La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Lele, Bashilele
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lele

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Dans la catégorie des masques africains de structure plate, ce masque des Lele présente des traits de faible relief. La coiffure peu commune forme des bandes superposées. Patine semi-satinée.

Les Lélé , voisins des Tschokwe et des Pende , vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues. Leur société dirigée par un roi " nymi ", comprend trois classes, celle des Tundu ou chefs de guerre, les Batshwa ("ceux qui rejettent l'autorite Tundu") et les Wongo appelés du nom de l'ethnie voisine. Les cérémonies rituelles sont sous l'autorité des plus âgés, chefs de chaque ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Coiffure tressée et cagoule en résille de raphia pour ce masque africain des Chokwe doté de traits finement sculptés. La coiffure évoque en effet celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe.
Patine lisse brun acajou.
Hauteur sur socle : 43 cm.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au démantèlement du royaume. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Baoule/Yohoure
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture d'art tribal figurant un visage aux traits délicats porte une patine noire satinée. Des rehauts de kaolin marquent les paupières baissées.
Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications, etc... Appelés aussi Gbagba , ils personnifient de gracieuses jeunes filles ou des hommes dont la vaillance ou les qualités ...


Voir la fiche

240,00

Masque Teke Tsaye Kidumu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Batéké

Collection art tribal française.
Ce type de masque africain, issu de la collection d'art africain Jacques Anquetil , est utilisé par les membres de la confrérie secrète masculine kidumu lors des funérailles de notables du village ou lors des mariages et autres cérémonies importantes.
Ils apparaissent de plus en plus souvent aux fêtes de réjouissance. Ce masque est un masque planche : le porteur du masque tenait celui-ci entre les dents à l'aide d'un ruban tressé. Les perforations servaient à fixer des plumes et des fibres qui venaient parfaire l'harmonie du costume.
Les formes et décors des masque Téké insistent sur des oppositions symbolisant la dualité dans l'univers : circulaires, ils ...


Voir la fiche


Vendu à 170.00 Trouver un objet similaire

Masque Teke Tsaye Kidumu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Teke

Collection art africain belge.
Seuls les Tsaayi, parmi les sous-groupes Téké du Gabon, ont produit des masques en bois dès le mi-XXe. Ils étaient utilisés par les membres de la confrérie secrète masculine kidumu ( le kidumu est le nom de la société, de la danse, et du masque),  lors des funérailles de notables du village ou lors des mariages et autres cérémonies importantes. Ils apparaissent de plus en plus, depuis l'indépendance du Congo, aux fêtes de réjouissance. Cette sculpture reprenant le modèle du masque planche n'est pas aménagée de perforations pour les yeux et pourrait constituer un masque de case. Les pictogrammes des masque Téké insistent sur des oppositions symbolisant la dualité dans l'univers : circulaires, ils sont divisés horizontalement par une bande et ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan/Toma
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Toma

Collection art africain traditionnel française.
Ce masque africain traditionnel présente des caractères communs aux Dan et aux Toma du Liberia. Sur le front en saillie figure un visage associé aux "masques-passeports", masques miniatures faisant fonction de talismans magiques. Des institutions, telle la société masculine du Poro, sont en usage chez différentes tribus de part et d'autre des frontières de la Guinée, du Libéria, et de la Sierra Leone. Les initiations des jeunes liées à ces associations se clôturent par des cérémonies festives masquées.
Patine mate veloutée.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de ...


Voir la fiche

380,00

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Masque africain offrant un visage ovale, dans lequel les orbites taillés en cœur présentent un regard asymétrique. Incrustations résiduelles de kaolin. Patine dorée.
Cette œuvre sculptée indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Hauteur sur socle : 29 cm.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la ...


Voir la fiche

350,00

Masque Ntomo des Markha
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Markha

Collection art africain française.
Ce masque africain doté d'une mâchoire longiligne présente une arête nasale rectangulaire surmontant une étroite bouche proéminente. Spécificité des sculptures marka, du métal sous la forme de feuilles soulignant les volumes du visage, est agrémenté de traits parallèles et ponctué de pointillés. Patine mouchetée et mate, veloutée . Métal légèrement oxydé.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés ...


Voir la fiche

100,00

Masque Anang Idiok ekpo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Anang

Ex-collection art africain traditionnel espagnole.
Masque africain de maladie, évocation possible d'une pathologie liée à l'environnement marécageux dans lequel résident les Anang de la Cross River. Ces derniers seraient apparentés aux Ibibios voisins qui utilisent des masques idiok du même type. Ces visages sculptés en forme de tête de mort reflètent un esprit dangereux.
Abrasons, patine sèche.
Les Ibibios sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présents dans le sud-est du Nigeria (État d'Akwa Ibom), mais également au Ghana, au Cameroun et en Guinée équatoriale. Les sociétés secrètes sont nombreuses chez les Ibibio installés à l'Ouest de la Cross River. Sans gouvernement centralisé, leur organisation sociale est comparable à celle des Igbo voisins. Le ...


Voir la fiche

290,00

Masque Salampasu animalier
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Salampasu

Ex-collection art africain française.
Reconnaissable grâce à son front bulbeux et à la forme de son nez, ce masque des Salampasu porte également une décoration en motifs striés parallèles. Sa coiffe le particularise cependant. Patine semi-satinée, abrasions.
Vivant de chasse et d'agriculture, peuple guerrier,les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à l'Est du fleuve Kasaï. Ils sont entourés à l'ouest et au sud des Tschokwe et des Lunda, et au nord et à l'est des Kete et des Lwalwa. Une hiérarchie de masques, simples masques en bois kasangu et masques couverts de cuivre mukinka , était associée à la société des guerriers mungongo (pl. bangongo ). Le port de ces masques dépendait d'une ...


Voir la fiche

380,00

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Les masques tribaux des Songye .
Masque africain de l'ethnie Songye, au sud de la République Démocratique du Congo. Doté d' une haute crête sagittale, il est considéré comme masculin, par contraste avec le féminin qui porte une crête réduite. Les traits proéminents lui confèrent un caractère puissant. Abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, est porté avec un long costume et une longue barbe faite de fibres naturelles, absente sur cet ...


Voir la fiche

240,00

Masque Sundi Ndunga ou Yombe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Sundi

Ex-collection art africain française.
Les masques africains naturalistes des clans kongo.

Selon les sources, ces masques appartiendraient aux devins, à la société Ndunga, ou étaient arborés lors de rites funéraires.
Ce visage au caractère naturaliste, encadré d'oreilles, se démarque par sa bouche dévoilant deux uniques dents, son nez aplati et d'étroites fentes pour le regard. Il est par ailleurs coiffé d'une calotte. Bois tendre, patine mate abrasée.
Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ...


Voir la fiche

340,00

Masque Pende Mingangi, Minyangi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masquette Pende

Ex-collection art africain belge.
Masque africain dit Minyangi , version réduite du giphogo , marquant le droit de percevoir des honoraires de chefs subalternes suite aux rituels de circoncisions. Ce masque est devenu plus plat au fil du temps pour s'adapter à la porte de la case cheffale. Les excroissances du sommet ne figurent pas des cornes, mais symbolisent les armes du chef. Patine polychrome mate. Légers manques.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les ...


Voir la fiche

180,00

Masquette Lega Kayamba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Ex-collection art africain belge.
Version réduite pour ce masque africain des Lega dont les cornes permettent l'identification. Patine satinée, kaolin résiduel. Ces masques indiquaient le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Vendu avec socle. Hauteur totale : 24 cm.

Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi ...


Voir la fiche

280,00

Masque Wé Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Wé

Ex-collection art africain française.
Différentes excroissances prêtent à ce masque de guerrier, censé provoquer l'effroi, un aspect fantastique. Au centre, de petits orifices en composent les yeux. La patine satinée sur laquelle s'agglomèrent des résidus partiellement écaillés est magnifiée par l'éclat de rehauts dorés.
Les Wé ont produit des masques africains qui sont le résultat de formes stylistiques imbriquées. Les Dan , au nord, et les Wé du sud (groupe Krou comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est et les Wé du Libéria appelés Kran ou Khran), ont fait usage d'emprunts fréquents dus à leur proximité. Les éléments de la brousse , volumes protubérants du front,cornes et crocs, mâchoire zoomorphe dans certains cas évoquant la gueule béante d'une ...


Voir la fiche

180,00

Masque Wé Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Wé

Ex-collection art africain française.
Les Wé , ethnie de l'Ouest de la Côte d'Ivoire ont produit des masques africains qui sont le résultat de formes stylistiques imbriquées. Les Dan , au nord, et les Wé du sud (groupe Krou comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est et les Wé du Libéria appelés Kran ou Khran), ont fait usage d'emprunts fréquents dus à leur proximité. Les éléments de la brousse , volumes protubérants du front évoquant une corne, mâchoire zoomorphe, s'associent à des traits humains marquant la dualité du divin . Avant les années 60,les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites des esprits au cours de songes, accompagnaient la plupart des activités telles que la guerre, la danse, le chant, la chasse. Chacun de ces masques portait un nom ...


Voir la fiche

180,00

Masque Kongo - Woyo Ndunga
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Woyo

Ex-collection art tribal africain belge.
Initialement réalisés dans une calebasse, les masques Ndunga furent ensuite sculptés en bois. Ils étaient portés accessoirisés d'un costume en feuilles de bananier. Le tout renvoyait à un dicton moralisateur. Société régulatrice de l'ordre civil, le bakama comportait différents niveaux, dont le bandunga, police secrète et autorité religieuse. Les masques y afférant ont apparu plus tard au cours des rituels de purification ou de protection contre les calamités, lors de funérailles de dignitaires, ou encore d'intronisations de chefs. Patine croûteuse polychrome localement écaillée. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur ...

Masque Chokwe Mukishi wa Thela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Les Tschokwe, dans l' art africain , disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques africains , en bois, liés aux ancètres, à des fins sociales variées : le masque cikugu, le cihongo, le masque pwo, kalelwa, cikunza, mais aussi ce type de masque animalier dont il existe des variantes, qui était porté sur une base de vannerie. On lui adjoignait également des tissus de coton colorés et divers petits objets. Il incarne l'aigle royal et symbolise donc la royauté. Le masque possède un bec bifide articulé.
Patine brun rouge satinée. Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de l'Angola, mais également au Congo et en Zambie. Suite à différentes alliances, ils se ...


Voir la fiche

230,00

Masque Chokwe animalier
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain allemande.
Les Tschokwe, dans l' art tribal africain , disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques africains , en bois, liés aux ancètres, à des fins sociales variées : le masque cikugu, le cihongo, le masque pwo, kalelwa, cikunza, mais aussi ce type de masque animalier dont il existe des variantes, qui était porté sur une base de vannerie. On lui adjoignait également des tissus de coton colorés et divers petits objets.
Patine brun rouge satinée.
Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de l'Angola, mais également au Congo et en Zambie. Suite à différentes alliances, ils se mêlèrent aux Lunda qui leur enseignèrent la chasse. Leur organisation sociale a ...


Voir la fiche

230,00

Masque Songola du Nsindi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain portugaise.
Masque africain plane, percé d'orifices circulaires et rectangulaire pour la bouche incisée de dents. Les arcades sourcilières, en relief, mettent en valeur un regard exorbité. Patine bicolore craquelée.
Hauteur sur socle : 55 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye, l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres sculptures étaient ...


Voir la fiche

110,00

Masque Songola
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Ex-collection art africain belge
Masque africain de forme rectangulaire, attribué au bourreau et destiné aux plus hauts gradés de la société Nsubi, cette dernière initiant également les épouses. Ce masque emprunte certains traits des masques Kumu et Mbole.

Hauteur sur socle : 48 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, ...


Voir la fiche

110,00