La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Jarre Mangbetu

Jarre rituelle figurative Mangbetu (N° 16822)

Nommées les "généreuses" dans l'art africain, ces poteries rituelles sont destinées à recueillir le vin de palme. Le pied composé de trois amphores dotées de têtes similaires supportent le récipient principal figurant un quatrième sujet plus volumineux. Les motifs décoratifs se réfèrent aux scaritications et tatouages traditonnels de l'ethnie. Restauration sur l'anse.
Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait en effet sur le raffinement de sa cour mais aussi sur des coutumes cannibales. Le roi Mangbetu "Munza" était ainsi surnommé " le roi cannibale". Les tracés corporels sur les personnages , à l'instar de ceux du visage, figurent les peintures traditionnelles de l'ethnie, inspirées des tatouages des pygmées voisins Asua, et qui variaient selon les circonstances. En effet chez les Mangbetu dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . br> Le royaume Mangbetu, au nord du Congo, a produit des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'ethnologue G.A. Schweinfurth en 1870 en a décrit la symétrie et le raffinement, tout en témoignant parallèlement des meurtres rituels et des sacrifices humains pratiqués par "le peuple des têtes allongées".  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenancecollection Jauregui
EthnieMangbetu
Paysrdc ex zaire
MatériauxTerre cuite
Hauteur68
Profondeur30
Largeur27
Poids8,80 Kg
Datation estimée2ème moitié XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Jarre MambilaJarre DjenneJarre MatakamJarre Mangbetu

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous