Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art tribal africain française.
Très graphique, ce masque africain destiné à démasquer les sorciers, sculpté à la veille des cérémonies, traduit la volonté de capter les mystères de la nuit et d'intimider les forces adverses. Accompagné de paroles, de gestes, de danses et de sacrifices, il intervenait également au cours des initiations hors de la vue des profanes. Patine mate polychrome.
L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu ...


Voir la fiche

Vendu

Masque du Bwiti - Tsogho - Vuvi
objet vendu
Art africain > Masque africain > MasqueTsogho

Ex-collection art africain française.
Apparentés aux masques africains Okuyi des ethnies Punu des tribus Shira , les masques africains produits par les groupes périphériques, Vuvi , Galoa et Mitsogho , sont également recouverts de pigments blancs à visée apotropaïque. Certains, polychromes tel notre exemplaire, arborent des rehauts colorés. La coiffe en visière oblique, rappelant une mode capillaire dans le groupe Shira, constituait la partie frontale d'une coiffure à coques. Ce masque offre un nez ponctué de perforations et une bouche en losange sous laquelle une bande rainurée évoque les scarifications de l'ethnie. Le front se partage en deux tons symboliques. Un casque en vannerie, que dissimule un textile de fibres, est fixé aux contours supérieurs, bordé d'un tressage de ...

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art africain suisse.

Ce masque africain est utilisé lors des rites d´initiation de la société Bwami. Celle-ci est ouverte aux hommes et aux femmes. Le passage d'un grade indiquait l´acquisition d'une certaine sagesse et morale individuelle. Patine brun foncé abrasée. Résidus de kaolin. Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est ...


Voir la fiche

250,00

Masque Chokwe Mwana Pwo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain allemande.

Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des initiés de grade ...


Voir la fiche

390,00

Masque Ligbi Yangaleya
Art africain > Masque africain > Masque Ligbi

Ex-collection art africain britannique.

Encadré de fines cornes dont les extrémités se rejoignent devant le visage, ce masque africain des Ligbi est associé au calao (yangaleya). De discrets rehauts de couleur forment les motifs linéaires des scarifications du visage, et celles de la bouche, dites en "moustaches de chat". Patine brune mouchetée. Altérations. Etablis dans le nord de la Côte d'ivoire, mais aussi au Ghana, les Ligbi , islamisés, ont cependant subi l'influence de la sculpture tribale Senoufo. Ils en ont emprunté des éléments qu'ils ont intégré dans les masques africains liés à la société du do . Cette tradition masquée a été conservée pour se manifester lors des fêtes religieuses accompagnées de sacrifices et de chants telles que la fin du Ramadan , et ...


Voir la fiche

280,00

Petit masque Buffle Tabwa
Art africain > Masque africain > Masque Tabwa

Ex-collection art africain allemande.
Masque africain de case reproduisant en miniature le célèbre masque zoomorphe symbolisant la puissance. Patine beige doré incrustée de kaolin résiduel. Fissures de dessication. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se fédérèrent autour de chefs ...


Voir la fiche

240,00

Masque Dan Déanglé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Une coiffure composée de nattes en raphia,au tressage serré, accompagne ce masque africain Dan également bordé de grelots métalliques. Le regard, rehaussé d'un placage d'aluminium enduit d'une patine sombre, est percé de minces entailles horizontales pour la vision du danseur. Les lèvres entrouvertes font saillie en losange. Un manque est visible sur le nez. Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Utilisés également lors des rites de circoncision, ils apparaissent ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon Kanaga polychrome
Art africain > Masque africain > Masque Dogon

Ex-collection art africain française.
Le masque africain Kanaga des Dogon est généralement conçu d'après une structure récurrente : une planche centrale verticale, dotée de " bras" fixés par des liens de cuir et un masque anthropozoomorphe aux traits anguleux. Les pigments polychromes, soigneusement appliqués sur cet exemplaire, étaient rafraîchis avant chaque performance. Patine mate. Légères fissures.
Dans les rites funéraires, les membres de la société Awa , dansent avec les masques sur le toit de la maison du mort, pour conduire son âme (nyama) à son repos éternel et pour défendre les vivants. Le masque Kanaga est également employé pour protéger les chasseurs de la vengeance de la proie qu'il a tuée.
En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de ...


Voir la fiche

450,00

Masque Urhobo  Ohworu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Urhobo

Ex-collection art africain italienne.
Les Urhobos, vivant près du nord-ouest du fleuve du delta du Niger, forment le groupe ethnique principal de l'État du Delta parmi les 36 états de la République fédérale du Nigéria. Ils parlent le Urhobo, une langue du groupe Niger-Congo. Avec les Isoko dont l'art est proche, ils sont collectivement connus en tant que Sobo. Leurs grandes sculptures représentant les esprits de la nature, edjo ,ou des ancêtres fondateurs du clan, auxquels des sacrifices étaient offerts, étaient regroupées dans des sanctuaires au sein des villages. Ils produisent en outre des figures similaires aux ikenga des Igbo appelées iphri , ivwri ,de forme mi-animale mi-humaine. Elles personnifient l'agression masculine et sont destinées aux guerriers et aux notables. Toutefois ...


Voir la fiche

Vendu

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Un visage étroit où l'arête nasale surmonte une mince bouche en saillie, une mâchoire en pointe, cette sculpture marquetée de feuilles de laiton est une spécificité des sculptures marka. Patine mate légèrement mouchetée. Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw, qui ne sont pas ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba/Bushoong Nibita
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bushoong

Ex-collection art africain allemande.
Pourvu de deux épaisses cornes, ce masque Bushoong, sous-groupe Kuba, arbore des paupières mi-closes, un nez triangulaire souligné d'une nervure en relief, et une bouche dentée protubérante. Des motifs losangiques agrémentent le visage. La découpe du crâne illustre également les coiffures kuba partiellement rasées sur les tempes.  Une spécificité : les motifs en reliefs figurant des cornes, bordant les traits du visage. Ce masque est associé aux cérémonies d' initiations.  Patine bicolore.  Hauteur sur socle : 54 cm.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Dans le sud du pays kuba, à la confluence des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume singe Bulu
Art africain > Masque africain > Masque Boulou

Masque africain heaume incarnant un gorille mâle, il dispose au sommet d'une zone circulaire où ont été disposés raphia et graines d'abrus emprisonnés dans un amas argileux. Une réparation en vannerie a été effectuée sur l'envers. Pigments croûteux polychromes localement craquelés.

Les Boulou, ethnie du groupe Fang, vivent au Cameroun, à la frontière de la Guinée Equatoriale, du Gabon et du Congo, sur un vaste plateau au sein de la forêt équatoriale près des Bakwele dont les us et coutumes sont comparables. A l'instar des Fang du Sud Cameroun aux masques blancs de justice, les Boulou ont également eu recours au rituel du Ngil pour contrer la sorcellerie et les empoisonnements. Les futurs initiés, suite à leur intégration dans la société secrète, s'identifient au Ngi , ...


Voir la fiche

290,00

Masque Baule Bélier
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baoulé

Ex-collection art africain française.
Masque africain zoomorphe des Baoulé, dont les cornes sculptées, torsadées, symbolisent l'agressivité et la puissance destructrice. Victime sacrificielle en vue d'offrandes et métaphore de la pugnacité , le masque-bélier baoulé est une allégorie de la force. Ce masque apparaissait en compagnie de masques humains au cours de diverses cérémonies, dont des funérailles ou de nos jours lors de visites d'hôtes de marque. Noir, ivoire, et brun rouge. Patine satinée.
Selon la mythologie baoulé , un ancêtre royal dût sacrifier son fils pour franchir une rivière. Cet évènement est à l'origine du nom des Baoulé , Bauli,"le fils est mort". Ils représentent la majeure partie de la population de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire, les objets à ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Fang hybride du So o
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Art africain Fang.
C'est au cours de l'initiation des jeunes gens chez les Fang et les Ntumu du sud Cameroun, lors des cérémonies du so ou antilope rouge, qu'était exhibé ce masque africain anthropozoomorphe muni de cornes. Le regard formé de deux minces fentes horizontales abrité sous l'espace frontal coloré de rouge, la grimace de la bouche dévoilant des incisions figurant les dents, le contraste de couleurs, livide et sanguine,ne manquaient pas, lors des apparitions nocturnes du masque Fang, de provoquer une certaine émotion chez les initiés. Fissure du bois sur la zone jugale. Les Fang,autrefois nommés Pahouins,se répartissent en plusieurs sous-ensembles dans trois pays, Cameroun, Gabon, et la partie continentale de la Guinée-Equatoriale. Principalement chasseurs, ils ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Luvale / Chokwe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain allemande.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres groupes trouvèrent refuge en Zambie, formant les Luvale , Lovale . Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena et les Luvale se sont fait connaître pour leurs sculptures incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda, association secrète masculine que partagent tous ces groupes sur ce même territoire, avec quelques variantes cependant. Leur sculpture a été largement influencée par celle des Chokwe. Les masques des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Bouclier masque Kumu, Komo
Art africain > Masque africain > Bouclier Kumu

Ex-collection art africain allemande.

