La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Baule / Gouro éléphant
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule

Ex-collection art africain française
D'imposante dimension, ce masque animalier africain glorifie l'éléphant et ses qualités. Une patine polychrome, satinée, en rehausse les détails. Une ligne médiane en léger relief, vient souligner la pièce du sommet jusqu'à l'extrémité de la trompe.
Légères abrasions.
Organisés en lignages, les Gouros constituent les voisins occidentaux des Baoulé. Leurs sculptures respectives, par leur morphologie, témoignent de leurs rapports étroits. Prêtre et devin se partagent les fonctions rituelles prédominantes chez les Guro. Les associations secrètes vouent un culte aux génies de la nature, à travers les masques dans lesquels les esprits sont censés résider. Leurs esprits protecteurs appelés zuzu étaient vénérés grâce à des statues ...

Masque animalier Bélier Baule
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bélier

Ex-collection art africain française.
Masque africain zoomorphe des Baoulé, dont les cornes sculptées, torsadées, symbolisent l'agressivité et la puissance destructrice.
Victime sacrificielle en vue d'offrandes et métaphore de la pugnacité , le masque-bélier baoulé est une allégorie de la force.
Ce masque apparaissait en compagnie de masques humains au cours de diverses cérémonies, dont des funérailles ou de nos jours lors de visites d'hôtes de marque. Patine satinée, rehauts colorés, petits accidents.
Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des Baoulé, Bauli,"le fils est mort". Ils représentent la majeure partie de la population de Côte d'Ivoire. En Côte ...

Masque heaume Mende Bundu Soweit
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mende

Dans l' art africain , les masques sowei, idéal féminin dans la culture Mende, incarnent les esprits aquatiques. Ce masque réalisé dans un bois léger est une variante du bundu parmi les masques les plus importants chez les Mendé. Le visage se concentre dans la partie inférieure, tandis qu'une coiffe sophistiquée, en coques, s'élève. Les plis figurent une abondance de chair, symbole de prospérité.
Peint en noir ou teinté à l'aide d'un badigeon de feuilles, le masque était est ensuite frotté avec de l'huile de palme. Patine mate veloutée, résidus de kaolin, dépôts granuleux, abrasions d'usage.br> Les cultures Mende, Vaï et Gola, de Sierra Léone, du Libéria et de la côte ouest de la Guinée,sont connues pour les masques heaumes de la société d'initiation féminine Sandé qui ...


Voir la fiche

490,00

Masque Songye Kifwebe Kilume
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.
Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Patine mate veloutée, abrasée. Fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 40 cm.
Ces masques africains sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres naturelles. Les stries blanches symboliseraient le plumage et le lien avec la ...


Voir la fiche

125,00

Masque Songye Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Collection art africain belge
Les masques tribaux des Songye .
Masque africain miniature de l'ethnie Songye, au sud de la République Démocratique du Congo. Pourvu d' une haute crête sagittale, ce masque, de modeste dimension, serait masculin, par opposition avec le masque féminin qui porte une arête. Les traits en puissant relief lui confèrent un aspect spectaculaire. Patine mate, abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, est porté avec un long costume et une longue barbe ...

Masque Songye Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Les masques tribaux des Songye .
Masque africain de l'ethnie Songye, au sud de la République Démocratique du Congo. Doté d' une impressionnante crête sagittale, ce masque kilume représente une autorité élevée dans la confrérie. De larges bandes colorées en soulignent les volumes. Patine mate, abrasions et érosions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, est porté avec un long costume et une longue barbe faite de fibres naturelles, absente sur cet exemplaire, lors de cérémonies ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Yela Mbole
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mbole

Collection art africain allemande.
Masque africain peu profond, agrémenté de stries et de perforations. Ces masques africains entrent en scène lors des funérailles des dignitaires du Lilwa ou sont utilisés par le forgeron lors des rituels de circoncision. Chez les Yela, les masques associés à la société ekanga sont conservés dans un panier stocké dans une case. Patine sombre localement abrasée. La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck, des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions ...


Voir la fiche

170,00

Masque Yela Mbole
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yela

Collection art africain suisse
Ce masque africain plane et circulaire était conservé dans un panier de la loge appartenant à la société secrète ekanga . Patine d'usage empreinte de résidus d'un badigeon végétal. Petite restauration à l'aide d'osier. Fissures. Hauteur sur socle : 46 cm.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . ...


Voir la fiche


Vendu à 170.00 Trouver un objet similaire

Masque Ngbaka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bwaka

Ex-collection art africain belge.
Généralement utilisé par paires, ce masque était porté par les membres de la société Wi-Limi luttant contre la sorcellerie et pouvait intervenir lors des rituels de circoncision. Se distinguant par ses larges orbites en coeur dont la teinte diffère du reste du masque, cet exemplaire offre des paupières en os, le nez fort est percé d'un anneau, et l'étroite bouche garnie de dents en métal. Une barbichette a été sculptée sous le menton.
Patine satinée, érosions des contours.
Tribu installée sur la rive gauche de l'Ubangui, les Ngbaka pratiquent l'agriculture, et leurs réalisations artistiques se sont inspirées de celles des tribus voisines Ngbandi et Ngombe, avec une particularité distinctive cependant, la ligne du front ...


Voir la fiche

480,00

Masque Fang Ngon Ntang à visage unique
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ngon Ntang

Ex-collection art africain française.
Les masques africains Fang Ngon Ntang , fréquemment blancs, existent en différentes variantes. Incarnant un esprit d'ancêtre, le masque évoque la clairvoyance (Ntang), et "Ngon" englobe un principe de féminité, l'ensemble serait un "visage de lune", par allusion aux cycles lunaires associés aux âges de la femme. Ce masque apparaît en effet, accompagné de tambours sculptés en bois, cors, hochets et sonnailles, au cours de stades successifs de la vie : naissance, union, décès. Ce type de masque a succédé aux masques Fang du Ngil afin de maintenir de façon festive le dialogue avec les ancêtres après la disparition du culte. Dans la partie médiane d'un visage rond aux traits fins se creusent des orbites en coeur soulignées d'incrustations de ...

Masque Lwalwa, Lualua
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lualua

Art africain des lwalwa.
Le masque africain masculin nkaki, nkaaki, de couleur rouge ou brune selon M.L. Félix, sculpté dans le bois mulela, fait partie des quatre types de masques produits par la caste privilégiée formée par les sculpteurs Lwalwa. Ces artisans, selon leurs mérites, peuvent devenir chefs et organiser des danses, dont le balango, au cours desquelles des acrobaties sont effectuées par de jeunes danseurs.
Ces masques sont alors exhibés, ou portés au cours de cérémonies d'initiation, ou encore pour apaiser les esprits après une chasse infructueuse.
Une coiffe taillée en triangle surmonte l'étroit visage marqué du nez identifiant les oeuvres sculptées des Lwalwa. Ces dernières offrent en outre des traits géométriques récurrents. Patine brune ...


Voir la fiche

150,00

Masque Galoa Okukwé / Tsogho
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Galwa

Ex-collection art africain française.
Masque africain judiciaire de la société Okukwé, porté à l'occasion de funérailles, la naissance de jumeaux, ou d'autres grands évènements.
Patine mate irrégulière, éclats et fissures de dessication.
Les Galoa (ou Galwa) vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont produit des masques nommés Okouyi,Okukwé, utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au Gabon des aplats de couleurs contrastées, dont du kaolin censé être doté de vertus apotropaïques. Les groupes du Gabon pratiquent le culte du bwiti, ...


Voir la fiche

290,00

Masque Fang du Ngil
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Fang

Ex-collection art africain française.
Destiné à démasquer les sorciers, ce type de masque africain était sculpté à la veille des cérémonies. La physionomie austère était vouée à contrer les puissances occultes. Accompagné de paroles, de gestes, de danses et de sacrifices, il intervenait également au cours des initiations hors de la vue des profanes. Patine mate veloutée. Erosions, éclats.
L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil, rite du feu purificateur symbolisé ...


Voir la fiche

280,00

Masquette Kongo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masquette Kongo

Ex-collection art africain belge.
Masque africain miniature à visée protectrice, qui était porté comme un talisman. Patine mate veloutée. Abrasions. Hauteur sur socle : 25 cm.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde.

Source : "le geste Kongo" Ed. Musée Dapper et ...


