La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Pots, jarres, callebasses, urnes:

Les jarres en terre cuite sont étroitement associées à la vie quotidienne des populations africaines. Faites du matériau des mares vasières et rivières, la pâte assez hétérogène permet de produire des objets aux parois épaisses tels les jarres. Les pots souvent en bois, sont destinés à recevoir les offrandes, les plantes médicinales, ou les gris-gris divinatoires.


Pot à lait  Tutsi Rwanda
objet vendu
Art africain > Jarre > Pot Tutsi

Ex-collection art africain française.
Décoré de lamelles de laiton, cet ancien récipient provenant d'Afrique de l'est a été conçu par un peuple nomade. Ce dernier a été particulièrement décimé par la traite islamique des esclaves et par des guerres intestines récurrentes. Les groupes de populations nommées "Bantous interlacustres", situées entre le lac Victoria et le fleuve Limpopo, comprennent les Ganda, Nyoro, Nkole, Soga, Toro, Hima, et les Tutsi du Rwanda et du Burundi. Leurs cultures comportent des similarités, à l'instar de leur production artistique et leurs objets d'usage quotidien. Les Tutsi élèvent du bétail . Ils excellent par ailleurs dans l'art du tissage et de la vannerie. Ce pot de forme allongée présente des parois polies et satinées, et des abrasions et impacts ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à onguents Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Boite Dogon

Art africain Dogon.
Concu pour recueillir des préparations médicinales préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ", ce récipient muni d'un couvercle est surmonté d'une effigie d'ancêtre mythique Nommos , génie associé à la création du monde, garant de santé et fertilité. Le personnage peut également être associé au Hogon, chef religieux. Ce motif est censé activer la puissance de guérison des actifs. Les parois sont ornées de motifs décoratifs allégoriques,tels que des frises de vaguelettes et des motifs spiralés et des caméléons. L'ensemble est doté d'une patine brun doré. Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 ...

Panier à Injera Oromo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Panier Ethiopie

Ex-collection art africain belge.
Ce panier que supportent trois pieds servait à recueillirl’Injera, sorte de crêpe spongieuse caractéristique de la cuisine éthiopienne. Généralement elles sont réalisées à partir d’une graine fermentée issue d'une graminée locale le Teff ou le Fonio.
Toutefois chez les Oromos, la crêpe était faite à base de farine de maïs ou de millet.
Le couvercle ainsi que le récipient étaient constitués de roseaux enroulés en spirale et maintenus par de la fibre de paille.


Abel Robyn entreprit une collection d'art primitif africain en 1850, qui fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il enrichit jusqu’à sa mort en 1968.
Son héritier Emyl ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe à offrandes Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Jarre > Coupe à offrandes Yoruba polychrome

Ex-collection art africain anglaise.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Cet autel facilitant la communication avec l'au-delà met en scène , debout sur un réceptacle sphérique à l'image de la terre , destiné aux offrandes ou à la divination ,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Des sujets l'entourent, évocations de la fécondité et des ancêtres. Agenouillées sur un socle orné de visages du dieu Ogun, dieu de la guerre et de la technologie, ou encore Orunmila, déesse ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Calebasse-trophée Bamoun Nka a kügha
Art africain > Jarre > Calebasse Bamoun

Collection art africain Steffen Patzwahl.
Cette calebasse Bamoun est munie d'une courroie de transport en cuir ouvragé. Elle consiste en un véritable "trophée" de guerre car trois mâchoires d'ennemis vaincus y sont adjointes, solidement maintenues par des liens de raphia. Les mâchoires des malheureux vaincus étaient exhibées par les combattants lors des réjouissances célébrant les victoires guerrières "ngu" récompensées par le roi. Le sorcier les rassemblait ensuite afin d'en constituer un objet rituel intégrant l'ensemble des régalia royaux. Un modèle similaire est visible au musée d'ethnographie de Genève : Pièce appartenant à Monsieur Patzwahl , ex. collection Jean Adamovich. Les Bamun ...


Voir la fiche

3500,00

Calebasse Senoufo
Art africain > Jarre > Calebasse Senoufo

L'art africain, esthétique de l'utilitaire
Objet d'usage quotidien collecté au Mali par Jacques Anquetil , président des Métiers d'Art français,lors de son étude liée au chapitre "les calebasses et leurs usages" (page 114 à 125) pour son ouvrage "Afrique, les mains du monde" aux Editions Solar. Ce récipient végétal sphérique est doté d'un couvercle s'emboitant dans le corps de l'étui. Les différents éléments composant cet objet africain sont cousus à l'aide d'un fil d'acier, une cordelette tressée en fibres végétales en constitue la courroie de transport. Destiné au stockage d'herbes médicinales, de graines, de miel ou de lait. Surface graissée lustrée. Les Senoufo, nom qui leur a ...


Voir la fiche

180,00

Jarre en terre cuite Niger
Art africain > Jarre > Jarre Niger

Collection art tribal française.
Parmi les réalisations d'objets d'art africain en terre cuite, activité féminine traditionnelle en Afrique, ce vase rituel en argile fait partie de plusieurs réalisations et statuettes en terre cuite collectées dans le delta intérieur du Niger, au cours de son enquête sur la poterie traditionnelle africaine (P.143 à 151 de " Afrique, les mains du monde" de J.Anquetil, ed. Solar ) par Jacques Anquetil , collectionneur d'art africain, comédien à l'origine, puis initié au tissage chez les Dogon, et auteur de plusieurs ouvrages. Récipient pour l'eau ou poterie ...


Voir la fiche

350,00

Coupe votive Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Coupe Yoruba

Ex-collection art premier anglaise.
Art africain Yoruba et coupes votives Les coupes à offrandes votives destinées au dieu de la divination Ifa nommé Orunmila contenaient généralement des noix de kola ou autres présents de choix. Sculptures allégoriques d'art tribal véhiculant des messages à l'intention des adeptes, elles existent sous des formes très variées. Prédominant dans l'art Yoruba, le thème du cavalier fait référence à la cavalerie de l'empire Oyo (1680-1830) situé entre le Nigéria et la République du Bénin, sa fonction première étant d'exalter et célébrer la puissance du roi. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et ...

Boîte à oracles Gbékré sé Baoulé
Art africain > Jarre > Boite Baoule

Ex-collection art tribal française.
Art africain divinatoire.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, appuyée sur un réceptacle circulaire comportant un étage. Les flancs de la boîte sont décorés de lignes parallèles , le réceptacle comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle déplaçait était lu comme une réponse à la question posée au devin. La pièce est en outre dotée d'une courroie de transport. Une plaque de métal a été aménagée sous la boîte. Belle patine ...

Reliquaire Fang Byéri
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Fang Byéri

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.
Chez les Fang du Cameroun et ceux du Gabon, chaque famille dispose d'un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boîtes étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade.
Cette boite est surmontée d'un ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à onguents Mangbetu
Art africain > Jarre > Boite Mangbetu

Ex-collection art africain belge.
Boîte destinée au miel, aux remèdes et parfois aux effets personnels tels qu'épingles à cheveux en ivoire, cette boite en écorce,anthropomorphe, illustre à nouveau l'habileté des sculpteurs d'art africain chez les Mangbetu. Réalisée en écorce, la boite dispose de résidus clairs sur les parois internes.L'objet est muni d'une courroie de transport. La coiffure de la statue est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la ...


Voir la fiche

490,00

Coupe à offrandes zoomorphe Yoruba
objet vendu
Art africain > Jarre > Coupe à offrandes zoomorphe Yoruba

Ex-collection art africain anglaise.
Les coupes à offrandes votives destinées au dieu de la divination Orunmila contenaient généralement des noix de kola ou autres présents de choix. Celle-ci se présente sous la forme d'un gallinacé, victime sacrificielle d'usage à l'intention des dieux. La polychromie mate qui souligne ses motifs géométriques se partage entre les bruns, le bordeaux et le kaolin beige. La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l' aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuses. Les notables se réunissent, eux, en une société appelée esusu. Des coupes à offrandes , dont certaines étaient utilisées pour ...

Coupe rituelle Yoruba
Art africain > Jarre > Coupe Yoruba

Ex-collection art africain française.
Prédominant dans l'art Yoruba, le thème du cavalier fait référence à la cavalerie de l'empire Oyo (1680-1830) situé entre le Nigéria et la République du Bénin, sa fonction première étant d'exalter et célébrer la puissance du roi. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques,dont des objets de prestige, dotées de messages codés (aroko). Les statues sont des supports des esprits , facilitant l'intercession auprès du dieu suprême Olodumare. Entouré de ses sujets, évocations ...


Voir la fiche

Momentanément indisponible

Boîte à onguents Mangbetu
objet vendu
Art africain > Jarre > Boîte à onguents Mangbetu

Boite à miel , à onguents ou à remèdes, cet objet anthropomorphe illustre à nouveau l'habileté des sculpteurs d'art africain chez les Mangbetu. Bois érodé, légers manques. Patine lisse ocre-rouge. Des peintures corporelles et des scarifications , évoquées par des tracés géométriques, parcourent le visage et le corps des personnages. La coiffure en éventail est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures ...


Voir la fiche

Vendu

Pot cérémoniel Yoruba
objet vendu
Art africain > Jarre > Pot cérémoniel Yoruba

La statuaire Yoruba au sein de l'art africain
Ex. collection privée anglaise
Prédominant dans l'art Yoruba, le thème du cavalier fait référence à la cavalerie de l'empire Oyo (1680-1830) situé entre le Nigéria et la République du Bénin, sa fonction première étant d'exalter et célébrer la puissance du roi. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination.

Spectaculaire pièce extrèmement rare dotée d'anciennes traces de polychromie rouge sur le cheval. Très belle patine mate, zones blanchies au kaolin. Usure et manques divers. Une alternance de huit personnages masculins et féminins, des Ibedji, sont ...


Voir la fiche

Vendu

Reliquaire anthropomorphe Urhobo
Art africain > Jarre > Reliquaire anthropomorphe Urhobo

Ex-collection art africain française.
Cette boite reliquaire en forme de personnage représente Owedjebo, ancêtre fondateur, accompagné de sa femme et leur enfant. Elle fait partie des statues tutélaires d’Eherhe du clan Agbon. Les statues sont bicolores noir/blanc afin de symboliser la puissance de la figure ancestrale.

Sur la tête, le personnage ainsi que les petites figures latérales portent une coiffe en forme de chapeau, symbole de leur rang élevé.
On y retrouve sur les corps et visage une épaisse couche de kaolin. Les traits, et en particulier la bouche, contrastent fortement par l'adjonction de pigment foncé.
Une petite porte frontale s'ouvre sur une cavité en forme de bouche dentée dans laquelle on aperçoit des traces de reliques.


Voir la fiche

400,00

Urne cérémonielle Dogon
objet vendu
Art africain > Jarre > Urne cérémonielle Dogon

Ex-collection art africain française.
Le cavalier et sa monture, symboles de puissance et de richesse puisque rares, sont un thème récurrent dans l'art africain, en particulier au Mali.
Cette coupe cérémonielle ou à remèdes est formée d'un réceptacle que supportent deux chevaux stylisés . La base inférieure ovoïde du vase serait liée à la forme que le dieu Amma a donné à l'univers . Sur le couvercle s'élève une figure d'un équidé mythique . Des motifs ornementaux , tels que des frises de vaguelettes et des motifs spiralés, ornent les flancs du vase.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour sa cosmogonie, ses mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, ...


Voir la fiche

Vendu

Pot à remèdes et pilon Yoruba
promo art africain
Art africain > Jarre > Pot Yoruba

Les divinités Yoruba dans l'art africain.

Ce pot à remèdes ou à noix de kola accompagné de son pilon était liè au culte de divination Ifa, créé par les Oyo du Nigéria et en relation avec les sociétés Egungun et Sango.
Utilisé par le prêtre de l'Ifa, des sculptures relatives à la mythologie , en haut-relief, représentant des divinités, sous les traits de cavaliers , de prêtresses ou d'adeptes de Shango, le dieu du tonnerre, ornent ses parois extérieures.
Certains brandissent des sceptres en forme de double hache, oshe shango . Le dieu Eshu , une divinité majoritairement liée à la communication, messager entre les hommes et les esprits et dont la coiffe phallique est reconnaissable, est reconnaissable sur sa monture : seuls les rois et la noblesse pouvaient se ...


Voir la fiche

2500,00 € 2000,00 ( -20,0 %)

Pot à pharmacopée Yorouba
objet vendu
Art africain > Jarre > Pot à pharmacopée Yorouba

La médecine au centre de l'art africain.
Cet imposant récipient servait à contenir les ingrédients destinés à soigner les maux ainsi que les morsures de serpents.
Dans l’art africain, la représentation d’un reptile indique le pouvoir du guérisseur à soigner le mal.
Sur cette pièce, on retrouve deux serpents qui mordent chacun un enfant.
En opposition aux reptiles, on trouve également deux représentations féminines qui incarnent la mère protectrice mais aussi celle qui sauve de la mort.
Au-delà de la femme, c’est la mère nature qui est représentée.
Celle qui donne la vie, mais aussi cette large pharmacopée utilisée en Afrique.
La suprématie de la mère nature est enfin finalisée par sa présence sur le couvercle du pot.


Voir la fiche

Vendu

Boite Zoulou Tsonga
objet vendu
Art africain > Jarre > Boite Zoulou Tsonga

Les boîtes à oracles étaient des objets emportés par les devins dont ceux-ci se servaient pour des rites au cours desquels des éléments étaient placés à l'intérieur et dont l'agencement apportait la réponse aux questions posées.
Cette très belle boite est surmontée d'une maternité enceinte, à la coiffe conique traditionnelle en usage chez les femmes mariées zoulous à la fin du XXe siècle. Le personnage soigneusement sculpté puis poli dispose d'une belle patine orangée et brillante. Sur le dos de cette femme est agrippé un enfant d'allure stylisée. De petits yeux à la minuscule pupille se distinguent dans un visage plat d'où seul émerge le nez, au-dessus d'une très fine incision qui fait office de bouche. Des résidus d'huile de palme tapissent l'intérieur du récipient.


Voir la fiche

Vendu

Coupe de divination Opon Igebe Ifa
Art africain > Jarre > Coupe de divination Opon Igebe Ifa

L'art africain et la statuaire Yoruba.

Cette coupe de divination constituée de cinq compartiments dont un circulaire au centre, est réservée au culte de divination Ifa, créé par les Oyo du Nigéria et en relation avec les sociétés Egungun et Sango.
Elle renfermait le matériel de divination du prêtre de l'Ifa, dont des noix de kola. Des sculptures allégoriques en relief sur le pourtour de son couvercle et sur sa base sont des scénettes qui représentent des prêtres ou des adeptes de Shango, le dieu du tonnerre.
Certains brandissent des bâtons de danse, oshe shango, et des chasse-mouches, emblèmes royaux, d'autres présentent une boite à offrandes. Le dieu Eshu , une divinité majoritairement liée à la communication, messager entre les hommes et les esprits et dont la ...


Voir la fiche

Faire offre

1500,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook