La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statuette Teke

Statue fétiche Teke Buti (N° 16926)

Ex-collection art africain belge.
Evidée afin de recevoir la charge mystique appelée "Bonga", cette statue d'ancêtre Téké, anguleuse, a été enveloppée d'un textile qui devait maintenir la charge dans son réceptacle. Patine lisse brillante, zones matifiées.
Etablis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié , conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le puissant sorcier guérisseur et devin qui "chargeait" d'éléments magiques, contre rétribution, les statuettes individuelles ou nkumi . Selon les Téké, la sagesse s'absorbait et se stockait dans l'abdomen. C'est aussi d'après les directives que sorcier que le culte était rendu aux ancêtres. Leur société secrète, kidumu , utilisait des masques plats circulaires ornés de motifs géométriques polychromes.  

Regarder la vidéo


Vendu à 490.00
 


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





Provenanceex-collection Mercier
EthnieTeke
Paysrdc ex zaire
MatériauxBois, textile
Hauteur cm55
Largeur10 cm
Poids2,60 Kg
Datation estimée1ère moitié XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Fétiche SongyeStatue YombeFétiche SongyeFétiche SongyeFétiche Songye

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous