La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Sokoto

Statuette en bronze Sao Sokoto (N° 22098)

Ex-collection art africain belge.
Figure africaine féminine stylisée, représentée assise, présentant un plat. Patine abrasée, noire, aux incrustations ocrées.

Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigenes donnant ainsi naissance à une ethnie nommée Kotoko. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie africaine, qui produisait principalement, parmi les objets de prestige, des bijoux en alliage cuivreux. Les Kotoko attribuent toujours aujourd'hui au métal cuivreux une origine mythique lui conférant une valeur protectrice. Source : "Cheval et cavalier dans l'art d'Afrique noire" G. Massa, ed. Sepia

 

Regarder la vidéo

 


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





Provenanceex-collection JPL
EthnieSao
Paystchad
MatériauxAlliage de bronze
Hauteur cm14
Largeur4 cm
Poids0,30 Kg
Datation estiméeMi-XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Bronze DogonBronze Vere

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous