La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Bambara, Bamana, du N tomo
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamana

Ex-collection art africain française
Ce masque africain du ntomo , société initiatique de jeunes non circoncis répandue dans la région du fleuve Niger, est considéré comme un masque masculin, eu égard à ses six cornes.
La plupart de ces masques sont enduits d'une poudre de charbon calciné, ce qui est le cas ici. Ce masque apparaît principalement à la saison des récoltes. Cette pièce se distingue tout particulièrement par son cimier animalier associé à l'antilope mythique ci wara . Patine sombre granuleuse.
Abrasions et fissures de dessication.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. ...


Voir la fiche

390,00  312,00

Masque Baule, Baoulé, éléphant
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baule

Ex-collection art africain française
Différents masques animaliers ont été sculptés par les Baoule et les Guro de Côte d'Ivoire. Ce masque réunissant des éléments zoomorphes apparaissait en compagnie de masques humains au cours de diverses cérémonies, dont des funérailles ou de nos jours lors de visites d'hôtes de marque.
Bois dense, patine polychrome.
Fissure de dessication.
Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des Baoulé , Bauli ,"le fils est mort". Ils représentent la majeure partie de la population de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire, les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ...


Voir la fiche

340,00  272,00

Masque cimier Bena Lulua
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luluwa

Lourd masque heaume gravé de nombreux motifs curvilignes en relief associés aux scarifications de l'ethnie. Il représente un héros ancestral mythique auquel le clan vouait un culte. Selon Rik Ceyssens dans "Congo Masks" ( p.156 . ed. M.L.Félix) et comme l'attestent les croquis de H.M.Lemme qui accompagnait Frobenius lors de ses déplacements au Congo, ce modèle de scarifications en boucles étaient alors répandus dans différents sous-groupes Luluwa en 1905. Les Bakwa arboraient également ce type de cicatrices tribales. Ces masques sont utilisés au cours des rites de circoncision et aux funérailles de notables. Patine brun doré satinée, incrustations ocrées. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique ...


Voir la fiche


Vendu à 190.00 Trouver un objet similaire

Masque Lwena Mukishi wa pwo
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luena

Ex-collection art africain française
Ce masque africain représente Pwevo , l'ancêtre féminin, coiffée d'une parure royale. Les masques des Lovale sont comparables à ceux des Tschokwe. L'ample mâchoire arrondie, indice d'abondance, constitue ici une spécificité peu commune. Patine satinée, résidus de kaolin.
Hauteur sur socle : 42 cm.
D'origine Lunda, les Lwena (ou encore Lovale , ou Luvale ) émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie et près du Zambèze en Angola. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures de couleur miel, incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, ...


Voir la fiche

390,00  312,00

Masque Punu, Pounou, de l Okuyi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Ex-collection art africain française
Sérénité des masques africains des danses Okuyi
Les masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, et à laquelle appartenaient tous les hommes Punu,et dont l'emblème était le caïman. Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi, sur échasses, demeurant la plus répandue.
Ce masque facial blanchi au kaolin, évocation d'une femme décédée, était exhibé lors de la danse nommée Okuyi. Classiquement coiffé d'une double coque ...

Masque Salampasu Mukinka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Salampasu

Ex-collection art africain belge.
Un front bulbeux couronné de sphères en osier, des yeux creusés en losanges, un large nez et une dentition aiguisée composent ce masque Mukinka des Salampasu. Des rectangles de cuivre en tapissent la surface.
Ce masque de cérémonie lié à la société de guerriers était exhibé lors de funérailles en rapport avec les initiations précédentes du décédé. Il participait également aux rites initiatiques. Certains de ces masques étaient tellement craints que leur nom seul faisait fuir les femmes et les enfants.
Hauteur barbe comprise : 68 cm.
Vivant de chasse et d'agriculture, peuple guerrier, les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à l'Est du ...


Voir la fiche

220,00

Masque Salampasu Mukinka
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Salampasu

Ex-collection art africain belge
Un regard évidé profondément enfoncé sous un front sphérique, un épais nez et une dentition aiguisée distinguent ce masque Mukinka des Salampasu. Des plaques de cuivre, assemblées par des agrafes métalliques, couvrent le visage.
Ce masque de cérémonie lié à la société de guerriers était exhibé lors de funérailles en rapport avec les initiations précédentes du décédé. Il participait également aux rites initiatiques. Certains de ces masques étaient tellement craints que leur nom seul faisait fuir les femmes et les enfants.
Hauteur barbe comprise : 68 cm.
Vivant de chasse et d'agriculture, peuple guerrier, les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à ...


Voir la fiche

270,00  216,00

Masque Yaure, Yohoure de Côte d Ivoire
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yohoure

Ex-collection art africain française.
Sculpté par des artisans de l'ethnie Yohouré, ce masque sophistiqué offre une patine sombre brillante. Des figures superposées de volatiles, associées aux esprits de la brousse, forment le cimier de ce masque du lo. Ces motifs animaliers renverraient au héron pique-boeuf, au rôle antiparasitaire. La coiffe tripartite ciselée de motifs décoratifs constitue un indicateur de richesse.
Les Yaouré forment un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros , l'art yaouré a été marqué par l'influence de ces ethnies au travers du souci du détail et de l'esthétique. Les masques d'art africain Yaouré , ou Yauré , dont les Baoulé ou Baule possèdent des ...

Masque Kuba Ngeende "éléphant"
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

Ex-collection art africain belge
Les Ngeendé, formant l'une des tribus Kuba vivant dans l'est du territoire, ont produit une variante du spectaculaire masque africain Kuba moshambwooy créé par l'ethnie gouvernante bushoong. Il existe de nombreuses interprétations stylistiques régionales de ce masque tribal Kuba nommé Mukenga ou encore Mukenge, symbolisant le souverain Woot à l'origine du clan, mais la caractéristique du masque demeure invariablement la coiffe en forme de trompe. Confectionné sur une armature en vannerie, le masque de type heaume est entièrement couvert de centaines de perles et de cauris agencés en motifs géométriques. Une collerette de raphia en garnit les contours. Ce masque incarne la puissance du roi par son symbolisme animalier, l'éléphant étant jadis ...


Voir la fiche

350,00  280,00

Masque Baoulé dit Lune
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lune

Ex-collection art africain française.
Apparaissant de nos jours lors de célébrations associées à la danse Gbagba, ce masque africain intègre l'ensemble des masques associés à des phénomènes naturels, tels que le soleil couchant, l'arc-en-ciel et la lune, et "réchauffe" la scène avant l'apparition de masques plus importants.
Ce masque circulaire doté d'une fine bordure décorative offre un visage serein doté d'une coiffe en trois lobes délicatement gravée. Le front, siège de l'intelligence et de la sagesse, est mis en valeur. Les yeux mi-clos, où subsiste du kaolin, accentuent la concentration de la physionomie. Patine lisse, satinée, brun foncé avec incrustations résiduelles ocrées. Fendillements de dessication.
L'art africain des Baoulé, groupe Akan établi ...


Voir la fiche


Vendu à 290.00 Trouver un objet similaire

Masque Chokwe Cihongo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwé Cihongo

Dans l'art africain chokwé, le masque cihongo est le pendant masculin du masque pwo. Il symbolise l'ancêtre masculin.
La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola.

Le menton est porté en avant, et la coiffe se présente toujours sous la forme d'un imposant plateau de plumes.
Sur le front, on retrouve une scarification géométrique du même type que celles que l'on pourrait voir sur les masques pwo. Ces motifs récurrents comporteraient une signification cosmogonique.

Trop petit pour être porté, il s’agit d’un masque marionnette.
Ces masques étaient utilisés dans des danses rituelles dédiées à la fécondité. Cependant, maîtrisés par les ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Masque Chokwe Cihongo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwe Cihongo

En art africain, le masque Chokwe Cihongo est le pendant masculin du masque Chokwe Pwo (femme). Il symbolise l'ancêtre masculin.
Le menton est porté en avant, et la coiffe est toujours de taille généreuse au regard du visage.
Ce dernier est scarifié suivant la coutume Chockwe.
En raison sa taille, il s’agit d’un masque marionnette.
Toujours portés par des hommes, ces masques sont utilisés dans des danses rituelles dédiées à la fécondité. Ils apportent prospérité et fécondité. Cependant, maîtrisés par les sorciers, ils peuvent revêtir un caractère maléfique et devenir des Wanga.


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Masque Pende
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain française.
Masque africain d'initiation, Mbuya, disposant de larges paupières saillantes, un nez légèrement retroussé, et de fines lèvres pincées lui conférant une physionomie animée. Patine mate, veloutée. Manques sur les contours. Hauteur sur socle : 40 cm.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères difficiles à différencier sans leur costume, dont le chef fumu ...


Voir la fiche

240,00  192,00

Masque Lelna, Zuru, Nigéria
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lelna

Collection art africain belge.
Masque africain au front proéminent et machoîre tubulaire zoomorphe dont l'extrémité porte une fine bouche dentée. La tête arbore un diadème de cauris, incrustés en étoile sur le front et figurant une marque traditionnelle, et se prolongeant d'une bande de kaolin blanc sur l'arête nasale.
La patine croûteuse est partiellement écaillée.