Voir la fiche

150,00

Masque Kumu, Komo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Komo

Ex-collection art africain française.
Parmi les masques d' art premier , ce masque africain de type Nsembu se produisait par paire masculin-féminin, et était utilisé par la société de devins Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Ituri.
Patine satinée. Hauteur sur socle : 53 cm.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture ...


Voir la fiche

380,00

Masque africain Lipiko - Makonde - Tanzanie
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Makonde

Ex-collection art africain française.
Les formes et les proportions de ce masque africain céphalomorphe Makonde incarnant un esprit ancestral traduisent une volonté de réalisme. Les ancêtres reviendraient masqués afin de marquer leur satisfaction consécutive à l'initiation. Certains de ces masques arborent des tatouages à la cire ou encore des scarifications incisées dans le bois. L'implantation de cheveux humains, comme chez les Tiv, contribue à renforcer le caractère réaliste du masque. Les épaisses lèvres saillantes dévoilant des dents rituellement incisées demeurent une singularité propre à la statuaire Makonde. Enduit rouge grenat, traits relevés de pigments noirs. Fissure de dessication à la base. Les Makonde du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie portaient des ...

Masque africain Kongo Lumbu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lumbu

Collection art africain française.
Oeuvre de composition, affichant des éléments de type kongo-lumbu Une certaine sérénité caractérise les masques africains du Gabon. Patine mate veloutée, érosions.

Ce type de masque apparaissait lors de la danse de l'Okuyi et des cultes dédiés aux ancêtres, pratiques rituelles partagées avec les Punu. Au sein du groupe prénommé Shira ,les Lumbu Loumbu, Balumbu, d'origine Bantu et originaires du royaume Congo, se sont établis sur la partie côtière du Gabon, et en République Congo, dans l'Ogooue moyen. Ils conservent les ossements de leurs ancêtres dans des paniers reliquaires ornés de statuettes et autres objets de prestige.
Chez les Lumbu, le boyo est un équivalent local du mwiri : il était chargé de maintenir ...


Voir la fiche

150,00

Masque Punu Okuyi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Ex-collection art africain française.
Evocation d'une jeune défunte, ce masque africain triangulaire était exhibé lors de l' Okuyi. Coiffé de multiples coques étagées, ses motifs scarifiés, en damiers sur le front, mabinda, sont abrasés. Ces marques chéloïdes seraient associées, selon certains auteurs, aux neuf clans ayant fondé le royaume kongo.
Patine mate abrasée, fissures de dessication.

Les masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete , et le Mwiri ("diriger"), cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, et à laquelle appartenaient tous les hommes Punu. Son emblème était le caïman.

Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan Go ge
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain française
A la différences des masques africains des Dan de la région nord présentant une patine lisse, les masques du sud offent une surface granuleuse, tel cet exemplaire doté d'une coiffe majestueuse. Deux types de masques secondaires interviennent de manière particulièrement théâtrale : les masques de course, gunye ge , destinés aux compétitions inter-clans qui nécessitaient une bonne vision, et les masques gardiens du feu, zapkei ge . D'autres masques royaux ,les go ge , utilisés uniquement dans les grandes occasions, présentent une physionomie identique et sont ornés d'une somptueuse coiffe bordée de cauris, de textile, et parfois de plumes. Au sein de la société dan, les porteurs de masques sont des membres élevés de la hiérarchie sociale. ...


Voir la fiche

490,00

Masque casque Markha du Ntomo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Taillé dans un bois dense, ce masque africain doté d'un ample cimier en crête se prolonge d'un visage au long nez rectangulaire. Inhabituels, de longs cils en crin voilent le regard. La bouche réduite forme une légère moue dans la pointe du menton. Les éléments décoratifs en métal forment une des spécificités des sculptures marka. Patine mate granuleuse, brun doré.
Dans l' art africain , les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés ...


Voir la fiche

390,00

Masque Punu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Ex-collection art africain française.
Une douceur sereine distingue les masques africains des Punu. Ce dernier, dont les tresses enveloppent le visage dans sa totalité, offre des paupières arquées et des pommettes arrondies. Patine mate veloutée, abrasions. Les masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"), cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman (d'où, pour certains, le motif à écailles de saurien). Cet objet, évocation d'une jeune femme décédée, était exhibé lors de la danse nommée Okuyi. Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction ...


Voir la fiche

Vendu