La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > bronze africain > Tête Ifé

Tête Ifé Yoruba (N° 16659)

Ex-collection art tribal anglaise.
Les bronzes figuratifs dans l'art africain des anciennes civilisations Yoruba La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les souverains étaient placés sur les autels royaux pour un usage cérémoniel. Cette sculpture commémorative au style naturaliste représente un personnage de rang royal arborant fièrement une coiffe-casque très ouvragée. Les stries verticales sur son visage évoquent les scarifications traditonnelles de l'ethnie le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè. Cette tête en bronze s'inspire de celles produites par les sculpteurs d'Ilé-Ifé et témoigne de leur grande habilité dans le traitement des visages. Ce serait un artisan d'Ilé-Ifé qui aurait enseigné aux Edo du royaume Bénin l'art des métaux. Les artisans d'Ilé-Ifé s'attachaient cependant plus à la ressemblance de leurs portraits que ceux de Bénin qui semblaient couler leurs oeuvres emblématiques dans des moules assez similaires. Les plis parallèles sur le cou évoqueraient les plis de chair des notables prospères, et les parties évidées qui l'accompagnent devaient servir à fixer le voile perlé du roi. Les orifices autour de la bouche symbolisaient vraisemblablement une barbe créée par la fixation de cheveux ou de perles, quant à ceux situés à la base du cou, ils ont pu faciliter l'adapatation sur un corps en bois au cours de cérémonies funéraires.

Les têtes en bronze étaient fabriquées selon la technique de la cire perdue, technique qui pourrait avoir été importée du Soudan ou rapportée des abords de la Mediterranée par des forgerons sculpteurs itinérants qui l'utilisaient pour la fabrication de couteaux et de cloches.
Le titre d' Ooni désigne le chef religieux d'Ifè. Lors de l'accession au trône, le roi envoyait des présents à l' Ooni en fonction. Ce dernier lui répondait par trois objets symbolisant le pouvoir et l'autorité : un bâton, un bonnet et une croix en cuivre. Au terme de sept années de règne, le roi était mis à mort et remplacé. Ces têtes en bronze étaient destinées à être utilisées lors de cérémonies funéraires. Source : "Bénin", ed. Snoeck.  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection anglaise
EthnieIfe
Paysnigéria
MatériauxAlliage de bronze
Hauteur55
Largeur20
Poids4,45 Kg
Datation estiméebronze tardif

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Bronze TikarCoupe DogonLéopard BéninCoupe Bénin

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous