La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque heaume Kuba Kete
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

"Le peuple de l'éclair" et l'art tribal africain
Malgré la présence de critères rappelant les grands masque royaux Kuba, ce masque africain est doté de cornes qui permettrait de l'identifier comme une variante des masques Ngulungu (antilope). Il apparaissait à l'occasion de la fin des rites d'initiation masculine, afin de célébrer le retour des jeunes au sein de la communauté. Des motifs linéaires polychromes percent sous une patine noirâtre, le masque ayant été visiblement repeint pour un nouveau rituel. Un galon brodé de cauris borde la base de l'objet. Patine mate, surface irrégulière. Manque sur l'extrémité d'une corne. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Groupe le plus prolifique d'art africain du Kasaï ...


Voir la fiche


Vendu à 180.00 Trouver un objet similaire

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain française.
Une forme longiligne et des traits épurés pour ce masque africain Lega qui n'était pas porté devant le visage mais disposé sur une claie avec d'autres masques de différents formats, attaché sur le bras,la nuque, ou maintenu à la main. L'arcade sourcilière est striée de hachures associées aux scarifications traditionnelles. Une longue barbe de raphia accompagne ce masque tribal. Patine claire, résidus granuleux de kaolin. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Masque avec la barbe: 44 cm Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux ...


Voir la fiche

100,00

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain suisse.

Ce masque africain est utilisé lors des rites d´initiation de la société Bwami. Celle-ci est ouverte aux hommes et aux femmes. Le passage d'un grade indiquait l´acquisition d'une certaine sagesse et morale individuelle. Patine brun foncé abrasée. Résidus de kaolin. Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu ...


Voir la fiche

100,00

Masque heaume anthropo-zoomorphe Luba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba Mukisi a Kukaya

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain de la société de danse kifwebe, dont le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren possède un exemplaire similaire, dispose d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. D'importante envergure, l'aspect impressionnant du masque est renforcé par la présence d'épaisses cornes recourbées encadrant le visage. Les traits soignés du visage forment une expression puissante. Il est probable que les cornes de buffle, sur ce masque, renverraient au héros mythique luba Mbidi Kiluwe , acteur de l'épopée du clan, décrit comme très beau. Le port de ce masque intervenait au cours de cérémonies commémoratives de l'histoire du ...

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain française.
L'asymétrie des traits puissants de ce masque tribal participe à la force qu'il exprime. De larges bandes de couleurs contrastées, localement abrasées, en marquent la surface.
Contours érodés. Abrasions.
Trois types de masque africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi).
Pratiqué également par les Luba, le culte kifwebe ( "masque" en songye) agissait en tant que police secrète en faveur du pouvoir, de manière à contrôler les individus par le biais de la magie. Portés avec un long costume et une longue barbe faite de fibres naturelles, les masques ...


Voir la fiche

240,00

Masque Pende Kindombolo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende Kindombolo

Ex-collectionart africain belge.
Masque qui s'apparente au style kindombolo ou munyangi.
On distingue généralement les Pende du Centre, de ceux de l'Est (Kasai) ou bien encore de l'ouest (Kwilu). Il existe une grande variété de statues et de masques Pende (au moins une soixantaine) souvent anthropomorphes mais parfois aussi zoomorphes.
Le style des Pendé de l'Ouest, celui du kwilu, est caractérisé par les masques mbuya à la paupière lourde, une ligne de sourcils continue, le front bombé, nez retroussé et bouche tombante. Ces masques dépeignent les divers caractères des villageois. Ils sont au nombre d'une vingtaine dans cette catégorie. Certains masques mbuya importants interviennent lors de rites de guérison. Chez les Pendé, les artistes sont reconnus comme ayant ...


Voir la fiche


Vendu à 100.00 Trouver un objet similaire

Grand masque Yela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yela

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ce masque africain plane et circulaire était conservé dans un panier de la loge appartenant à la société secrète ekanga . Patine veloutée, rehauts polychromes.
Hauteur sur socle : 46 cm.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient ...


Voir la fiche

180,00

Masque Lumbu Punu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lumbu

Ex-collection art africain française.
Le masque africain çi-contre constitue l'une des variantes stylistiques des masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi)au visage au modelé subtil.
Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti , Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman.

Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi , sur échasses, demeurant la plus répandue. Au sein de ce groupe "Shira" les ...


Voir la fiche

380,00

Masque Gouro Zamble
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Zamble

Collection art africain française.
Frappés d'interdit, les masques africains de la société Gyé, ou Dyé, ne pouvaient être vus des femmes. Ce masque africain, masque sacré incarnant un esprit de la nature associant des éléments animaliers évoquant le léopard et l'antilope, est le Zamblé, héros mythique masculin. Ses couleurs sont désormais délavées.
Hauteur sur socle : 54 cm.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations d'art tribal africain. Animistes, ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . En effet comme les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Toma Bakrogui
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Toma

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain planche, le bakrogui, surmonté de petites cornes, est percé d' orifices indiquant les yeux et la bouche d'un visage. La surface est décorée d'éléments en textile et métal garnis de clous. De petits pompons de laine agrémentent l'ensemble.
Seuls les membres du Poro étaient autorisés à contempler le masque bakrogui associé aux ancêtres.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque landaï , les initiés se rendaient dans la forêt afin d'y séjourner ...


Voir la fiche

290,00

Masque Yaure Lomane Côte d Ivoire
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yohoure

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'une figure d'oiseau aux ailes déployées, ce masque africain du je, polychrome, manifeste le talent des sculpteurs d'art tribal africain de Côte d'Ivoire.
Cet exemplaire nommé Anoman , Lomane , (oiseau en baoulé) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur.Il apparait aussi actuellement au cours de réjouissances.
Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Géographiquement proche des Baoulé et des Gouros, on ressent dans l'art yaouré l'influence de ces ethnies au travers du souci du détail et de l'esthétique. Les masques d'art africain Yaouré , ou Yauré , dont les ...


Voir la fiche

380,00

Masque casque Bobo Fing
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bobo

Ex-collection art africain traditionnel belge
Masque africain flanqué d'un cimier transversal, le tout orné de motifs triangulaires symbolisant les amulettes magiques.
Ces masques sont repeints à chaque nouvelle saison de danse. Des caractéristiques communes sont à noter avec certains masques-heaumes des Markha, autre ethnie mandingue.
Ces lourds masques, dont la conception s'articule généralement autour d'un casque doté d'une crête ou d'excroissances cornues se produisaient lors de rituels agricoles afin de rétablir l'équilibre de la terre. Leur signification était révélée au cours de l'initiation des jeunes garçons.
Peuple mandingue dont la plus grande partie vit à l'est du Burkina Faso, mais aussi au sud du Mali, la culture des Bobo Fing se rapproche de ...


Voir la fiche

490,00

Masque Luba Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Ex-collection art africain allemande.
Ce type de masque africain luba de structure arrondie présente des similitudes avec les masques des Songye. Ils ne revêtaient toutefois pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains sont nommés "Bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures.
Patine mate abrasée. br /> Les masques luba bifwebe se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la magie à des fins néfastes. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Chez les Luba le blanc est synonyme ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré/Bété
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guere

Ex-collection art africain française.

Le masque africain Guéré est réputé pour être une pièce complexe tant en termes de formes que, souvent, également, de matériaux. Ce masque d'apparence fantastique est ici constitué de traits humains encadrés de saillies et d'excroissances faisant songer à des cornes ou des crocs. Patine mate tachetée.
Avant les années 60, les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites des esprits au cours de songes, accompagnaient la plupart des activités telles que la guerre, la danse, le chant, la chasse. Chacun de ces masques portait un nom associé à sa fonction. Il demeurait la propriété du lignage du danseur. Si ce masque est investi d'une fonction sociale, comme lorsqu'il est requis par le chef pour ordonner certains ...


Voir la fiche

340,00

Masque Buyu, Boyo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Buyu

Ex-collection art africain traditionnel belge
Bordé d'une fine barbe crénelée, ce masque africain de format modeste, figurant un visage anguleux, se partage en deux tons contrastés.
Selon les récits, les Boyos seraient d'ascendance luba, par une ancêtre qui aurait émigré avec ses frères. Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo, Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu, ne sont cependant pas d'origine bembe, les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions tribales bembé et boyo sont relativement similaires : ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau ...


Voir la fiche

240,00

Cimier de danse Idoma
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Tête Idoma

Ex-collection art africain néerlandaise.
Large est la variété des masques africains que les Idoma portent en cimier. Des scarifications linéaires en barrettes traversent le visage de ce masque coiffé de nattes, dont certaines s'élèvent en volutes au sommet. Cette coiffure en cornes serait nommée ochobo et est liée à la danse osobo . La tête formait la partie supérieure d'un masque cimier du même type que les masques ungulali . Une patine bicolore agrémente le masque, renforçant l'impact visuel. Des dents en métal sont incrustées dans la bouche.
Les Idoma vivent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. On trouve dans leur art et leurs coutumes des influences Igbo, de la Cross River et Igala et il est ...


Voir la fiche

280,00

Masque cimier Ci wara Bamana femelle
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ti wara

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain présenté est formé d'une toque en vannerie et textile, que bordent de longues franges de raphia, surmontée d'une sculpture stylisée d'une antilope femelle et son petit. Pièce d'une grande finesse, gravée de chevrons et rainures harmonieusement répartis. Le raphia tressé, prolongé de longues mèches blondes, évoque une chevelure féminine.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Les Bambara, Bamana, du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. ...


Voir la fiche

450,00

Masque Igbo Mgbedike
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Igbo

La distorsion Igbo-Afikpo dans l' art africain

Ces masques africains nommés "le temps des braves", parfois sous l'apparence de superstructures élaborées, réunissent des cornes, des pointes, et des éléments zoomorphes afin de personnifier la bravoure. Le masque çi-contre arbore en outre des seins surmontés de cornes. L'ensemble porte des rehauts d'argile fluviale, un kaolin blanc en relation avec les ancêtres, en opposition avec la patine gris sombre croûteuse.
Ces masques agressifs, accompagnés d'un attirail hétéroclite de piquants, de raphia, de feuilles de palmier et d'armes,se produisent au cours de festivals spectaculaires lors de la saison sèche , la plus célèbre étant l' okumkpa , et de certaines funérailles. Les plus volumineux sont portés par les hommes ...


Voir la fiche

480,00

Masque heaume Fang Ngontang
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Fang

Ex-collection art tribal africain française.
Les remarquables sculpteurs et forgerons fang dans l' art africain .

Ce masque heaume est surmonté d'éléments associés aux coiffures traditionnelles entre lesquels des têtes sont sculptées, tandis que des visages alternent sur les parois du masque. Des motifs géométriques sont creusés, agencés en plastrons sous les visages. Abrasions et fissures de dessication.
Cette variante des masques Fang est connue sous le nom Ngontang (ou Ngontanga),"la figure de la fille de l'homme blanc" . Apparu dans les années 1920, il représente les esprits des morts qui rendent visite sous la forme d'une jeune femme blanche venant de l'au-delà et était utilisé pour localiser les sorciers et ceux qui abusent des pouvoirs spirituels. Ces ...


Voir la fiche

490,00

Masque Dogon Kanaga
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dogon

Art africain chez les Dogon
Dans les rites funéraires, les membres de la société Awa , dansent avec les masques sur le toit de la maison du mort, pour conduire son âme (nyama) à son repos éternel et pour défendre les vivants. Le masque Kanaga est également employé pour protéger les chasseurs de la vengeance de la proie qu'il a tuée. Cet exemplaire est conçu d'après une structure récurrente : une planche centrale verticale dotée de "doubles bras" solidement fixés par des lanières de cuir, et dont les extrémités sont dirigées vers le haut et vers le bas. Des motifs polychromes, délavés, sont encore perceptibles. La bouche conique évoque un bec d'oiseau. Surface sèche, granuleuse et mate. Érosions et manques.

En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de deuil, ...


Voir la fiche

380,00

Masque Kumu, Komo, Ituri
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Ex-collection art africain italienne.
Parmi les masques d' art premier , ce masque africain nommé Nsembu se produisait par paire masculin-féminin, et était utilisé par la société de devins Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Ituri.
La surface est constellée de signes grpahiques, allusion au monde animal et aux motifs qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques.
Patine mate. Fissure de dessciation.
Hauteur sur socle adapté : 78 cm.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les ...


Voir la fiche

390,00