La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Monnaie / Outil de type Chamba
Art africain > Monnaies > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait un peu partout sur le continent.La poignée se divise ici en deux motifs planes spiralés, et se prolonge d'une lame décorée de fines incisions parallèles.
Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de tissu, perles, cauris, sel, noix de kola, et surtout les métaux....Mais c'est surtout le fer qui attirait l'attention. Il est rapidement devenu l'unité ...


Voir la fiche

95,00

Instrument de divination Kuba Itoom
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Fétiche Kuba

L'art africain et les supports de divination Kuba
Les oracles à frottement Itoom, évoquant les esprits de la nature ,les ngesh , se présentent la plupart du temps sous des formes zoomorphes variées dont le dos est doté d'un poussoir en bois maintenu par une cordelette. Ce petit élément en bois était frotté sur le dos de l'animal au cours de rituels de divination. Le poussoir est absent sur notre exemplaire. Des motifs géométriques sont finement gravés sur ses flancs. La pièce était tenue par la queue, face à l'interlocuteur. Les mouvements du poussoir ou ses arrêts brusques témoignaient de la véracité des propos de ce dernier et permettaient au devin ngwoom l'interprétation de ces signes.
Outre leur utilité en tant que détecteurs de mensonges, les oracles Itoom , ...

Etrier de métier à tisser Senoufo
Art africain > Objets usuels > Poulie Senufo

Ex-collection art africain française.
En Côte d'Ivoire,les sculptures destinées à un usage quotidien , et à priori les plus ordinaires, devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. Ces objets n'étant pas destinés à un usage rituel, le choix des sujets demeurait varié. Cette poulie est ornée d'une figure féminine coiffée de nattes tirées en arrière autour d'un cimier central. La poitrine affaissée est associée à la maternité, la fertilité. Le long cou est orné de stries parallèles. Patine brun foncé satinée, résidus ocrés. Du fil demeure sur la bobine.
Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du ...


Voir la fiche

150,00

Oracle de divination Luba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Oracle Luba

Collection art africain mise en vente par Jan Putteneers.
Cette sculpture africaine céphalomorphe constitue un moyen de communication avec les ancêtres, utilisé par le devin lors des rituels de divination. Intégrant la catégorie des objets nkisi , nkishi , il est censé être doté d'une puissance secrète, réceptacle d'une énergie spirituelle. Les Luba , comme leurs voisins, utilisent ce type d'objets liée à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko . Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques.
 Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe à vin de palme Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Vase Kuba

Ex-collection art africain française.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong , on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, ...


Voir la fiche

Vendu

Sifflet Mossi
Art africain > Objets usuels > Sifflet Mossi

Ex-collection art africain française.
Ce sifflet sculpté d'une effigie féminine était utilisé pour la chasse. La statue représente un ancêtre protecteur. Patine huilée brun noir. Les Mossi sont un peuple originaire du Burkina Faso ainsi que des régions limitrophes des pays environnants. Plus de cinq millions de personnes se considèrent mossi, l'appartenance à cette communauté ethnique étant fondée sur la pratique du moré et sur la pratique d'un certain nombre de traditions. Ils constituèrent, aux XVe siècle et au XVIe siècle, des grands royaumes dont les deux principaux (Yatenga et Ouagadougou) restèrent indépendants jusqu'à la pénétration européenne et ne furent soumis qu'avec difficulté par les colonisateurs français. Animistes, les Mossi vénèrent un dieu créateur du nom ...


Voir la fiche

150,00

Etrier de métier à tisser Senoufo
Art africain > Objets usuels > Poulie Senufo

Ex-collection art africain française.
En Côte d'Ivoire,les sculptures destinées à un usage quotidien , et à priori les plus ordinaires, devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. Ces objets n'étant pas destinés à un usage rituel, le choix des sujets demeurait varié. Cette poulie céphalomorphe a conservé du fil sur la bobine. La surface de l'objet , douce et lustrée, est finement lignée. Patine brun foncé satinée, résidus ocrés. Du fil demeure sur la bobine. Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte d'Ivoire. Ils englobent une cinquantaine de ...


Voir la fiche

150,00

Serrure Bambara
Art africain > Serrures > Serrure Bambara

Art africain chez les Bambara.
Targette Bambara formée de deux pièces disposées en croix, le coffre, vertical, et la traverse, horizontale et pourvue d'un creux dans lequel viendra s'insérer la clef. Un visage stylisé, au sommet,reposant sur un cou triangulaire, est encadré de deux hautes cornes. La traverse est également renforcée d'une partie métallique dans la partie inférieure coulissante . De fins quadrillages sont incisés sur l'objet et font allusion aux valeurs et à la croyance bambara. Le quadrillage représenterait les eaux créatrices et les quatre points cardinaux.  Les serrures, appartenant en général aux femmes et symbolisant l'union de deux personnes, peuvent leur être offertes par leurs maris à l'occasion d'une naissance ou pour fêter l'installation de la femme chez son ...


Voir la fiche

190,00

Tambour à fente Yaka Nkoku Ngoombu
objet vendu
Art africain > Djembe TamTam Tambour percussion > Tambour Yaka

Ex-collection art africain allemande.
Les Yaka s'entourent dans la vie quotidienne de charmes agrémentés de figures céphalomorphes sculptées, tel ce tambour à fente Yaka, mukoku ngombu , nkoku ngombu , destiné aux rituels de divination et curatifs. La tête , qui figurerait le devin médiateur coiffé d'une haute calotte, présente des yeux en grain de café largement cernés puis soulignés d'un "masque" s'étendant jusqu'aux oreilles décollées. La bouche offre des lèvres ourlées et le nez le dessin de larges narines. Le cou est agrémenté d'un collier de perles, éclats de nacre rosée et petits coquillages. Belle patine d'usage lustrée, incrustations résiduelles noirâtres.
Chez les Yaka, à la nouvelle lune, le devin ngaanga ngoombu recouvre son visage de kaolin avant ...

Boite à pharmacopée Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boite Dogon

Ex-collection art africain française.
Toute en verticalité, munie de deux volets mobiles que maintiennent des agrafes métalliques, cette sculpture a été conçue pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou "jiridon". Sur ses parois ont été sculptés des motifs relatifs à la riche cosmogonie des Dogon et renforçant la puissance de guérison des médications concernées : masques kanaga, figures se cachant les yeux, et saurien mythique. Doté de trois pieds et d'une tête à quatre visages au sommet, l'ensemble évoque également les Nommos, génies associés à la création du monde et capables d'apporter santé et longévité.
Patine mate brun clair. Les Dogon constituent un peuple renommé par ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le tissage Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au ...


Voir la fiche

Vendu

Bâton de commandement Tshokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Bâton Tshokwe

Les régalia des Tchokwe dans l'art africain
Emblême de pouvoir faisant partie des régalia, marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique.  Sculpture en ronde-bosse réalisée par un artiste au service du chef, à l'effigie de Chibinda Ilunga,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, le personnage est identifiable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ). Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Plat rituel Okou
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Plat Okou

Art africain Okou.
Cette pièce provient du royaume d'Oku au nord-ouest du Cameroun, au sein des Grasslands dans la région frontalière du Nigeria. Cette chefferie est peuplée principalement de deux ethnies : les pasteurs nomades 'Fulani' et les cultivateurs semi-bantous 'Nso, Oku et Kom'. Les flancs de cet objet de prestige sont sculptés de lignes parallèles et de damiers composant des motifs géométriques en relief. La poignée qui émerge représente la tête d'un animal, à l'opposé du récipient un appendice en figurerait la queue. Les parois internes révèlent des abrasions d'usage. Patine claire. Ce type de pièce offrait usage de réceptacle pour les plats de viande servis lors des fêtes traditionnelles. le Grassland camerounais  est constitué de plusieurs ethnies qui se sont ...


Voir la fiche

Vendu

Siège à caryatide Luba Lupona
objet vendu
Art africain > Chaise > Tabouret Luba

Sacralité des assises dans l'art africain

Cette effigie féminine d'ancêtre, "réceptacle d'un chef souverain défunt"(Luba, Roberts)soutient de ses bras levés le plateau circulaire qui repose sur sa coiffe. Parée de ses bracelets et colliers, arborant les scarifications saillantes en épis convergeant vers l'ombilic, le personnage est doté d'une physionomie aux traits symétriques évoquant une sereine méditation. Les larges pieds symbolisent quant à eux la tranquille stabilité que procure la maturité. Ces sièges nommés lupona ,ou kioni ,kipona , kiona , selon les sources, constituaient autrefois l'assise sur lesquelles étaient intronisés les rois. Patine huilée satinée, particulièrement lustrée sur l'assise. Réparation indigène. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple ...

