La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Masque africain > Masque Bamana

Masque Bambara du Kono (N° 14138)

Ex-collection art africain française.
Utilisé dans le contexte du culte du Kono , ancienne société initiatique s'étant propagée au Mali et à l'ouest du Burkina Faso, ce masque africain du Mali incarne la dualité de l'individu, à travers une représentation dotée d'attributs zoomorphes. La fonction de cet objet consiste à tenter de diriger de façon bénéfique la force des fauves "waraw", d'attirer leur protection pour favoriser la fécondité féminine et la fertilité des terres, se prémunir contre les sorciers et exercer la justice. Se caractérisant par deux hautes oreilles parallèles, au bord crénelé, des yeux ronds évidés et une longue machoîre entrouverte, ce masque est enduit de pigments colorés et de coulures consécutives à des libations rituelles. Il est équipé d'un sachet muni d'un cadenas, dans lequel des matières magiques ont été inroduites. Abrasions localisées de la patine.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils composent la plus grande ethnie du Mali. Animistes, ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala, qui a 266 attributs sacrés. Un, par chaque jour des 9 mois lunaires que dure la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser les fruits de la terre. Les groupes d'artisans bambara nyamakala , plus spécifiquement les forgerons nommés numu , sont en charge de la sculpture des objets rituels, dotés de la nyama , énergie occulte. Utilisant le feu et les objets magiques, le rôle de guérisseur et de devin leur est en outre attribué. Leurs pouvoirs sont transmis à leurs femmes, qui seules ont le droit de produire la poterie. Six associations masculines , les Dyow , utilisant les masques Bambara, structurent la communauté des Bambara : les jeunes entrent tout d'abord dans la société de circoncision n'tomo , vient ensuite celle du komo ,le nama , le kono , le koré et enfin la société agraire Tyi Wara .  

Regarder la vidéo

380,00
Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection Cordier
EthnieBamana
Paysmali
MatériauxBois,peau animale, métal
Hauteur100
Largeur25
Poids2,70 Kg
Datation estiméeMi-XX°
Socle inclusEn option

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Masque dépaules Mumuye SukwavaMasque BagaMasque BozoMasque BagaMasque KrouMasque Pende

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes
Une personne intéressée par cet objet

Des questions sur cet objet ? contactez-nous

14139

Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Masque Bambara du Kono
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook