La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif :

Les fétiches sont des objets emblématiques dans l'art primitif africain. Utilisés par les féticheurs et les marabouts ils sont liés à nombre de pratiques occultes telles celles utilisées par le vaudou.


Fétiche Fali
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Fali

Parfois, on retrouve dans l'art africain des pièces totalement à usage personnel.
Il s'agit d'un petit fétiche protecteur liée à un individu ou à une maison.
Ils sont portés tels des amulettes.
Les Falis sont une ethnie africaine vivant principalement dans le nord du Cameroun, région de Garoua.


Voir la fiche


Vendu à 50.00 Trouver un objet similaire

Statue Ngbaka
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Zande

Collection art africain traditionnel espagnole.
Le creuset ubangien a produit de nombreuses statuettes qui partagent certaines similarités, tel un visage en forme de coeur, comme dans la région du fleuve Ogooué au Gabon. Certains auteurs (Celenko 1983) ont attribué ce type d'oeuvre aux Zande vivant au nord des Ngbaka. Les Ngbaka forment un peuple homogène du nord ouest de la R.D.C, au sud de l'Ubangui. Les Ngandi vivent à l'est et les Ngombe au sud. Une arête nasale courant jusqu'à la bouche divise ici les larges orbites concaves caractérisant la tête ovoïde de ce personnage hermaphrodite. Les volumes arrondis du corps se succèdent avec rythme à partir de la tête, avec un dos arrondi portant vers l'avant deux petits bras courts ramassés autour de la poitrine, un buste étroit ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Statuette Banja, Mbanza, Banga
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Bandja

Ex-collection art africain belge.
Visage graphique formé de pans verticaux que divise l'arête nasale. Le dos arrondi englobe les bras qui longent le buste, spécificité de la région ubanguienne. Les fonctions de ces statuettes sont comparables à celles des Ngbaka de la société Mani-Yanda, dans le cadre de rites thérapeutiques ou en préparatif avant les chasses. Patine satinée brun doré. Fissure de dessication sur le visage.
Le groupe banda , Mbanza, Mabanja, ou Banza, composé d'environ une cinquantaine de sous-groupes, s'est dispersé au Soudan, au Sud du Tchad, en République Centrafricaine, et au Nord-Ouest de la République Démocratique du Congo. Il dispose de diverses associations initiatiques vouées à des esprits et utilisent des sculptures. Les traditions sculpturales ...

Figure de pouvoir Buti Teke
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Teke

Ex-collection art africain française.
Evidée afin de recevoir la charge mystique appelée "Bonga", cette statue d'ancêtre Téké est enduite d'une gangue croûteuse. Un accessoire sous la forme d'une figure similaire miniature est attaché au réceptacle. Patine mate, localement écaillée.
Etablis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié , conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le puissant sorcier guérisseur et devin qui "chargeait" d'éléments magiques, contre ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Bwende Kongo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Bwende

Collection art africain américaine.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La statuette, mains se rejoignant sur le sternum, semble intégrer la catégorie des Lumweno , conçue dans le but de protéger ce qui entoure la naissance de ...


Voir la fiche

140,00

Fétiche Aklama Adan Ewe
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Adan

Ex-collection art africain française.
Statuette fétiche africain dépendant du culte Vodou, traitée en plans rectilignes. Bras et jambes sont écartés, parallèles, le buste quadrangulaire évoque la vigueur. Le front saillant abrite un visage en volume plane incisé de traits géométriques.
Patine beige rosé.
Etablis près du littoral de l'Afrique de l'Ouest, dans le Couffo au Bénin et dans le Moyen-Mono au Togo autour de l'ex. capitale de l'ancien royaume de Tado, le petit groupe ethnique Ada , Adan , ou encore Adja , Aja, est essentiellement composé de paysans. Les Ewe et les Fons, issus de Tado, partagent des traditions similaires à celles de leurs voisins Ada.
Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On ...


Voir la fiche

180,00

Statuette Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Collection art tribal africain française.

Cette sculpture dotée de formes anguleuses est le fruit de la coopération entre le nganga, l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Dans le cas du fétiche ci-contre, l'abdomen évidé en est dépourvu. Le visage est constellé de clous tapissiers. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe. Patine brun noir satinée. Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain allemande.

Consacrée par le nganga, dotée de charges magiques (bilongo)ventrales et dorsales, à visée thérapeutique, cette statuette réunit les critères des objets nksi. Les Vili ont produit une variété de sculptures d'usage individuel nkisi , auxquels des vertus multiples étaient attribuées. Les yeux vitrés, cerclés d'une résine, symbolisent la clairvoyance dans un visage aux traits naturalistes. Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée ...


Voir la fiche


Vendu à 480.00 Trouver un objet similaire

Figure d ancêtre Kusu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Kusu

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Statue africaine équipée d'un réceptacle pour charge rituelle, et dont les caractéristiques rappellent les fétiches des Songye. Patine satinée brun doré, fendillements et éclats.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba .  Dans cette région, entre les Bembe, Boyo, Hemba, Songye et Tetela, les objets rituels ont été soumis à des échanges et des influences stylistiques. On note ici une similarité avec les fétiches songye. Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant lesquelles des sacrifices leur étaient offerts. Parallèlement à ...


Voir la fiche

180,00

Statue Kongo Vili à tête tournée
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Vili

Ex-collection art africain belge.
Consacrée par le nganga, dotée d'une charge magique (bilongo) logée dans une caissette obturée par un miroir, cette statue africaine figurée dans une posture peu commune était dotée d'une fonction protectrice. Les Vili ont produit une variété de sculptures d'usage individuel nkisi, auxquelles des vertus multiples étaient attribuées.
Patine brune abrasée, kaolin et incrustations résiduelles ocrées. Erosions et fissures de dessication.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ...

