La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Yohouré, Yaure, Lomane
Art africain > Masque africain > Masque Yohouré

Ex-collection art africain française.
Surmonté de trois figures de volatiles, ce masque africain du je est représenté portant une coiffure divisée en trois évoquant la richesse. Le qualité du modelé, l'équilibre des volumes, la patine sombre lustrée, révèlent le talent des sculpteurs d'art tribal africain de Côte d'Ivoire. Cet exemplaire nommé Anoman, Lomane, (oiseau en baoulé) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Il apparait aussi actuellement au cours de réjouissances. Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros, on ressent dans l'art yaouré l'influence de ces ethnies ...


Voir la fiche

230,00

Masque Lengola
Art africain > Masque africain > Masque Lengola

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce masque africain de structure plane, plychrome, faisait partie d'un ensemble détenu par les membres de rang élevé de la société hiérarchique du Bukota. Patine mate abrasée. Ce masque rituel provient des Lengola originaires d'Ouganda et vivant près des Metoko au centre du bassin congolais entre les rivières Lomami et Lualaba, peuple de la forêt primaire dédié au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Outre la société Lilwa, leur société, le Bukota, accueillant à la fois des hommes et des femmes, est l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Leurs sculptures, soumises à l'influence des Mbole, Lega et Binja voisins, jouaient un rôle au cours des cérémonies d'initiation, de funérailles ou de circoncision, et étaient ...


Voir la fiche

230,00

Masque cimier Tyi Wara Bambara
objet vendu
Art africain > Ciwara > Masque Ci wara

Ex-collection art africain française.
Cette variante de la sculpture africaine Ci Wara des Bambara, Bamana, forme un élément de décoration prisé des collectionneurs. Sa dimension est ici plus grande qu'à l'accoutumée. Il s'agirait plutôt dans ce cas d'une pièce destinée à un autel. Des stries gravées sur la surface figurent le pelage, et une boucle de cuivre orne une oreille. Patine mate. Sculpté par le forgeron numu, jouant également le rôle de devin et de guérisseur, ce cimier vertical, stylisé, est représenté ici avec les arcs successifs figurant la crinière d'une antilope mâle. Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont ...

Masque royal Kuba / Ngeendé
Art africain > Masque africain > Masque Ngeendé

Ex-collection art africain belge.
Les Ngeendé, formant l'une des tribus Kuba vivant dans l'est du territoire, ont produit une variante du spectaculaire masque africain Kuba moshambwooy créé par l'ethnie gouvernante bushoong. Il existe de nombreuses interprétations stylistiques régionales de ce masque tribal Kuba nommé Mukenga ou encore Mukenge, symbolisant le souverain Woot à l'origine du clan, mais la caractéristique du masque demeure invariablement la coiffe en forme de trompe. Confectionné sur une armature en vannerie, le masque de type heaume est entièrement couvert de centaines de perles et de cauris agencés en motifs géométriques. Une épaisse collerette de raphia en garnit les contours. Ce masque incarne la puissance du roi par son symbolisme animalier, l'éléphant étant ...


Voir la fiche

280,00

Masque Yoruba Ekiti Epa
Art africain > Masque africain > Masque Yorouba

Ex-collection art africain britannique.
Les Ekiti de la partie nord-est de la région yoruba utilisent des masques heaumes polychromes illustrant la prospérité de la communauté. La base du masque, nommée ikoko, est surmontée d'une figure de maternité associée à l'un des multiples dieux orisa du panthéon yorouba. La sortie de ces masques qui auront été peints par leurs propriétaires, a lieu tous les deux ans. Malgré le poids des masques, les danseurs effectuent de spectaculaires démonstrations acrobatiques. Ces cérémonies sont également censées accroître la fécondité. Patine polychrome croûteuse.
Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, pratiquent ...


Voir la fiche

450,00

Masque Lega
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain offre un visage blanchi aux orbites sculptées en coeur. Il est doté d'une longue barbe de raphia. Il se caractérise par des encoches superposées le long de l'arête nasale et se poursuivant sur les sourcils, représentant les scarifications tribales. Des motifs en étoile sont pyrogravés sur le front. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Marka/Bambara du N tomo
Art africain > Masque africain > Masque Bamana

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain Bambara est surmonté d'une figure féminine. Des cornes parallèles incrustées de cauris, dont le nombre pair indiquerait qu'il s'agit d'un masque féminin, s'élèvent également au sommet. Le visage oblong, souligné de fins motifs scarifiés, s'affirme grâce à un imposant nez busqué dominant des lèvres proéminentes. La patine brune dote cette pièce d'un aspect mat et velouté. On retrouve les Bambara , Bamana , au Mali central et méridional. Ce nom signifie "incroyant" et leur a été donné par les musulmans. Ils appartiennent au grand groupe Mande , comme les Soninke et les Malinke. Animistes, ils croient également à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala, qui a 266 attributs sacrés. Un, par chaque ...


Voir la fiche

180,00

Masque Punu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Punu

Ex-collection art africain française.
Ces masques africains du Gabon étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete , et le Mwiri ("diriger"), cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu,et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti,contrairement aux Tsogo. Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi, sur échasses, demeurant la plus répandue. Ce masque facial blanchi au kaolin, évocation d'une femme décédée, était exhibé lors de la danse nommée Okuyi. Classiquement coiffé de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ces masques féminins étaient souvent affublés de boutons et accessoires d'origine européenne. Patine sombre, reflets brillants, résidus d'argile blanche. Fissures de dessication. (source: Chokwe, B. Wastiau)

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la ...


Voir la fiche

290,00

Masque Luba Mukisi a kukaya
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain de la société de danse kifwebe, dont le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren possède un exemplaire similaire, dispose d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. D'importante envergure, l'aspect impressionnant du masque est renforcé par la présence d'épaisses cornes recourbées encadrant le visage. Les traits soignés du visage forment une expression puissante. Il est probable que les cornes de buffle, sur ce masque, renverraient au héros mythique luba Mbidi Kiluwe , acteur de l'épopée du clan, décrit comme très beau. Le port de ce masque intervenait au cours de cérémonies commémoratives de l'histoire du clan. Patine huilée, granuleuse. Ces masques se produisaient lors de différentes traditions: ...


Voir la fiche

380,00

Masque cimier Ci wara kun Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bamana

Les Ti-wara, Ci wara, dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambaras à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ornée sur la tête et les flancs de placages métalliques gravés au repoussé, les oreilles et le museau sont en outre agrémentés de pompons de coton, de perles et de cauris. L'extrémité des cornes est en outre enveloppée de cuir et garnies de crin. Des arcs successifs figurent la large encolure porteuse d'une crinière. Les caractéristiques permettent de l'attribuer aux canons stylistiques de la région de Ségou. Patine mate veloutée.br /> Portés au sommet du crâne et maintenus en place par ...

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Rituels de justice et les masques africains Fang. Amples orbites concaves sous un haut front arrondi, organe olfactif imposant, simple incision indiquant la bouche discrètement logée dans l'extrémité du menton, pour ce masque fang ayant contribué à inspirer les artistes modernes. Patine mate poudreuse.

L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bwa Nawantante à planche verticale
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain abstrait évoquant l'oiseau calao ou nwo est surmonté d'une planche verticale dotée de becs. Le détenteur du masque et sa famille vouaient un culte à l'objet par l'intermédiaire d'offrandes telles que de la bière de mil, tout en invoquant sa protection. La surface porte des motifs géométriques symboliques. La patine sombre était généralement obtenue à partir de charbon de bois et de cosses de gommier. Population établie de part et d'autre de la Volta noire au Burkina Faso et au Mali, les Bwa se partagent en trois castes endogames : forgerons, griots et agriculteurs. Les Bwa croient en un dieu Difini créateur du monde, qui l'abandonna par la suite à son fils Do. Do, dont l'emblème est un rhombe de fer nommé alive ...

Masque Boa Bavobongo
Art africain > Masque africain > Masque Boa

Ex-collection art africain belge.
Constitué de différents plans de couleurs contrastées et pourvu de larges oreilles, ce masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " était censé rendre invulnérable. Son apparence voulait terrifier l'ennemi. Ce masque d'art africain kpongadomba des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. Les oreilles surdimensionnées sont perforées comme l'étaient autrefois les pavillons des oreilles des Boa de l'est. Le " bavobongo " arbore une bouche garnie de dents figurées par des bâtonnets, et conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Patine lustrée localement abrasée.
Proches des Mangbetu et des Zande, les ...


Voir la fiche

490,00

Masque Pende Giwoyo, Kiwoyo, Muyombo
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain prolongé d'une mentonnière se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art ...


Voir la fiche

290,00

Masque facial Okua Idoma
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Idoma

Ex-collection art africain britannique.
Masque africain associé aux rites funéraires, de type naturaliste, il offre un visage enduit d'argile blanche et marqué des traditionnelles chéloïdes en barrette verticale, également présentes chez les Igbos, des pommettes saillantes sous de larges cavités oculaires, une dentition taillée. Patine mate claire abrasée localement, rehauts ocre rouge. Erosion des contours.
Les Idoma se sont établis au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ils se composent d'agriculteurs et de commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala ont engendré des emprunts stylistiques, et de grandes similarités tribales. Les membres de lignage royal de leur société oglinye, ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Buglé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
En dépit des yeux ronds ceints d'une étoffe rouge, évoquant les masques zapkei et les masques de divertissement baglé, ce masque buglé se distingue grâce à la rangée de cornes sur le front. Parfois accessoirisé d'une coiffe de plumes, il est ici pourvu d'une barbe en fibres végétales sur lesquelles sont fixées des clochettes dont le tintement suscitait l'ardeur des guerriers avant la chasse ou la guerre. (Art tribal d'Afrique noire, Bacquart, p.36) Abrasions. Très légers résidus de kaolin. Agglomérats croûteux au sommet. Réputés dans l'art africain, les Yacouba, appelés aussi Dan, sont connus pour leurs masques et leurs danses traditionnelles, sacrées ou profanes. Leurs masques, de facture variée, se produisent en général au cours de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Galoa, Galwa
Art africain > Masque africain > Masque Galoa

Ex-collection art africain suisse.

Coiffé d'une coque enveloppante se prolongeant de nattes jugulaires, ce visage aux yeux mi-clos se divise en deux tons contrastés. Patine mate, résidus de kaolin.
Les Galoa (ou Galwa), sous-groupe Pounou, vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont également produit des masques nommés Okouyi,Okukwé, utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au Gabon des aplats de couleurs contrastées, dont du kaolin censé être doté de vertus apotropaïques. Les groupes du Gabon pratiquent le culte du bwiti, culte des ...


Voir la fiche

380,00

Masque cimier Gelede
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Gelede

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain Yoruba Gelede, peint d'un jaune vif, revêt une forme de cimier chapeauté de brindilles de raphia. Il était porté avec un costume. Contours érodés à la base. Le culte Gelede est devenu un patrimoine contemporain, sur base des traditions ancestrales: l'Unesco l' a inscrit au PCI ( Patrimoine Culturel Immatériel de l'humanité) en 2008 .
Concernant les cérémonies du Gelede ,pratiquées surtout dans les royaumes yorubas occidentaux, les masques sont bâtis sur un même principe : un visage (du type masque-heaume) et une scène qui se développe sur le haut du ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Musangwe - Tabwa - Congo RDC
Art africain > Masque africain > Masque Musangwe Tabwa

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les Tabwa constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est princiapelement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques.
Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et y dédiaient certaines de leurs statues. Animistes, leurs croyances sont ancrées autour de ngulu, esprits de la nature présents dans les plantes et les rochers.

Le masque casque ici présent de forme sphérique légèrement aplatie est doté de scarifications géométriques partant du coin des yeux et des commissures de la ...


Voir la fiche

Faire offre

750,00

Masque soleil Bwa Mossi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bwa

Plane et circulaire, imposant par ses dimensions, ce masque africain est gravé de motifs losangiques disposés en frises circulaires successives. Il est peint d'une polychromie mate, rouge bordeaux, kaolin blanc et brun foncé. La bouche est évidée afin de permettre la vision du danseur. Il symboliserait un oiseau totem de différents clans Mossi.
Légers fendillements. Patine mate.
Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , Kurumba et Mossi , vivant au Burkina Faso , reprennent et combinent fréquemment des éléments stylisés empruntés aux hommes, aux animaux ou encore aux insectes. Ce sont les esprits de la nature qui sont censés déterminer le bien-être et la prospérité d'un individu, et l'adversité sera considérée comme le résultat de négligences des rites ...


Voir la fiche

Vendu