Masque plat doté d'une poignée, il se partage en deux coloris contrastés. Patine mate veloutée. Les masques africains nsembu , incarnant l'esprit de la divination, apparaissent généralement par paires lors des rites de la société nkunda, babankunda. Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et de ...


Voir la fiche

250,00

Masque Dan Gunye ge
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Collection art africain belge.
Parmi la déclinaison des masques africains de Côte d'Ivoire, le masque dit "de course" . Pour les Dan, ou Yacouba, vivant à l'ouest de la Côte d'Ivoire et au Libéria, la force "dü" qui animerait le monde se manifesterait dans les masques sculptés. C'est de cette façon qu'elle cherche à apporter la connaissance à l'homme afin de lui apporter son soutien , et utilise au préalable le canal des songes. Les esprits indiquent alors comment nommer le masque qu'ils souhaitent voir réaliser. Ces masques de différents types sont dotés de fonctions, sociales, spirituelles et politiques, évoluant souvent avec le temps. Les masques équipés d'orbites rondes ( gunye ge ), facilitant la vision, font partie de l'ensemble des masques des Dan septentrionaux et sont ...


Voir la fiche


Vendu à 480,00 Trouver un objet similaire

Masque Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain figurant un visage offre une mâchoire en pointe. L'arête nasale, rectangulaire, domine une petite bouche en saillie. Les oreilles et le cimier sont agrémentés de perles fixées à des pompons en fibres de coton. Les motifs latéraux en escalier figurent les tresses des coiffures traditionnelles. Des feuilles de métal, incisées de traits parallèles et martelées de pointillés, spécificité des sculptures marka, épousent les volumes du visage. Patine mouchetée et mate, veloutée . Métal oxydé.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Yaure Lomane
Art africain > Masque africain > Masque Yohoure

Ex-collection art africain française.

Sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana, les Yaouré ont produit un art sculptural influencé par les ethnies voisines Baoulé et des Gouros, et réciproquement. Ce masque africain appartenant à la société je est surmonté d'une scénette mettant en scène deux ibis s'abreuvant face à face. La chevelure est organisée en tresses tandis qu'une collerette gravée de motifs triangulaires borde le visage. Polychromie discrète Vif laquage polychrome, partiellement abrasé. Cet exemplaire, qui pourrait être attribué au groupe des Anoman , Lomane , (oiseau) fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Il apparait aussi ...


Voir la fiche

380,00

Grand masque Bedu Nafana
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Nafana

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain plane, toujours surmonté d'un disque ou de cornes en arceau, offre des surfaces géométriques dont un enduit végétal atténue la polychromie. Sous la forme d'une sculpture abstraite, il possédait la particularité de se produire en couple. Trois orifices ont été aménagés pour la vision du danseur. Symboles d'abondance et de fertilité, ces masques d'origine Nafana (nord-est de la Côte d'Ivoire et nord-ouest du Ghana) sortaient lors des cérémonies liées aux rites agraires zaurau. Le culte "Bedu" serait né, selon Bravmann, dans un village nafana et se serait étendu aux communautés koulango et à celles de langue mandé telles les Hwéla. Ce nouveau type de masques apparut aux alentours de 1930 à la suite de l'interdiction par les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lega Kwame
Art africain > Masque africain > Masque Kweme

Les sculptures primitives Lega dans l'art africain. Masque utilisé par les Kwame , Kweme , sous-groupe Lega vivant en province nord-kivu et disposant de sociétés et rites similaires. Doté d'yeux asymétriques, il possède en outre une bouche aux contours renflés, des perforations aux oreilles, et une décoration de pointillés. La double bordure garnissant le visage est très peu commune. Il indiquait le stade atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Patine lustrée localement abrasée. H. sur socle : 42 cm.

Belle patine nuancée brun doré. Incrustations résiduelles de kaolin.

Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte ...


Voir la fiche

350,00