Joyeux Noël et bonne année (- 20%) du 4 au 31/12/18
La Porte Dogon, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie

Fetiche Songye - art africain



Voir cette image en taille maximale
Art africain > Fétiches > Fetiche Songye

Fetiche Songye (N° 11470)

Collection privée belge d'art africain.
Des pieds exagérément larges viennent épouser un petit promontoire circulaire, assurant la position du fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) statue anthropomorphe aux fonctions magiques. Ses larges paumes entourent un abdomen saillant au centre duquel une large cupule figure l'ombilic.  Orné de colliers de perles rondes et tubulaires multicolores, en lien avec le collier symbole du cycle septennal de l'association du bukishi , il est en outre drapé d'un pagne de toile brun foncé. Au centre de sa coiffe ajourée se dresse une pointe, corne ou dent animale, scellant l'orifice dans lequel une charge magique était insérée. La particularité de cette pièce réside dans le traitement anguleux de sa forme, l'imposant visage triangulaire dont la moitié inférieure se fond dans la barbe, les commissures de la bouche relevées en rictus, l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé et la cambrure dorsale accentuée.
Patine brune, lisse et mate. Résidus croûteux résultant d'onctions, fissures de dessication du bois.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent dans la région du Shaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs.
Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants sont souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique.
Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des malheurs qui frappaient les individus.  


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité.

Estimation des frais de port ...





ProvenanceCollection privée belge
EthnieSongye
PaysRDC
MatériauxBois, perles de verre, textile
Hauteur43
Largeur12
Poids0,94 Kg
Datation estiméecirca 1950

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Masque SongyePanier reliquaire SongyeMasque Kifwebe Kilume SongyeStatue africaine SongyeMasque SongyeStatuette Songye

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes Me connecter
  Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
  Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous