Profitez des frais de livraison offerts - liste des pays éligibles
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Alunga Bembe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Maque Bembe

Ex-collection art tribal africain espagnole.
De hautes orbites concaves où se dessine une croix symbolisant les points cardinaux composent ce masque africain surmonté de cornes. La parure de raphia ou de papyrus aujourd'hui absente était fixée aux perforations des contours.
Ce masque africain Ibulu lya 'alunga (tête de l'alunga) était utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Alunga , exerçant un contrôle social sur le clan, et responsable des danses publiques et des cérémonies précédant la chasse.
Evocation d'un esprit de la forêt, ce masque tribal était conservé dans les grottes sacrées et c'est lors des fêtes associées à la chasse et aux cultes des ancêtres qu'il était exhibé. Ils apparaissaient également lors des cérémonies de circoncision ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Baoulé Goli Kple kple
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kplé kplé

Collection art tribal africain française.

Ce masque africain circulaire, dit " junior", est doté d'une bordure crénelée, muni d'yeux évidés surmontés de pupilles coniques en saillie, il présente une bouche rectangulaire dans laquelle était ciselée une dentition, en référence au limage traditionnel des dents chez les jeunes. Des oreilles animales en réduction sont représentées sur les cornes arrondies. Le masque féminin kplekple, selon certains auteurs (Masques africains Barbier-Mueller, p.116) serait rouge. Vogel ("Baule") indique par contre que dans la version Baoulé du Goli le masque mâle est peint en rouge, et le féminin en noir. Il est probable que cette attribution varie de village en village. Incrustations de métal. Précédant généralement la manifestation d'une série de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Déanglé
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Masque africain "Déanglé" , coiffé d'une épaisse parure nattée, et dont le visage fin aux yeux mi-clos témoigne de la qualité de la sculpture Dan.
Patine mate noire.
C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifesteraient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises, afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions.
Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Chacun des masque portait un nom lié à ...


Voir la fiche

280,00

Masque heaume Fang du Ngil
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Rituels de justice et les masques africains Fang.
Une nervure borde les orbites en coeur de ce masque, se prolongeant jusqu'à la bouche rectangulaire, dentée. Les paupières sont hachurées, accentuant la sévérité des traits.
Restauration indigène au sommet à l'aide d'une feuille d'aluminium.

Bois dense, patine sèche abrasée. Fissures de dessication, érosions.
L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la ...


Voir la fiche

390,00

Masque Djimini
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Djimini

Ex-collection art africain française.
Les masques africains et l'influence musulmane
Etablis en Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo, puisqu'ils chargeaient des Senoufo ou des Mandé de sculpter leurs masques. Les Djimini , quant à eux, sont des Sénoufo habitant la région de Dabakala. C'est la raison pour laquelle leurs masques liés à la société du do dont les danses étaient généralement supervisées par les Ligbi sont empreints de ces influences réciproques. Cette tradition masquée a été conservée pour se manifester lors des fêtes religieuses de l' aïd-el-fitr et de l' Aïd el Kébir (fête du mouton) accompagnées de sacrifices et de chants, et symbolisant de cette façon la rupture ...


Voir la fiche

180,00

Masque Mbunda Samahongo Zambie
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mbunda

Ex-collection art africain allemande.
En Zambie, les traditions masquées comprennent une série de masques spécifiques se distinguant par leur caractère, leur comportement et leur physionomie. Chez les Chokwe, Luvale, Lunda, Luchasi et les Mbunda de Zambie ils sont nommés makishi , (sing. likishi ), tandis qu'en Angola et en R.D.C. ils sont connus sous le nom de makishi (sing. mukishi ). Le sculpteur ne nommera pas le masque et son costume en tant que tels, mais plutôt "la tête", et le "corps" pour définir l'entité masquée. Le danseur, incarnant alors l'esprit ancestral , ne sera pas tenu pour responsable de ses actions au cours des manifestations masquées. Le Samahongo incarnerait un devin, et apparaitrait au cours des initiations masculines de la mukanda. Les ...

Masque Lega Idimu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Masque sphérique entaillé d'orbites horizontales et d'un nez court à la pointe retroussée. Les pupilles circulaires et la bouche incisée composent des traits des plus élémentaires.
Patine mate granuleuse.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du clan, qui doit être le plus haut gradé. Comme dans d'autres tribus ...


Voir la fiche

190,00

Masque buffle Chamba Lang Gbadna
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chamba

Ex-collection art africain néerlandaise.
Le masque Nam Gbalang ou Lang Badna forme un puissant symbole d'un culte voué à un génie protecteur.
Il apparaît lors des rites de passage de la fête Kaa et lors de funérailles de hauts gradés.
On l’assimile au buffle ; il représente l’esprit sauvage de la brousse avec la totalité de ses pouvoirs et sa dangerosité.
Selon certains auteurs il représenterait une reine dont la lignée chamba prétend descendre du buffle des forêts.
Le dôme arrondi du masque renvoie à la mort car il figure un crâne, une relique prise de la tombe d'un ancien.

Les autres caractéristiques sont liées au monde sauvage de la nature, ainsi la machoîre qui semble dentée symbolise le crocodile, tandis que les cornes, parallèles sur cet ...


Voir la fiche

390,00

Masque buffle Chamba Lang Gbadna
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chamba Nam Gbalang

Dans l'art africain, les masques ou statues sont souvent associées à un culte protecteur. Ainsi le masque Nam Gbalang ou Lang Badna est un symbole puissant associé au culte Vara à destination d’un génie protecteur.

Il apparaît lors des rites de passage de la fête Kaa et lors de funérailles de haut grade.
On l’assimile au buffle ; il représente l’esprit sauvage de la brousse avec la totalité de ses pouvoirs et sa dangerosité.
Ce masque est donc lié à des forces dangereuses. Une autre description de ce masque est qu'il représente une reine dont la lignée chamba prétendant descendre du buffle des forêts.
Le dôme arrondi du masque représente symboliquement l'idée de la mort car il représente un crâne, une relique prise de la tombe d'un ancien.

Masque Guro Gyela lu du Zaouli
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Gouro

Ex-collection art africain française.
Un visage féminin, laqué d'un rouge vif et coiffé de coques striées est surmonté d'un motif sculpté animalier.
Patine polychrome.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, les Gouro utilisent depuis les années 50 une famille de masques africains associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques Goli des Baoulé, l'ensemble des masques Guro se déclinent en deux masques zoomorphes suivis d'un troisième anthropomorphe, qui est considéré comme l'épouse du masque zamblé , le Gu . Le Gu , dont la fonction est apotropaïque, représente une jeune femme dotée des critères de beauté propres aux Guro, en particulier les scarifications faciales et les dents limées. C'est en chantant en l'honneur du ...


Voir la fiche

240,00

Masque Galoa Okuyi, Okukwé
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Okuyi

Ex-collection art africain française.
Version tardive de l'Okukwé, ce masque africain ovoïde dispose de traits relevés de pigments sombres et d'une large marque horizontale. Il s'agit d'un masque judiciaire de la société Okukwé, porté à l'occasion de funérailles, la naissance de jumeaux, ou d'autres grands évènements. Patine abrasée. Fissures et érosions.
Hauteur sur socle : 40 cm.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou , vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont produit des masques nommés Okouyi , Okukwé , utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Une épaisse croûte de pigments blancs cerne les paupières du masque lega çi-contre. Au centre de la machoîre ovoïde se dessine une bouche rectangulaire. De fines oreilles percées encadrent le visage. Barbe de raphia encore présente.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega , ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du ...


Voir la fiche

190,00

Masque Lega Idimu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega Idimu

Ex-collection art africain belge.
Sculptées en coeur au centre du volume ovoïde de ce masque africain des Lega, les arcades sourcilières rejoignent une petite bouche semblant émettre un souffle, appelant au secret des initiés. Une barbe de raphia prolonge la mâchoire. Surface lustrée révélant le veinage du bois. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Masque avec la barbe: 40 cm Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à ...


Voir la fiche


Vendu à 125.00 Trouver un objet similaire

Masque facial Markha
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Warka

Ex-collection art africain française
Un étroit visage portant une bouche en saillie et une arête rectangulaire pour le nez, un front et une coiffe formant casque, ce masque plaqué de cuivre est une spécificité des sculptures marka. Patine lisse mate.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw, qui ne sont pas ...


Voir la fiche

250,00

Masque Dan Kran
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque de danse masculin Wè Wobé

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ce masque africain de l'ethnie Dan/Kran, apparaît au cours des cérémonies importantes. Appartenant aux Kran, sous-groupe Dan établi de façon minoritaire en Côte d'Ivoire mais surtout au Libéria, il dispose de reliefs proéminents dont un front de volume conique, pointant en oblique vers l'avant, partagé d'une nervure rehaussée de clous tapissiers. Les cavités orbitaires sont percées en cercles. Une large bouche aux lèvres entr'ouvertes fascine par sa dimension exagérée. Patine granuleuse résultant d'onctions composées de pigments végétaux. Un tissu de toile de coton drape la bordure interne du masque. Dans cette région de l'ouest de la Côte d'Ivoire, jouxtant le Libéria, les Dan, au nord, et les Wé du sud (comprenant les Guéré, les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Teke Tsaayi Kidumu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Teke

Ex-collection art africain belge. Les pictogrammes des masques africains Téké du Gabon insistent sur des oppositions symbolisant la dualité dans l'univers : leur surface s'agrémente de motifs géométriques peints de pigments polychromes. Outre un symbolisme lunaire, ces pictogrammes renvoient aux scarifications corporelles régionales. Il s'agit d' un masque planche que le porteur tenait entre les dents à l'aide d'un ruban tressé. Les perforations servaient à fixer des plumes et des fibres qui venaient parfaire l'harmonie du costume. Patine mate, légers accidents. Seuls les Tsaayi, parmi les sous-groupes Téké du Gabon, ont produit des masques en bois dès le mi-XXe. Ils étaient utilisés par les membres de la confrérie secrète masculine kidumu ( le kidumu est le nom de la société, de la ...


Voir la fiche

280,00

Masque Punu de l Okuyi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Les masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi) se distinguent généralement grâce à leur coiffure en coques et leurs scarifications en damier, mabinda, teintées d'ocre rouge. Ces marques, ici linéaires, sont attribuées aux Tsengi et Ndzébi de la région punu-bakaya. Une mentonnière valorise les contours du visage.
Patine mate abrasée.
Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti, contrairement aux Tsogo. Ces puissantes sociétés secrètes, qui ...


Voir la fiche

280,00

Masque Kwele Pipibudze
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.
Masque Kwele Pipibuze, Pipibudze, ("l'homme") symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie. Ce masque est coiffé de cornes enveloppant latéralement le visage dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Les attributs zoomorphes évoquent l'antilope ou duinker, principal gibier de la région kwele. Ce type de masque n'étaient pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Discrets résidus de kaolin, patine mate poudreuse. Selon la présence de cornes et leur disposition, les masque se nomment pibibudzé, Ekuku zokou, etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé, Bakwélé, vivent en forêt sur la frontière ...


Voir la fiche

160,00

Masque Kwele Pipibudze
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.

Masque africain de couleurs contrastées symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie, il dispose d'un corne retombant devant le visage étiré dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Cet attribut est associé à l'éléphant. Ce type de masque n'était pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Patine satinée, abrasions.
Selon la présence de cornes et leur disposition, les masques se nomment pibibudzé , Ekuku zokou , etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et de la métallurgie. ...


Voir la fiche


Vendu à 160.00 Trouver un objet similaire

Masque Kumu, Komo, de l Ituri
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Ex-collection art africain italienne.
Probablement issu de clans vivant au nord de la région de l'Uituri, ce masque épuré où, sur la bouche saillante, l'unique détail est un crénelage figurant une dentition, est badigeonné d 'argile blanche. Ce décor évoque le monde animal, avec des pigments de couleur semblables à ceux qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques. Surface satinée.
Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guro-bete
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Ce masque africain offre un vaste front qu'une scarification saillante divise verticalement, particularité de la région située entre les Guro et les Bétés. Des cheveux humains ont été implantés, tandiqu qu'une barbiche pointe sous le menton. Ce masque, dont la fonction demeure peu documentée, symboliserait la force masculine, et peut-être également un puissant notable nommé "migone". Patine lisse et lustrée de teinte noire, permettant d'entrevoir le veinage du bois.

Hauteur sur socle : 41 cm.
Les Bété forment une peuplade établie sur la rive gauche du fleuve Sassandra au sud-ouest de la Côté d'Ivoire. Proches des Kouya et des Niabwa , la facture de leurs masques, ainsi que leur fonction, offre de ...


Voir la fiche

Vendu