Masque probablement utilisé par la société secrète M'gilo qui instruit les jeunes en terme de discipline parmi les Lelna , Lela,( ou Dakarkari) de l'état de Kebbi dans le nord-ouest du Nigéria. Les Lelna désignent un groupe d'individus de diverses origines, non-musulmans. Leur animal-totem est le crocodile, sacré, auquel ils présentent ponctuellement des offrandes. Ces crocodiles font également ...


Voir la fiche

480,00  384,00

Masque Ntomo Bambara
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamana

Ex-collection art africain française
Ce masque africain du ntomo, société initiatique de jeunes non circoncis répandue dans la région du fleuve Niger, apparaît principalement à la saison des récoltes. Le cimier abstrait, atypique, particularise ce masque. Epaisse patine d'usage, mate, localement granuleuse. Abrasions.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils composent la plus grande ethnie du Mali. Animistes, ils croient à l'existence d'un dieu nécessite la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un ...


Voir la fiche

390,00  312,00

Masque Soko mutu Hemba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Hemba

Collection art africain allemande.
L'esprit d'un primate s'incarnerait dans ce masque Hemba fendu d'un large rictus. Le front proéminent abrite de longues paupières, plissées par la grimace. Un long nez se prolonge en pointe verticale. Surface mate, rêche, dépôts ocrés résiduels. Seuls deux types de masques Hemba ont été identifiés : celui d'un type anthropomorphe aux traits réguliers, dont le menton en pointe rappelle la statuaire, et ceux figurant des singes, les soko mutu, et dont les fonctions restent peu connues, mais qui appartenaient probablement, selon J.Kerchache, aux sociétés secrètes bugabo et bambudye. Les exemplaires les plus réduits ( une vingtaine de centimètres) auraient été portés à la main lors de rites destinés à la protection du foyer et à la fertilité. Outre ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kumu, Komo, Ituri
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Ex-collection art africain belge
Masque africain de faible profondeur, dont les surfaces contrastées ont été peintes au doigt par le ritualiste nommé ishumi. Bien que les masques ornés de pointillés soient souvent originaires du nord de la R.D.C , les clans de la région de l'Utuiri ont également fait usage de masques similaires reprenant les motifs traditionnels appliqués sur les corps et les visages à l'occasion des cérémonies rituelles. Hauteur sur socle : 34 cm.
Les Bira et les Komo, Kumu, du Congo appartiendraient à une même entité ethnique et leur dernière migration remonterait au XVIIIe siècle. Leur région d'origine serait l'Ubangi, voire le Tchad, et même selon certains, le bassin du Nil ( Siffer).Ils parlent une langue bantoue archaïque. Installés en Ituri, on ...


Voir la fiche

390,00  312,00

Masque Songye Kifwebe
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain belge
Parmi les sculptures emblématiques de l' art tribal africain , cette rare version du masque africain Songye, le kikashi, incarne une force positive.
Les yeux, étroits et rapprochés, se prolongent vers les tempes de motifs en losange, blanchis. L'absence de crête naso-frontale indiquerait qu'il s'agit d'un masque féminin. Le pastillage est également peu commun, de même que la marque scarifiée sur le front. Une ganse tissée en raphia borde les contours inférieurs.
Patine mate abrasée.


Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir ...


Voir la fiche

380,00  304,00

Masque Songola
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Collection art africain belge
Masque africain de forme rectangulaire, attribué au bourreau et destiné aux plus hauts gradés de la société Nsubi, cette dernière initiant également les épouses. Ce masque emprunte certains traits des masques Kumu et Mbole.

Hauteur sur socle : 48 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres ...


Voir la fiche


Vendu à 130.00 Trouver un objet similaire

Masque Songola du Nsindi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songola

Collection art africain portugaise.
Masque africain plane, percé d'orifices circulaires et rectangulaire pour la bouche incisée de dents. Les arcades sourcilières, en relief, mettent en valeur un regard exorbité. Patine bicolore craquelée.
Hauteur sur socle : 55 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye, l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres sculptures étaient ...


Voir la fiche

130,00

Masque Punu Okuyi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu


Ce masque africain présentant des paupières globuleuses et un étroit menton en pointe constitue l'une des variantes stylistiques des masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi). Une coiffure savamment nattée, rassemblée en coque prolongée de courtes couettes, accompagne le bandeau limitant le front, Les scarifications en damier, mabinda, sont teintées d'ocre rouge. Une mentonnière valorise les contours du visage.
Patine mate abrasée. Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir ...


Voir la fiche

Vendu