La Porte Dogon, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie

Art africain > Objets usuels > Velours du Kasaï

Velours du Kasaï (N° 12581)

Parures tribales royales dans l'art africain
Produits au Zaïre par les Shoowa ,Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces tissus formant de véritables tableaux sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il avait précédemment initié les Kuba à l'art de la forge. Ce sont les hommes qui assouplissaient les fibres de jeunes palmiers et d'écorces pour en tirer de longs filins, ce qui constituait un exercice délicat et laborieux qui prenait plusieurs mois. Les broderies étaient ensuite l'apanage des femmes, originellement des femmes enceintes. Les pagnes masculins, mapel , et féminins, ntshak , étaient adaptés par leurs motifs décoratifs au rang social de leur propriétaire. Une auréole et une déchirure dans le tissu.

Collection Mercier :
Monsieur Jean-Charles Mercier, administrateur de sociétés, a décidé de se séparer de sa collection d’art premier. C’est son grand-père, Guy Mercier, qui l'entreprit au début du XX° siècle. Consultant pour le groupe Solvay, il rayonna dans toute l’Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail. Quoiqu’ayant récolté des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est issue de « cabinets de curiosité » foisonnant dans les capitales européennes pendant les années 20, mais aussi de galeries prestigieuses (Paris, Bruxelles, Londres, New-York). Après la disparition de son grand-père au début des années 80, Jean-Charles a hérité de cette collection d'art tribal dans son intégralité.  

Regarder la vidéo

110,00 €
Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité.

Estimation des frais de port ...





ProvenanceEx. collection Mercier
EthnieKuba
PaysRDC
MatériauxRaphia
Hauteur64
Largeur75
Poids0,49 Kg
Datation estiméeCirca 1940

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Masque Kuba BwoomVelours Kasaï

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes Me connecter
  Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
  Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes
3 personnes intéressées par cet objet

Des questions sur cet objet ? contactez-nous