La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Statue Songye Nkishi (N° 18666)

Ex-collection art africain allemande.

La sculpture dotée de deux visages évoquant les masques kifwebe liés à la société Bwadi ka bifwebe est pouvue d' accessoires rituels à visée magique sous la forme d'éléments métalliques. Un pagne en toile de raphia, englué dans une résine, marque la taille. Bois érodé, manques. Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des malheurs qui frappaient les individus.
Litt. : "Le Sensible et la Force" ed. Musée Royal de l'Afrique Centrale  

Regarder la vidéo

 


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





Provenanceex-collection allemande
EthnieSongye
Paysrdc ex zaire
MatériauxBois, raphia, métal
Hauteur72
Largeur19
Poids3,80 Kg
Datation estiméeMi-XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Masque SongyeStatuette SongyeFétiche SongyeFétiche EweFétiche Songye

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous