La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Masque africain:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque heaume Markha
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection française d' art africain .
Taillé dans un bois dense, ce masque africain anthropo-zoomorphe est constitué d'un volume arrondi d'où prend naissance un long cou annelé prolongé d'un étroit visage émacié. Une haute crête aplatie coiffe le visage. Les aplats décoratifs en métal forment une des spécificités des sculptures marka. Patine mate abrasée, fissure de dessication.
Dans l' art africain , les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui ...


Voir la fiche

380,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Collection belge d' art africain
Patine satinée. Légères abrasions.
Les masques Chokwe pwo font partie des nombreux masques akishi (ou mukishi, pour le singulier) de l' art africain Chokwe . Ils incarnent un idéal de beauté féminine, symbolisé par Mwana Pwo , ou la femme Pwo, et sont souvent présentés lors de cérémonies festives. Les masques pwo sont associés à la fertilité et à la prospérité, jouant un rôle important dans la vie communautaire.
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, sont des éléments essentiels des canons esthétiques Chokwe. Ils servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent possède une signification cosmogonique, selon certaines interprétations.


Voir la fiche

280,00

Masque Guro Gu
Art africain > Masque africain > Masque Guro

Collection française d'art africain.
Masque africain représenté coiffé d'une amulette comme celles que les femmes inséraient dans leurs cheveux. Il intervenait avec Zamble et Zaouli, mais ne serait plus utilisé de nos jours. ("Guro", ed. 5Continents, pl.13) Nombreuses érosions.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations d'art tribal africain. Animistes, ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques africain Goli des Baoulé, l'ensemble des masques Guro, se rattachant aux génies de la nature, se décline en ...


Voir la fiche

280,00

Masque We Tehe gla
Art africain > Masque africain > Masque Wé

Ex-collection belge d' art africain Ce type de "masque de bravoure" (Tehe gla) était partagé par les Bete occidentaux, les Nyabwa et les We. Des clous tapissiers relèvent certains éléments saillants de ce masque africain . Patine brun noir incrustée de kaolin, éclats mineurs.

Les Dan , au nord, et les Wé du sud (groupe Krou comprenant les Guéré , les Wobé du nord-est et les Wé du Libéria appelés Kran ou Khran), ont fait usage d'emprunts fréquents dus à leur proximité. Les éléments de la brousse, volumes protubérants du front, cornes et crocs, mâchoire zoomorphe dans certains cas évoquant la gueule béante d'une créature animale, s'associent à des traits humains marquant la dualité du divin. Avant les années 60,les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites ...


Voir la fiche

350,00

Masque Chokwe Cihongo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Collection art africain suisse.
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, le puissant pendant masculin du masque Mwana Pwo est le cihongo. Ces masques miniatures sont portés sur les costumes ou la coiffe d'initiation.
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque incarnant un esprit symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements. Patine brune semi-satinée, petits ...


Voir la fiche

120,00

Masquette Kongo
Art africain > Masque africain > Masquette Kongo

Ex-collection art africain belge.
Masque africain miniature à visée protectrice, qui était porté comme un talisman. Patine mate veloutée. Abrasions. Hauteur sur socle : 25 cm.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde.

Source : "le geste Kongo" Ed. Musée Dapper et ...


Voir la fiche

160,00

Grand masque Woyo
Art africain > Masque africain > Masque Woyo

Ex-collection française d' art africain .
Initialement réalisés dans une calebasse, les masques africains Ndunga furent ensuite sculptés en bois. Ils étaient portés accessoirisés d'un costume en feuilles de bananier. Le tout renvoyait à un dicton moralisateur. Société régulatrice de l'ordre civil, le bakama comportait différents niveaux, dont le bandunga, police secrète et autorité religieuse. Les masques y afférant ont apparu plus tard au cours des rituels de purification ou de protection contre les calamités, lors de funérailles de dignitaires, ou encore d'intronisations de chefs. Patine bicolore abrasée. Hauteur sur socle : 53 cm.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ...


Voir la fiche

280,00

Masque Lega/Leka
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex. Collection belge d'art africain.
Masque africain d'initation des Lega ou encore des Leka, dont la société, le Bukota, accueillant à la fois les hommes et les femmes, est l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Leurs masques sont assez similaires, mais se distinguent par leur bouche et parfois aussi leurs yeux de forme carrée ou rectangulaire.br>
Patine noire lustrée incrustée d'argile blanche.
Hauteur sur socle : 33 cm.
Les sculptures des Leka, soumises à l'influence des Mbole, Lega et Binja voisins, jouaient un rôle au cours des cérémonies d'initiation,de funérailles ou de circoncision, et étaient ensuite placées sur la tombe des initiés de grade élevé. Chacune de ces figures disposait d'un nom et d'une signification à visée éducative, à l'instar des ...


Voir la fiche

280,00

Masque Pende Mbuya
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Collection belge d' art africain , le nom sera communiqué à l'acquéreur.
Ce masque d'initiation africain, Mbuya , provient des Pende de l'Ouest, où l'influence Yaka est notable à travers le nez légèrement retroussé, et la ligne des sourcils rappelle les traits des Chokwe voisins. Ce masque symbolise les qualités masculines et féminines du chef. Les Pende occidentaux sont établis sur les rives du Kwilu, tandis que les Pende orientaux résident sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. Leur sculpture tribale est marquée par l'influence des ethnies voisines telles que Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu.
Au sein de cette diversité culturelle, les masques Mbuya , réalistes et produits tous les dix ans, ont une fonction festive. Ils incarnent différents personnages ...


Voir la fiche

280,00

Masque casque Mossi
Art africain > Masque africain > Masque Mossi

Ex-collection française d'art africain.
Ce masque africain mossi à bec d'oiseau, incarnant un esprit, dispose d'une arête sommitale entre deux cornes incurvées. Une patine polychrome rehausse les motifs décoratifs. Le détenteur du masque et sa famille vouaient un culte à l'objet par l'intermédiaire d'offrandes telles que de la bière de mil, tout en invoquant sa protection.
Patine granuleuse localement craquelée.
La patine noire était à l'origine obtenue à partir de charbon de bois et de cosses de gommier.
Les masques mossi, personnels ou lignagers, constituent une incarnation d'esprits tutélaires offrant leur soutien. Ils se produisent aux enterrements, aux funérailles de chefs de clan, protègent les récoltes. Véritables autels sans leur costume, ils peuvent ...


Voir la fiche

280,00

Masque Salampasu polychrome
Art africain > Masque africain > Masque Salampasu

Ex-collection belge d'art africain.
Associé aux cérémonies et aux rites initiatiques de la société des guerriers, ce masque africain apparaissait également lors de funérailles en rapport avec les initiations précédentes du décédé, et, dans bien des cas, contre rémunération. Le pouvoir de certains masques était en outre tellement craint que leur nom seul provoquait la fuite des femmes et des enfants. Ces masques se distinguent par leur front bulbeux, le nez épaté et la bouche dévoilant des dents taillées.
Hauteur sur socle : 35 cm. Manques et érosions.
Vivant de chasse et d'agriculture, peuple guerrier,les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à l'Est du fleuve Kasaï. Ils sont entourés à ...


Voir la fiche

280,00

Masque Pende Mbuya
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection néerlandaise d' art africain .
Les masques africains "de maladie" Pende Mbangu , également appelés Bwala-Bwala, illustrent de manière exagérée les symptômes de troubles tels que l'épilepsie ou la paralysie faciale, souvent attribués à des pratiques de sorcellerie. Ces masques comiques sont arborés par des danseurs qui coiffent des chapeaux ornés de plumes de pintade, de coucal ou de touraco, parfois même de lumbandu, une couronne de feuilles. Souvent agrémentés d'une bosse dans le dos, ces masques accentuent ainsi l'aspect handicapé du personnage. Originaires de la région du haut-Kwango, les masques Pende se distinguent par leur nez coudé, leur bouche déformée, ainsi que par leurs zones de couleurs contrastées, revêtant une patine semi-mate distinctive.
Les ...


Voir la fiche

280,00

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Collection belge d'art africain. Masque africain cérémoniel du kifwebe. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Patine mate écaillée, érosions et fissures.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba, au Katanga et au Kasaï. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba voisins auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des malheurs qui frappaient les individus. Les ...


Voir la fiche

180,00

Masque heaume Hopi Arizona
Art africain > Art du monde > Masque Hopi

Ex-collection d'art africain d'un galeriste parisien d'illustre ascendance dont l'identité sera communiquée à l'acquéreur. Témoins des traditions des peuples indiens Hopi d'Arizona, les objets sculptés Katsinam (song. Kachina ) s'expriment au cours de danses traditionnelles accompagnant les fêtes annuelles en faveur de la pluie. Ce masque surmonté de statuettes-poupées de type Hopi, flanqué d'oreilles en panneaux mobiles et d'un "bec" protubérant, est entaillé de pupilles en fente soulignées de noir. Les teintes indiqueraient la nature de l'esprit représenté. La patine est mate, veloutée, fissures de dessication et abrasions.


Voir la fiche

490,00

Masque Kuba Bushoong Bwoom
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair".
Version Ngongo du volumineux et lourd masque royal Bwoom censé être aveugle, représentant le pygmée, l'homme du peuple surnommé Twa. Ces masques étaient le plus souvent empruntés aux groupes Kubas. Selon Joseph Cornet, ce masque aurait été introduit lors du règne d'un roi kuba, le nyim, devenu fou après avoir fait assassiner la progéniture de son prédécesseur. Patine sombre satinée, érosions et fissures. Discrets rehauts polychromes.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les ...


Voir la fiche

Faire offre

290,00

Masque Lulua
Art africain > Masque africain > Masque Lulua

Ex-collection belge d'art africain belge.
Ce masque africain doté d'amples orbites concaves et un menton pointu incurvé offre bien des similarités avec ceux des Mbagani voisins. Il apparaissait lors des rituels de circoncision et aux funérailles de notables. Patien satinée localement abrasée. Rehauts colorés.
Les scarifications constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. "
Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand nombre de peuples hétérogènes qui peuplent la région près de la rivière Lulua, entre les rivières Kasaï et Sankuru. Le peuple Lulua a migré d'Afrique de l'Ouest au cours du 18ème ...


Voir la fiche

180,00

Masque cimier Idoma
Art africain > Masque africain > Cimier Idoma

Ex-collection allemande d' art africain .
Masque cimier de type rare, et dont la patine satinée, polychrome, varie du rose à l'orangé avec des rehauts sombres. Des incrustations de kaolin demeurent sur la surface. Un orifice traverse la pièce jusqu'au haut de la coiffe. Fendillements mineurs.

Les Idoma se sont établis au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ils se composent d'agriculteurs et de commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala ont engendré des emprunts stylistiques. Les membres de lignage royal de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des masques et des cimiers au cours des funérailles et des festivités. Ils produisent également des statues de fécondité au ...


Voir la fiche

390,00

Masque Chokwe Mwan pwo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection belge d' art africain .
Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ce type de masque africain incarne une ancêtre féminine. Le masque est ici pourvu d'une résille de raphia et surmonté d'une coiffe peu commune. Patine brune satinée, éclats et abrasions mineurs.

Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ou la femme Pwo et apparaissent de nos jours au cours de cérémonies festives. Les pwo sont censés apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs ...


Voir la fiche

Faire offre

340,00

Masque Bembe
Art africain > Masque africain > Masque Bembe

Collection belge d' art africain .
Ce type de masque africain, se déclinant en différentes versions, était utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Elanda. Incarnant l'entité spirituelle Alunga, le masque prséente des cornes et de larges orbites concaves au centre desquelles les paupières saillantes sont percées. Evocation d'un esprit de la forêt semblant chanter ou siffler, ce masque était conservé dans les grottes sacrées. Ces masques apparaissaient sous divers aspects lors des cérémonies de circoncision et d'initiation du Bwami.
Patine mate, rehauts clairs abrasés, érosions.
Hauteur sur socle : 54 cm. br /> L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Leurs société et tendance artistique sont ...


Voir la fiche

280,00

Masque Toma aveugle
Art africain > Masque africain > Masque Toma

Collection française d'art africain.
Ce masque africain de type bakrogui, surmonté de petites cornes, est présenté dépourvu d'yeux et dans une version modeste. La surface est enduite de résidus croûteux, principalement sur le front.
Seuls les membres du Poro étaient autorisés à contempler le masque bakrogui associé aux ancêtres.
Hauteur sur socle : 39 cm.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque landaï , les initiés se rendaient dans la forêt afin d'y séjourner un mois durant lequel ils ...


Voir la fiche

290,00

Masque Zombo
Art africain > Masque africain > Masque Zombo

Ex-collection française d' art africain .
Enduit de couleurs contrastées, ce masque africain offre les stries traditionnelles inscrites sur le bombé des joues. Un trait noir contournant le visage en coeur rejoint une étroite bouche. Hauteur sur socle : 54 cm.
Voisins des Yaka , des Nkanu et des Kongo dans l'ouest de l'ex Zaïre, à la frontière de l'Angola, les Zombo craignent, à l'instar des clans kongo, un dieu nommé Nzambi. Leurs devins utilisent des fétiches similaires à ceux des Kongo, les cérémonies associées aux rites initiatiques découlent cependant des traditions yaka. Des sculptures fétiches sont utilisées par les ngangas afin de protéger contre le mauvais sort, guérir ou provoquer chance, richesse et fertilité. Les cérémonies de circoncision masculine ...


Voir la fiche

480,00