Calebasse à motif féminin Hemba / Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Hemba

Ex-collection art tribal africain belge.
Ces sculptures bankishi (sing. nkishi ) étaient utilisées dans le cadre du bugabo , société vouée à la chasse, la guérison et la guerre. Une figure féminine, symbolisant les rapports sacrés de la femme et de la royauté, surmonte une calebasse ornée de plumes. Patine sombre huilée.
Les Hemba ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres est central dans la société hemba. La généalogie est en effet garante des privilèges et de la répartition des terres. Tous les aspects de la communauté sont imprégnés par l'autorité des ancêtres. Ainsi, ceux-ci sont considérés comme ayant une influence sur la justice, la médecine, le droit et ...

Statuette féminine Bembe/Bwende
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Bembe

Ex-collection art africain française.
Statuette africaine incarnant l'esprit d'un ancêtre féminin, dont les cicatrices chéloïdiennes témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle l'individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés d'os. Patine lustrée brun rouge.

Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville,et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé,Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Le responsable du village, nga-bula, était chargé ...


Voir la fiche

150,00

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Collection art africain luxembourgeoise.

La sculpture dotée d'un visage évoquant les masques kifwebe liés à la société Bwadi ka bifwebe est pourvue d'accessoires rituels sous la forme d'éléments métalliques, d'une corne et d'un bourrelet de peau contenant généralement une charge magique. Un pagne en fourrure marque la taille. Bois érodé, manques. Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de ...


Voir la fiche


Vendu à 240.00 Trouver un objet similaire

Fétiche Fon Bocio
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statue Vodou

Objets "forts" du culte vaudou au sein de l' art africain
Surgissant d'un amas hétéroclite de cordes, chaines et bâtonnets en bois, cette sculpture dont seule la tête apparaîtrait, demeure pour les vodous du Bénin une force agissante, capable de protéger ou guérir. Enduit rituel croûteux mêlé dde pigments indigo.
Ce botchio (de bo : "maléfice" en fon, et tchio , "cadavre") dressé au sommet d'un poteau était érigé à l'entrée du village ou d'une maison afin d'en éloigner toute menace, physique ou spirituelle. Certains d'entre eux revêtaient des formes minimalistes, à peine ébauchées autour d'un tronc central. La multitude des dieux fon (les vodun), similaires à ceux des Yoruba sous des noms différents, est représentée par des fétiches de toutes formes et de ...


Voir la fiche


Vendu à 105.00 Trouver un objet similaire

Statue Zande
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Zande

Collection art africain belge.
Un profil acéré, un long buste à peine renflé, et des jambes anguleuses s'achevant en pointes : cette statuette intègre la grande variété de style des sculptures vouées au culte Yanda. Patine brillante, brune aux reflets acajou.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérés comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il appartient. Leurs sculptures sont liées à leur société secrète depuis le début du XXe siècle, le Mani, exaltant ...


Voir la fiche

140,00

Sculpture rituelle Ewe sirène des eaux
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ewe

Ex-collection art tribal africain française.
Cette figure bicéphale est associée à l'esprit des eaux. Patine polychrome mate.
  Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques.
Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Selon Hélène Joubert, les cultes rendus aux dieux yoruba, les orisha , et ceux ...

Figure féminine Songye
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Songye

Ex-collection art africain belge.
Rare statue fétiche africaine féminine des Songye, à visée protectrice. Les bras sont classiquement positionnés autour d'un abdomen saillant.  La particularité de ces fascinantes figures tribales  réside le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire qui reprend parfois les traits du masque africain kifwebe, le rictus formé par la bouche,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brillante, abrasions et fissures.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un ...


Voir la fiche

280,00

Statuette Bembe/Bwende
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Bembe

Ex-collection art africain belge.
Incarnant l'esprit d'un ancêtre, cette miniature africaine sculptée porte des tatouages chéloïdiens témoignant des stades successifs de l'initiation à laquelle l'individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés d'os. Patine lustrée acajou doré.

Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé, Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Le responsable du village, nga-bula, était chargé ...


Voir la fiche

150,00

Statuette Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Formant l'incarnation vitale d'un esprit ou d'un ancêtre, intermédiaire selon la religion kongo entre les hommes et le dieu Nzambi, cette sculpture " à pouvoirs" est chargée rituellement. Les fonctions de ce type de fétiches étaient très diverses. De part et d'autre de la charge magique placée sur l'abdomen, vitrée, des matières argileuses emprisonnent plumes et cordelettes, lesquelles "ligotent" le personnage. Erosions et fissures.
Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Yaka Yiteke
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statuette Yaka

Art africain , charmes de lignages
collection art tribal française.
Cette figure anthropomorphe devait contenir une charge magique rituelle, du textile désormais manquant maintenait le tout autour du buste du personnage. Ces statues tribales assurant une protection contre les ennemis étaient réalisées suivant les instructions du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Ce puissant objet d'art tribal était ensuite activé à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Un des pieds est endommagé. Patine satinée.
Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue fétiche Nkisi des Songye
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statuette Songye

Collection art africain allemande.
Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, elle dispose d'un visage sur lequel s'inscrit un large rictus. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant ceintré d'un boudin pouvant recéler une charge magique bishimba, et offrent un espace afin de saisir précautionneusement la sculpture à l'aide de crochets métalliques, comme le dictait l'usage. Patine semi-mate. Erosions sur le socle. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, et les figures plus réduites appartiennent à un individu ou ...