Siège à caryatide Lupona Luba
objet vendu
Art africain > Chaise > Siège à caryatide Luba

Les régalia luba dans l'art africain

Tabouret Lupona Luba début XX°.
De ses doigts placés en éventail cette effigie féminine soutient le plateau circulaire qui repose sur sa coiffe cruciforme. Parée de ses bracelets, arborant les scarifications saillantes en épis convergeant vers l'ombilic, le personnage est doté d'une physionomie aux traits symétriques évoquant une sereine méditation. Les larges pieds symbolisent quant à eux la tranquille stabilité que procure la maturité. Incarnations de prestigieux dirigeants , ces sièges nommés lupona constituaient autrefois l'assise sur lesquelles étaient intronisés les rois. Patine huilée satinée, particulièrement lustrée sur l'assise. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le ...

Cuillère Hemba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère Hemba

Ex-collection art africain française.
Les Hemba sont un sous-groupe de l'ethnie Luba vivant dans le sud-est du Zaïre,à l'est de la rivière Lualaba, surtout réputés pour leur statuaire représentant des chefs. Autrefois sous la domination des Luba, ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant lesquelles des sacrifices leur étaient offerts. Parallèlement à l'autorité des chefs héréditaires, des sociétés secrètes, masculine telle la bukazanzi , et féminine, la bukibilo ,jouaient un grand rôle au sein du clan. (Source : "Trésors d'Afrique, Musée de Tervuren) Etablie sur le cuilleron, cette effigie d'ancêtre, ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à pharmacopée Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boite Dogon

Ex-collection art tribal française.
Cet objet d'art africain, boite munie de deux volets, établie sur trois pieds, a probablement été conçu pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Les parois sont sculptées de figures d'ancêtres mythiques Nommos , génies associés à la création du monde et garants de santé et fertilité et de motifs décoratifs zoomorphes allégoriques. Ces derniers sont censés activer la puissance de guérison des actifs. Patine brune.
Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de ...


Voir la fiche

Vendu

Corne à boire Kuba Pady anyet
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection  art tribal française.
Coupes de prestige dans l'art africain kuba Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues.
Portant différents motifs sculptés en reliefs et de visages creusés dans la surface du bois, cette coupe à boire du vin de palme était destinée aux guerriers kuba. Le cordon permettait de les fixer à la taille. Le vin était extrait deux fois par jour de palmiers raphia plantés pour cet usage, et vendu à la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées, souvent dans des cornes de ...


Voir la fiche

250,00

Coupe cultuelle Akan
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe cultuelle Akan

Les Akan étaient une riche tribu du Ghana. Les Portugais découvririent cette ethnie à la fin du XVème siècle et s'installèrent rapidement dans la région côtière afin d'y développer le commerce d'or et d'esclaves.
Les productions Akan se répartissent en trois grands thèmes : les statues, les bijoux et le mobilier. Il s'agit ici d'une coupe rituelle figurative : un animal, visiblement un cheval, porte sur le dos et le cou deux coupes ornées de clous en laiton. Le cavalier, assis sur l'arrière du cheval, tient du bout des bras la coupe la plus large.
Il porte une coiffe striée vers l'arrière à l'instar du second personnage présent, lui, sur la gauche de l'animal.


Voir la fiche

Vendu

Coiffe chapeau Bamileke / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coiffe Bamileke

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, se déploie ici en plumes vert émeraude. C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des languettes de bois ...

Poulie de métier à tisser Baule
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Poulie Baoulé

Ex-collection art tribal française.
Esthétique du quotidien pour l'art africain de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs.
La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique occidentale grâce aux déplacements des Dioulas. Avant la colonisation, les textiles en fibre de coton, ce dernier étant qualifié d'" or blanc", servaient en outre de monnaie d'échange. La confection de parures de prestige, cérémonielles, était destinée à accompagner , parfois en grand nombre, les chefs dans leur sépulture. C'était le cas par exemple chez les Kuba, mais également chez les Baoulé. ...