoyer à la notion de fécondité. Les chevilles sont en outre cerclées de bracelets.
Jadis, les Kouyou étaient ...


Voir la fiche

Vendu

Masque casque janiforme Markha
Art africain > Masque Africain > Masque casque janiforme Markha

Les Markha dans l'art africain. Ces deux visages longiformes plaqués de laiton se rejoignent au sommet en une crête unique garnie de pompons multicolores. De part et d'autre du cimier, des bandes de tissu rouge , maintenues par des bandelettes ajourées en fer blanc , gainent le casque. Typique de la sculpture marka et bambara, le noble nez rectiligne , organe des sens et de la sociabilité, est rehaussé de bandes de métal. Une petite bouche entr'ouverte aux lèvres saillantes s'inscrit sur le menton. Métal et bois sont mouchetés par l'oxydation, conférant une belle patine à cette lourde pièce.
Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses autres ethnies. Ils disposent d'un langage initiatique, moyen de ...


Voir la fiche

250,00