La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Masque africain > Cimier Ekoi

Masque cimier Ekoi Ejagham (N° 12502)

Les Ekoi dans l'art africain.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête en bois recouverte de peau animale, d'antilope généralement, mais composée à l'origine d' un crâne et de peau humaine. Elle dispose d'une coiffure composée de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. La bouche ouverte est évidée, ce qui pouvait permettre dans certains cas l'insertion rituelle d'ingrédients magiques. Le tout a été enduit d'huile, conférant à l'objet un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, se démarquent de la patine sombre aux reflets carmin. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant utilisation, et plaçés à la lumière du jour afin que leur cuir d'assouplisse et adopte un lustre adéquat. Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro, utilisaient ce modèle de cimiers pour les cérémonies d'initiation ou les funérailles des membres de l'association, mais aussi au cours de rituels agricoles.La coiffure représenterait celle des jeunes femmes à l'issue de leurs réclusions traditionnelles au cours de laquelle la danse Nkim leur était enseignée. D'autres groupes de danse, tel l' Ikem , portaient toujours ces masques dans les années 2000. (Arts du Nigéria revisités, N. Barley) Ce type de masque africain céphalomorphe, qui représenterait la tête trophée d'un ennemi, se rencontre chez les Efik, les Kéaka, les Banyang, les Boki, Ibibio, etc...Provenant de Calabar, ces masques africains furent originellement produits par les Ekoi (Ejagham) et furent acheminés dans l'ensemble de la région de la Cross River au sud-est du Nigéria. Dès le XVIIe siècle les populations locales subirent l'influence européenne à travers les transactions commerciales et le naturalisme de leurs sculptures semble en découler. ("Africa", Ed. Prestel, T. Phillips)  

Regarder la vidéo

Non disponible pour le moment
Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenancerécolté in-situ
EthnieEkoi
Payscameroun
MatériauxBois, peau animale
Hauteur59
Profondeur63
Largeur25
Poids2,20 Kg
Datation estiméecirca 1960

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Masque AmbeteMasque YaouréMasque BauleMasque GuéréMasque MarkaMasque Ngombe

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous


Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Masque cimier Ekoi Ejagham
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook