Joyeux Noël 2019. Meilleurs voeux 2020, moins 20%
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > bronze africain > Cavalier Sao

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji (N° 14677)

Ex-collection art africain espagnole.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier aux formes minimalistes chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Accompagné d'un socle en métal. Patine dorée cuivrée. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie africaine, qui produisait principalement, parmi les objets de prestige, des bijoux en alliage cuivreux. Les Kotoko attribuent toujours aujourd'hui au métal cuivreux une origine mythique lui conférant une valeur protectrice. Source : "Cheval et cavalier dans l'art d'Afrique noire" G. Massa, ed. Sepia  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection espagnole
EthnieSao
Paystchad
MatériauxBronze
Hauteur9
Largeur6
Poids0,10 Kg
Datation estimée1ere moitié XXe
Socle inclusOui

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
  Monnaie BéninNouveau produitCavaliers Sao

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous